Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 [Le continent oublié]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: [Le continent oublié]   Lun 16 Avr - 20:19

Une brume interminable se propageait sur ce paysage désert, où la Nature demeurait sans vie. Il n’y avait aucune âme vivante en ces lieux, seul le silence était le seigneur de ces terres.

Deux silhouettes marchaient à travers cet univers chaotique, ces personnes devaient s’être perdues pour s’introduire en ces lieux. Les paysans de ce village leur avaient pourtant déconseillé de partir dans cette direction car les aventuriers qui partaient là-bas n’en revenaient jamais. Les paysans furent étonnés de voir que cette femme, au visage angélique, être sure d’elle. Cette charmante créature accompagnait de son ami gardait toujours cette vieille carte sur elle.

Sighild et Ragnuld continuait à marcher ensemble dans ce continent désert et sans vie. Ils avaient tous deux un but précis : trouver ce que Sighild avait vu dans son rêve. En effet, lors de son pèlerinage, la Sorcière Pure avait trouvé par hasard une vieille carte du monde de Narnia. En la regardant d’avantage, elle constata qu’un continent semblait effacé de la carte, il semblait situer en mer, proche du territoire Archelandais. Elle n’avait jamais vu ce continent et sa mère ne lui en avait pas parlé. Pourtant, cette carte la rendit étrange…oui, elle ressentit quelque chose d’étrange en l’achetant.

Plusieurs nuits passèrent, plusieurs nuits où Sighild fut prise de visions, des visions qu’elle n’avait jamais vues auparavant. Elle se trouvait dans une brume épaisse, seule. Sighild sentait beaucoup de tristesse, de haine, mais ce qui la choqua davantage, c’était le sang qu’elle cracha de sa bouche. Elle entendit des personnes hurler, d’autres pleurer….elle sentit de la magie et se retourna enfin pour ne rien voir derrière elle….Pourtant, la belle avait parfaitement bien senti la présence de sa mère.

Tout ceci avait un lien avec cette carte, Sighild en était sûre et certaine. C’est pour cela qu’elle décida de partir avec son fidèle ami Ragnuld.
Ils marchèrent pendant plusieurs heures et parlèrent de tout et de rien. Curieux de connaître le ressenti de son amie, le Grand Loup Noir parla un peu de cet humain qui ne lui inspirait pas confiance, ce Matthias Andrews. Consciente que son ami voulait la protéger, la belle resta neutre sur son visage et lui répondit d’un ton neutre :


« Je ne saurais te répondre mon ami.»


La Sorcière Pure avait rencontré cet homme, il l’avait rendu étrange au plus profond d’elle mais son devoir l’avait amené à partir. De plus, Matthias restait un mystère pour Sighild et elle préféra ne pas s’en approcher de trop car il pourrait la faire souffrir. La belle préférait se protéger des choses futiles car elle n’oubliait pas son rôle dans ce monde.
Les deux compagnons poursuivirent leur marche pour trouver un énorme rond. Des sables mouvants ! Cependant, ils n’avaient pas peur de cela, ils restaient tous deux à observer ce phénomène naturel. Sighild était intriguée par cet étrange rond, elle posa son regard vers son ami qui semblait tout aussi septique.

Sans plus attendre, ils sautèrent dans ce tas de sable et furent littéralement absorbés.

Ils tombèrent tous deux dans un sous-sol fait de pierre, un cachot abandonné. Il n’y avait aucun danger à l’horizon, il n’y avait aucun danger en ces lieux. Les amis continuèrent alors leur marche et explorèrent en détails ce lieu si étrange.

Ragnuld trouva alors un accès à l’étage. En montant ces cents marches de pierres, les compagnons arrivèrent dans une grande salle de bal à l’abandon. Il n’y avait aucune lumière, le sable semblait avoir englouti ce magnifique endroit. Qu’est-ce que cela signifiait ?

Après avoir observé les différentes pièces de ce lieu, les compagnons constatèrent qu’ils s’agissaient d’un château englouti. Plus ils pénétrèrent dans les pièces, et plus Sighild se sentait étrange.

La dernière pièce fut un coup de grâce pour la Sorcière Pure qui s’effondra à genoux devant le peu de souvenirs de ce royaume. Son regard pur se posa sur cet objet révélateur, une vision lui était soudain apparue. Fixant toujours cet objet, la belle reprit :


« Je comprends mieux maintenant…Pourquoi nous avoir caché cette histoire si importante ? Mère…pourquoi ! »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Le continent oublié]   Mar 26 Juin - 10:49

Elle resta figée devant ce tableau à contempler chaque détails de ce dernier. Inutile d'être Sorcier pour comprendre tout cela, les ressemblances étaient frappantes, elle n'en revenait pas. La belle contempla une nouvelle fois cette reine et ce roi...leurs couronnes étaient magnifiques. On pouvait lire de la bonté en eux et de l'harmonie dans leur couple. Leurs enfants étaient magnifiques, on pouvait également lire les mêmes valeurs en eux, si ce n'est plus de force pour l'un et un côté magique pour l'autre. Un long échange eut lieu entre eux, Sighild avait vu l'avenir et se contenta de conseiller son ami.

Soudain, Sighild se retourna brusquement. D'un geste de la main, elle poussa Ragnhild vers une extrémité de la pièce. La bête ne comprenait pas vraiment ce qu'il venait de se produire, il voyait simplement que son amie était inquiéte. Le Grand Loup noir ressentit soudain une sensation étrange, une puissance maléfique....ce château portait une malédiction il n'y avait aucun doute là dessus. Bloquée contre son mur, la jeune femme regarda son ami et lui souffla un :


"Je te renvois sur tes terres natales, va les protéger et ne les quitte pas des yeux. Ne te montres plus à moi et n'ais aucune pitié à mon égard car je ne serais plus celle que tu as connu par le passé. Prends cela et donnes les à mon frère, il comprendra. Qu'il ne les quitte jamais, il doit impérativement les garder , n'oublies pas de lui dire les choses suivantes "Anéa et Ankenterra il comprendra...Je te dis adieu mon frère..."


Elle lança les objets dit. Sans plus attendre, Sighild lança un sort de téléportation sur Ragnhild. Dés l'instant où le loup disparut, la sorcière fut prise par une force étrange qui la figa contre le mur, la belle se mit à hurler. Une force étrange apparut sous une forme de brume noire, les vêtements de Sighild furent déchirés en partie (quel dommage que Matthias ne soit pas là...).

Un magnifique aura blanc s'entoura de la Sorcière Pure qui se défit de cette force pour attérir violemment au sol. Dans geste de la main, la belle fit apparaître son sceptre magique puis se tint droite face à l'ombre:


"Je n'ai pas peur de votre magie maléfique , la lumière aura toujours le dessus sur les ténébres sachez le!"


Le combat dura des heures et des heures, la forme noire cherchait une chose en particulière, du sang. Elle réussit à faire une légère entaille sur la joue droite de Sighild.

Une goutte de sang tomba sur la pierre. Sighild tomba au sol, son visage était pâle, trés pâle. Son sceptre qui fut jadis en or blanc devint noir. La forme avait disparu...
Revenir en haut Aller en bas
 

[Le continent oublié]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Les RP abandonnés-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit