Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Ellana H. Ivaldi
Nomade
∞ messages : 52
∞ camp : Aucun
∞ humeur : Cela dépend de toi.
MessageSujet: C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]   Ven 6 Juil - 1:03

Souvent quand l'on parle des nomades aux gens, ils pensent tout de suite que ce sont des personnes qui vivent tranquillement, au jour le jour, sans se soucier de rien d'autre que leur petite vie. Mais, c'est faux. Ou alors cette réalité ne s'applique pas à tous et elle ne s'applique surtout pas sur Ellana. Bien que la jeune fille erre depuis quelques années maintenant, jamais elle n'avait réussi à obtenir un réel moment de paix. C'est vrai qu'elle passait sa vie à courir après l'argent pour pouvoir manger le lendemain ou trouver un endroit pour dormir en sécurité aussi. Et oui pas le temps de se reposer tranquillement ! En plus, ces derniers temps, Ellana était poursuivit par une bande de mercenaire pas très commode...

Aujourd'hui, la jeune Ivaldi avait passé la frontière Achenlandaise pour arriver sur les terres de Narnia. Elle avait mis près d'une semaine avant de pouvoir enfin quitter son pays natal et elle en était plutôt fière, car habituellement, passer une frontière n'était pas aussi aisée, sauf pour les marchands, bien sûr, qui avait une sorte de... Laissé-passé ce qui leur permettaient de voyager plus facilement. Ellana c'était donc faites passé pour un vendeur... Mais pour cela il lui avait fallu récupérer les éléments nécessaires à son déguisement, elle avait donc dépensé une somme colossale pour s'acheter un cheval et une charrette remplit de vivres qui passeraient pour sa marchandise. Et c'est ainsi que la jeune Nomade avait réussi à rentrer dans le beau pays de Narnia.

Maintenant il ne lui restait plus qu'à savoir sa destination. Ce choix était toujours le plus difficile pour Ellana, mais finalement elle ferait comme d'habitude, elle laisserait ses pieds la guidée vers une destination inconnue. Après tout, elle n'avait pas de but à poursuivre alors pourquoi chercher un chemin tout tracé ?

Errant donc dans une prairie inconnue, Ellana entendit un drôle de cri derrière elle. Mince. Ses cris elle les reconnaissait ! C'était les mercenaires qui la poursuivaient ! Ils avaient donc fini par la retrouver ! D'un claquement sec, Ellana ordonna à son cheval d'accélérer le pas, elle voulait éviter la confrontation à tout prix. Pourquoi ? Parce qu'elle n'aimait pas forcément se battre avec ce genre de personnes. Les mercenaires étaient payés par un vieux bourgeois à qui elle avait volé un peu d'argent, ils se battaient donc dans un seul but : ramener sa tête à leur commanditaire ! Alors que la jeune Ivaldi, elle, se battrait pour survivre et elle ne voulait pas tuer dans se prétexte, même si elle n'avait pas trop le choix... Ces hommes ne faisaient que leur métier après tout...

Se stoppant finalement, Ellana se résolut à abandonner sa charrette. Si elle voulait fuir rapidement s'était ce qu'il y avait de mieux à faire. D'après ses calcules, les mercenaire étaient trois, ils étaient tous à cheval et alors que la nomade fourrait à la va-vite quelques provisions dans un sac en toile, elle eut juste le temps d'accrocher son épée à sa hanche et de se hisser sur sa monture avant que les poursuivants ne se montre enfin.

Comme le pensait la jeune fille, c'était bien trois cavaliers et ils semblaient bien armés et leur chevaux étaient bien plus rapide alors que celui d'Ellana était surtout endurant. En quelques minutes, les mercenaires arrivèrent à la hauteur de la jeune fille. Cette dernière avait la main sur son épée, elle espérait toujours évité l'affrontement, mais ses poursuivant n'avaient pas l'air du même avis. En effet le premier guerrier tira sa lame et d'un geste vif blessa la monture d'Ellana à l'épaule qui, sous le choc, tomba lourdement au sol. Ayant prévu l'impact, la jeune fille sauta de son cheval, roula sur le côté avant de se relever tout en dégainant enfin son arme. Elle n'avait plus le choix, elle devrait se battre.

L'affrontement fut rude pour la jeune fille, elle avait beau essayer ses meilleures botes, face à trois cavaliers, elle n'arrivait pas à atteindre les hommes. La jeune fille finit donc par renoncer et partie en courant. Elle avait misé sur l'effet de surprise pour prendre un peu d'avance sur ses poursuivant mais à sa plus grande chance, elle arriva dans une épaisse forêt. Serpentant entre les arbres, Ellana tenta de prendre des chemins étroits comme elle l'avait déjà fait auparavant pour échapper aux Telmarins de son village. Quoique cette fois la tâche était plus ardue, car la nomade ne connaissait pas les lieux.

Au bout d'un certain temps, la jeune fille s'accorda une pause. Tendant l'oreille, elle ne percevait plus le bruit des chevaux des mercenaires. Elle s'assit donc un instant, mais se releva aussi sec lorsqu'une voix résonna :

- Il ne faut pas s'assoupir ma belle, le combat ne fait que commencer !

Pour toute réponse, Ellana jeta un regard noir à ses poursuivant qui, visiblement avaient abandonné leurs montures eux aussi pour se déplacer plus aisément. Le combat serait sûrement plus intéressant cette fois alors ! Dégainant pour la seconde fois son épée, Ellana se mit en garde attendant que ses adversaires fassent le premier pas.

Les mercenaires se ruèrent tous les trois sur la jeune fille qui esquiva le premier assaut, para de sa lame le second avant de répliquer avec efficacité projetant l'attaquant quelques mètres plus loin. Au moins un hors-combat pendant une durée indéterminée ! Ellana repartit donc à l'attaque ruant de coups le premier mercenaire qui l'avait attaqué. Il était plutôt doué, mais finalement la jeune fille réussit à l'atteindre, lui transperçant le ventre. Retirant sa lame, le corps de l'homme s'écroula lourdement au sol, sans vie.

C'est alors que le second mercenaire revînt à l'attaque avec encore plus de conviction dans le regard. Mais ils allaient être payés combien ses hommes pour être aussi persistant ? Ellana n'eut pas le temps de se poser plus de questions, car son adversaire passa à l'attaque. Il était moins doué que le premier, c'était sûr... D'ailleurs, la jeune fille finit par lui donner un grand coup du pommeau de son épée sur la tête avant de lui enfoncer sa lame dans le coeur pour qu'il rejoigne son compagnon d'arme au sol, mais lui était plongé dans un sommeil dont il ne se réveillerai pas...

S'étirant longuement Ellana pensait en avoir fini avec ses assaillants. Mais... N'était-ils pas trois ? Où était le dernier ? Prenant soudainement conscience de son erreur, la jeune fille sentit une flèche traverser son épaule. Elle avait commit une faute de débutant, cela l'énervait et malgré la douleur qui la lançait dans l'épaule gauche, elle se retourna pour fondre sur son dernier adversaire. Cette fois elle n'avait plus de pitié, elle était tellement en colère qu'elle acheva l'archer d'un coup qui lui transperça la gorge.

Ça y est... Maintenant le combat était réellement fini... Mais qu'allait-elle faire ? Laisser les corps ici et s'enfuir ? Ses hommes avaient bien combattu non ? Elle devait peut-être leurs offrir de courtes funérailles non ? Choisissant la deuxième option, la jeune Ivaldi avait beau être une tueuse, elle en restait humaine ! Ellana enterra donc les corps dans la forêt, sur les lieux de la petite bataille. Elle fit une petite prière adresser au Dieu Narnien avant d'errer à nouveau.

Bizarrement, la jeune fille marchait de plus en plus difficilement, son épaule la faisait souffrir encore plus, malheureusement, elle avait abandonné toutes ses provisions, y compris le sac en toile qu'elle avait préparé. Son seul bagage était son épée qui lui semblait peser une tonne, mais elle continua d'avancer. Au bout de quelques minutes de calvaire, la jeune fille renonça à faire un pas de plus et se laissa tomber lourdement, le dos collé à un tronc d'arbre. Elle devait se calmer, elle devait rester lucide et surtout réfléchir. Elle était dans une forêt non ? Il y avait bien ici des herbes miracles qui pourraient soigner sa blessure !

Mais la bataille avait trop épuiser Ellana qui ne put résister plus longtemps, elle ferma donc les yeux sans parvenir à trouver le sommeil dont elle avait besoins... Jetant un coup d'oeil à sa blessure, la jeune fille se résolu à s'en occuper. Elle arracha donc avec difficulté une partie de son haut en et fit du tissus un bandage improviser qu'elle tenta de bien serrer pour mettre fin au flot de sang qui mouillait ses vêtements tout en grimaçant de douleur.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]   Ven 6 Juil - 2:03

La forêt du coté Archeland. C'étais la qu'Ouragan chassé après avoir passé un peu de temps à aider les rois et reines de Narnia. Cet endroit recelait beaucoup de proies, bien évidemment le prophète avait lu dans les étoiles qu'aujourd'hui la chasse serait abondante et en avait informé ses frères et soeurs de races. Les centaures étaient bons chasseurs et surtout d'excellents archers, Ouragan était aussi efficace à l'arc comme à l'épée, vu qu'il avait reçu dans son enfance et son adolescence une éducation plutôt bonne due à son rang et sa race. Mais il se servait surtout de l'arc pour se nourrir. Il préférait largement...

Ouragan trottait vivement derrière un magnifique cerf semblant bien dodu, la troupe s'était séparée pour chassé avec plus d'efficacité et s'étais donné rendez-vous dans la clairière, lui été avec Aelina son épouse, qui avait elle aussi son arc bandé. L'animal qui se savait poursuivi essayait de semer les chasseurs. L'homme semi équin bifurqua dans un petit chemin de terre en même temps que le cerf, ses sabots laissant quelques traces. Mais de toute façon, on allait surement prendre ça pour ceux d'un cheval, beaucoup d'hommes se déplaçant avec des montures.

Dans sa course, alors qu'il se rapprochait de l'animal, le centaure tira une flèche dans la patte de la bète qui s'écroula sur les flancs. C'est son épouse qui s'arreta devant lui et l'acheva d'une flèche dans le cou. Ouragan le balança sur ses larges épaules avant de prendre le chemin d'où il devait retrouver ses frères et soeurs de race.

Et c'est en chemin que les deux semis-équidés firent une rencontre pas vraiment étonnante vu que les humains étés désormais à Narnia chose courante. Alors qu'ils passaient devant une rangée d'arbres, ils virent une forme allongée contre l'un d'eux. Ouragan jeta un regard à Aelina, avant de s'approcher de cette silhouette. Il s'agissait d'une jeune femme, elle semblait blessée à l'épaule vu qu'elle avait un bandage. Deux hypothèses vinrent dans l'esprit du général, soit elle s'était battue, soit la petite humaine s'étais prise dans des ronces. Mais la première hypothèse semblait plus plausible que la seconde, mème si il ignorais qui l'avait attaquée, peut ètre des Archenland car cet endroit touchais leur coté. Il n'empeche qu'Ouragan restait quand même prudent, on ne sait jamais si c'était une ennemie ou une Telmarine. La noble créature n'aimais pas du tout les Telmarins, ils avaient étaient a l'origine de cette magie qui disparaissait peu à peu de Narnia, on ne pouvait pas le nier. Et puis la traitrise de Caspian lui avait laissé un assez mauvais souvenir dans son esprit.

-Je vois que vous ètes blessée.

Le centaure s'étais approché malgré lui, mais il été un peu sur la défensive tout de mème.

-Vous ètes une Telmarine ?

Ouragan était le descendant d'Oréius, le centaure qui avait participé a la bataille contre la sorcière Blanche. Il avait été changé en statue de pierre durant celle-ci mais avait ressuscité grace au souffle d'Aslan. Oréius était maintenant mort depuis des millénaires, et c'était Ouragan qui reprenait les rênes du pouvoir sur les centaures. Il s'en montrait plus qu'honoré. Enfant, il avait toujours aimé que les regards de son peuple se posent sur lui et avait fourni énormément d'efforts dans ses entrainements. Aujourd'hui, Ouragan était devenu un bon prophète et le général des centaures. Il sentait en son coeur la fierté de son aïeul la haut qui le regardait surement, qui avait partagé sa peine et celle de sa femme en face de la perte de Sabot de Fer et Pluie de Pierre. Ses deux fils s'étaient battus vaillamment, courageusement pour défendre leur race et leur terre est été mort pour Narnia et Aslan. Il ne lui en restait qu'un seul aujourd'hui.

-Que vous est-il arrivé petite humaine ?

La voix grave et profonde du centaure rassurait, sauf quand celui-ci été énervé. Et sa colère était a redouté. Il s'approchait avec lenteur, faisant claquer ses sabots sur le sol et agitant de temps en temps sa queue qui venait battre l'air.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ellana H. Ivaldi
Nomade
∞ messages : 52
∞ camp : Aucun
∞ humeur : Cela dépend de toi.
MessageSujet: Re: C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]   Ven 6 Juil - 15:16

Fixant le ciel qu'elle ne pouvait pas apercevoir à cause d'arbres bien épais, Ellana soupira longuement. Elle ne pouvait rien faire pour l'instant ? Rien faire d'autre qu'attendre là sans bouger que son énergie revienne pour pouvoir enfin se remettre en marche. A défaut de se lever, la jeune fille réfléchit à ce qu'elle ferait une fois debout. Il faudrait d'abord qu'elle sorte de cette forêt et retrouve le chemin de la prairie, avec un peu de chance sa charrette y était toujours... Elle pouvait peut-être aussi espéré retrouver son sac en toile sur la route, sait-on jamais.

Fermant à demi les yeux, Ellana entendit des bruits de sabots au loin. Était-ce les chevaux des mercenaires qui maintenant se promenaient n'importe où heureux d'avoir retrouvés leur liberté ? C'était le raisonnement le plus probable que Ellana arrivait à trouver... Après quelques minutes d'attente, le bruit se rapprochait et bien qu'elle voyait flou, la jeune Ivaldi réussit à distinguer deux silhouettes. Donc, elle avait raison, c'était bien des chevaux. Quoique... Non, s'était des humains ! Elle pouvait clairement identifier leur tête qui était loin de ressembler à celle d'un quelconque animal ! Mais alors les bruits de sabots ? Des cavaliers ? Mais que venaient-ils faire par ici ?

Se frottant les yeux, Ellana avait vraiment l'esprit embrouiller. Mais qui était ces gens à la fin ?! Des Centaures ? Non... Impossible, tout le monde savait que ses créatures s'étaient éteintes il y a bien longtemps et ne vivaient que dans les légendes pour enfants maintenant !

-Je vois que vous ètes blessée.

Décidément, la jeune fille se demandait si on ne l'avait pas droguée. Levant difficilement les yeux vers la personne qui lui avait adressé la parole, elle remarqua que ce n'était pas un homme sur sa monture... Mais bien un homme-cheval... Un Centaure quoi ! Apparemment il n'y avait qu'à Narnia où l'on pouvait faire une rencontre aussi insolite.

Balayant de son esprit tous les préjugés et légendes des peuples inconnus, Ellana fixa les semi-équidés, car oui, ils étaient deux. Et comprenant seulement maintenant la phrase de l'homme, la jeune fille soupira. Oui elle était blessée, ça ne se voyait pas peut-être ! Ralalah... Les gens avaient de ses questions des fois... Enfin c'était peut-être une simple constatation après tout, mais elle n'avait pas grand intérêt... Ellana avait remarqué qu'elle était blessée, elle l'avait même sentit passer la flèche qui avait fait ce trou dans son épaule ! D'ailleurs elle a été la première au courant de sa blessure bizarrement !

Tentant de rester clame malgré l'énervante situation à laquelle elle faisait face, la nomade aurait adoré se lever et planter un regard sombre dans les yeux du Centaure pour lui prouver qu'elle n'avait pas peur de lui et qu'elle se débrouillait très bien toute seule... Mais là ce n'était pas le cas...

-Vous ètes une Telmarine ?

Elle ? Telmarine ? C'était une bonne question... Il y a quelques années Ellana pouvait se désigner comme une habitante de Telmar, mais elle était née à Archenland aussi... Sans compter qu'aujourd'hui elle n'appartenait officiellement à aucun pays. Elle n'était plus qu'une nomade cherchant un but...

-Que vous est-il arrivé petite humaine ?

Un frisson parcourut la jeune fille lorsque que le Centaure la nomma ainsi. Le " petite" était sûrement de trop, mais c'est vrai que assise au sol elle ne mesurait pas plus qu'un nain alors elle ne dit rien et resta un instant par terre à observer le demi-homme.

- Je ne suis pas Telmarine, je ne suis qu'une simple nomade qui n'a pas choisi son camps.

Ellana tenta un sourire sarcastique, mais celui-ci ressemblait plus à une vilaine grimace qu'autre chose. Elle avait répondu au Centaure sur un ton neutre, elle n'avait pas particulièrement envie qu'on ait pitié d'elle, mais elle était en position de faiblesse, donc elle ne devait pas non plus provoqué son interlocuteur.

- Je reviens d'Archenland. Et pour une raison qui obscure, une bande de Mercenaire m'a prise en chasse j'ai donc du leur donner une leçon, mais l'un d'entre eux a été plus rusé que moi et il a réussi à me planter une flèche dans l'épaule...

Les paroles de la jeune fille n'étaient pas totalement vraie, elle savait très bien pourquoi elle était poursuivie ! Mais mentir était devenu une sorte de deuxième nature chez Ellana et elle pratiquait très bien cet art. De toutes façons la raison importait peu face aux conséquences non ?

- Mais ce n'est qu'une petite blessure, je m'en remettrais... Quoique si vous aviez quelque-chose pour le nettoyer, comme un peu d'eau, cela ne me ferait pas de mal...

Maintenant qu'il y avait du monde avec elle, la jeune fille pouvait se permettre de leur demander un peu d'aide non ? Ce n'était pas un crime de vouloir soigner ses blessures de combat ! En plus, la plaie d'Ellana s'était sûrement infectée, elle n'avait rien pour nettoyer la plaie sur elle et la nomade n'avait même pas croisé du ruisseau en traversant une petite partie de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]   Ven 6 Juil - 16:08

Ouragan écouta silencieusement les explications de la demoiselle avec une certaine perplexité. Ainsi il s'agissait donc d'une nomade sans pays. Des mercenaires ? Pour quelle raison des mercenaires l'aurait coursée ? Peut ètre des mercenaires Telmarins ou'Archelandais. En tout cas, les muscles du général qui gouvernais les centaures se détendirent quelques peu mème si il restait quand mème encore un peu prudent.

En tout cas elle semblait étonnée de croisé un centaure, ses yeux s'ecarquillèrent de surprise. C'est vrai que beaucoup de personnes des pays lointain devait croire sa race disparue ou qu'ils n'étaient que des contes de bonne femme alors que cela été evidement faux. Et cela rendait l'honorable créature étrangement mélancolique et triste.

- Mais ce n'est qu'une petite blessure, je m'en remettrais... Quoique si vous aviez quelque-chose pour le nettoyer, comme un peu d'eau, cela ne me ferait pas de mal...

Ouragan acquiesca gravement, il posa la proie sur le sol et s'éloigna a la recherche d'une petite source, il avait ordonné a Aelina de surveillé l'humaine en attendant son retour. Ouragan marcha un peu et finit par trouvé ce qu'il recherchais, n'ayant qu'un seul bout de tissus sur lui, la mitaine noire qui enveloppais sa main droite, il l'enleva et la mouilla abondament dans l'eau fraiche de la petite source avant de revenir d'un pas doux vers l'humaine blessée. Il se coucha en vache en face d'elle et attacha le bout de tissu a l'épaule de la fille d'Eve. C'étais tout de mème mieux que de la laissé s'infecté.

Ouragan se releva lentement, il restait tout de mème un peu prudent envers cette enfant. Elle semblait assez jeune et il se demandais quel age elle devait avoir. Surement le mème que les souverains de Narnia. Peut ètre plus.

Il échangea un regard avec Aelina qui parla d'une voix douce:

-Je me nomme Aelina et voici Ouragan mon époux. Il est le général qui gouverne les centaures.

Ouragan baissa noblement la tète pour saluer la jeune femme et demanda:

-Et vous, comment vous appelez vous fille d'Eve ?

C'étais comme ça qu'on appelais parfois les humains a Narnia chez les créatures du moins ! Les hommes avait comme sobriquet fils d'Adam tandis que les femmes été appelées filles d'Eve.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ellana H. Ivaldi
Nomade
∞ messages : 52
∞ camp : Aucun
∞ humeur : Cela dépend de toi.
MessageSujet: Re: C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]   Lun 9 Juil - 16:06

Apparemment les Centaures avait bien conscience de la rareté de leur race étant donnée qu'ils n'avaient rien dit devant l'étonnement de la jeune fille. Ou alors ils étaient simplement très polis et ils n'avaient pas l'intention de crier à Ellana qu'elle n'était qu'une ignorante. Mais ces deux réponses avaient sans doute une part de vrai.

Sans dire un mot, le Centaure qui s'était le plus approché de la jeune fille parti s'enfoncer dans la forêt. Il se passa quelques brèves minutes de silence puis le demi-homme revînt avec un morceau de tissu mouillé dans les mains. Se couchant devant Ellana pour être à la même hauteur qu'elle, le Centaure refit son bandage avec le tissu humide. L'eau de la source d'où revenait le semi-homme devait être affreusement froide et lorsque le tissu entra en contact avec la plaie Ellana ne put empêcher une grimace de douleur. Maintenant au moins, elle était sûre que sa blessure ne s'infecterait pas d'avantage...

Une fois le bandage fini, le Centaure se releva tranquillement. Il adressa un regard à la femme qui l'accompagnait, une centaure elle aussi, avant qu'elle n'entame d'une voix douce :

-Je me nomme Aelina et voici Ouragan mon époux. Il est le général qui gouverne les centaures.

Général ? Décidément, Ellana ne faisait donc pas la rencontre de simple hommes-chevaux en cavale, mais de l'élite des Centaure ! Impressionnée, la jeune Ivaldi regretta fortement sa position, elle aurait beaucoup apprécié pouvoir se relever et se présenter poliment, mais à cause de sa blessure, elle se contenta d'un regard et d'une inclinaison de la tête pour saluer ses interlocuteurs.

-Et vous, comment vous appelez vous fille d'Eve ?

Cette fois s'était le Général qui avait pris la parole. Il avait toujours cette même voix grave au ton rassurant et polis. Le couple ne semblait donc pas agressif comme beaucoup de gens décrivait les gens de leur race. Non... Aelina et Ouragan paraissaient préoccupés de la santé de la jeune fille et celle-ci ne pouvait pas ignorer leur aide... Mince elle allait avoir une dette envers quelqu'un...

- Je suis Ellana Hunter Ivaldi.

La jeune fille avait parlé sur un ton reconnaissant. En plus, ses Centaures avait une manière de parler tellement poli qu'elle n'avait pas pu s'empêcher de donner son vrai nom ainsi que ses deux prénoms. Même l'appellation " Fille d'Eve" qu'Ellana n'avait jamais entendu auparavant ne l'avait pas choquée.

Ayant marre de se sentir aussi petite, Ellana tenta se relever. Après de nombreux efforts, elle arriva à se mettre debout, mais elle prenait toujours appuie sur l'arbre derrière elle. De toutes façons il aurait bien fallu qu'elle reparte un jour ! La jeune Ivaldi n'avait pas l'intention de mourir ici non plus !

- Merci beaucoup pour votre aide, si je peux vous être utile à quelque chose, n'hésitez pas.

Un service pour un autre service... C'est comme ça que ça marchait d'habitude, non ? Dans tous les cas, Ellana s'estima comme bien gentille. Était-ce le fait d'avoir tué trois hommes aujourd'hui qui la rendait ainsi ?! Possible, mais elle n'avait pas non plus la force d'abattre deux Centaures... Ni même un seul et même dans en pleine forme elle doutait de ressortir vainqueur d'un tel combat d'ailleurs. Maintenant la jeune fille comprenait pourquoi Narnia avait gagné de nombreuses batailles et aussi pourquoi ils étaient restés le seul pays libres durant l'alliance Telmarine et Calormène. Les Centaures devaient être de très bon combattant comparé aux humains, les épées et arcs qui pendaient aux côtés de Ouragan et Aelina en disait bien assez long.

Ayant marre de se sentir aussi petite, Ellana tenta se relever. Après de nombreux efforts, elle arriva à se mettre debout, mais elle prenait toujours appuie sur l'arbre derrière elle. De toutes façons il aurait bien fallu qu'elle reparte un jour ! La jeune Ivaldi n'avait pas l'intention de mourir ici non plus !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]   Lun 9 Juil - 18:49

Ouragan servait avec la même fidélité qu'il prodiguait à sa race les rois et reines de Narnia. Une créature de confiance et les souverains lui faisaient confiance.

Et Ouragan refusait de voir cette magie disparaitre. Oh oui il aimait Narnia, il aimait cet univers et il croyait fortement au retour d'Aslan. Il sentait a chaque pas le regard du lion et de celui de son ancêtre Oréius sur lui. Les jeunes rois et reines de Narnia était plein d'honneur et de courage, eux aussi tout comme lui aimait ce monde, il le lisait dans leurs yeux. C'était de bons rois. De très bons rois et Ouragan préféraient nettement se couper un sabot plutôt que les trahir. Leur amitié et leur confiance le remplissait d'honneur. L'honneur, le courage, la force et la loyauté étant des preceptes qui guidais chaque sabots du général et de ses congénères.

Les étoiles qui, chaque soir apparaissaient dans le ciel, jetaient des regards bienveillants aux vivants, porteuses de mille connaissances que le majestueux centaure aimait fouiller chaque nuit, étant aussi le prophète chargé de lire dans le secret des astres. Il avait annoncé la venue de Caspian et ses raisons, lui avait laissé une chance, avait combattu à ses côtés et auprès de ses majestés, mais aujourd'hui il avait trahi les Narniens et les souverains de Narnia. Et ça restait en travers de la gorge de la noble créature. Son honneur affectait parfois sa vision des choses bien malgré lui. Ouragan refusais de revoir le jeune fils d'Adam pour le moment.

Puis la jeune femme se présenta a lui: Ellana Hunter Ivaldi. Puis elle demanda si elle pouvait leur être utile à quelque chose. Les deux époux s'échangèrent un regard et le centaure planta son regard profond dans les yeux de la fillette.

-Les étoiles sont porteuses de sagesses après tout. Nous vous remercions de votre proposition jeune Ellana.

Il baissa de nouveau la tète en signe de salut, sa méfiance et sa prudence restait cependant toujours en alerte. Il jeta son regard sur une terre fraichement retournée a quelques mètres de la jeune nomade. Ellana devait ètre une bonne combattante pour arrivé a se débarrassé ainsi seule de plusieurs mercenaires. Lui aussi été un excellent combattant. Il l'avait démontré a plusieurs reprises.

HRP: désolé c'est court <-<



Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ellana H. Ivaldi
Nomade
∞ messages : 52
∞ camp : Aucun
∞ humeur : Cela dépend de toi.
MessageSujet: Re: C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]   Mer 8 Aoû - 14:08

Toujours appuyée contre l'arbre derrière elle, Ellana tenta de faire un pas vers l'avant, mais cette action ne parvient qu'à lui tirée une affreuse grimace. De toutes façon, elle n'avait pas l'intention de rester ici éternellement, fixant pendant un instant les centaures qui se tenait toujours en face d'elle Ouragan pris la parole :

-Les étoiles sont porteuses de sagesses après tout. Nous vous remercions de votre proposition jeune Ellana.

Décidément, ces personnes étaient de bien drôle de créature. Ellana n'avait jamais entendu personne lui parler ainsi et elle se demandait aussi si s'était juste de la politesse ou si les centaures parlaient tous, tout le temps de cette manière. D'après les contes qu'elle avait pu lire, la jeune nomade savait que ces créature devait-être bien plus âgé qu'elle donc évidement avec le temps les façons de parler changent et pour eux s'était sans doute normal de parler ainsi. Enfin, ils auraient pu s'adapter aussi. Mais vu leur air étonné de voir une humaine par ici, les centaures devaient rarement quitté la forêt...

- C'est la moindre des choses, je suis sûre que vous en auriez fait de même si nos situations étaient inversées !

Finissant sa phrase par un petit sourire, Ellana aurait bien voulu s'étirer pour dénoué un peu ses membres, mais avec son épaule souffrante, cela était impossible. Ce toutes façon, maintenant que la blessure était nettoyer et bander, elle n'avait pas grand chose d'autre à faire qu'attendre que sa cicatrise.

Tournant à nouveau son regard vers Ouragan et Aelina, la jeune fille se demanda s'ils restaient encore beaucoup de centaure hormis eux ? Et où vivaient-ils pour que personne ne les voient jamais réduisant leur existence au titre de légende ? Soupirant longuement, Ellana ne savait apparemment rien du monde qui l'entourait, alors que cela faisait déjà 2 ans quand même qu'elle errait sur celui-ci. Et cette idée ne la assurait pas vraiment.

- Veuillez excuser mon indiscrétion, mais existe-t-il encore beaucoup de centaure, comme vous, dans notre monde ?

Quitte à chercher toute seule, pourquoi ne pas posé la question aux intéresser directement ! C'était nettement plus simple comme solution ! Ellana espérait tout simplement qu'Aelina et Ouragan ne seraient pas offensés par son ignorance, avaient-ils au moins conscience que pour tout les autres pays, leur présence ici n'était qu'un mythe ?

_____________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]   Jeu 9 Aoû - 12:00

La nomade lui posa alors une question:

- Veuillez excuser mon indiscrétion, mais existe-t-il encore beaucoup de centaure, comme vous, dans notre monde ?

-Il y en a surtout à Narnia, vous ne trouverez pas beaucoup de centaures ou de faunes dans les contrées lointaines. Car à l'origine Narnia était habité par nous les centaures, les animaux parlants, les faunes, les satyres, les dryades, les géants et toute sorte de créature dont vous n'imagineriez pas l'existence. Mais la venue des Telmarins a soldé la fin de tout cela. Beaucoup d'animaux ont perdu la parole, les centaures et les autres créatures ont été obligés de s'exiler dans les forêts profondes.

Et c'était pour cela qu'Ouragan ne pouvait pas supporter les Telmarins, la noble créature ne pouvait pas les aimer après tout ce qu'ils avaient pu faire. L'amour du pays de Narnia ainsi que l'honneur, le courage et la loyauté poussait les pas d'Ouragan et ses congénères. Le centaure aimait profondément cet univers, était très fidèle aux souverains, et ce jusqu'a ce que la mort vienne le faucher.

- Vous avez déjà eu la preuve que les légendes s'avèrent réelles. Et elles le sont.

Et désormais Ouragan partagait le même sentiment amer que les souverains de Narnia avait vis-a-vis du jeune homme. Pourtant, le centaure lui avait laissé sa chance malgré l'élan de colère qui avait remonté des narniens ainsi que ses fils, La sagesse et la science des étoiles lui ayant indiqué le pourquoi de sa venue et le changement nouveau qui allait souffler suite à cela. Les créatures l'avait aidé par la suite, mais il faut croire que ce monarque est un ingrat pour avoir trahi comme cela les Pevensie et les Narniens. Le centaure ne voulais plus revoir Caspian.

Et la magie était revenue un petit peu, elle avait pris tout son essor lors de la bataille contre Sopespian grace a la venue d'Aslan. Ouragan craignait cependant au fond de son coeur noble de la voir disparaitre de nouveau et que tout redevienne comme avant.

Un petit vent frais se leva quelques instants en faisant danser l'herbe verte tandis que Ouragan qui avait posé sa proie le temps de trouver un point d'eau, la reprit et la réinstalla sur ses épaules massives. Il avait rendez-vous avec sa troupe dans la clairière car ils s'étaient séparés, et le général des centaures hésitait à inviter Ellana dans le village de ses congénères. Car après tout, l'homme-cheval ne connaissait la fille d'Eve que depuis quelques minutes, il était prudent.

-Rien n'est perdu d'avance, rien n'est iréel tant qu'il y a toujours des personnes pour y croire.

Aelina hocha la tète pour confirmer les paroles de son mari et eue un grave sourire pour Ellana. A son tour, la centauresse prit la parole:

-Allez vous faire une pause a Narnia ou continuer votre route ?
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est décidément qu'en voyageant que l'on fait des rencontres intéressantes ! [PV : Ouragan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Les RP abandonnés-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit