Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Messire, di grazia [Rois & Reines de Narnia, Per Favore ceux qui peuvent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Messire, di grazia [Rois & Reines de Narnia, Per Favore ceux qui peuvent]   Dim 14 Fév - 20:17

-Valentina ? Levez-vous,nous sommes devant le château.

Je rouvrais les yeux doucement. Des courbatures se fessait sentir dans mon dos. Forcément, j'étais de très mauvaise humeur. Ce n'était pas une bonne journée pour moi. Je venais de perdre mon père,prisonnier de Caspian. Les images de cette terrible nuit me revenir en mémoire. Je pleurais une fois encore et ma suivante me tendis un mouchoir. Aujourd'hui en plus, on attendait beaucoup de moi. Je descendit de la calèche et sécha mes dernières larmes. Je restais stupéfaite devant l'immense château en face de moi. Il était magnifique,rien à voir avec celui du Roi Caspian. Il respirait la gaieté,la joie et l'espoir. Oh oui...j'étais remplis d'espoir. Je pris les papiers de mon père et me présenta aux gardes royaux très impressionnant physiquement. Le jeune Duc posa une main amicale sur mon épaule et m'encouragea à entré seule. Sa vie reposait entre mes mains si douce et fragile. Je lui lançais un bref baiser avec ma mains et suivit les gardes. Heureusement pour moi, que j'avais bien conserver mes titres de noblesses. Les couloirs était presque silencieux. On entendait simplement les bruissements de ma robe. J'avais gardé les même habits. Je devais bien paraitre lamentable. Un miroir se présenta alors sur le mur. Je regardais brièvement est constata avec horreur que j'étais vraiment misérable. Mes cheveux bouclée était en bataille. Mon regard était terne et mon visage reflétait mes angoisses. Ma peau aussi était étrange. J'étais sans aucun doute déshydrater. J'avais terriblement faim et soif. On arriva devant une grande porte, les gardes me demandèrent d'attendre patiemment. Ils s'en allèrent me laissant seule. J'en profitais pour essayé d'amélioré ma tenue. Que j'eus terminé, je souffla un bon coup pour me donner du courage. Le Duc devait être tout aussi stressé que moi. Or lui avait totalement confiance en moi. Ce qui n'était pas du tout le cas pour moi. Et si ils me croyaient pas ? Et si ils refusaient de m'entendre ? Et si je finissais comme mon père, dans un cachot froid et lugubre ? Puis après ? Où allait-je dormir ce soir ? Qu'allait-il devenir de la belle Valentina Donatello, un des plus beau partit de Telmar ? Enfin...maintenant j'étais plus grand-chose hormis une noble en fuite. Je regardais tristement le miroir en face de moi. O souvenir de ma gloire passé... Comme j'aimerais pouvoir retourné quelques années en arrières. J'étais si jeune, si fragile, j'avais survécut jusqu'ici grâce à Stefan. Il était si fort et courageux. Il avait supporté mes crises,mes larmes et ma colère. Le pauvre...C'est pour cela,pour lui que je devais réussir à convaincre. Convaincre, c'était si simple pour moi. Il suffisait de jouer les pauvre âmes or, aujourd'hui je n'avais pas besoin de jouer la comédie pour jouer les misérable. Je m'étais même pas encore fait à l'idée que je venais de perdre pratiquemment mon père.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Messire, di grazia [Rois & Reines de Narnia, Per Favore ceux qui peuvent]   Mer 10 Mar - 20:31

    Le début de cette journée était tout simplement banale pour Lucy. Comme toujours, elle s'était levée à sa guise, ni trop tôt, ni trop tard, avait pris son petit-déjeuner habituel, bien que les cuisiniers insistaient souvent pour lui faire manger d'autres saveurs le matin, et son déjeuner en compagnie de deux personnes que la jeune Reine ne connaissait pas vraiment, mais qui étaient très sympathiques. Et maintenant, elle venait de quitter les cuisines, seule, et s'apprêtait à aller faire un tour un peu partout dans le château, à s'occuper, voir si elle pouvait parler avec ses frères et soeur ou même d'autres amis, ou se balader dehors, dans les villages narniens. Avant de faire quoi que ce soit, Lucy partit dans sa chambre.

    Une fois la porte refermée, la jeune fille s'attaqua à remettre en ordre la pièce. Non pas qu'il y avait du bordel, comme s'il pouvait y avoir des vêtements à terre, c'est juste que de temps à autre, elle avait une grande envie de changer certaines choses de place ou de faire le tri. C'est donc ce qu'elle fit, changeant d'un mètre le lit ainsi que la table de nuit. Une petite armoire contenant ses manteaux et vestes alla de l'autre côté de la chambre. Ce fut tout pour le moment. Le placard incrusté dans le mur contenant les habits du genre t-shirts, pulls, pantalons ne pouvait pas se bouger, et l'autre était comme l'armoire mais était bien trop lourd. Celui ci tenait derrière les portes de bois peint toutes les robes de la jeune Reine. D'ailleurs, elle en choisit une, bleue avec de délicats traits d'argent dessus, et la mit.

    Mais encore une fois, avant d'avoir pu envisager quelque chose, quelqu'un toqua à sa porte. Lucy dit d'un ton clair et retentissant " entrez " et vit la porte s'ouvrir sur deux soldats. Les deux hommes en armure s'inclinèrent légèrement devant elle, avant de lui dire qu'une étrangère voulait voir les rois et reines. Visiblement, Lucy ne serait donc pas la seule. Perplexe, elle sortit de sa chambre en fermant la porte derrière elle, suivant les soldats en silence. Une minute plus tard, ils furent devant la salle des trônes, où il n'y avait personne. Personne, sauf cette inconnue. La première chose que la jeune fille vit fut une robe de bonne qualité et élégament tissée, bien qu'elle fut usée. Ses cheveux noirs bouclés s'étendaient sur les épaules et le dos de cette personne, cheveux qui virevoltèrent quand elle se tourna d'un coup.

    - Je peux vous aider ?

    Quatre mots très simple. Lucy, en attendant que cette personne ne parle et ne se présente, l'observa. Son visage paraissait avoir vécu beaucoup de larmes, ainsi que de la colère. Un mélange des deux à la fois sûrement. Il y avait beaucoup de fatigue, et la jeune Reine aurait presque voulu d'abbord lui dire d'aller dormir un peu et de se reposer tranquillement. Mais elle tenait à savoir qui était cette étrangère et dans quel but elle était venue à Cair Paravel pour voir les Rois et Reines de Narnia.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Messire, di grazia [Rois & Reines de Narnia, Per Favore ceux qui peuvent]   Sam 13 Mar - 20:17

    La nuit avait été longue. Très longue même. Le sommeil ayant fuit notre Reine, elle s’était aventurée en dehors du château afin de se détendre. Résultat, à force de laisser ses pensées l’envahir, elle s’était rendue à la Table de Pierre. Là, elle y avait rencontré un certain Liven, une Narnien très sympathique. Susan gardait une bonne image de lui & l’appréciait beaucoup. Il avait gagné sa confiance & le savoir dans son camp la rassurait. Enfin bref… autant dire que Susy était d’un calme olympien ce matin là. Le soleil était levé depuis déjà un petit moment & pourtant, elle se refusait de se lever. Ses draps étaient sous elle & elle était encore habillée mais le sommeil l’envahissait. Au bout d’un moment, notre Narnienne s’endormie de nouveau, emportée par cette fatigue accumulée lors de la nuit.

    Trois coups la réveillèrent. Trois coups sans violence donnés contre sa porte. Sa conscience refit surface mais son corps ne bougea pas d’un pouce. Ses lèvres refusèrent de s’entre-ouvrir pour laisser échapper ses paroles. Dommage pour les gardes qui cognaient. Après les trois coups, ils laissèrent quelques temps de silence, attendant surement l’autorisation de rentrer dans la pièce. Autorisation qui ne vint pas. Ils frappèrent une nouvelle série de trois coups. La conscience de Susan se réveilla un peu plus. Nouveau silence. Puis nouvelle série. Cela devait être important. La Douce se leva péniblement, lassant échapper un « oui oui » pour leur faire savoir qu’elle arrivait. Un petit passage devant son miroir, une remise de cheveux & de robe en place & le tour était joué.

    La jeune femme ouvrit sa porte & se dressa devant les gardes plus grands qu’elle. Les deux s’inclinèrent avant de prendre la parole, l’informant ainsi qu’une parfaite inconnue souhaitait la voir ainsi que le reste de sa famille. Qui était-elle pour demander à voir les quatre Rois & Reines de Narnia. Intriguée, Susan congédia les gardes tout en les remerciant de s’être déplacée puis ferma la porte derrière elle. Direction la salle du trône. Malgré la fatigue, Susan marchait normalement. Elle se donna des claques pour se réveiller & se secoua légèrement. Elle devait faire bonne figure devant cette inconnue. C’était la moindre des choses. Susy croisa Peter sur le chemin. Bien entendu, il remarqua tout de suite sa fatigue mais il eut la gentillesse de ne pas lui poser de question… Pour le moment. Le connaissant, il demandera sans doute des explications.

    Enfin les deux adolescents arrivèrent à la salle du trône. Susan le regarda quelques secondes, puis le précéda pour aller rejoindre Lucie qui les avait devancé. Ce fut que lorsqu’elle fut à ses côtés qu’elle remarqua l’inconnue. Celle qui les avait fait venir. Celle qui avait demandé à les voir. Susan la détailla & remarqua son état très rapidement. A côté d’elle, Miss Pevensie semblait en pleine forme. Son regard se fit protecteur & légèrement inquiet, bien que méfiant.

    « Pouvons-nous faire quelque chose pour vous Mademoiselle? »

    Elle interrogea Lucie du regard, même si elle se doutait qu’elle n’en savait pas bien plus qu’elle. Mais peut-être avaient-elles déjà discutées entre elles qui sait?

    HJ: désolée ce n’est pas très long & ça ne fait pas beaucoup avancer ^^’
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Messire, di grazia [Rois & Reines de Narnia, Per Favore ceux qui peuvent]   Dim 14 Mar - 20:09

L'attente était insupportable pour moi. Je finis par tourné en rond. Enfin des pas se fit entendre, je m'arrêta brusquement et trois personnes se présentèrent à moi. A ce-moment là j'en avais oublié ma mission. Deux demoiselles me regardaient en souriant. Bien que fatigué elles étaient la grâce même incarné. Et cette douceur extrême qui émanait de leurs visages. Je n'avais jamais rencontré pareil visages auparavant. Tout en elles était parfait. Belles, rayonnantes et majestueuses en plus de cela. Avec elles , un Roi. Lequel ? Je n'en savais rien. Blond aux yeux bleus. Magnifique, le gêne ne tarda pas à me monté aux joues. Ce jeune homme, malgré son âge avait se quelques chose étrange. Non pas étrange...majestueux et sévère. Comme si j'étais en face de mon père. Il reflétait l'autorité sans doute le grand Roi Peter. La plus petite avec ce charmant sourire devait être Lucy et l'autre belle jeune femme Susan. Après les avoir dévisageais je me rattrapa en fessant une révérence aussi basse que possible. Toujours aussi surprise je n'avais pas dit un mot.

-Je peux vous aider ?
-
Pouvons-nous faire quelque chose pour vous Mademoiselle?

Hochant la tête et ravalant ma salive, je commença à dire une partie de mon histoire.

-Je..je suis Valentina Donatello. Euh..voici mes titres de noblesse. Enfin ici ils ne valent plus grand-chose. Je veux dire...que je suis venue demandé à vos grâce de bien vouloir m'aidais.

Maintenant que c'était chose faite. Il fut facile pour moi de joué la comédie. Éclatant en sanglots, je raconta mon histoire. Bon d'accord, je pleurais vraiment car, mon père me manquais, je n'avais aucune nouvelle de lui et surtout j'avais peur.

-Il a capturé mon père et le Duc, nous nous sommes enfuis, j'ai voyagé toute la nuit....Oh Messires, je ferais n'importe quoi, je serais votre plus fidèle servante mais ayez-pitié de nous. Sauvez nos pères ! Je n'est plus de nouvelles....j'ai peur pour sa vie . Le Roi ne l'aime pas..

Je pense me mettre à genoux mais , serait sans doute de trop et puis le voyage m'avais donné des douleurs dans le dos. Me calmant doucement, je me rappelais des ordres de mes instructeurs qui auraient piqué une crise en me voyant pleuré ainsi devant ces Majestés. Certes, ce n'était pas convenable or, je ne pouvais pas m'empêcher et puis questions de survie aussi.

HJ: Idem désolé de pas faire trèès long ^^'
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Messire, di grazia [Rois & Reines de Narnia, Per Favore ceux qui peuvent]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Messire, di grazia [Rois & Reines de Narnia, Per Favore ceux qui peuvent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Les RP abandonnés-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit