Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 224
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Lun 20 Aoû - 21:22

    Parfois certaines rencontres sont écrites dans les cieux par la pensée d'Aslan, d'autres fois où l'on ressent une sorte d'appel auquel on ne peut échapper et en dernier lieux viennent celles qui arrivent par hasard. Bien que cela faisait plus de trois semaines que l'elfe n'avais croisé âme qui vive en ces bois, et elle en avait marre de se nourrir de baies et de pommes, si elle voulait regagner des forces elle devait manger de la viande ou du poisson. En tendant l'oreille, Lindórie entendu le ruissellement d'une rivière qui devait se te trouver à proximité. Elle ramassa une branche sur le sol, sortit sa dague et tailla le bout de manière à ce que la branche ressemble à une pique. Tout en faisant ceci, elle dirigeait ses pas vers le bruit d'eau. Il ne lui fallut qu'une dizaine de minutes pour rejoindre la rive. La vue était magnifique: de l'herbe verte s'étendait sur une centaine de mètre jusqu'au bord de l'eau, des chênes immenses trempaient leurs racines centenaires dans le courant d'onde pure, des rochers habillaient la rivière par ci, par là et une petite chute d'eau retombait sur l'eau en un clapotis apaisant. L'eau était tellement limpide qu'on y voyait de gros poissons nager, faisant briller leurs écailles d'argent à la lueur du soleil. L'elfe s'approcha de la rivière et y plongea son regard d'émeraude. Tout ici était magnifiquement agréable, du moins pour un humain, car l'elfe n'aimait pas trop cette idée qu'il n'y ait aucune créature qui vive en ces lieux, elle avait même pris l'habitude de voir nager des ondines dans la plus part des fleuves et cours d'eau qu'elle avait pu voir à Narnia, mais ici, le calme régnait en maître, et même les arbres semblaient plongés dans un sommeil profond. Peut-être que cela est due à l'homme. Pour le moment, cela arrangeait bien Lindórie car les ondines n'aiment pas que l'ont pêche, et là, il se trouve que l'elfe mourait d'envie de manger du bon poisson, car à défaut de gibier il reste toujours la pêche. Quoi les elfes ne mangent pas ce genre de nourriture ?!! Qui vous à dit que Lindórie était une elfe qui suivait les préceptes de son peuple à la lettre ? Il en est que c'est avec un grand sourire qu'elle se débarrassa de ses vêtements de cuir noir et de ses armes sur l'herbe. A vue d’œil, la profondeur du bassin était d'environ deux mètres. L'elfe prit sa pique bien en main, puis elle entra doucement dans l'eau. L'eau était fraiche et limpide Lindórie voyait ses mains comme si elles s'étaient trouvé à l'air libre.

    Tout était calme, pas le moindre bruit si ce n'était de temps en temps le bruissement d'une nageoire de poisson. D'ailleurs, ces poisson qui nagent non loin de l'elfe... ce sont des saumons. L'elfe nageait de manière à ne pas faire des mouvements brusques, ainsi elle pourrait attraper des poissons plus facilement. Elle s'approcha d'un couple de poisson qui remontait la rivière, puis dans un geste bref, elle les embrocha. Une fois sa pêche terminée l'elfe nagea encore un peut sous l'eau tout en se dirigeant vers la berge. Vue du dessous, l'eau était magnifique, sa surface lisse sur laquelle se posait les rayons du soleil donnaient l'impression que le monde extérieur était teinté de nuances dorés. L'or, c'était la couleur de la crinière d'Aslan lorsque le soleil se reflétait dessus; la première fois qu'elle fit sa rencontre, Lindórie en était restée émue. Cette plongée dans les eaux limpides l'avait quelque peut distraite... Elle sortit de l'eau, son trophée à la main, ses longs cheveux retombaient et cachaient légèrement sa poitrine, son visage rayonnait de bonheur d'avoir fait une aussi bonne pêche. L'elfe posa sa pique sur le sol à côté de ses affaires, puis elle releva la tête et là... Un homme se tenait devant elle. Alors elle saisit une grosse feuille et la mis devant elle, puis elle fit une petite révérence pleine de grâce et de respect .

    - Mára aurë.

    Puis elle releva la tête et observa un peut mieux l'être qui lui faisait face, et là elle se rendit compte de son erreur. Le visage angélique de cette homme l'avait trompé, elle l'avait pris pour un elfe.

    -Veuillez excuser ma maladresse linguistique... Bonjour. Je ne sais si je dois dire Majesté ou si je puis être moins formelle car je ne sais en réalité à qui ais-je honneur... j'aimerais donc vous proposer de partager ce repas avec moi car je ne mangerais pas tout, bien que j'ai une faim de loup...

    L'elfe dont les joues et les oreilles se teintaient d'un jolie rose, lui adressa un superbe sourire. Comment se fait-il qu'elle ne l'avait pas entendu arriver ? Est-ce à cause de l'eau ? D'habitude il y à toujours un signe qui lui indique que quelqu'un s'approche, mais là rien, peut-être est-ce due à cette étrange forêt endormie. Mais bon, elle n'allait pas se plaindre, enfin elle rencontrait un nouveau visage.



_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Mer 22 Aoû - 20:01

Voilà maintenant plus de six mois que je erre un peu partout à Narnia. Certains lieux ne me sont pas inconnus, des brides de mémoires me reviennent de temps à autres comme c'est le cas depuis quelques jours. Depuis que je suis dans cette forêt, j'ai quelques flashs. Je me souviens d'une nuit où des Narniens étaient regroupés tout autour de moi. Ces flashs ne sont pas les seuls phénomènes hors-normes qui se produisent depuis que je suis ici. En effet, il semblerait que la rencontre avec le Phénix ait eu un drôle d'effet sur moi. Je ne sais pas si vous me croirez mais j'ai la vague impression que je manipule le feu ou du moins, quand je suis en colère il m'arrive qu'un ou deux objets qui m'entourent s'enflamment. Aujourd'hui je suis encore dans cette fichue forêt, en fait j'ai l'impression que je ne trouverais jamais la sortie. Par moment je passe à des endroits que j'ai déjà vu, mais dans mon esprit tout est confus, je n'arrive plus à faire la différence entre le présent et le passé. Je vous explique, vous savez je vous ai dis que j'avais des flashs et ces flashs ont pour certains un lien avec cette foutue forêt, alors je ne sais pas si je suis déjà venu ici par le passé, avant que je me retrouve sans mémoire. Si seulement il y avait que la perte de repères temporels. Six mois, cela fait presque six mois que je n'ai pas réellement parlé à quelqu'un. Il y a bien les commerçants a qui j'achète de quoi vivre, mais c'est différents ils sont simplement là pour vendre leur produits, pas le temps pour eux de discuter avec leurs clients et oui à Narnia plus qu'ailleurs, le temps est de l'argent et visiblement la guerre que ce peuple a essuyé n'a pas arrangé les choses.

La seule idée que j'avais en tête ce matin en me levant, était de trouver un point d'eau qui me permettrait de couper cette soif contre laquelle j'essaye tant bien que mal de lutter depuis deux petits jours. Je ne sais pas si vous avez déjà vécu cette situation, la déshydratation, quand votre bouche est sèche et que vos lèvres sont gercées. Ce fléau, qui vous empêche de faire le moindre mouvement et qui vous fatigue quand après avoir lutté vous avez enfin réussi à vous lever. Ce matin j'avais bon espoir, la vue des animaux est un bon signe pour moi, après tout si animal il y a, eau non loin je trouverais. Et je ne pensais pas qu'il serait aussi facile de trouver une rivière. C'est donc suite à une marche plus que douloureuse pour mes muscles que j'ai enfin trouvé ce que je cherchais. J'ai bu autant qu'il m'en était possible et je me suis lavé. Le soleil brillait déjà en cette heure bien matinale, j'ai donc pris la décision de laver mes vêtements, ça ne me fera pas de mal après tout puisque je les portes depuis une demie année. Je sais que ce n'est pas du tout hygiénique mais quand on a juste de quoi survivre, on apprend à faire des choix. Enfin, après m'être lavé je suis reparti dans la forêt. J'ai marché pendant ce qui m'a semblé être des heures avant d'entendre des bruits venant de ma gauche. A vrai dire j'ai d'abord pensé que mon esprit me jouait des tours mais plus j'avançais plus les bruits me paraissaient proches. J'ai donc dévié sur la gauche et j'ai marché, il ne m'a fallu que quelques secondes pour atteindre la source de ces bruits j'ai fait en sorte de ne pas faire trop de nuisances pour ne pas être repéré, mais en même temps je ne me suis pas caché, afin de ne pas être pris pour un homme aux mauvaises intentions. Une jeune femme était dans la rivière, je suis resté là à la regarder pendant de longues minutes. Voilà maintenant près d'une semaine que je n'avais pas vu une personne ayant une forme humaine. Je ne sais pas réellement si cette femme est une humaine ou non après tout j'ai croisé des animaux dotés de la parole pendant mon séjour dans la forêt. Je suis donc resté debout contre un arbre robuste et j'ai attendu. Il ne me faut pas attendre bien longtemps, la jeune femme est sortie de l'eau complètement nue. Puis se rendant compte de sa nudité elle s'est empressée de saisir une feuille et elle a commencé à baragouiner quelques mots. Je n'ai rien compris à ce qu'elle m'a dit, visiblement elle ne parlait pas la même langue que moi, conclusion elle n'est pas humaine.

-Veuillez excuser ma maladresse linguistique... Bonjour. Je ne sais si je dois dire Majesté ou si je puis être moins formelle car je ne sais en réalité à qui ais-je honneur... j'aimerais donc vous proposer de partager ce repas avec moi car je ne mangerais pas tout, bien que j'ai une faim de loup...

- A vrai dire je ne sais pas moi-même qui je suis réellement alors je pense que Majesté serait bien de trop. Pour ce qui est du repas je ne dirais pas non, celà fait trois jours que je n'ai pas mangé et j'avoue que j'ai l'estomac dans les talons.

Je ne sais pas du tout à qui j'ai à faire, mais son invitation était la bienvenue. Je m'approchais d'elle et fini par me retourner afin qu'elle puisse s'habiller pour ne pas paraître aussi gênée. A vrai dire j'étais tout aussi gêné qu'elle, après tout ce n'était pas très poli de ma part d'être resté là sans manifester ma présence.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 224
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Jeu 23 Aoû - 8:58

Lindórie ne comprenait pas vraiment, cet homme avait-il des problèmes de mémoire pour oser dire qu'il ne savait pas lui-même qui il était ? Sans-doute étais-ce une personne qui allait avoir vraiment besoin de l'aide de la jeune femme dans un avenir proche... Néanmoins, elle profita qu'il se soit retourné pour s'habiller rapidement l'air gêné. Au mois elle n'était pas tombé sur un pervers mais plutôt sur quelqu'un de galant. Une fois habillée, elle se rapprocha du jeune homme et lui fit une légère courbette en signe de salutation.

-Où avais-je la tête ?!!Pardonnez mon impolitesse car j'ai omis de me présenter. Lindórie l'Elfe de Narnia.


La douce créature releva la tête et offrit à l'inconnu un ravissant sourire. Puis elle reprit ses bâtons au bout desquels était plantés les deux énormes saumons et elle les planta dans le sol puis elle s'adressa de nouveau au jeune homme.

-Trois jours sans manger !! Vous avez de la chance d'être encore en vie ! Comment voulez-vous survivre et vous défendre si des bandits ou pire, des ours vous auraient attaqués ? Il n'y a que la nourriture qui peut donner de l'énergie. Enfin... je dis ça, mais ça fait plusieurs jours que je ne me nourrit que de baies... Et puis vous savez, nous sommes dans la saison la plus agréable, il y a des fruits qui poussent partout, il suffit juste de savoir observer pour les trouver.


Elle n'en revenait pas que cet homme arrive encore à bien se tenir sur ses jambes sans avoir manger depuis aussi longtemps. Ce devait être une personne assez exceptionnelle. Lindórie se surprit à observer la tenue de l'inconnu, il portait d'étranges vêtements, on aurait dit des vêtements royaux, mais il avait prétendu le contraire quelques instants plus tôt. Cette personne commençait réellement à attiser la curiosité de l'elfe. Elle détourna enfin les yeux du jeune homme puis elle sortit d'un geste lent une dague en argent de sa botte, elle ne voulait pas effrayer son interlocuteur et lui faire peur, il n'avait absolument rien à craindre d'elle. L'elfe retourna auprès de la rivière et de ses beau poissons puis elle les vida pour qu'ils soient mangeables. C'est à ce moment là que son esprit de l'eau se manifesta à côté d'elle, tel une silhouette à moitié transparente. Lindórie ne s'en était pas rendue compte, elle se leva puis elle trouva quelques brindilles par-ci par-là et les déposa en tas sur le sol; ensuite elle prit quelques pierres dans la rivière et les disposa en cercle autour du bois. Elle se frotta les mains pour enlever la poussière puis elle planta ses yeux émeraudes dans ceux de l'inconnu.

-Est-ce que vous savez allumer un feu ?

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Caspian X
Roi de Telmar || Élu
∞ messages : 204
∞ camp : Telmar
∞ double-compte : Fleur A. Elessar
∞ humeur : Flamboyaaaaante
∞ commentaires :


MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Lun 28 Jan - 19:38

[ désolé que ce soit un peu court, j'ai pas trouvé grand chose à dire ^.^']

Caspian s'amusa de la surprise de l'elfe. En fait il avait tellement peu mangé depuis sa fuite que son corps s'était lui-même habitué et gardait précieusement quelques ressources dans son corps au cas où. Et ne manger qu'une fois tous les deux trois jours lui convenait un peu, même s'il préférait plus. Il observa les mouvement de son hôte. Elle se mouvait souplement, avec svelte, comme une elfe. Elle alla au bord de l'eau et commença à préparer les poissons. Le jeune homme la regardait faire quand il perçut un mouvement furtif dans l'eau. Seulement il n'eut pas le temps de tourner les yeux, la chose était déjà partie. Étrange... Il restait là, appuyé contre un arbre, quand il se rendit compte qu'il ne s'était pas présenté lui-même. Il allait le faire mais se ravisa. C'était une narnienne, et des soldats narniens l'avait déjà attaqué auparavant. Aussi ce pays n'était peut-être pas un allié, et cette femme, habitant ici, n'en était peut-pas une non plus. Aussi se tût-il. Il attendrait qu'elle le demande elle-même, alors il se révélerait peut-être. Mais son nom, rien que son simple nom l'avait mis dans des galères inimaginables. Ou bien il en inventerait un, ou resterait silencieux. Il fut tiré de ses pensées par sa voix elfique :

- Est-ce que vous savez allumer un feu ?

Caspian baissa la tête et sourit pour lui seul. Bien sur qu'il savait allumer un feu, c'était sa spécialité, son don. Était il seulement sur qu'elle n'était pas son ennemi ? Après tout il ne connaissait rien d'elle si ce n'est son nom, Lindórie. Il devrait donc jouer le jeu, car il désirait se nourrir ce soir, il ne devrait pas lui faire peur. Il pourrait même réussir à la mettre de son côté, comme une alliée, même si elle appartenait à Narnia. Il s'approcha donc du cercle de pierre et des branches de petit bois entassées, prêtent à brûler. Le jeune homme s'assit et fit semblant de chercher des pierres précises parmi celles exposées. Il en tournait et retournait dans ses mains, et il en choisit finalement deux assez semblables et commença à les frotter énergiquement l'une contre l'autre. Il eut de la chance : elle créèrent des étincelles microscopiques et rougeoyantes qui vinrent se poser sur le bois, ce qui le rendit encore plus crédible aux yeux de Lindorie. Le bruit des chocs se répétait mais la forêt étant dense, ne se rependit pas comme un écho, ils étaient donc tous les deux à l'abri de toute rencontre hasardeuse. Alors au bout d'un moment, Caspian puisa en lui de l'énergie et appela son Phénix. Il ne lui demanda pas de venir, mais simplement de lui apporter source de pouvoir. Le jeune voyageur sentit aussitôt la chaleur dans ses mains. Il n'hésita pas et la transféra dans les pierres, puis sur le bois. Ce dernier s'enflamma aussi rapidement qu'on pourrait l'éteindre et embrasa toutes les branches, répandant de la chaleur et de la lumière autour de lui. Il se leva, et le fixa, l'air triomphant, puis regarda l'elfe.

- Vous voyez, il n'y a rien de plus simple.

Caspian alla chercher les deux gros poissons et les posa devant le feu. Il sortit doucement sa dague de sa botte, pour ne pas effrayer l'elfe et coupa le premier poisson. Il chercha une branche morte derrière lui et piqua le morceau dessus. Puis il le mit au dessus du feu pour commencer à le faire griller. Une douce odeur appétissante s'éleva bientôt dans l'air et se rependit autour d'eux.

_____________________

« I think that the power is the principle. The principle of moving forward, as though you have the confidence to move forward, eventually gives you confidence when you look back and see what you've done. » Robert Downey Jr.

Revenir en haut Aller en bas
http://avengers-projet.forumactif.pro/


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 224
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Mer 30 Jan - 15:37

L'elfe sourit à la réponse du jeune homme puis elle s'assit tout en douceur sur le sol et l'observa faire avec de grands yeux. Il trouva deux pierre et les frotta l'une contre l'autre faisant jaillir des étincelles, l'elfe sursauta. Cela faisait une éternité qu'elle n'en avait pas vue, cela remontais surement à la fois ou son père lui avait forgé son épée. Seule le bruit que produisait les pierre venait briser l'agonie du silence, il n'y avait pas de vent, il faisait bon, l'eau bruissait doucement. L'esprit de l'eau était invisible, mais il n'était pas à l'aise ce soir, l'elfe le sentais bien, mais pour une fois, elle s'en moquait, et puis elle ne voulait pas passer pour une folle et s'enfuir, non, elle voulais rester, après tout, les arbres ne lui murmuraient pas des choses troublantes, pour une fois. Le regard posé sur les brindilles qui se faisait arroser par une myriade d'étincelle, elle attendais patiemment que le feu prenne. Puis soudain elle sentit son coeur s’emballer dans sa poitrine. Elle leva ses yeux émeraudes vers le jeune homme comme pour essayer de comprendre, mais elle ne comprit pas tout, elle ne fit que ressentir quelque-chose d'étrange qui émanait de cette personne, ce n'était pas quelque-chose de mal, bien au contraire. Le feu s'alluma d'un coup, ce qui laissa l'elfe bouche bée quelques instants. Le jeune homme avait l'air satisfait, et il pouvait l'être ! Lindórie plongea enfin son regard emplit d'admiration dans celui du jeune homme. Elle ne trouva aucun autre mot que celui-ci.

-Merci.

Une dague ! Il a une dague ... pour découper le poisson ! Heureusement qu'il ne l'avait pas sortie d'un coup sec sinon l'elfe lui aurait littéralement arraché des mains. Une voyageuse normale se serait sans doute dite "mince il va vouloir me piquer tout mon or et mes bijoux, je dois le désarmer avant que l'on ne passe la soirée devant le feu", mais ce n'était pas le cas de l'elfe, elle n'avait pas d'or sur elle, et ses seuls bijoux étaient ses boucles d'oreilles en argent. Lindórie est une de ces personnes qui a fois en l'homme et en sa bonté, car même si elle ne conaissait pas ce jeune homme au visage angélique, tout ce qu'elle avait vue jusque là l'avais pour l'instant mise en confiance. Elle l'aida donc à mettre les petits bouts de poissons sur des branches servant de brochettes. Le feu crépitais tandis que l'elfe ne put se retenir une minute de plus.

-Comment vous appelez-vous noble vagabond ? C'est la première que je vois votre visage et il est rare que je rencontre de nobles gens par ici.

Elle termina de mettre en place toutes les pièces de poissons proche du feu avant de poursuivre. Son regard était comme emplit d'étoiles lorsqu'elle les leva pour les plonger de nouveau dans ceux de l'homme aux prunelles sombres.

-C... comment avez-vous fait ? C'était de la magie, je n'ai pas rêvé . Cela faisait si longtemps... c'est merveilleux.

C'est avec peine qu'elle essayait tant bien que mal de dissimuler ses émotions. Qui était-il ? D'où venait-il ? Comment avait-il fait ça ? Etait-il un mage ? Non, il paraissait bien trop jeune. Peut-être n'aurait-elle pas due lui dire tout de suite qu'elle avait remarqué que c'était de la magie. Avoir l'esprit aussi vif et attentif, que les elfes, peut parfois s'avérer gênant voir dérangeant. L a jeune femme remis une de ses mèches de cheveux derrière son oreille finement pointue puis elle détourna le regard.

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Caspian X
Roi de Telmar || Élu
∞ messages : 204
∞ camp : Telmar
∞ double-compte : Fleur A. Elessar
∞ humeur : Flamboyaaaaante
∞ commentaires :


MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Jeu 31 Jan - 19:07

L'ancien roi, qui ne savait même pas qu'il en était un, était assis devant le feu, sur l'herbe tenant dans sa main une brochette empalant un morceau de poisson, qu'il faisait griller. La chaleur venait jusqu'à son visage, le réchauffant par cette froide soirée d'hiver. Lindorie fut surprise quand le feu eut été allumé, et elle s'était contenté de dire merci avant de s'installer auprès du jeune homme. Il y eut un instant de silence, mais il n'était pas pesant, c'était même doux. L'elfe semblait réfléchir alors que l'homme se laissait aller à la relaxation. Ce fut finalement elle qui brisa ce silence en lui demandant son nom. Caspian se crispa. Pouvait il vraiment le lui dire ? Il risquait encore une fois de ce retrouver dans une affaire compliquée. Il ne savait même pas pourquoi le monde en voulait tant à ce nom. néanmoins l'elfe ne semblait pas avoir vu de gens depuis longtemps. Le feu l'avait surprise et même cette rencontre. Il risquait peut-être de se faire tuer, mais si la jeune elfe n'avait pas vu de monde depuis un certain temps, ses réflexes de combat, si en avait elle, devaient être assez moyens. Il ne répondit pas tout de suite. Il préférait rester silencieux.

Un certain temps passa, et le poisson était bien cuit. Caspian retira sa brochette du feu et attendit qu'elle refroidisse un peu. Alors il entama silencieusement. C'était plutôt bon, et c'était surtout chaud et nourrissant. Il se délecta en mangeant doucement. La faim lui tiraillait vraiment le ventre et enfin se nourrir était une bénédiction. Il voulait en profiter un maximum et mangea doucement. Cela le ramena à son passé, à un souvenir qui se rajouta avec tous les autres morceau de sa vie qui s'étaient éparpillés. Il était assis à une table richement garnie, dans une salle assez grande. Il se trouvait encore dans le même château qu'il voyait depuis un certain temps. Le gout de ce poisson était le même qu'il avait mangé dans ce souvenir. A sa droite se tenait un homme d'un certain âge qui lui souriait. Il se souvenait que c'était son père, mais ce fut tout. Ce fut les paroles de Lindorie qui le tirèrent de sa pensée, de ses souvenirs revenus.
Si ce qu'il venait de faire avec le feu était de la magie ? Bien sur. Seulement il ne lui dirait pas. On n'annonce pas à une inconnue que l'on a un don, le don de contrôler le feu. Il réfléchit un peu et tourna son visage vers elle, fixant son regard dans le sien. C'était la première fois qui la regardait vraiment, et il lui semblait qu'il pouvait lui faire confiance, quelque chose au fond de lui l'incitait à croire en elle. Il ne pouvait lui mentir alors qu'elle même lui faisait confiance, car il aurait pu la tuer directement et il pouvait toujours le faire. Alors il lui répondit, sans mentir le moins de monde.

- J'ai toujours su me débrouiller avec le feu.

Caspian parlait bien peu. Mais ce silence avec l'elfe n'était pas gênant du tout. Cela les rapprocha même plus que s'ils s'étaient parlés. C'est comme si le feu produisait la chaleur qui vous habite quand vous apprenez à connaître une personne. Plus vous l'appréciez, plus vous êtes chaleureux avec elle. C'était ce que que ressentait Caspian à ce moment ci. Peut-être aussi à cause qu'elle était une elfe, et que les elfes ressentent les choses différemment. Après tout ce monde était constamment habité par la magie. Mais il n'y avait pas besoin de magie pour apprendre à connaître quelqu'un. Cela fait partit du langage universel, celui que tout le monde peut comprendre et le parler, quelque soit les différences de culture, de langue d'allégeance. Seulement on ne le parle pas à proprement parler, on le ressent, on l'invite à nous diriger dans ce monde, à commander chacun de nos pas, à faire de nouvelles rencontre qui changeront votre avenir. Caspian fixait toujours les prunelles de l'elfe. Ses yeux verts clairs contrastaient avec les pupilles foncés du jeune homme. Il cherchait un quelconque signe, quelque chose qui lui permettrait de lui faire confiance, et il vit une petite lueur presque invisible qui s'y cachait telle une poussière que l'on ne peut attraper. Il se retourna finalement vers le feu au bout d'un moment

- Caspian. Je me nomme Caspian.

_____________________

« I think that the power is the principle. The principle of moving forward, as though you have the confidence to move forward, eventually gives you confidence when you look back and see what you've done. » Robert Downey Jr.

Revenir en haut Aller en bas
http://avengers-projet.forumactif.pro/


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 224
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Ven 1 Fév - 5:35

L'elfe n'arrivait pas vraiment à comprendre ce qui lui arrivait, est-ce cette nouvelle rencontre des plus exceptionnelles qui faisait ainsi battre son coeur comme si elle venait de retrouver une parti de la joie du contacte humain ? Elle prit doucement une brochette et mangea un morceau. Les arbres alentours constituaient un parfait abri, et puis en cette saison, même les bandits ne s'aventuraient même pas de ce côté-ci de la forêt. Il faisait si bon, et étrangement, elle n'avait pas peur de ce feu, ni du jeune homme pas très bavard, mais elle ne s'en plaignait pas. Ce silence était agréable, paisible pas comme les longs silence qui venaient parfois s’installer dans les conversation de l'elfe et du roi de Narnia.

"Alors j'ai eut de la chance de tomber sur vous car j'ai plutôt tendance à ne pas faire cuire ma nourriture parce que je ne sais pas faire de feu... c'est bien l'une des rares chose que je ne sais pas faire."

Effectivement elle n'aurais pas due s'emballer, l'humain était trop soucieux pour révéler ses pouvoirs, l'elfe inclina doucement la tête presque comme pour s’excuser, car elle comprenais parfaitement cette réaction, on ne peut pas faire confiance à n'importe qui. La magie n'est pas encore devenu un sujet de discutions commun en ce monde et trop peut d'humain ne peuvent la comprendre véritablement. Néanmoins leurs chemins s'étaient croisés et ils partageait de la bonne nourriture sous le ciel nocturne. Puis le regard du jeune homme se posa sur celui de l'elfe et cet instant sembla durer une éternité. L'elfe à la chevelure incandescente sentit que dans ces yeux sombres se cachait quelque-chose qu'aucun homme qu'elle n'avait rencontré jusque là n'avait. C'était comme si en quelques minutes elle avait réussit à oublier son triste passé. Puis elle détourna les yeux pour les lever vers les cieux où les feuilles des arbres voletaient doucement. Le jeune homme lui révéla enfin son nom. L'elfe posa une main sur sa poitrine à l'emplacement du coeur puis avec plein de grâce elle dit doucement.

"Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre, Caspian."

Il n'existait pas de formule de politesse plus polie et plus noble que celle-ci chez l'ancien peuple des elfes. Comme si Aslan voulait répondre à cette douce voix, une gigantesque étoile filante traversa doucement le ciel emplit de diamants sous le regard émerveillé de Lindórie. Ils sont le feu et l'eau sans le savoir véritablement, mais cela ne fera surement pas d'eux des ennemis, bien au contraire. Le silence s’installa encore un peut plus tandis que le feu crépitait doucement. Il ne faisait pas que cuir la nourriture, il semblait que ce feu réchauffait aussi le coeur de l'elfe comme on réchauffe le coeur d'une personne en lui disant des choses belles ou rassurantes.

"Chaque filet d’eau a son chemin. Et il arrive parfois que des filets d'eau se croisent pour suivre le même chemin car Aslan guide nos pas."

Elle prit une nouvelle brochette de poisson et souffla dessus tandis qu'un délicieux filet de fumée s'élevait dans les aires. N'ayant rencontré personne depuis très longtemps, l'elfe avait oublié combien il était agréable de partager de la nourriture avec quelqu'un, cela lui faisait un très grand bien, mais elle sentait autre-chose d'indéfinissable. Peut-être que Caspian lui faisait beaucoup penser aux elfes de son peuple, peut-être à cause de sa beauté, ou de son calme. Elle se surprit à poser de nouveau son regard sur lui sans ne savoir quoi dire, alors elle mangea un autre morceau de poisson. Bien qu'il ne lui avait rien dit de plus que son nom et son aisance à allumer un feu, Caspian avait la stature d'un roi, l'elfe ne s'y trompait pas, certaines choses ne peuvent être cachés. il devait avoir été un roi ou un enfant de haute naissance, tout chez lui était noble. L'envie de chanter vint à l'elfe, mais elle n'osa pas faire vibrer sa voix dans l'air de peur de passer pour une folle, elle savait oh combien chanter sous les étoiles n'était pas dans les meurs des humains, alors seule son coeur chantais dans sa poitrine, car pour une fois, et sans vraiment savoir pourquoi ni comment, Lindórie était heureuse.



_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Caspian X
Roi de Telmar || Élu
∞ messages : 204
∞ camp : Telmar
∞ double-compte : Fleur A. Elessar
∞ humeur : Flamboyaaaaante
∞ commentaires :


MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Ven 1 Fév - 19:29

Caspian était toujours assis devant le feu laissant la chaleur caresser son visage quand l'elfe parla de sa voix douce.

"Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre, Caspian."

Il sourit de lui même, le regard toujours fixé le feu. Il n'y avait pas qu'une seule étoile au dessus d'eux qui brillait ce soir, mais des milliers. Il leva la tête. Il les avait déjà contemplées bien des fois, les soirs où il dormait à la belle étoile car il s'était fait poursuivit durant toute la journée. C'était son seul répit de la journée. Le seul moyen de s'échapper un peu de ce quotidien qui ne changeait en rien au fil des jours, des semaines, des mois. Cela en devenait monotone et Caspian perdait peu à peu sa raison de vivre. Alors comme pour l'encourager, comme pour souligner les paroles de l'elfe, une étoile filante traversa le ciel, laissant derrière elle une traînée blanche qui s'étendit sur une grande distance. Puis elle repartit aussi vite qu'elle était arrivée, s'enfonçant dans les ténèbres de la nuit.

Lindorie prononça ensuite une phrase des plus étranges. Elle faisait allusion au destin des êtres vivants, de leurs rencontres, des liens qui les unissent alors. Mais ce n'était pas ce qui secoua le plus le jeune homme. Aslan. Ce nom ne lui parut pas inconnu. Pas parce que Caspian avait déjà entendu ce nom dans la bouche de certaines gens, mais parce qu'il sentait qu'il l'avait déjà rencontré dans sa vie d'avant, sa vie perdue, celle dont il n'avait plus de souvenirs. Il avait entendu de lui qu'il s'agissait d'un dieu, du dieu des narniens. Comment pouvait-il avoir rencontré un dieu ? C'était absurde. Mais les Pevensie, les rois et reines de Narnia dont il avait entendu de belles rumeurs à leur sujet, l'avaient vu, l'avaient même côtoyé. Et lui n'avait que l'impression de l'avoir déjà rencontré, une intuition. Juste une intuition. Rien de plus. Peut-être était-ce seulement ce qu'il voulait. Il voulait croire qu'il avait connu Aslan, et que ce dernier se montrerait à Caspian, lui redonnant l'espoir qu'il avait avant, l'espoir de recouvrer, un jour peut-être, toute sa mémoire. Après tout un dieu se montre aux personnes importantes, aux personnes dignes de lui. Caspian n'était qu'un simple rôdeur. Un rôdeur désespéré qui passe ses journées à fuir quelque chose qu'il ne comprend pas, un rôdeur qui possède un don dont il ignore l'origine, un rôdeur qui essaie tant bien que mal de recoller chaque morceau de sa mémoire détruite et déchirée. Mais ce rôdeur arpente les chemins depuis bientôt deux ans sans rien retrouver d'autre que des visages, des lieux mais aucun nom.

Que ressentirez-vous vous si vous ne voyez que des visages, des personnes que vous êtes sur d'avoir aimé et dont le nom vous est inconnu. Caspian voyait son père, mais il ne devinait pas son nom. Il voyait un jeune homme, des épées, mais ne connaissait pas son nom. Il voyait une femme qui lui contait les légendes de Narnia, mais son nom ne lui venait pas. Il voyait, il était obsédé par ce visage, cette douceur. Il était dans une cour, la cour d'un château. Il tenait une femme dans ses bras. Elle avait la peau blanche et douce, ses cheveux bouclés lui tombaient en cascade dans son dos, le soleil faisant reflet sur la couleur brune foncée. Et alors qu'elle lui souriait, aussi heureuse que lui, un élément se rajouta à ce souvenir ô combien de fois répété. Elle l'embrassa. Caspian rouvrit les yeux, la lumière du feu l'éblouissant un peu, une larme se forma sur le coin de son œil. On aurait pu croire que ce changement de luminosité en était la cause, mais ce n'était pas le cas, pas entièrement. Caspian s'était demandé bien nombre de fois qui était cette femme pour lui. Et aujourd'hui, ce soir près du feu, il venait d'avoir sa réponse. Il l'aimait. Oui il le sentait jusqu'au plus profond de son cœur, il n'en avait jamais été aussi sure. Et son nom n'apparaissait toujours pas. C'était une vrai torture. Une deuxième larme perla, faisant couler les deux sur sa joue, laissant un mince trait brillant à la lumière. Il pleurait également parce qu'au fond il souffrait. Il ne savait pour quelle raison mais cela le mettait dans tous ces états.

Il n'eut soudain plus aucune raison de vivre. Il avait passé deux ans à chercher qui il était et aujourd'hui il ne le savait toujours pas. Peut-être était il un monstre, peut-être était il un meurtrier, un soldat, un voleur, un lâche. C'était ce qu'il ressentait le plus et il ne comprenait pas pourquoi. Caspian tenta de s'arracher de son cœur et de prêter attention à Lindorie, après tout elle était avec lui ce soir là. Il essayait de cacher sa tristesse, son désespoir, mais il craqua. Son cœur avait retrouvé ses sentiments, et même s'il ne savait ce qu'il signifiait, ils étaient là, les sentiments de son passé. Il ne les comprenait pas tous, il lui faudrait recouvrer la mémoire pour cela... Alors il cacha sa tête dans ses mains. Il ne pleurait pas, mais se lamenta sur lui-même.




_____________________

« I think that the power is the principle. The principle of moving forward, as though you have the confidence to move forward, eventually gives you confidence when you look back and see what you've done. » Robert Downey Jr.

Revenir en haut Aller en bas
http://avengers-projet.forumactif.pro/


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 224
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Sam 2 Fév - 9:30


Lindórie sentit que quelque-chose n'allait pas, et c'était surement à cause d'une chose qu'elle avait dite, pourtant elle ne pensait pas en mal, mais Caspian incarnait un être emplit de mystères et certainement de souffrance. Les arbres se mirent à murmurer tandis qu'une légère brise vint secouer leurs feuillages. Ils n'avaient pas eut besoin de parler pour que l'elfe comprenne que le coeur du jeune homme saignait, cela lui rappela son propre passé et sa souffrance qu'elle a toujours caché aux yeux de tous, y compris de ses majestés. Elle s'interdit de remonter plus loin dans ses souvenirs, car ce soir ce n'était pas elle qui était en détresse, ce n'était pas elle qui avait le droit de se lamenter. Non. La jeune créature était toujours là pour apporter son soutiens aux autres. N'étais-ce pas Aslan qui lui avait appris qu'à Narnia il y aura toujours un espoir ? Et bien si. Il y a presque un an, le roi de Narnia s'était retrouvé avec l'elfe à la table de pierre alors que la neige tombait au dehors. Il était las, et son désespoir était grand. Mais la jeune femme avait sue trouver les paroles pour lui redonner espoir. Sa seule espérance, était que Caspian ne la voie pas d'un mauvais oeil par la suite, car elle avait en partie ressentie ce qui émanait du coeur du jeune homme. Le regard plongé dans les flammes elle dit avec plein de sagesse, brisant le silence une fois de plus.

"Chaque être humain à un passé toujours plus horrible ou meilleurs que son voisin. Ce n'est pas toujours ce qui s'est passé en mal qui reste le plus scellé dans notre coeur, c'est le souvenir d'un véritable bonheur passé qui est une torture dans le présent."

Oui, elle parlait bien en connaissances de causes. Des images défilaient dans sa tête, ses parents seigneurs d'un palais elfiques, son maître d'arme qu'elle s'était démenée tant bien que mal pour faire comprendre à ses parents qu'elle voulais devenir une guerrière, ses amis les dryades les faunes, sa famille, un dragon dans une caverne oublié... la nature pleine de vie, les animaux parlants... Jadis, le froid, la mort, le sommeil, la tristesse, la haine, le désespoirs. Une goutte cristalline perla sur la joue de l'elfe tel une goutte de sang provenant d'une plaie qui ne se refermera jamais. L'esprit des eaux resté caché, invisible dans la rivière, fit claquer nerveusement le bout de sa queue serpentine sur la surface de l'eau, ce qui ramena l'elfe à la réalité. Elle détourna son regard des flammes pour les poser sur l'eau dans le noir.

"Il y a certaines choses que l'on préférerait oublier mais l'histoire nous rattrapera toujours afin de nous rappeler à l'ordre. Je pense qu'il ne faut pas s'arrêter de vivre sur un échec,car ce qui ne nous tue pas nous rends plus forts. Comprenez-vous ? Vous ne devriez pas penser de cette manière mais plutôt vous dire que maintenant vous avez le pouvoir de changer votre destin, demain peut-être la mort viendra... car l'avenir est incertain et emplit de nouvelles expériences. Reforger l'armure brisée par ces antiques batailles, quittez les ténèbres qui vous lacèrent le cœur pour n'en faire que des lambeaux, vestiges d'un passé révolue."

Elle fit une pause pour laisser le temps à Capian d'encaisser tous ses conseils. L'elfe essuya d'un revers de manche la larme qui coulait sur sa joue puis elle regarda le jeune homme. Caspian, ce nom était surement inscrit dans l'histoire de Narnia, mais cela devait remonter à un souvenir lointain, un conte, ou une rumeur, il est vrai qu'à un certain de temps de son existence, l'elfe avait vécu seule et ne s'était portée présente que lors des grandes batailles, alors il était normale qu'elle n'ai pas eut le luxe d'apprendre les noms de tout les grands "guerrier". Vous ne pouvez imaginer combien il est difficile de parler ainsi lorsque l'on est nous-même quasiment dans la même situation que notre interlocuteur. Lindórie était forte, et vaillante, c'est la vie qui lui avait forgé cet état d'esprit.

"La vie est un combat que l'on doit gagner, et ce seule. Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. "


_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Caspian X
Roi de Telmar || Élu
∞ messages : 204
∞ camp : Telmar
∞ double-compte : Fleur A. Elessar
∞ humeur : Flamboyaaaaante
∞ commentaires :


MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Dim 10 Fév - 16:15

Caspian se lamentait toujours, les bras autour de ses genoux et sa tête entre eux. Il n'avait pas versé d'autres larmes, ne le pouvant pas. Il ne pouvait qu'attendre désormais, attendre que quelque chose ou quelqu'un brise ce silence. Ce fut finalement Lindorie qui prit la parole. Elle semblait parler en connaissance de cause ce qui affligea un instant de jeune homme et le rendit compte qu'il ne la connaissait pas du tout. Il fut prit de colère et de chagrin. C'était bien beau de parler du passé, du bonheur, de ce qu'on avait fait était mal ou ne l'était pas. Mais l'ancien roi ne se souvenait de rien de bien important lui et c'était extrêmement frustrant. Une autre larme perla au coin de ses yeux et il releva la tête, rencontrant de nouveau le regard de l'elfe. Il ne la connaissait pas et pourtant il avait envie de se confier, malgré le peu de colère qui se réveillait en lui.

- Je n'ai aucun vrai souvenir voyez vous. J'ai été victime d'une amnésie. Et quand vous voyez le visage des personnes que vous aimez, mais que vous ne les connaissez pas, c'était d'autant voir même pire que la torture dont vous parlez.

Il avait parlé avec un ton assez froid, mais c'est simplement parce que son esprit s'était figé en lui, se repliant sur lui même, sur son profond chagrin. Il continua de fixer le feu, son don, puis ne pouvant plus rester assis, il se leva et marcha lentement tout en continuant à songer aux paroles que l'elfe prononçait à côté de lui. Il lui semblait avoir entendu un bruit dans l'eau mais il n'y prêta pas plus attention que ça, il avait bien trop de choses en tête pour le moment et l'elfe continuait de parler sans savoir grand chose de son interlocuteur. Oui il pourrait changer sa vie, il pourrait changer son nom, partir loin et commencer une nouvelle. Il pourrait. Mais il ne le voulait pas. Il avait vécu trop longtemps attaché à quelques bribes de souvenirs vagues et il voulait savoir ce qu'ils étaient. Et il y en avait un qui le tourmentait quelques fois. Lindoríe croyait sûrement qu'il était quelqu'un de bon pour rester ici et lui donner du courage et de l'espoir mais le jour où il perdit la mémoire il avait du sang sur les mains et ce n'était pas le sien.

- Je n'ai aucun passé et je ne crois pas vouloir changer mon destin, changer de vie. Je suis resté trop longtemps a échapper à quelque chose que je ne comprend pas, et tout ce qu'il me reste aujourd'hui ce ne sont que quelques images flous.

Tout en parlant il s'était rapproché d'elle jusqu'à sentir son souffle, toujours en la fixant. Elle paraissait triste et aussi emplit de chagrin que lui. Même une larme perla a son oeil. Elle aussi avait due avoir un passé douloureux, et elle l'avait caché plutôt bien jusqu'à maintenant. Caspian n'était qu'un égoïste et n'avait pensé qu'à lui d'abord avant elle. Une larme se créa a nouveau sur le visage de l'elfe. Alors Caspian leva sa main et l'essuya gentillement d'un geste doux, comme un ami qui veut réconforter le sien. Il la connaissait a peine et ils étaient maintenant aussi proche qu'on pouvait l'espérer.

Il s'écarta finalement et alla au bord de l'eau. Il tourna légèrement la tête quand elle parla encore. Lui aussi il se battait il n'avait fait que cela ces dernières années et maintenant il était las. Las de fuir quelque chose d'inconnu, de ne rencontrer aucune personne qui ne lui veuille du mal. Lindorie était sans doute la seule personne qui ne semblait pas se soucier de son nom. Jusque ici il n'avait jamais rencontré une telle personne, il ne la connaissait presque pas et il pourrait certainement lui confier sa vie.

- Vous savez je ne suis peut être pas aussi bon que vous le croiyez certainement. Le jour ou j'ai eu mon amnésie j'étais en tenue de combat et... Et j'avais du sang sur les mains, du sang humain. Et le pire c'est que j'avais l'impression de connaître ce sang, comme si j'avais tué un ami, quelqu'un qui m'était cher. J'ai participé à la guerre de l'empire Telormène contre Narnia et Archenland, même si je ne me souviens guère de quel côté je me trouvais. Je sais juste que j'ai fuit le champ de bataille après avoir commis une terrible erreur.

Il fixait désormais l'horizon. La lune descendait lentement de son zénith afin de laisser le soleil acceuillir l'aube. Mais elle était encore bien loin. Un nouveau silence sinstalla durant plusieurs minutes et on entendait que le courant de l'eau qui défilait a travers son lit de pierre, de sable et de terre. On entendait même ce qui semblait être un lointain bruit sourd qui provenait de loin dans la forêt. On aurait pu croire qu'il s'agissait d'un écureuil qui cassait ses noix mais le bruit se rapprochait dangereusement, et on en distinguait plusieurs qui se dirigeaient par ici. Des chevaux ! Caspian se crispa. Ces saletés de soldats narniens avaient retrouvés sa trace. Il se retourna vivement pour prendre sa dague laissé sur le sol mais Lindorie était en face de lui.

_____________________

« I think that the power is the principle. The principle of moving forward, as though you have the confidence to move forward, eventually gives you confidence when you look back and see what you've done. » Robert Downey Jr.

Revenir en haut Aller en bas
http://avengers-projet.forumactif.pro/


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 224
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Jeu 7 Mar - 16:50



Lindórie écouta Caspian et elle compris combien son esprit semblait tourmenté, il souffrait et elle voulait l'aider. Mais elle ne sut pas quoi dire, plongeant son regard dans les flammes rougeâtres. D'après ce qu'il disait, il n'était pas forcément quelqu'un de bon à cause de choses qu'il avait faites, et en plus il était amnésique, il ne pouvais donc pas se rappeler totalement de ce qu'il avait vécu jusqu'à aujourd'hui. L'elfe ferma alors un bref instant ses yeux. Quelque-part, elle l'enviait, le jalousait, elle aurait aimé oublier son passé, oublier tout ces êtres qu'elle aimait tant qui avaient disparus, tout ces ennemis qu'elle avait occis, répandent leurs sangs et leurs viscères comme s'il s'agissait d'engrais pour ses champs. De nouveau des images horribles défilèrent dans la tête de l'elfe puis elle rouvrit les yeux e, proie à un sentiment plein de honte.

Elle se dit alors combien il était égoïste de penser ainsi, elle ne pourrais jamais oublier, et ne devait jamais oublier, bien qu'elle se disait qu'au finale... personne n'avait jamais acclamé son cœur vaillant. Elle était heureuse d'avoir fait la rencontre de Caspian, et il lui avait fait prendre conscience de bon nombre de choses. Soudain ses oreilles entendirent un bruit de pas dans le lointain, son interlocuteur se crispa, il ne lui en fallait pas plus pour qu'elle comprenne qu'il s'agissait des poursuivants de Caspian, alors elle se leva et dit doucement.

-Vous avez raison noble Caspian... mais sachez qu'a mes yeux, ce n'est pas de votre passé que je tiendrais compte car le mien est tout aussi... douloureux. Non, ce qui importera sera ce que vous ferez à présent, ce que vous ferez quand vous aurez retrouvé la mémoire.

Elle se retourna et prit la dague de Caspian qui était derrière elle puis elle tramp la lame dans la rivière non loin pour la nettoyer rapidement. Revenant sur ses pas, elle fit face à Caspian et lui tendis le manche de la dague. A cette distance, le feu projetais sa lumière rassurante sur le visage de l'ancien roi, ce qui permit à l'elfe de mieux l'observer. Il la dépassait de plusieurs pouces, ses yeux étaient d'un noir impénétrable, ses cheveux mi-longs, son visage fin; une étrange beauté se dégageait de cet être plein de tourments. On ne sue dire combien de temps s'était écoulé, mais les bruits de pas se rapprochaient dangereusement. L'elfe s'inclina respectueusement, une main sur le cœur, elle dit alors la voix emplit de bienveillance.

-Je ne puis vous aider car il me semble que vos poursuivant sont des gens appartenant à mon nouveau peuple. Mais je suis persuadée que vous vous en sortirez. Soyez vaillant et vous ne faillirez jamais plus. Puisse Aslan veiller sur vous Caspian, jusqu’à ce que nos chemins se croisent à nouveau.


Elle dissimula sa tristesse par un ravissant sourire en guise d'adieu. Il était temps de se séparer pour ne pas avoir d'ennuis, alors Lindórie pris une motte de terre et l'émietta au dessus du feu. Les flammes diminuèrent jusqu’à ne devenir qu'une mince lueur sur les braises. L'elfe ramassa son épée et s'assied dans l'obscurité entre les racines d'un arbre.

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Caspian X
Roi de Telmar || Élu
∞ messages : 204
∞ camp : Telmar
∞ double-compte : Fleur A. Elessar
∞ humeur : Flamboyaaaaante
∞ commentaires :


MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   Ven 8 Mar - 20:49

Caspian reprenait peu à peu confiance en lui. Les paroles de Lindorie lui faisait du bien. Au moins ne personne en ce monde se souciait de son futur. Elle avait raison, le passé importait peu, seul l'avenir et ce que l'on désirait y trouver était important. L'ancien roi se crispa quand les soldats se rapprochèrent. Il fallait qu'il parte maintenant. La jeune elfe prit sa dague, il hésita un moment puis fut rassuré quand elle la lui rendit, propre. Il la prit gentiment, lui souriant, et la rangea dans sa botte. Elle l'observa alors. Il l'observa également, il la voyait complètement maintenant à la lumière des flammes, ses cheveux foncés dans son dos, son regard emplit d'une certaine tristesse que le jeune homme ne put identifier ni comprendre.

Elle s'inclina respectueusement dans cette même détresse. Alors Caspian s'approcha, prit son beau visage entre ses mains et déposa un doux baiser sur le front de l'elfe, scellant à jamais cette amitié, cette rencontre, ces instants précieux qu'ils avaient partagés si peu de temps.

- J'espère que nous nous reverrons Lindorie, en de meilleures circonstances, pour faire plus ample connaissance.

Sur ce, il s'enfonça dans les bois, le cœur lourd de quitter une nouvelle amie qui comptait déjà beaucoup pour lui. Les soldats le poursuivirent. Aussi se dirigea t-il le plus vite possible vers Telmar, il sentait que quelque chose là-bas l'attendait. Son phénix volant au dessus de lui, il courut aussi vite qu'il put, sentant que son destin était sur le point de changer à jamais, qu'il connaissait un tournant. Il allait bientôt faire de nouvelles rencontres, mais personne ne prendrait la place de Lindorie, cette parfaite inconnue à qui il s'était confié. Elle était... spéciale...

Spoiler:
 


_____________________

« I think that the power is the principle. The principle of moving forward, as though you have the confidence to move forward, eventually gives you confidence when you look back and see what you've done. » Robert Downey Jr.

Revenir en haut Aller en bas
http://avengers-projet.forumactif.pro/



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre."[termine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: La Forêt-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit