Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 A mundo condito ~ Frost & Morrigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Dim 23 Déc - 18:29

A mundo condito
U
ne légère brise venait réveiller le sommeil de Morrigan. Une domestique s'approchait discretement de son lit sans pour autant osée venir réveiller la "Dame". A Telmar, Morrigan était dans la plus basse noblesse or, ici dans le Nord, on la traité comme une princesse de sang bleu pas comme une vulgaire roturière. Une délicieuse odeur de fruit, chocolat chaud et pâtisserie fit sourire la jeune femme qui ouvrit les yeux. Morrigan tourna dans son lit à badaquin, qu'il était bon de ne rien faire et se laisser choyée. La belle s'assit dans son lit et sourit à la domestique qui s'inclinait devant elle et lui demandait si elle avait bien dormi, si elle n'avait pas eu froid et autres questions.

« J'ai très bien dormis et la température ne m'a nullement dérangée. Avez-vous des nouvelles de Ronald ?»

La demoiselle lui sourit une fois encore et lui expliqua qu'elle n'avait pas vu Ronald mais, que Morrigan allait la voir bientôt car, l'empereur allait la recevoir ce matin-même. Cette annonce fit bondir de son lit la jeune sorcière qui fut soudainement, prise par le stresse et avala son petit-déjeuner rapidement. Le tout était de paraitre présentable sans pour autant jouer le grand jeu, tandis qu'elle se préparait, la domestique lui conseilla de mettre sa robe de velours noire et verte aux manches de dentelles. Elle savait sans doute ce qu'elle disait, c'est pour cette raison que Morrigan suivit son conseil et enfila la robe. Mo, prit soin de laisser détacher ses cheveux bouclés et tourna sur elle-même devant le miroir. La jeune servante la complimenta quand, on toqua à la porte, les deux femmes se tournèrent en même temps vers le nouveau venu, c'était un nain qui précisait que l'empereur allait pas tardé qu'il fallait partir maintenant, Morrigan jeta un regard à la domestique qui l'encouragea d'un sourire et elle suivit le nain.

Ils prirent les escaliers, de nombreux couloirs, le nain semblait l'emmenait à l'autre bout du château, Morrigan le suivait avec quelques difficultés tellement il marchait rapidement. Enfin, ils arrivèrent vers une immense porte en pierre, le nain franchit la porte et aida la jeune femme avant de la laisser dans une immense salle: la salle du trône.
Un tapis rouge se trouvait à terre et suivait la ligne droite jusqu'au trône, un trône gigantesque où se trouvait un elfe fortement impressionnant tout habillé de cuir noir. Le nain lui donna un léger coup de coude et la demoiselle s'avança avec une forte envie de faire demi-tour, prendre le premier cheval et rentrait chez elle. Néanmoins, Morrigan n'en fit rien , elle s’avançait vers le trône et l'empereur qui de son regard de lynx semblait percer les émotions de la jeune femme. Une fois vers le trône la petite noble s'agenouilla et baissa la tête en signe de soumission, attendant que l'empereur prenne en premier la parole comme elle le faisait avec Edwin, le roi de Telmar.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Lun 24 Déc - 7:09


Frost avait passé la nuit perdue dans ses pensées. Il ne dors jamais, sauf quand il est blessé et là ce n'était pas le cas. Il savait qu'elle était arrivée, la jeune demoiselle de Telmar, il pouvait sentir sa présence nouvelle à travers les murs de sa forteresse. Il erra de nombreuses heures dans la bibliothèque à la recherche d'on ne sait trop quoi. Puis vint le milieux de la nuit. Il trouva bon de retourner réfléchir dans la salle du trône. En chemin il croisa Ronal, ivre mort, sans doute valait-il mieux le laisser là dans ce couloir, il avait l'air si paisible après quelques litres d'alcool. Alors tel une ombre dans la nuit, l'Empereur regagna la salle du trône. Là il put élaborer une épreuve, quelque-chose de pas très compliqué, mais quelque-chose qu'une personne démunie de pouvoirs magiques ne pouvait accomplir. Puis il laissa son épreuve dans un coin de la salle. Il mangea un peut de viande et une fois terminé son repas, il s'assit sur son gigantesque trône. Il y avait des nains et des créatures très humaines qui attendaient pareil à des gardes dans les quatre coins de la pièce. Frost fit signe à l'un des nains de s'approcher et il lui dit d'aller chercher celle qui sera son apprentie. Quelques minutes plus tard, la porte s'ouvrit. Le nain entra en premier puis vint la jeune femme de Telmar. Il leva la tête et planta ses yeux jaunes sur le visage de la jeune femme qui venait de s'agenouiller respectueusement et il vut combien elle semblait effrayée. Ce qui lui plut beaucoup. Il comprit aussi qu'elle n'avait sans doute jamais rencontré de créatures hormis son serviteur. L'Empereur se leva de son siège, puis il inclina légèrement la tête et fit signe à la demoiselle de se relever.

"Morrigan Freyja Nomencis de Telmar, je te souhaite la bienvenue dans mon empire. Je sais que tu as des pouvoirs, et je sais aussi que tu as des problèmes à les maîtriser. Seul un entrainement régulier ainsi que mon apprentissage, pourra t'aider dans cette quête de la maîtrise. Mais ça ne sera pas tout, je suppose que ton père t'en a parlé. Je ne t'ai pas choisis au hasard, sache que mon choix s'est porté sur toi car tu as de grandes capacités et je sais de sources sur que tu travaillera dur si tu veux progresser rapidement."

L'elfe albinos descendit les quelques marches qui menaient à son trône puis il se dirigea vers un coin de la pièce. Il fit allumer des torches pour que la jeune femme puisse voir ce qui était posé sur une table de bois. Il y avait un très vieux parchemin contenant des écritures magiques, il y avait des fioles de taille et de couleurs différentes, trois petits chaudrons avec de l'eau dedans. Frost mis bien a plat le parchemin magique, les écritures luisaient d'un halo violet. Puis l'elfe fit signe à la Telmarine de s'approcher de la table. Le regard dans le vide, Frost lui dit.

"Tu as trois chaudrons donc trois essais. Décrypte le parchemin. Transforme cette eau en neige. Je te préviens, pour un être humain normale, ce parchemin est incompréhensible... mais toi, si tu arrive à voir son essence, tu pourras le décrypter et te servir du sortilège qu'il renferme. Tu as de la chance, j'aurais pue te faire décrypter des runes nordiques."

Il eut un regard malicieux pendant un court instant puis il fit signe a ses serviteurs de déplacer la table au centre de la pièce, face à son trône tandis qu'il retournais s’asseoir , impatient de voir si la jeune femme allait réussir ou échouer.

"Prend tout le temps dont tu auras besoin. Rien ne presse. J'allais oublier... Gloïn, apporte donc ce petit livre, ça l'aidera sans doute à trouver les mots manquants. Maintenant au travail, et n'hésitez pas à me poser des question. "

Un nain en armure déposa un tout petit livre relié de cuir à l'intérieur duquel on pouvait voir de nombreux symboles magiques et leurs significations expliquée en détail. Frost appuya son menton sur sa main dont le coude reposait sur l'accoudoir du trône.



_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Lun 24 Déc - 13:37

    La jeune demoiselle resta tranquille, incliner jusqu'à que l'Empereur se lève et autorise la demoiselle à se lever, ce qu'elle fit en posant enfin son regard sur celui de l'elfe. De loin Morrigan n'avait pas remarquait à quel point l'elfe était grand mais, de près, elle pouvait largement le remarquer car, il la dépassait d'au moins une tête. Le souverain prit alors la parole, en l'appelant par son patronyme entier : Morrigan Freyja Nomencis. L'apprentie grimaça, elle n'aimait pas son deuxième prénom, elle le trouvait trop enfantin, trop bucolique rien avoir avec elle, Morrigan au moins faisait plus sérieux, plus en accord avec elle-même. Contrairement ce que disait l'empereur, le paternel n'avait rien dit à sa fille, tout du moins pas les détails et lorsque qu'il lui apprit qu'elle avait était choisit car, une grande destiné magique l'attendait elle compris que son avenir allait ce jouer aujourd'hui, la demoiselle ferma les yeux, l'image de son frère lui apparut, noble, sérieux mais, inquiet... Surprise par cette image, la belle rouvrit ses yeux vert pour les poser sur le souverain qui allumait des torches et s'approchait d'une table en bois.

    Un test, la prenait-il pour une idiote ? Doutait-il des capacités que possédait la jeune femme ? Le visage de la belle se rembrunit tandis qu'elle fixer la table qui s'approchait face au trône. Un nain s'approcha pour déposer un livre aussi vieux que le château sur la table. Morrigan s'approcha de cette dernière pour y faire le tour et regardait ce que la table contenait. Des fioles, un parchemin aussi vieux que le livre qui était magique, trois chaudrons avec de l'eau , la belle s'arrêta pour faire face au trône et à la table. Son regard ce posa sur le souverain, un regard vert qui en quelque seconde passa au orange. Son pouvoir avant-tout calme couler en Mo qui marmonnait pour décrypter le parchemin.
    Tandis qu'elle réfléchissait, tout autour d'elle devenait flou, seule la table et son contenu était clair, Morrigan toujours concentrée commença alors, à s'activer rapidement comme si la magie avait prit possession d'elle. Totalement influencée, elle fit un premier essais qui fut un échec car, plutôt de la neige, elle eut le droit à de la glace. Agacée, elle recommença avec le deuxième chaudron qui cette fois-ci fut une victoire or, plutôt que de s'arrêtait, la demoiselle poursuivit avec le troisième et fit un autre chaudron composé de neige.

    Après les deux victoires consécutives, la demoiselle recula or, ses yeux étaient toujours d'une couleur flamboyante car, sa magie ne souhaitait plus la quittait malgré la lutte que s'imposait en elle-même Morrigan.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Lun 24 Déc - 19:53


L'empereur fut agréablement surpris en voyant le résultat du premier chaudron. Elle semblait pouvoir avoir des affinités avec la magie du Nord. Il observa chaque mouvement de la jeune femme, et ce qu'il vu lui plus. Il savait qu'il ne s'était pas trompé en la choisissant. Le premier chaudron contenait de la glace, et les deux autres de la neige. Elle avait donc réussit son épreuve. Il avait néanmoins remarqué un changement chez la jeune femme, non seulement ses yeux avaient pris une teinte magiquement claire, mais l'aura qui émanait d'elle semblait ne pas vouloir s'évanouir après avoir réussit son épreuve.

Cela rappela à Frost les runes de pouvoirs qui imprègnent son dos, il voulais alors apprendre à connaitre la jeune femme, d'où tirait-elle son pouvoir. Il réfléchissait très rapidement au fait que la Telmarine pourrait recevoir un don, mais pas n'importe lequel, un qui lui permettrais d'avoir le total contrôle de son pouvoir. Frost était bien sure le dernier Nordique à connaitre le secret des forceps et des dons magiques, mais il savait aussi à quel point la douleur qu'il en résultait était insoutenable lors de la "cérémonie", il avait vue trop de personnes en mourir, et il doutait qu'une jeune femme soit assez forte pour en recevoir un. Sa tête débordait d'idées, il se rappela la jeune reine de Narnia qu'il avait rencontré et à qui il avait forgé une arme runique, peut-être que si la sorcière possédait une arme ou un bijou du même genre, ça pourrait marcher...

Soudain il se leva, le visage de marbre. Un vent glaciale emplit soudainement la pièce tandis que l'Empereur plantait ses iris jaunes semblables à des lames acérées dans le regard de la jeune femme tout en avançant gracieusement vers cette dernière. Il voulait montrer au pouvoir qui sommeil en la Telmarine qu'il n'avait pas le droit de s'emporter de la sorte. L'air se mit à vibrer, c'était comme si l'imposant elfe et la jeune femme était dans une bulle. Les lumières de la pièce vacillèrent comme si une brise était entrée dans l'immense salle du trône. La voix de l'elfe n'étais pas froide et glaciale comme à son habitude, elle était profonde.

" Tu as réussit... Mais à trop laisser ton pouvoir sans contrôle, c'est lui qui finis par prendre le contrôle de ton âme. Calme toi tu n'as rien à craindre et parle moi de ton pouvoir. Je te parlerais du mien... "

Debout dans la salle, le mage et la sorcière étaient face à face. Si les pouvoirs de la jeune femme venaient à ne pas vouloir se calmer face à ceux de l'empereur, il se verrait dans l'obligation de calmer le jeu, d'une simple pression sur le front de Morrigan. C'est donc d'un regard très attentif qu'il observait Morrigan en attendant qu'elle lui parle de son pouvoir.

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Mer 26 Déc - 17:26

    Le test préparait par l'empereur fut loin d'être simple pour la sorcière. Il lui fallait avoir recourt à sa magie, ses connaissances car, l'eau sous toutes ces formes n'était pas l'élément favoris de Morrigan et cela influençait sa magie. Le feu, les dragons, cela impressionnée la sorcière qui maitrisait assez bien cet élément. Une fois terminé son épreuve, la sorcière recula pour laisser le souverain jugé son travail. Elle était silencieuse et toujours aussi imprégner par la magie.
    Enfin, l'empereur se leva, un vent glacial parcourut la salle, la sorcière sentait le froid envahir sa peau de marbre, les iris jaunes de l'empereur fixait ceux de la sorcière, il s'avançait tel un félin qui traque sa proie. L'air vibrer, les deux protagonistes aux pouvoirs magiques semblaient être seuls dans une sorte de salle. Morrigan fronçait les sourcils son pouvoir et elle-même n'avait nullement confiance en l'imposant elfe. Les lumières de la pièce vacillait, la telmarine ne le remarquait même pas, la méfiance et la prudence influençait ses sens. Enfin, le voix de l'elfe se fit entendre, vibrante, puissante. La magie de Morrigan semblait comprendre l’intérêt de faire profil bas face à une telle puissance car, oui, l'empereur était puissant cela se sentait, il était aussi puissant que le don de son roi, ou plus puissant.

    « Mon père est sorcier, j'ai simplement hériter de ses facultés magiques. Mes pouvoirs se sont manifestés à la mort de... de... »

    prise par l'émotion, la magie de Morrigan s'intensifia et contrairement à l'empereur, elle fit chauffer la pièce. En faite, ce qui provoquait cela c'était surtout les images de la mort de son frère, cela avait le don de faire perdre le contrôle à Morrigan c'est pour cette raison qu'elle ne parlait jamais de son pouvoir, comment il était apparut.
    La sorcière était muette, elle fermait les yeux pour oublier les images, les odeurs de sang, de boue, elle ne voulait plus voir les cadavres pourrissants, les corbeaux des ténèbres, la mort qui rode, le gouffre noir du malheur, son frère, l'épée qui traverse son corps, Morrigan sentit alors la douleur lancinante et aiguë, la déchirure de sa chair lorsque l'épée la traverse, pourtant tout ceci n'était pas réel mais, à chaque fois c'était pareil, elle ressentait tout, voyait tout, c'était un cauchemar trop réel, la demoiselle tomba à genoux et appuyait de toutes ses forces sur la blessure invisible causé par l'épée de Damoclés.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Jeu 27 Déc - 8:30


Frost sentit la pièce se réchauffer et il n'aima pas cela, mais il compris plusieurs choses. Le coeur de la Telmarine était encore trop fragile, c'est de la perte d'un être chère que se sont déclenchés ses pouvoirs. Tirerais-t-elle ses pouvoirs d'une souffrance passée ? Soudain il la vit tomber à genoux, se tenant comme si elle venait de recevoir un coup. Sons-ce des illusions qui assaillent soudain son petit être ? L'empereur pose délicatement la paume de sa main sur le front de Morrigan tandis qu'un flux magique apaisant pénètre le corps endoloris de la jeune femme.

"Les plus impitoyables cicatrices ne sont pas celles qui marquent notre peau, mais celles qui déchirent notre coeur. Si tu tire ton pouvoir de ton passé, tu n'aura aucune chance de connaitre la plaine puissance. "

Ses derniers mots raisonnèrent dans la pièce comme s'ils allaient pénétrer l'âme de chaque personnes présentes. L'Empereur fit signe à ses serviteurs. Ils apportèrent une grosse chaise à côté de Morrigan puis ils la relevèrent et l'assise là avant de se retirer. Quelques minutes de silence passèrent, puis l'Empereur reprit la parole. Il ne regardait pas la Telmarine, il regardait au loin, dans le vide.

"Je sais que cela vas être très difficile, mais tu ne vas pas avoir le choix, au moins pendant un moment. Tu ne devras plus penser à la mort de cette personne, tu vas devoir te projeter dans ton avenir et voir ce que mon enseignement t'apportera. Alors, tu pourras effleurer ce sentiment de puissance. Il faut vaincre le passé pour affronter le présent... Lorsque j'étais enfant, père m’obligeait à combattre les ennemis dans les rangs de son armée. Puis un jour mère est tombée malade. Puis elle est morte car père ne se souciait plus d'elle. Alors j'ai tué père, et j'ai pris la place sur le trône. Pendant de longues années j'étais meurtrit par la haine, même lorsqu'il était mort je ne cessait de lui en vouloir. Puis j'ai lue de nombreux grimoires... sache que ni la haine, ni le désespoir, ni l'amour, ni le tourment n'étaient à l'origine de nos pouvoirs. Mais tu sais quoi ? La vérité. "

Il reposa enfin son regard sur la jeune femme. Avait-elle tout compris ? Son séjour dans les terres du nord semblait s'avérer plus éprouvant et difficile que prévue.

Je me doute que cela risque d'être chose impossible... du moins, pendant un moment. C'est pour cela qu'il existe des artéfact. Il t'en faudra un avant que nous partions à l'aventure.

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Jeu 27 Déc - 19:07

    La pièce se réchauffait au fur et à mesure que la magie de la demoiselle augmentait. Morrigan ne faisait même plus attention à cela, elle semblait revivre son cauchemar prémonitoire qui pourtant semblait bien réel. Les cadavres autour d'elle, la boue sur son armure, la soif, la peur, le sang, le fer... et soudain la douleur puis la mort. Morrigan ferma les yeux, pour les rouvrir aussitôt, la paume de la main de l'empereur était sur son front. La demoiselle en eut le souffle coupé, comme si elle se réveillait d'une noyade et tandis qu'elle reprenait son souffle, l'empereur lui parlait. On n'apporta une chaise à la jeune femme qui prit volontiers place sur celle-ci. Tremblante d'effroi, de froid, la sorcière ne bougeait plus et écoutait malgré le puissant mal de tête qui la tiraillait.
    Le souverain lui parlait de son enfance, c'était étrange qu'il en parle à une inconnue, à une telmarine. L'empereur parlait d'artefact, aventure, son périple au Nord s'annonçait être long, Morrigan n'était pas prête de retrouvait son père, son foyer.

    La jeune femme était silencieuse, attendant que le souverain lui donne un ordre, elle espérait qu'il est la bonté de la laisser se retirait dans ses appartements simplement pour enlevait le mal de tête qui résonnait en elle. La magie de la belle avait complétement disparue mais, restait toujours les séquelles. Morrigan avait retrouvait son énigmatique regard vert émeraude, les bras croisés, elle tentait de se réchauffer car, elle venait de passer (sans s'en rendre vraiment compte) d'une température normal à un froid arctique causé par les immenses pouvoirs du souverain. La sorcière en plus d'avoir mal à la tête et d'avoir froid, commença à éternuer discrètement. Décidément, elle ne se ferait jamais à la basse température du Nord. Enfin, la sorcière prit la parole:

    « Je maitrise mieux le feu que l'eau... mais, lorsque je me sens en danger, lorsque je suis en colère ou triste mon pouvoir prend le dessus. Le pire ce sont lorsque je fais mes rêves prémonitoires car, comme mon père, je vois l'avenir dans mes songes. C'est ainsi qu'il nous a sortit de la misère... »



    Il était rare que les Nomencis dévoilent leur véritable nature, d'où venait réellement leur racines et comment ils avaient réussit à accéder à la fastueuse cour de Telmar, d’acquérir un manoir, des serviteurs.




[ Pas top désolée -_-']
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Sam 29 Déc - 7:50



"Le feu n'est que trop faible dans un environnement froid et humide, il va te falloir maîtriser plusieurs éléments, et acquérir quelques techniques."

Frost écouta la Telmarine et il lui sembla qu'elle avait plus de potentiel qu'il n'imaginait. Si elle faisait des rêves prémonitoires, elle n'avais plus qu'a espérer ne pas en faire dans ce château, elle risquerais surement de voir des choses restées jusque là secrètes. Il le voyait bien qu'elle ne se sentait pas dans son assiette alors avec une immense clémence, il lui dit.

"Que d'émotions en ce jour de rencontre. Ce soir nous irons chasser, lorsque je dis nous, je veux bien sur dire toi, moi et une poignée de soldats. Je t'invite à aller te reposer dans tes quartiers. Ronal viendra te réveiller afin que tu te prépare. La nuit il fait plus froid en cette saison. N'oublie pas ton grimoire."

Il voulait dire par la qu'elle devait bien manger et bien se vêtir en fin d'après-midi car ils allaient sortir durant une bonne partie de la nuit. Pourquoi le grimoire ? L'Empereur ne voulait pas effrayer la jeune femme, il voulais simplement lui faire comprendre que l'entrainement commencerait dès ce soir. Mais qu'allaient-ils donc chasser ? Cela sera la surprise. Le regard de Frost brillait. Il se leva et s'adressa à l'assemblée.

"Que l'on selle Herumor, je vais partir évaluer le terrain."

Des serviteurs se mirent à courir de toute part et disparurent derrière la porte, ils se précipitaient tous vers les écuries. Puis en inclinant très légèrement la tête, l'Empereur pris congé de sa nouvelle apprentie.

"Vous pouvez vous retirer jeune apprentie."




_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Lun 31 Déc - 13:30

    La jeune sorcière avait dit tout ce qu'elle savait de son pouvoir. A savoir qu'elle maitriser mieux le feu, qu'elle ne contrôlait pas tout et comment, à quel moment était apparut ses pouvoirs. Attentive, Morrigan écoutait son nouveau maitre d'apprentissage qui lui paraissait moins horrible qu'il l'y paraissait. La jeune sorcière lui apprit aussi qu'elle faisait des rêves prémonitoires, que cela lui gâcher les nuits car, en général ils annonçaient de mauvaises nouvelles et cela perturber la demoiselle toute la nuit.
    Dans une grande clémence, le grand souverain la renvoya dans sa chambre et lui proposa de l'accompagner à la chasse le soir-même. Morrigan était un peu surprise qu'il lui propose une telle opportunité, cela l'angoissait aussi car, la chasse n'était pas réellement sa spécialité, elle y participait seulement lors des banquets royaux et encore ! Elle restait en arrière laissant tous les nobles s'arrachaient une pauvre biche, pire, il lui arrivait d'aider les animaux avec ses pouvoirs afin que ces derniers ne souffrent point. Tout le monde avaient des doutes de sa manigance car, étrangement, quand la sorcière était absente ils trouvaient toujours une proie, quand elle était là, ils en raté toujours minimum deux.

    Ce qui surprit la demoiselle c'était aussi le fait que l'empereur lui demande de ramenait son grimoire. Elle était réticente à cette requête car, il appartenait à son père puis maintenant, à elle et si elle aurait des enfants avec des pouvoirs, ils hériterons du grimoire. Le regard brillant du monarque fit froid dans le dos de la belle qui se doutait bien qu'elle n'allait pas devoir chasser un simple cerf ou sanglier. D'ailleurs, ce n'était pas certains qu'ils en existent dans la région nordique. Enfin, l'empereur réclama qu'on fasse sceller son destrier ou sa monture car, là aussi Morrigan avait des doutes sur comment se déplacer l'empereur. Une fois les domestiques partit, il se tourna vers elle et la renvoya dans ses appartements. La belle ne se fit pas prier mais, avant de partir elle se tourna vers l'empereur.

    « Votre majesté impérial, j'ai une question si vous me le permettez. »

    La jeune femme fit finalement demi-tour pour se rapprocher de l'endroit où se trouver l'empereur.

    « La rumeur sur vous raconte que vous pouvez ressusciter les morts... »

    Ce qui allait suivre était l'évidence même pour toute personne doué d'intelligence.

    « Allez-vous me l'apprendre ? » répondit-elle avec beaucoup d'émotion. L'idée de pouvoir revoir son frère en chair et en os la comblée d'espoir car, Hadriel était le seul être pour qui elle était là face au grand souverain malgré la peur qui la tenaillait.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Mar 1 Jan - 13:43

Frost releva la tête, il se doutai de ce qu'allais lui demander la jeune femme, il l'écouta donc, observant cette lueur étrange émaner d'elle. Un sourire carnassier apparut sur les lèvres noirs de l'empereur, chose qui ne s'était pas produite depuis un peut plus d'une centaine d'années. Il lança un regard très pénétrant à la demoiselle.

"Ce n'est pas qu'une simple rumeur très chère, mais il est vrai que je fais de mon mieux pour que personne ne s'en rende compte..."

Il n'était pas stupide, il se doutais bien de ce que Morrigan pensait, mais elle était de savoir toute la véritée au sujet de la nécromancie. Au fond de lui, l'Empereur pouvait enfin se dire qu'il était enfin temps de donner le flambeau à quelqu'un et ce quelqu'un pourrait-être cette jeune femme. Bien qu'elle ne soit intéressée par cette magie que pour ramener cette personne morte dont elle parlait il a quelques minutes. Bien sure il aurait pue lui parler de cette armée qui végète dans les sous-sols du château en attendant le moment propice pour se révéler au monde et de certains gardes ou serviteurs qui ne sont plus sensés être de ce monde et qui pourtant y sont revenus. Au fil des ans Frost avait non seulement gagné en puissance , mais il avait aussi beaucoup voyagé et avait retrouvé d'ancien rois, capable de faire peur au plus soucieux des roi et reines de Narnia d'aujourd'hui.

"La question n'est pas de savoir si je vais te l'apprendre, mais plutôt... si tu est assez forte pour en découvrir les secrets. La mort change les vivants à tout jamais. La Nécromancie est un art très ancien, et très obscure. "

Il se leva et se rapprocha de Morrigan de sa démarche royale, puis il fit un geste gracieux de la main. Son regard doré semblait avoir cerner l'âme de la jeune sorcière.

"Je t'apprendrais à ressusciter les mort. Ainsi tu pourra retrouver ton frère."


_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   Mer 2 Jan - 1:09

    Morrigan n'était pas une fille qui se laisser déstabiliser mais, l'empereur était un homme surprenant, puissant non.. Extrêmement puissant et cela l'inquiétait. Il était tout le contraire de la magie qu'elle avait vu auparavant, il était les ténèbres, le noir complet, la froideur de la mort, d'un sens le fait d'apprendre avec un maitre tel que l'empereur excitait Morrigan mais, cela l'inquiétait aussi. Ne risquerait-elle pas d'y laisser le peu d'âme qu'elle possède dans se château ?

    Le regard inquisiteur du souverain fit froid dans le dos à la sorcière qui pourtant ne baissa pas les yeux.
    Il lui avoua la vérité, il savait comment réveiller les morts. C'était une bonne et une mauvaise nouvelle car, avec un telle connaissance, cela faisait de vous un être surpuissant. Qui pourrait affronter une armée de mort ? Car, un soldat déjà mort pouvait-il embrasser une seconde fois la mort ? Tant de questions, tant de mystères... sur l'existence humaine, inhumaine. Son parcours dans le nord allait la rendre redoutable.

    Piqué au vif par la réponse du souverain, la belle fronça les sourcils et répondit:

    « Cela ne se voit pas à ce jour mais, je peux vous jurer que je serais assez forte même si le prix à payer est mon âme. »

    Morrigan n'avait rien à perdre. Personne sur qui compter exception d'un père déjà vieux qui finirait sénile. Morindür allait avoir besoin de sa fille plus tard et acquérir plus de pouvoir, de connaissance permettrait à la demoiselle de protéger son père décemment. L'empereur se leva alors pour se rapprocher de la demoiselle qui recula de quelques mètres. Sa réponse fit pâlir deux fois plus la jeune femme qui s'inclina.

    « Je remercie sa majesté impérial pour sa générosité et sa clémence. »

    Finalement, la sorcière avait plus que tout envie de commençait son apprentissage. Elle salua l'empereur et quitta la pièce pour retrouver ses appartements, un nain à l'extérieur de la salle l'attendait pour la raccompagnait mais, bientôt se disait-elle, elle n'aurait plus besoin de personne pour trouver son chemin. Morrigan allait s'affranchir.

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A mundo condito ~ Frost & Morrigan   

Revenir en haut Aller en bas
 

A mundo condito ~ Frost & Morrigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Les Contrées Sauvages :: Château de Frost Osbern-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit