Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Chasse sous la lune [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Chasse sous la lune [terminé]   Sam 5 Jan - 10:08

Une chasse comme jamais tu n'as vue.
F
rost Osbern venait tout juste de rentrer dans la cour du château pour donner des ordres à ses serviteurs. Ronal était aux premiers rangs, il acquiesça et monta rapidement prévenir Morrigan qu'il était temps de partir et que l'Empereur l'attendais à l'extérieur du château. Ronal était ravie d'aller voir Morrigan, il ne cessa de la complimenter sur le fait qu'elle était officiellement devenue l'apprentie de son maître, c'est limite s'il ne la prenait pas dans ses bras à cause de ses élans de bonheur. Il l'invita même à la taverne au cas où elle ne serais pas trop épuisée par la sortie de cette nuit. Il se comportais vraiment comme un ami, lui conseillent de mettre tel manteau de fourrure plutôt qu'un autre. Il lui souhaita aussi bon courage pour la chasse, et qu'elle ne devait pas s'attendre à voir du petit gibier.

Depuis le début de l'après-midi, Frost avait bien sur évalué le terrain et en faisant cela, il avait découvert que ce qu'il voulait chasser était bien là, répartie sur plusieurs zones qu'il connaissait comme sa poche. L'Empereur sortie de la cours pour attendre son apprentie devant le château.

La nuit était vite tombée, et la lune brillait intensément dans le ciel noir, éclairant sinistrement les plaines et bois alentours d'une lueur bleutée. La brume avait disparue comme par magie, mais le froid était plus intense que la journée. Frost s'en moquait, il ne craignait pas le froid. Il portait toujours ses vêtements de cuir, mais avec un supplément: il portait des épaulières, des bottes et des gants de plaques. Sans oublier sa lance d'argent attachée sur son côté. Une légère brise faisait voleter ses longs cheveux blancs. Deux énormes chevaux étaient à côté de lui, de la buée sortait de leurs naseaux. L'un était marron et semblait plus petit et moins impressionnant que l'autre, un cheval ordinaire. Le second et le plus massif était tout noir, il portait une marque luisante et rouge sur le garrot, il s'agissait bien sur de la monture de l'empereur.

code by Mandy

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Dim 20 Jan - 16:54



♕ La chasse

Il neigeait, encore, toujours, il faisait froid à vous transpercer les os. Morrigan fixait l'étendue blanche en face d'elle. Plus les heures défilaient plus la température descendait, comme la nuit. Normalement, l'empereur avait prévu de partir à la chasse. N'ayant eut aucune visite pour annuler ladite sortit la sorcière comprit qu'ils allaient chasser en pleine lune. Cela ne lui disait rien qui vaille.

Enfin, Ronald fit son apparition, enjoué, accueillant comme toujours. Il l'invita à la taverne après la chasse. Poliment, la demoiselle refusa, elle avait reçue beaucoup trop d'émotions en une journée et malheureusement ce n'était sans doute pas terminé. Sur les conseils du jeune valet, Mo enfila une grosse fourrure longue, noire avec une capuche, des bottes noires en cuirs, fourrés comme les gants qu'elle portait. Tout de noir vêtue, la jeune femme sortit et suivit son ami. Il l'encouragea et lui fit savoir qu'ils n'allaient pas chasser du petit gibier. Évidemment ! C'est ce qui inquiéter le plus la demoiselle.

La lune brillait au contraire de la nuit sombre, ténébreuse, inquiétante, heureusement qu'ils avaient la lune de leur côtés autrement, ils n'allaient pas pouvoir s'orienter. L'empereur était présent, Morrigan le salua de manière convenable sans mot dit. On lui montra son cheval, un étalon marron, ordinaire tout le contraire du cheval du souverain, noir, inquiétant voir même terrifiant. La belle grimpa seule et attendit les instructions pour la chasse. Comme l'empereur le lui avait demander, elle avait prit son grimoire qui autrefois avait appartenu à son père.

© Belzébuth


[HJ: Pardon pour le retard u_u]
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Dim 27 Jan - 10:35

L'empereur observa la jeune femme monter à cheval puis il s'élança au gallo sur le chemin qui serpentait entre les pins argentés. Les sabot des montures émettaient des bruits de pas lourd sur le sol enneigé. Frost aimait ses terres plus que tout au monde, et cette sortie nocturne emplissait son être de sérénité. Soudain il fit changer de direction à sa monture, quittant le chemin, il s'engageait sous les pins, où de minces rayons lunaires perçaient de ci de là aux travers des aiguilles, faisant briller d'une lueur argentés la neige du sol et la chevelure du seigneur de ces terres. L'elfe ralentit l'allure de sa monture pour jeter un oeil en arrière, histoire de voir si la jeune apprentie était toujours derrière lui. Il s'arrêta pour l'attendre car effectivement elle était derrière, mais sa monture ne lui permettais pas de suivre l'elfe. Puis il repartit, mais à la même allure qu'elle cette fois-ci, bien que le cheval noir hénissait de déception d'être autant freiné. Leur chevauché dura exactement une heure. C'est arrivé à l'aurée de la forêt de pins que l'empereur descendit de sa monture et se dirigea à pas de loup vers un rocher. Il fit signe à Morrigan de faire de même. Une fois dissimulés par le gros rocher, il lui murmura.

"Nous devons continuer à pieds à partir d'ici. Notre premier gibier est dans cette plaine. Je crois que tu as déjà mangé un de ses cousins que l'on appel plus communément sanglier. Dans le nord, nous en avons l'équivalent... on les appel les Hildisvíni. J'ai repéré qu'il y en avait deux dans cette zone. Ils ont une très mauvaise vue, mais ils ont une ouïe impressionnante. "

Quoi ? Juste des sanglier ? Bof, rien de plus facile ! Il faut juste se méfier de ne pas se faire éventrer par leurs défenses ! Enfaite non... L'elfe n'était pas aussi simplet en matière de chasse. Il se redressa tout doucement pour observer la plaine, et il pue les voir, les deux gibiers, à une centaine de mètres, ils retournaient la neige et à la terre à la recherche de vers. Sauf qu'au lieu d'être des sanglier de taille normale... eux ils mesuraient 2 mètres 30 au garrot, et leurs défenses étaient aussi longues que des cornes de taureaux, leur fourrure était longue et blanche tachetée de gris. Les sacrés morceaux de viande !

"Le plus gros est une femelle, elle attend des petits. Tu dois donc l'épargner, c'est moi qui vais me charger de la distraire. Le mâle, dois mourir. Pourquoi devons nous faire ça ? Tu crois peut-être qu'il s'agit d'un caprice de seigneur qui veut manger de la bonne viande. Et bien détrompe toi toi, je ne fais pas ça pour moi mais pour le village qui est à une cinquantaine de mètres de cette plaine. Ce monstre à déjà tué trois chasseurs et cinq jeunes garçons. Une lame normale ne peut venir à bout de sa peau de cuir et nous n'avons pas le temps de mettre en place un simple piège. Le seule moyen de l'atteindre c'est par la magie. As-tu déjà un sortilège en tête ? "

Il planta ses yeux jaunes dans ceux de la jeune femme, la pressant quelque-peut à lui répondre assez rapidement.

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Dim 27 Jan - 20:19

    L'empereur la regardait montait sur son cheval, une fois le groupe prêt ils partirent au galop sur un chemin arpentait par des arbres remplis de neige. La neige, le froid partout, au galop, l'immense brise arctique venait fouetter le doux visage de Morrigan. L'air lui tiraillait la peau, fort heureusement, la servante du château lui avait procuré une crème ultra protectrice ( de Ganier Frost), la jeune femme avait refusée de lui dire ce que contenait le pot mais, elle avait bien précisée qu'ici elle allait en avoir besoin Morrigan comprenait un peu mieux les paroles de sa servante. L'idée que son visage puisse peler la comblait d'horreur.
    Tandis que la belle subissait les outrages de la météo, ils poursuivaient leur route sur les terres de l'empereur. Finalement, ils changèrent de direction et s’enfoncèrent dans la foret de pins. La lune qui guidait jusqu'à maintenant les chasseurs se faisait plus discrète dans les bois. L'empereur était devant elle, le canasson de Morrigan n'avançait pas aussi rapidement que la monture du souverain au plus grand déplaisir de la sorcière. Une fois près de lui, ils reprirent leur course effrénée au plus grand malheur du cheval de la sorcière qui semblait ne plus pouvoir tenir le rythme très longtemps. A l’orée de la foret, l'empereur descendit de sa monture, Morrigan fit de même, ils se dissimulèrent derrière un gros rocher et le souverain en profita pour murmurer à l'apprentie la suite du périple. Mo apprit donc qu'ils chassaient un sorte de sanglier, aveugle mais, pas sourd.

    A cet instant, ils étaient si proches l'un de l'autre que la demoiselle plus mieux observer la musculature de l’elfe. Il observait sans doute les sangliers car, une fois face à Mo il lui apprit que la femelle était la plus grosse, sans doute attendait-elle des petits, étrangement, le Grand souverain lui demanda de ne pas la tuer mais, de le faire pour le mâle. Morrigan ne se posait aucune question mais, son maitre lui apprit qu'il faisait cela pour le village qui se trouvait à environ une cinquantaine de mètre et que le sanglier avait déjà tués des villageois. Ils allaient devoir tuer à l'aide de la magie, soit... un sortilège en tête ? La demoiselle détourna le regard et se mit à réfléchir. Plusieurs sortilèges pourraient faire l'affaire. « Avec le feu je pourrai le brûler autrement, je peu toujours invoquer des serpents noirs qui le tueras par une morsure.. » Après, il y avait d'autres alternatives, possibilités le tout était de voir comment cela allait se dérouler. Morrigan posa son regard bleuté dans les yeux du souverain et attendit sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Mer 30 Jan - 13:24

PTDR le nom de la crème xD

Penché et à moitié appuyé sur le rocher, les muscles de l'elfe étaient légèrement gonflés, de la buée s’échappait par ses narines tandis qu'il faisait le signe non de la tête.

" Le feu ne te servira qu'a l'énerver un peut plus, d'autant plus qu'il produira une odeur nauséabonde à cause de sa peau et de ses poils. Quant au poison cela aurait était une bonne idée, s'il n'eusse fallut que nous gardions sa chair. Les Hildisvíni ont une chair très bonne, et comme on en voie rarement, nous n'honoreront pas sa mémoire si nous ne mangerions pas sa chair. Impossible donc, de l’empoisonner, sinon nous le serions à notre tour. "

Pas facile de tuer n'importe quel type de gibier, sa demande mûre réflexion et lorsqu'il s'agit de respecter la nature et d'honorer les esprits damnés, Frost n'y manquait pas. Il releva de nouveau la tête pour observer les mouvement des deux monstres. Ils étaient toujours occupés à retourner le sol, ce qui voulait dire que l'elfe et la demoiselle ne s'étaient pas fait repérés. Frost s'accroupit et murmura à Morrigan en traçant des schémas dans la neige.

"Tu n'as peut-être jamais fait ça auparavant, mais tu vas devoir atteindre le cerveau et le cœur de la bête. Cela risque d'être plus compliqué que tu ne peux l'imaginer. Tout d'abord tu vas entamer une phase d'observation approfondie afin de déterminer à quelle hauteur sont situé ses yeux, ses oreilles et son groin. Puis tu devras concentrer ton pouvoir et le faire pénétrer par l'un des trois choses que je vient de te citer. Ensuite tu lui paralysera le cerveau afin qu'il ne sache même plus comment bouger. En faisant cela il restera immobile. Et a ce moment, et seulement à ce moment là précisément tu lui portera le coup de grâce. Projette une dernière fois ta puissance de son corps et visualise l'intérieur de l'animale, tu devras trouver son cœur et l'arrêter grâce à ta projection spectrale.En cas d'échec, je devrais m'en occuper. "

Son regard se fit soudainement meurtrier, l'empereur n'avait pas que ça à faire cette nuit là.

"Il faut agir avec rapidité, et précision. Surtout ne perds pas le contrôle, reste concentrée. Ce n'est pas notre seule cible ce soir. Moi je vais emmener la femelle se perdre dans les montagnes voisines. Par précaution, prend ceci. Il te suffira de penser à moi pour que je me téléporte à tes côtés. Prend garde, ce Hildisvíni est un rusé et un monstre."

Il déposa un anneau d'argent gravé de runes bleus luisantes dans la main de la jeune femme, puis il sauta sur le haut du rocher, fit un petit signe de tête à son apprentie et disparut en courant le long d'une corniche rocailleuse.

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Lun 4 Fév - 20:50

    Visiblement, les propositions de Morrigan déplaisaient au grand souverain, son intuition lui disait qu'elle n'allait pas souvent utiliser le feu dans cette contrée nordique. Toutefois, Mo accepta les ordres de son souverain ne serait-ce que pour éviter l'odeur nauséabonde et éviter de retrouver avec de la viande empoisonne. Question de survie. C'était impressionnant de voir à quel point le grand elfe était aussi proche de la nature, aussi attentionnée à son peuple mais, aussi aux espèces florales et animales. Sur ce point, ils étaient semblables car, en tant qu’herboriste la sorcière prenait aussi grand soin des végétaux. L'empereur s'accroupit près de son apprentie, il trace des schémas dans la neige et lui expliqua son plan.
    Au fur et à mesure que Mo l'écoutait, son visage se décomposait. Déjà qu'atteindre un esprit était très compliqué mais, là il lui demander l'impossible en touchant les organes vitaux de manière spectrale or, le regard meurtrier de son maitre lui fit comprendre qu'aucuns échecs ne seraient tolérés ce qui ajoutait plus de pression encore à l'apprentie sorcière.

    Pire ! Il la laissait seule face à ce monstre qui faisait mile fois sa taille et son poids. Avant-même de retenir son nouveau maître ce dernier disparut en courant le long d'une corniche rocailleuse. Morrigan était seule... dans le froid, la neige et en pleine nuit. «Bénéfique à tous les deux. C'est ça ! Si tu savait ce que je me tape ! » dit-elle en se remémorant le discours de son père avant qu'elle parte. Mo était en colère, très en colère et généralement ce n'était pas bon signe car, c'est souvent dans l'agressivité qu'elle perdait le contrôle de sa magie. Bon, il était temps de tester ses capacités, la belle rentra dans l’arène discrètement. Mo avait eu tout le temps pour observer sous-tout ses angles le sanglier. Elle concentra son pouvoir par les yeux du porc, son propre regard passé par la couleur flamboyante qui lui était propre lorsqu'elle faisait appel à son pouvoir, le sanglier commençait à s'agiter, Mo tenait bon, elle était très concentrée et au bout de trente-minutes elle réussit à rentrer dans le porc.Maintenant, la sorcière devait se diriger vers le cerveau, encore heureux qu'elle avait choisi les yeux car, il n'y avait aucune pancarte dans l'esprit du sanglier pour lui indiquer le cerveau. Ce fut plus rapide que la possession du porc qui était dans un état terrible, d'ailleurs, il avait remarqué la demoiselle et fonçait droit sur elle les défenses en avant, Mo eut tout juste le temps de le paralyser à quelques centimètres d'elle, fort heureusement Mo n'était pas conscient mais, en transe autrement elle aurait hurlé de peur. Toujours concentrée, elle se dirigeait vers le cœur du sanglier, tout ce travail était intense, éreintant mais, Mo trouva rapidement le cœur, il lui fallait frapper fort car, elle sentait l'épuisement l'affaiblir, la belle ne pourrait pas tenir éternellement. Morrigan puisa tout au fond elle-même dans ses dernières forces et frappa fort, si fort qu'un éclair magique jaillit, éclairant le ciel et projeta la belle plus loin qui se cogna contre le sol rocailleux. Son sang venait tâcher la neige blanche, inconsciente, la sorcière avait tout de même réussi la mission qui lui avait été donnée.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Jeu 7 Fév - 16:39

L'elfe courrait à présent le long de la corniche afin d'arriver derrière la femelle Hildisvíni. Il sauta de deux mètres et atterrit sur le sol enneigé de la plaine. Morrigan était un peut plus loin, elle semblait plutôt bien se débrouiller, l'elfe pouvait donc s'occuper de sa propre tâche. Il claqua des doigts pour attirer l'attention du monstre qui se retourna avec une grande férocité, regardant de ses yeux injectés de sang l'empereur. La créature grogna et sembla hésiter quelques instants avant de foncer tête baissée. C'était la première fois qu'elle voyait cet étrange homme blanc effrayant, elle savait qui il était bien qu'elle n'eût point l'usage de la parole, au fond de son regard, Frost sue déceler un soupçon de peur et de désespoirs. Les créatures du nord ne sont pas des êtres fourbes et dépourvues de raisons, elles savent toujours très bien comment reconnaître le danger lorsqu'il se présente à eux, notamment lorsque ce danger porte le nom de Frost Osbern. La femelle sanglier grogna une nouvelle fois, mais elle ne bougea pas d'un poile. Alors l'elfe albinos saisit sa lance d'argent et en un geste très rapide, il entailla légèrement l'une des défenses de l'énorme créature. Frost fit volte-face et se mit à courrir et à sauter de rocher en rocher pour amener le Hildisvíni femelle en haut de la colline. Le gros mammifère le suivit en pestant, grognant, et trébuchant, elle était énervée et ne voulais plus que voir l'empereur embroché sur ses belles défenses. L'assencion dura un certain temps, puis une fois arrivés au sommet, il fallait redescendre de l'autre côté du versant. Ce fut d'autant plus rapide car Frost descendit en courant à vive allure. Il espérait tout de même que son apprentie s'en sortait bien, car de là où il était, il ne pouvait plus douter la surveiller. Il sentit comme une sorte de malaise, et en ouvrant un peut plus son esprit à la nature qui l'entourais, il compris que tout n'allait surement pas bien pour la jeune Telmarine. Il s'empressa donc de perdre la femelle Hildisvíni entre des pins centenaires puis il remonta de nouveau la colline, puis la redescendit et arriva dans la plaine. Le Hildisvíni mâle était couché sur le flanc, mort. Et l'apprentie... elle aussi était allongée sur le sol. Frost lâcha un juron et serra les poings. En quelques minutes il traversa la plaine et s'approcha de la jeune femme. Il saisit le poignet de son apprentie inerte et vérifia que son pouls battait. Et c'était le cas? fort heureusement. Avant de s'occuper d'elle, il siffla. Les deux chevaux arrivèrent au grand galop et s'approchèrent de l'empereur. L'elfe sortie un cordage d'une des sacoches que portait l'un des chevaux puis il ficela les pattes du sanglier monstrueux et l'autre extrémités autour de l’encolure de ses destriers. Il n'eut qu'a échanger un regard avec les deux équins pour qu'ils partent au grand galop en direction du château.

Il prit sa jeune apprentie dans ses bras et la porta sur une très longue distance. Il fit bien attention à sa tête car étant inconsciente, elle bringuebalait facilement. Ce contacte était bizarre, Frost n'avait pas l'habitude du contacte humain, à vraie dire, cela le répugnait presque en lui rappelant d'antiques souvenirs. Il posa enfin sa main sur le front de la jeune femme est concentra son énergie vitale pour la faire revenir à elle. Il lui offrit donc un soupçon d'énergie, rien que cette fine quantité reçut devrait sans doute l'empêcher de trouver le sommeil ne serais-ce que dans les prochaines 12 heures. Il planta une fois de plus ses yeux jaunes sur le visage de la jeune femme qui ne tarderais pas à émerger. Une expression de colère pouvait se percevoir dans l'intonation de la voix de l'elfe.

" Bien... très bien même. Tu a réussit à faire ce que je t'ai demandé. En partie... Vous les jeunes esprits voulez toujours agir trop précipitamment. Regarde toi, tu étais déjà entrée en état de transe sans t'être assuré de ne pas être en danger au préalable. L'anticipation est maîtresse de la protection ! Et puis regarde dans quel état tu es... s'il y avait un autre ennemi caché dans les fourrés, il aurais profité de ton état pour venir dévorer ou mettre hors d'état de nuire ton corps. Un bon sorcier ne doit jamais épuiser tout son mana dans un affrontement . "

Il s'écarta du rocher et de la jeune femme et respira profondément. Après tout elle avait agit comme elle pensait, il est normale de faire des erreurs et c'est en faisant des erreurs que l'on apprend à ne plus les refaire. Frost fit les cents pas le regard dans le vide. Une fois calmé, il reprit en faisant des gestes avec ses bras nues.

" Le mana est l'énergie vitale. Elle diminue lors de certains efforts, voire disparaît totalement... et lorsqu'elle disparaît, apparaît la mort. Ne fais plus jamais ça. Lorsque tu sens tes forces te quitter, n'ai pas honte de quémander mon aide, à l'avenir. J'espère m'être bien fait comprendre. Bien... es-tu prête pour l'étape suivante ? "



_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Dim 17 Fév - 21:11

    Les Nomencis étaient issus de la plus basse des classes sociales, même les paysans avaient eut meilleur vie. Certes, grâce aux petites visions du père, ils avaient pu se loger, se nourrir, s'habiller mais, ils avaient étés seuls, chassés, hais par les telmarins. Répugnés par les nobles par leur conditions de pauvreté, insulter par les pauvres pour être nés sorciers. Ils étaient seuls mais, unis par les liens sacrés de la famille, ils ne demandaient jamais rien n'as personne, ils ne compter que sur eux-même et encore maintenant, Morrigan n'était pas prête à appeler à l'aide son maitre apprentissage. C'est donc, une fois de plus que la sorcière paya le prix de son éducation et sa fierté. La puissance de la projection fut violente, elle atterrit sur le sol la tête la première. En un fragment de seconde, elle perdit connaissance, ce fut le néant complet.

    Vivante mais, inconsciente, c'était bien la première fois qu'elle dépassait les limites de sa magie. Le traumatisme durerait un certain temps. Son père lui avait toujours dit de faire attention, de ne jamais dépasser les limites sous peine de mourir et ce soir-là, Morrigan avait en effet, frôler la mort. Son esprit était brumeux mais, une sorte d'énergie qui la sortit de son inconscience. La belle ouvrit les yeux, sa tête tournée, elle avait mal, très mal à la tête, son regard se porta sur l'elfe près d'elle, Mo tâtait son cuir chevelu, il était poisseux de sang. Elle était blessée, elle avait faillit mourir et aux paroles glacial de son maitre, elle comprit qu'il n'avait pas du tout apprécier sa façon de prendre tout en charge. Il s'écartait d'elle, tandis que la sorcière tentait de se reprendre et d'enregistrer les conseils. Il faisait les cents pas, donnant encore plus le tournis à son apprentie, qui était à deux doigts de tourné de l’œil à nouveau mais, elle résisterait car, c'était la réputation des Nomencis qui était en jeu. Quand il reprit la parole, Morrigan se releva et répondit:

    «Je suis prête et je ne recommencerais plus votre majesté impérial. »

    La jeune femme se rapprocha de son maitre afin de le suivre, sa vue était plus clair mais, le sang couler encore, sa plaie devait être peu profonde, une fois son énergie retrouvée elle irait se soigner ne serait-ce que pour refermer la plaie. Son regard se porta sur le sol, des fissures écarlates avaient tâchées la neige blanche mais, déjà celle-ci la recouvrait de son grand manteau blanc. Le sol où sa tête avait percuté porter une flaque de sang, l'idée qu'un animal vienne ici à cause de l'odeur effleura l'esprit de la demoiselle, sans doute était-il mieux qu'ils s'en aillent rapidement d'ici.



Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Dim 24 Fév - 7:32



Frost acquiesça de la tête puis il reprit la route, Morrigan sur les talons. Ils quittèrent la plaine pour se diriger vers l'Est, là où les attendaient leur prochain gibier. Au bout d'une demi-heure de marche dans le froid et la nuit, un hennissement retentit dans l'obscurité et le cheval de l'Empereur attendais à une dizaine de mètres. Il était revenu après avoir déposé son fardeau au château, mais il semblait que le cheval de Morrigan lui, ne soit pas revenu.

"Herumor."

La puissante monture se rapprocha et l'elfe albinos aida la demoiselle à grimper dessus, puis en un bond d'une agilité incroyable, l'Empereur se plaça juste derrière la demoiselle; il attrapa les reines et donna un ordre dans une langue inconnue à l'animale qui se mit en route violemment. Pourquoi l'empereur s'était placé à l'arrière ? Et bien simplement pour que la jeune femme ne se fasse pas désarçonner dès le démarrage de la bête. Frost ne disait pas un mot, seule les pas de la monture et son étrange respiration constituaient les seuls bruits de la forêt endormie. La chevauché ne fut pas aussi longue qu'elle n'aurait due être. Ils arrivèrent très bientôt dans une régions montagneuse où Frost s'engagea sur un un large sentier qui menait à une falaise abrupte. Arrivés tout en haut, le spectacle était magnifique. Il n'y avait pas d'arbres, juste de la neige scintillant sous les rayons lunaire et une montagne sur la droite; une très grande plaine calme puis soudain, un barrissement et des secousses se ressentaient dans le sol. La monture ralentit et marchait au pas, tandis que Frost montra du doigt une gigantesque masse poilue et grise.

"- Un mammouth des glaces à l'écart de son troupeau. Il sera notre dernier gibier pour cette nuit. "

Il fit arrêter sa monture et descendit, puis il aida de nouveau Morrigan et se rendit compte que la blessure qu'elle avait à la tête ne s'était pas refermée car le sang coulait toujours. Il fronça les sourcilles et sortit une petite fiole qui contenait un liquide rouge. Il ne voulait pas que les capacités de son apprentie soient réduites à l'état de légume à cause d'une blessure au crâne, il ne voulais pas non plus qu'elle soit obligée de dormir pendant trois jours pour se soigner et récupérer des forces, alors il opta pour cette solution, car il avait encore tant de choses à lui apprendre. Il donna la fiole à son apprentie.

"Bois ça, ça referma la plaie, tu feras nettoyer le sang quand on sera au château. La ça va être moins compliqué que tout à l'heure car il n'y a qu'un ennemie. Tu as champ libre, à toi de choisir comment tu veux l'abattre, mais pas avec du poison, n'oublie pas qu'il s'agit d'un gibier, nous sommes les chasseur et nous allons le manger plus tard. Deuxième chose, tu es une sorcière, pas de corps à corps, tu resteras donc à distance de l'animale. Il est très imposant, ne te fait pas écraser sous ses pieds ou projeter par ses défenses. Si tu trouve un bon emplacement, tu pourrais te mettre en hauteur sur les rochers là-bas, comme ça même à bout de sa trompe il ne t'atteindra pas."

Il lui montra un amoncellement de rochers très solides et peut glissant vers la droite, eu pied de la montagne, puis il sortit sa lance et la fit tournoyer deux trois fois avec un sourire étrange sur les lèvres.

"Quand à moi, j’assurerai tes arrières."




_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Mer 27 Fév - 15:35

    Cela faisait une journée à peine qu'elle était dans le nord et son apprentissage était déjà douloureux, difficile, très difficile c'était comme sa propre quête. Morrigan ne faiblirait pas devant la difficulté, elle réussirait pour elle, pour son père. C'est pour cette raison que la sorcière se releva sans pleurer malgré la douleur lancinante. L'empereur reprit la route, la jeune femme suivait docilement derrière comme si elle était l'ombre du souverain. C'était ça... l'ombre du souverain, Mo l'avait compris dès le premier jour de sa rencontre avec Frost Osbern, il l'avait choisi, c'était un honneur et s'il l'avait choisit c'est parce qu'il croyait en elle. Enfin du soutien ! Enfin une personne qui ne la traité pas avec méfiance ou haine. Finalement, c'est surtout le climat qui était difficile et le rythme, autrement Mo était persuadée que dans le nord, elle trouvait plus que la puissance qu'elle cherchait, elle trouverait aussi le calme, la paix désirée. Ils marchèrent une demi-heure, en silence, le froid gelant la jeune femme et le sang coller maintenant sur les long cheveux noirs de la noble.
    Enfin, le destrier de l'empereur était revenu, pas celui de Morrigan qui grimaça. Fort heureusement se tournant vers elle, le souverain l'aida à monter sur le cheval, tandis que lui avec une agilité surnaturelle il se plaça derrière elle. Le contact embarrassait la demoiselle mais, une fois le cheval démarra elle compris pourquoi il s'était placé derrière elle, Mo manqua de se retrouver à terre.

    Quel puissance ! Le cheval n'était pas du tout magique ! Il était extraordinaire ! Ils étaient silencieux, chevauchant dans la neige et le froid glacial. Finalement, ils s’arrêtèrent dans une régions montagneuse, le souverain s'engagea sur un un large sentier et ils arrivèrent enfin en haut du mont. La vue était magnifique et la demoiselle avait les yeux qui pétillait d'admiration. Son regard se tourna vers l'empereur, il dirigeait un empire hostile mais, O combien magnifique. La neige briller sous la lune plus belle et plus scintillante que tous les pierres précieuses. Ils poursuivaient la route au pas et l'empereur détourna l'attention de son apprentie en montrant une masse énorme composé de poil et défense aussi énorme qu'un arbre. Il surprit la sorcière en lui disant que le "mammouth " serait le dernier gibier. Ils s’arrêtèrent pour descendre, le souverain aida une fois encore son apprentie et une fois à terre il tendit une fiole à Morrigan qui la regardait avec méfiance. La jeune prit la fiole pour la boire malgré sa réticence, tout en écoutant son maitre. Il était sérieux, elle allait devoir éliminer l'équivalent de plus de millions soldats si nous comptions en hommes.
    Il lui désigna un amoncellement de rochers et lui dit qu'il protégerait ses arrières autrement, elle avait la possibilité enfin ! de combattre avec le feu. Un sourire apparut sur les lèvres rouges de la sorcière qui partit se plaçait discrètement sur les rochers. La jeune femme évalua le terrain, pas d'arbres mais, des rochers ça ferait l'affaire. Son regard brilla d'une lueur jaunâtre et des flammes encerclèrent le mammouth ce qui le fit paniquer mais, nullement il tenter de s'enfuir.
    Le sourire de la jeune femme se renforça notamment quand elle tenta d'appliquer ce qu'elle venait d'apprendre auparavant, ce fut plus simple que la première fois avec les sangliers. Elle pénétra dans la conscience du mammouth, immobiliser par les flammes, elle le calma d'une voix rassurante et le tua...





Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Mar 5 Mar - 6:54



Frost se rendit compte de la lueur qui était née dans le regard de Morrigan Nomencis, il était fière de prouver à une humaine combien ses terres étaient resplendissantes malgré le mal que pouvait en dire les livres de contes et légendes. Puis il contempla son apprentie faire son devoir. Il vue les flammes sentit la puissance de Morrigan se libérer, ses yeux jaunes, ça y était, elle commençait à apprivoiser la bête; mais ce n'était que le début d'une longue et périlleuse route. L'immense créature tomba raide morte quelques instants plus tard, laissant apparaître un effrayant sourire carnassier sur les lèvres de l'empereur. Une fois de plus il se dit qu'il avait bien fait de la choisir elle et non pas une autre, elle avait du talent et apprenais vite, c'est ce qui ferait d'elle une terrible sorcière. Mais il ne dit pas un mot à ce propos, gardant pour lui ces remarques importantes. Il la rejoignit avec sa monture puis l'aida de nouveau à grimper dessus. Il fit avancer l'immense cheval d'ébène jusqu'au bord de la falaise et resta ici quelques instants.

"La beauté de cette terre est pleine de clameurs et de charmes, seuls les créatures qui vivent ici peuvent le savoir car personne n'ose s'aventurer sur mes terres depuis près d'un millénaire. C'est pour protéger cette beauté que je me bat, Morrigan. Tu es la première humaine à être arrivée jusqu'ici pour pouvoir contempler le véritable monde, écoute son silence, ressent sa puissance et grave à jamais sa splendeur dans ton cœur. "

En contre bas, on pouvait observer des plaines enneigées avec des arbres de différentes espèces, recouverts de neige, des chevreuils au pelage argenté, puis les montagnes de roche et de cristal au loin, et la lune, tel une couronne surplombant ce paysage endormis. Puis Frost sauta sur sa monture et s'éloigna de la falaise, retournant sur le sentier qu'ils avaient empruntés. Il arrêta alors Herumor et posa une main sur les yeux de son apprentie avant de lui murmurer.

"Notre gibier ne vas pas rentrer tout seule dans les cuisines. Si je te cache les yeux c'est pour ne pas que tu jette un regard en arrière lorsque nous aurons quitter ce territoire. Tu n'es pas encore prête à les voir... "

Puis il s'écarta de l'oreille de Morrigan tournant sa majestueuse stature vers l'arrière. Sa voix résonna alors étrange et Menaçante, dans une langue inconnue. Mais quel était donc ce vent glacé qui venait de souffler au début de l’incantation ?

"Y’AI’NG’ NGAH
YOG - SOTHOTH
H’EE - L’GEB
PAl THRODOG
UAAAH ! "

La terre ne trembla pas, mais l'air vibra tandis qu'un son emmargea de la terre.
C’était un de ces sons impies, abominables, que rien ne saurait décrire. Parler d’un gémissement morne et sans âme, d’un hurlement d’épouvante poussé par un chœur de damnés, ne suffirait pas à exprimer sa hideur quintessentielle. Il provenait d’un point indéterminé, et il continua à se faire entendre lorsque l'Empereur et son apprentie atteignirent, au bas du sentier, une forêt de pins aux dimensions cyclopéennes, dont les branchages formaient de nombreux passages voûtés. Ils mesuraient environ cinquante pieds de haut et dix pieds de large. L'elfe albinos retira enfin sa main du visage de lady Nomencis puis il fit s'engager sa monture sous ces arbres centenaires, au galop. Disparaissant au loin dans les ténèbres.


_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   Sam 4 Mai - 18:40

    L'empereur possédait des terres uniques, elles étaient comme elle, hostiles mais, belles, d'une beauté froide. Le devoir l'appelait toutefois, il était temps d'appliquer ce qu'elle venait tout juste d'apprendre, elle ne pouvait pas décevoir son maitre, pas une seconde fois. Morrigan fit alors son possible, de son mieux, elle fit appelle à sa magie, fit apparaitre le feu des enfers avant de le tuer par la force de sa mentalité et son pouvoir. L'empereur semblait satisfait mais, il ne prononça aucun mot, il aida la jeune femme à monter sur l'étrange monture et restèrent quelques minutes face au paysage blanc. La demoiselle écoutait avec attention son maitre, elle ferma les yeux et sentit en effet, l'atmosphère si paisible mais, O terriblement puissant de la terre. Soudain, il sauta à terre, arrêta le cheval et posa ses mains devant les yeux iceberg de la sorcière qui fut surprise, que pouvait-il avoir de si étrange ou affreux pour qu'elle ne puisse pas voir ? La voix menaçante retentissait aux chastes oreilles de la sorcière, une brise glacial se fit sentir, effleurant la peau de la belle qui sentit ses lèvres se gercés au contact du froid. Malgré le froid qui la geler complétement, elle écoutait attentivement les paroles de son maitre afin de bien les mémoriser.

    En quelques secondes, l'air se mit à vibrer, Morrigan entendit un son horrible et automatiquement, elle boucha ses oreilles, se mit à verser des larmes sans savoir pourquoi, les perles salés se geler sur sa fine peau et le cri était indescriptible, aucun mot n'était suffisant pour expliquer l'horreur, le désespoir que le cri faisait ressentir mais, à ce son, des images de terreur absolu, de profonde noirceur envahit la frêle apprentie qui cru que son cœur allait lâchée. Enfin, plus ils avançaient plus le son semblaient lointain et au bout d'un moment l'empereur retira ses mains devant les yeux de la jeune apprentie qui essuya machinalement ses larmes gelés. L'empereur partit alors au galop, la sorcière se tenait droite et ferme malgré la terreur qui l'envahissait encore, le cri déchirant les âmes et l'air, elle n'espérant ne plus jamais l'entendre exception pour apprivoiser cette peur immense. La jeune femme n'osait plus dire un mot, elle avait encore la chair de poule, causé par le froid et surtout le cri des enfers. Malgré la curiosité, Morrigan n'osait pas non plus regardait derrière eux, tout ce qui compter c'était qu'ils rentrent tous les deux en vie.


HJ: milles fois pardon pour le retard !
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chasse sous la lune [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse sous la lune [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Les Contrées Sauvages-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit