Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Ange Darennor Adam
Loup-garou nomade || Admin
∞ messages : 960
∞ camp : le sien
∞ double-compte : Matías Ernelio, Soren Eshbaan, Braethan Melendir
∞ humeur : indifférent
∞ commentaires :

MessageSujet: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   Mer 17 Fév - 11:57

Qui aurait pu croire qu'en une après midi, Ange passe du stade où il se ballade seul au stade où il est avec deux amis et l'amie d'un de ses amis ? Surtout pas lui. C'était pourtant une journée normale. Mais le hasard a apparemment beaucoup d'impacts sur sa vie...

Tout commença quand...Ange se leva. Rien d'impressionnant jusqu'à présent. Il n'était pas vraiment d'humeur à manger, et forcément, il n'avala rien. Mais il se révéla que bientôt, deux heures et demi ou trois après son réveil, il avait faim. Comme toujours quand il lui arrivait cela, il partait vers le village le plus proche, vers le nord. Il traversa une partie de la forêt et arriva une vingtaine de minutes plus tard là où il voulait aller. Ange se baladait souvent dans cet endroit, peut-être parce que c'était donc le village le plus proche. Pas une très grande population, et étrangement, les habitants n'étaient pas vraiment du genre à tout savoir. Il y aurait eu une guerre qu'ils auraient été les derniers à le savoir. Mais tout de même, ils habitaient près de la frontière entre Archeland et Narnia. Un gros contre sens. Et donc premier hasard, il rencontra Alice dans la rue principale du village.

Alice ? Alice, c'est une des amies d'Ange, Archelandaise aussi, qu'il a rencontré une fois. Il ne l'a pas oublié, et elle non plus visiblement. Ils avaient parlé, quitté le village en marchant, histoire de commencer à se connaître. La jeune fille l'avait très vite envoûté dans son bonheur contagieux, et il ne se préoccupait même plus des soucis qu'il pouvait avoir dans sa tête. Et là, nouveau hasard, très près de la frontière, rencontre de William et d'une de ses amies proche...très proche même. Mais Ange bien sûr ne dira rien Rolling Eyes C'est donc là qu'il se retrouva, en compagnie de deux de ses amis, et d'une fille qui deviendrait sûrement son amie aussi.

- La dernière chose à laquelle je m'attendais était de te revoir William, surtout ici... Je croyais que tu restais à Telmar ! Razz

D'après ce qu'il comprit, William et Alice étaient également amis tous les deux. Une seule semblait donc étrangère. Quoique Ange, bizarrement, se sentait également de trop, en voyant les expressions de ses deux amis.

_____________________


i see this life like a swinging vine, swing my heart across the line and my face is flashing signs. seek it out and you shall find. old, but i'm not that old, young, but i'm not that bold. i don't think the world is sold, i'm just doing what we're told. | -damons (tumblr)

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   Mer 17 Fév - 14:23

    William allait de ville en ville chaque mois. Le mois précédent, il avait logé à Telmar lieu où il se rendait de plus en plus souvent. Mais malheureusement, ce mois venait de se terminer, et il était temps pour lui de partir : prochaine destination, Archeland.
    Il allait s’éloigner de Telmar, et devait quitter à nouveau Jane depuis au minimum un mois (ce qu’il détestait franchement, car rester quelques jours de plus là-bas ne lui aurait pas déplu). Mais il ne se sentait pas rester trop longtemps au même endroit, et encore moins dans un lieu où son père pourrait facilement le retrouver.
    Ce n’est donc pas en se précipitant qu’il quittait sa ville natale pour encore voyager. Cependant, c’est avec une heureuse surprise qu’il entendit quelqu’un l’appeler avant de franchir les portes. Jane lui avait couru après, en disant qu’elle devait se rendre à Archeland pour une quelconque raison (elle n’avait pas précisé). Elle avait dit ne pas vraiment savoir quel était le chemin, n’ayant aucun sens de l’orientation, et avait demandé si elle pouvait s’y rendre avec William.
    Tout naturellement, ce dernier avait été d’accord et avec accepté avec la plus grande joie. D’ailleurs, la route en compagnie de Jane lui avait paru incroyablement courte et agréable, ordinairement longue et ennuyeuse lorsqu’il voyageait seul.

    Ils arrivèrent donc vite dans un petit village au Nord d’Archeland. Cela faisait bizarre à William de ne pas être tout seul ; et encore plus d’être avec Jane. Il y a des choses, des évènements ou des situations, dans votre vie, qui vous paraissent inimaginables. Et parfois, dans vos souvenirs, ils le sont toujours. Eh bien là, c’était presque le cas.
    Presque. Mais cela devint complètement le cas quand William aperçut Ange Adam, son ami, et un peu après Alice Sparks, sa meilleure amie. Les deux seuls personnes qui savaient ce que William ressentait à propos de ‘’quelqu’un’’. Il s’approcha d’eux, invitant Jane à le suivre.
    Quand Ange parla, William lui lança rapidement un regard qui voulait dire à la fois « Mais tais-toi o_o » et « tu vas me le payer toi u_u ». Heureusement, il n’était pas du genre à rougir et donc son visage ne dévoila rien d’autre.

    « Non, tu sais bien que je change tous les mois. Je ne vois pas tu tout pourquoi tu dis ça oO Mais content de te revoir Rolling Eyes Salut Sparksy Very Happy »

    William n’aimait pas faire les présentations à la place des autres, mais il savait qu’Alice se doutait de l’identité de Jane et il répondit en quelque sorte à ses questions « télépathiques » pourrait-on dire.

    « Jane, je te présente Alice et Ange, ils sont tous les deux Archelandais. Et voici Jane, qui est Telmarine. »

    Comme s’ils ne savaient pas qui était Jane, surtout Alice. Enfin bref…
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   Jeu 18 Fév - 1:27

    La nuit tombait , les loups hurlaient. C'était un soir de pleine lune et Alice était seule , dans la forêt. Elle était prêt de Narnia. Puis elle vit son frère , il était avec des Narniens. Et ils avaient attachés un Telmarin à un arbre , ligoté , il se fesait martyrisé , torturé , massacré. Alice avança et hurla sur les garçons , les fit décampés sauf son frère qu'elle attrapa. Elle lui donna un coup de poing tellement fort , qu'elle lui brisa le nez. Il saignait , agonisant par terre mais elle s'en fichait d'un certain côté. Elle se tourna vers le garçon en sang , il était mal en point et ne survivrait jamais... Jamais. C'est un mot qu'Alice déteste. Elle prit la main en sang du garçon , et celui-ci lui lacha ces quelques mots. « Dis..à...mes pa..par...parents...que...je..aime...tu..tu..tue...m...moi... » Elle était en pleurs , en fait non , elle avait les larmes au bord des yeux , y voyait flou , elle fermit les yeux et les larmes coulèrent , elle sortit son couteau , regarda le garçon et planta le couteau dans son coeur. Un grand couteau... Non , une épée... Elle lâcha la main inerte , et regarda le sang qu'il avait laissé sur sa peau. Elle regarda son frère et le souleva puis avec sa main pleine de sang elle lui colla une baffe. Elle prit l'épée qu'elle sortit... Du garçon. Elle planta l'épée dans la terre , garda ses mains accrochées autour de la poignée de l'épée et pleura , toute la nuit. Puis elle se sentit secouée soudainement et ouvrit les yeux , elle était dans son lit et son frère la secouait comme un malade. Ne jamais réveiller une Alice , surtout quand il s'agit de son frère , surtout quand elle revoit la même scène en cauchemars... Elle gifla son frère et le vit tomber par terre et lui hurler dessus , elle se leva et le fixa et reprit ses esprits tandis qu'il lui hurlait dessus puis elle le prit par les épaules et le plaqua au mur.

    « Ecoute petit morveux , quand je vois certaines choses dans lesquelles tu apparaît et qu'ausitôt après je te vois ça me donne envie de te tuer alors tu va gentillement te barrer de ma chambre. TOUT DE SUITE ! »

    Elle prit son frère par le bras , ouvrit la porte de sa chambre et le poussa dans le couloir puis referma la porte , et se laissa glissée le long de celle-ci. Elle soupira et entendit les pas de son frère qui partait puis elle pleura , pour la scène qu'elle avait vécut , visitée et revisitée dans ses pires cauchemars. Elle prit ensuite un pull rayé noir & blanc , un pantalon en jean noir , ses baskets blanches et alla se doucher. Une fois douchée , elle mit ses vêtements puis regarda son reflet dans le miroir. Elle soupira , ses longs cheveux blonds l'agaçait. Elle prit le ciseau et se les coupas elle-même , comme à son habitude. Sa coupe était maintenant plus souple , et plus belle à son goût. Elle prit les cheveux coupés et les mis à la poubelle , passa sa main dans ses cheveux , les brossas puis elle se coupa également la frange de façon a ce que celle-ci soit droite. Puis une fois fait , elle jeta aussi ses cheveux-ci et se maquilla le contour des yeux avec du noir , et elle soupira. Elle décidait qu'aujourd'hui elle allait sortir. Elle prit son sac , alla jusqu'à son lit et finalement le posa au dessous de son bureau. Elle n'en aurait pas besoin. Elle sortit de sa chambre qu'elle ferma à clefs puis alla dans la cuisine , il était l'après-midi , elle s'était levée tard et tout le monde était sortit. Tant mieux. Elle prit un couteau bien tranchant , le mit dans un tissu solide et épais puis le mit dans sa poche. Etant bien caché , elle sortit enfin et vagabonda en dehors de chez elle. Peu de temps après , elle vit une tête qui lui était familière , Ange. Un garçon qu'elle avait vu une fois , ils avaient seulement parler , mais depuis ce jour-là , elle était tombée amoureuse de lui. Il dégageait quelque chose qu'elle aimait , et ce n'était pas forcément de son physique qu'il s'agissait. Mais elle savait qu'il possédait un secret aussi , et elle aurait aimer le découvrir... Elle se rapprocha d'Ange en souriant puis vit William ,son meilleur ami arrivant , accompagné de la charmante & belle telmarine , Jane. Elle savait qu'il l'aimait , et était heureuse de les voir ensemble. Mais pour ne pas faire de gaffe elle préféra ne rien dire de suspect et regarda Ange parler puis William.

    « Hey mon Willoup Very Happy Je suis super contente de vous voir !

    Alice serra la main de Jane en lui souriant , elle était vraiment belle , il n'avait pas mentit la dessus. Elle prit dans ses bras son meilleur ami , en tentant de bien faire comprendre à Jane qu'ils n'étaient qu'amis puis elle tourna la tête vers Ange mais elle ne fit rien. En fait elle hésitait à la façon de le saluer puis finalement elle le prit également dans ses bras mais moins longtemps qu'elle avait prit William. Elle regarda ensuite tous les gens présents et souria , qui aurait crût que William serait en présence de Jane , qu'elle serait en présence d'Ange , et.. Pour Ange & Jane en fait elle n'en savait rien. Qui pouvait savoir ce qu'ils pensaient de tout cela ?

    « Hum... Dîtes , ça vous dit qu'on fasse quelque chose tous ensemble ? Si quelqu'un a une idée qu'il la propose Razz »

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   Jeu 18 Fév - 15:15

Jane n’était dans aucun camp. Elle était juste arrivée à Telmar par hasard et y était restée. Bizarrement, elle s’était attachée à cette ville, malgré que les Telmarins ne fussent pas des plus aimables avec elle. Normalement, ce sont les habitants qui font d’un endroit ce qu’il est. Eh bien du point de vue de Jane, cette règle ne s’adaptait pas à Telmar. Ou en tout cas plus à présent. Car cette ville avait l’air d’avoir, et avait probablement pleins d’histoires ; cachées peut-être, même noires, pour quelques unes, et mystérieuses pour d’autres. Etait-ce pour cela que Jane n’était pas acceptée ? Même si les Telmarins la considéraient comme étrangère à ce monde, cela ne voulait pas dire qu’ils étaient naturellement méchants ou imbéciles, ou associables. Juste naïfs, aveugles, voulant protéger leur vie de problèmes éventuels.
Jane se disait que si certains étaient plus ouverts, ils découvriraient qui elle est et ne verraient pas en elle qu’une importune à leur quotidien. En fait, ce quotidien avait même l’air un peu ennuyeux aujourd’hui, alors qu’il avait l’air si palpitant autrefois. Elle aimait le passé qui avait l’air de hanter cette ville. Il avait l’air joyeux, lumineux. Le présent y était un peu gris. Et le futur qu’on parvenait à voir à l’horizon reflétait la noirceur et l’obscurité.
Mais le passé n’était pas l’unique source de « lumière » dans la vie de Jane. Elle avait tout de même quelques amis, et un en particulier qui la remplissait de bonheur. En effet, William Earons lui rendait régulièrement visite et ils étaient même devenus bons amis. N’étant pas du genre à trop vouloir, ni à être capricieuse (enfin, pas en général Rolling Eyes ), cela lui convenait. Mais elle aurait aimé être plus qu’une amie pour lui.
Elle connaissait déjà presque la moitié de sa vie, mais ignorait beaucoup de chose. Elle n’avait jamais évoqué ce dont elle ignorait : elle considérait qu’elle n’avait pas à savoir et que tout le monde a des difficultés par rapport à son passé. Par contre, elle avait raconté à William pratiquement toute son histoire. Il n’y avait rien dont elle avait honte, et en parler à quelqu’un d’autre que sa sœur, qui avait eu presque la même histoire, la réconfortait. C’était le seul, dans ce monde-ci, à l’écouter comme il le faisait.

Mais voilà : ce jour-là, c’était le jour du départ de William. Il allait bien sur revenir, en tout cas normalement, mais un mois sans lui semblait à Jane une éternité. Et plus il partait, plus cela lui paraissait long.
Il passa lui dire au revoir et elle le regarda s’éloigner dans l’allée. Quand il ne fut plus dans son champ de vision, une sorte de « force intérieure » l’avait poussé à le rattraper. Elle ne voulait plus le laisser partir, et elle voulait rester plus longtemps avec lui.
Elle se retrouva plantée devant lui, et dit qu’elle devait se rendre à Archeland. Il était vrai qu’elle n’avait aucun sens de l’orientation et qu’elle ne pouvait y aller toute seule ; mais la seule raison qui la poussait à s’y rendre était que c’était la destination de William. Ce dernier n’étant pas du genre à poser trop de question, il n’en demanda pas plus, et Jane l’accompagna donc.
Le voyage fut rapide ; Jane était pourtant sure qu’Archeland était plus loin que Telmar, mais apparemment elle s’était trompée. Arrivés dans un village dans les montagnes, ils tombèrent sur deux personnes qui lui étaient complètement inconnues, mais que visiblement William connaissait.
Ils avaient l’air gentil et plus amicaux que les voisins de Jane, qui leur souriait.

« Contente de vous rencontrer Very Happy »

Elle eut un pincement de jalousie quand la dénommée Alice enlaça William, mais il ne dura pas longtemps. Jane n’avait pas vu entre eux le moindre sentiment d’amour à part une très forte amitié, plus proche d’un lien fraternel qu’amoureux.

« Oui Smile Je ne sais pas, qu’est-ce qu’on peut faire ici ? Je ne suis jamais venue oo’ »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ange Darennor Adam
Loup-garou nomade || Admin
∞ messages : 960
∞ camp : le sien
∞ double-compte : Matías Ernelio, Soren Eshbaan, Braethan Melendir
∞ humeur : indifférent
∞ commentaires :

MessageSujet: Re: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   Ven 19 Fév - 11:40

Ange vit bien qu'il avait fait une gaffe en parlant de cela. Il s'était douté que la jeune femme accompagnant William devait être la raison pour laquelle il restait à Telmar pour le moment, même en changeant un peu. Bref, il valait donc mieux ce taire pour le moment hein... Vu le regard de son ami, il allait se faire tuer la prochaine qu'ils se verraient, mais Ange était toujours le plus fort ! Ok arrêtons les conneries. Alice ne tarda pas à montrer sa bonne humeur habituelle en serrant William dans ses bras, visiblement ils se connaissaient très bien, ils avaient même des surnoms. Mais Ange eut aussi droit à cela, moins longtemps et avec un peu d'hésitation. Après tout, il ne connaissait pas vraiment Alice.

- Enchanté Jane ! Ca me fait plaisir de te revoir Alice, ça faisait longtemps.

Ayant déjà salué William, autant ne pas en rajouter. Ange était très simple, et ne compliqué jamais les choses. A quoi ça servait de toute manière. Alice ne tarda à proposer qu'il fasse quelque chose tous les quatre. Bonne idée, plus on est de fous, plus on rit ! Une journée à plusieurs était mieux qu'un long moment chez soi à s'ennuyer ou à faire quelque chose alors qu'on peut mieux avoir. En tout cas c'était l'avis d'Ange. La dénomée Jane semblait d'accord tout en disant qu'elle n'était jamais venue. Lui avait l'impression de connaître le pays par coeur, sauf peut-être plus vers l'ouest, et l'est près de l'océan où il était rarement venu.

- Bonne idée.

Il sourit légèrement, mais évidemment, aucune proposition ne sortit de sa bouche. Voyons, que pourraient-ils faire tous les quatre ? Peut-être demander à Jane quelques renseignements sur elle, d'ailleurs Ange avait bien envie d'embêter William Rolling Eyes C'était souvent dans son caractère de dire ce qu'il fallait pas. Mais il savait facilement se rattraper. Oui, Ange était plutôt du genre à avoir tout chez lui qui se contrarie. Son caractère, ses pensées, ses paroles, même son physique parfois, dans le genre où il pouvait paraître séducteur et gentil mais aussi méchant et solitaire.

- Jane, tu habites dans quel coin de Telmar ? J'y allais de temps à autre avant, surtout à l'est.

Mais en vérité, Ange n'aimait guère cette ville qui lui paraissait trop sombre à son goût la nuit, même si il devait avouer que contrairement à beaucoup, il appréciait des habitants. Il avait tendance à aller vers le mauvais côté des choses. Mais bon, en Archeland, on était neutre, pas de guerre, pas de combats, pas de sang versé. Du moins, c'était cela quand le Roi Lune était aux commandes, il y avait depuis peu le Prince Cor, devenu Roi à la mort de son père. Peut-être que bientôt, il lancerait des troupes archelandaise à l'aide des Narniens. Car visiblement, le pays avait l'air d'être plutôt avec Narnia, surtout quand on est en bon terme avec les Rois et Reines.

- J'espère au moins que personne n'avait quelque chose à faire. Ce serait dommage de vous interrompre, dit-il en jettant un coup d'oeil à tout le monde.

_____________________


i see this life like a swinging vine, swing my heart across the line and my face is flashing signs. seek it out and you shall find. old, but i'm not that old, young, but i'm not that bold. i don't think the world is sold, i'm just doing what we're told. | -damons (tumblr)

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   Ven 19 Fév - 17:59

William rendit à Alice son étreinte, et esquissa un sourire quand son amie hésita à en faire de même à Ange. Il avait remarqué cette petite lueur incertaine dans ses yeux, qui s’était accompagnée avec un air presque ébloui. Il voyait qu’Alice n’était pas indifférente au charme de son ami et cette situation était assez amusante, étant donné qu’il en était de même pour lui, avec Jane. Par contre, pour les deux autres, on ne pouvait qu’imaginer, douter, rêver, espérer et peut-être même, quelque part, redouter. Mais Ange, il le savait, appréciait Alice.

Le jeune homme comprit tout de suite les intentions d’Ange. Il avait perçut son expression et son sourire. Il savait qu’il allait le charrier en s’en « prenant » à Jane et en faisait surement quelques sous-entendus. Il savait très bien car, tout simplement, il était lui-même du genre à faire exactement la même chose ; agacer les autres avec des propos qui avaient un lourd sens et qui cachaient un clin d’œil était aussi le genre de William. Et ce dernier avait bien l’intention de se venger – pas trop méchamment bien sur, juste, comme je l’ai dit, « agaçant ». Razz Mais il ne savait pas vraiment de quoi Ange était capable. Pour le moment, il se contenta de poser une question à propos de Telmar à Jane : rien de trop gênant pour William.

- J'espère au moins que personne n'avait quelque chose à faire. Ce serait dommage de vous interrompre.

William ne savait pas si ce qu’Ange venait de dire avait vraiment un sous-entendu, mais en tout cas c’est ce qu’il pensait. A vrai dire, il n’avait absolument rien de prévu à faire, car ce voyage précipité avec Jane n’avait pas été calculé et tout avait été spontané. Et même s’il avait aimé être seul avec elle, se retrouver avec deux amis ne lui déplaisait pas. Au contraire, sa meilleure amie et son autre ami allaient faire connaissance avec la personne qu’il aimait le plus au monde, et il était temps qu’ils se rencontrent.

« Non, en fait, ce n’était pas vraiment prévu qu’on se retrouve là tous les deux. Mais finalement, avec Jane, on est ensembles. Enfin, on a voyagé ensembles je veux dire. »

Un peu plus et William faisait une gaffe ; d’ailleurs, il se traita d’idiot mentalement. Puis il sourit comme si de rien était, même si ce sourire n’était surement pas utile puisqu’il s’était presque trahi. Presque, parce que le « ensembles » avait (par miracle) un double sens.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   Sam 27 Fév - 21:46

    Totalement déconectée de la conversation depuis ses dernières paroles ; elle était pensive. Elle se rendait compte qu'elle était en présence d'Ange tout dabord. Enfin elle en prenait vraiment conscience , elle était même à côté de lui. Puis elle regarda Jane , qui parlait mais Alice n'entendait rien. Elle l'immaginait avec William. Ils allaient vraiment bien ensemble... Quand allait-il finir par lui avouer ses sentiments ? Elle voullait forcer le destin aujourd'hui , c'était le moment. Il fallait proposer quelque chose , autant que ça arrange au moins quelqu'un. Elle se plierait en quatre pour son meilleur ami et comptait bien l'aider.
    Elle reposa ses yeux sur Ange , elle aurait peut-être l'occasion de profiter un peu de sa présence ? Il avait les yeux rivés sur William , William sur Ange ou Jane surement , et Jane elle ne le savait pas. Ange , il... Dégageait quelque chose que William dégageait aussi. Elle tenta de lire sur lui-même , ils avaient un point commun... Quel était-il ? Elle voullait le savoir , il était si mystèrieux et elle aimait ça. Mais sa curiosité l'agaçait , elle voullait à tous prix savoir ce qu'il possédait. Ce petit truc que William & Lui avaient en commun... Elle le devinerait peut-être l'après-midi ? Soudain elle n'entendit réelement plus rien. Elle tourna ausitôt la tête vers Jane sans trop savoir pourquoi. Elle vit à côté de Jane , un William tout souriant qui la regardait et sentit plusieurs regards figés sur elle. Souriant à son tour elle avança vers Jane et lui attrapa la main et souria en la regardant.

    « Je suppose que , étant de Telmar , tu ne viens pas souvent ici... On va faire les boutiques d'Anvard ? En général j'aime pas tellement , mais... » elle jeta un coup d'oeil aux garçons toujours en souriant « & Puis vu qu'on est tous les quatre , on peut trouver à s'amuser , les boutiques après tout , ça comprend les vêtements , mais aussi les costumes ! »

    Toute souriante , elle attrapa le bras de Jane , et bras dessus , bras dessous elle partit en tête avec elle en fesant signe aux garçons de les suivre et se dirigea en direction de la capitale Archelandaise. Sur la route elle profita d'être seule devant avec Jane , les garçons étant quelques mètres dérrière elles , pour tenter d'avoir une discussion. Elle réflechit un instant à une quelconque discussion. Que pouvait-elle dire à la future petite amie de son meilleur ami ? La pauvre Jane ne les connaissaient même pas , hormis William. Hésitante , elle finit par se lancer dans quelque chose de ni trop personnel , ni trop objectif.

    « Jane , ça te dis qu'on aille au magasin de costumes ? On pourraient en profiter pour mettre de belles robes , et nous chargées d'habiller les garçons , non ? Si tu veux en habiller un en particulier , dis-le , comme ça on sera organisées Very Happy »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   Dim 28 Fév - 16:45

Jane ne connaissait pas encore bien Ange et Alice, mais en tout cas, ils étaient partis sur un bon départ. Ils étaient, ou du moins paraissaient vraiment comme des personnes biens aux yeux de la jeune femme. Alice était vraiment amicale et avait l’air gentille, et Ange avait l’ai sympathique et légèrement comme William. D’ailleurs ils avaient quelque chose dans leur présence d’identique, qui leur donnaient un effet semblable. C’était à la fois agréable et mystérieux... Et Jane le voyait surtout chez William. Oui, après tout, c’était normal, puisqu’il comptait plus à ses yeux.

« J’habite au Centre du village. Pas très loin de l’auberge de la place. »

Puis, après avoir répondu à Ange, elle se tourna vers la jeune fille. Jane n’était pas du genre à faire du shopping – comme Alice, apparemment – mais ils allaient surement s’amuser... Et puis il était vrai que sa garde robe devait être renouvelée. De plus, elle aimait se déguiser. Et l’idée de voir William en costume et de le charrier un peu ne lui déplaisait pas non plus. Ou même juste le regarder, sans l’embêter, et profiter du spectacle... Rolling Eyes

« Oui, pourquoi pas Very Happy Je ne suis pas du genre à passer ma vie à faire les boutiques, mais cette fois, je pense que ça va être amusant. »

Aussi souriante qu’Alice, elle la suivit et marcha à ses côtés. Archeland était une belle ville, et paraissait plus joyeuse et agréable que Telmar. En tout cas, c’est ce dont Jane avait l’impression. Peut-être était-ce dû au fait que les murs des maisons, les cours et les toits étaient plus clairs ; la lumière était plutôt dominante dans cet endroit.
Elles s’approchèrent d’un magasin de costumes, puis sourit à l’idée de déguiser Ange et William. Ca promettait d’être très amusant. Bien sur, elle savait très bien QUI elle voulait habiller en particulier, mais elle ne voulait rien laisser paraître. Cependant, elle jeta un rapide coup d’œil à William sans y faire attention, ce qui avait trahi sa pensée. Elle fit tout de même comme si de rien était, espérant qu’Alice n’avait rien vu.

« D’accord =) Hum... Choisis lequel tu veux habiller, moi, ça m’est égal. Laughing »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ange Darennor Adam
Loup-garou nomade || Admin
∞ messages : 960
∞ camp : le sien
∞ double-compte : Matías Ernelio, Soren Eshbaan, Braethan Melendir
∞ humeur : indifférent
∞ commentaires :

MessageSujet: Re: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   Ven 5 Mar - 19:47

    Ange fixa tout le monde, mais en passant deux secondes sur Alice par exemple, puis William, puis Jane. Il avait une grande facilité à déterminer la personnalité primaire des gens en les regardant fixament, comme s'il rentrait en eux, qu'il partageait leurs pensées, leurs émotions... Bien sûr, ce n'était pas vraiment le cas, puisqu'il se contentait de déceler tout cela en croisant le regard des autres, très révélateur, sauf quand la personne en face de vous a un regard neutre, comme Ange lui-même faisait souvent. Toutefois, il ne resta pas longtemps comme cela. Il connaissait déjà William, savait à peu près comment il était, même s'ils ne se connaissaient que depuis quelques temps. Alice lui était assez inconnue encore, mais le peu de personnalité qu'il avait retenu d'elle l'avait époustoufflé. D'un côté, elle semblait avoir une grande joie de vivre, une bonne humeur sans limite, mais d'un autre côté, elle avait l'air triste et solitaire. Quant à Jane, Ange ne savait que quelques informations, surtout données par William.

    D'ailleurs, en parlant de cela, quand les deux jeunes hommes se regardèrent, ils eurent la même pensée, mais pas du même point de vue. Ange s'amusait plutôt, tandis que William était assez agacé et semblait craindre le pire du jeune Adam. Mais celui-ci ne fit rien de très "méchant", il voulait connaître un peu plus Jane car elle avait l'air d'être très interessante. Non, pas dans le sens où Ange voudrait la séduire - bien qu'elle soit très belle - puisqu'il se ferait tuer sur place après, mais dans le sens où comme Alice, elle avait l'air d'avoir un caractère dur à comprendre, et pourtant si simple quand on la connaît...Il lui demanda alors simplement où elle habitait dans Telmar, puisque William avait dit un peu plus tôt qu'elle vivait là-bas. Elle lui répondit alors qu'elle était au centre de la ville. Tandis qu'elle se tournait vers Alice, qui l'avait intercepté en lui demandant également quelque chose, Ange posa une nouvelle question, à savoir si personne n'avait de "projets" pendant leur balade. Et...il eut droit à un regard noir de William, ce qui l'amusa encore plus. C'est vrai que, vu comme cela, on pouvait comprendre autre chose. Eh bien, autant continuer comme cela !

    - Je vois... Moi j'étais simplement en route pour acheter plusieurs choses, mais ça ne presse pas, autant qu'on reste ensemble et qu'on apprenne à mieux se connaître !

    Peu après, Ange et William se tournèrent à nouveau vers les deux filles qui semblaient déjà être amies -les filles sont très étranges parfois- et qui commençèrent à filer vers les boutiques. Les garçons avaient entendu auparavent Alice proposer à Jane d'aller acheter des vêtements. Puis...c'est alors que l'idée des costumes arriva. Ange sentait très mal cette histoire, deux filles...qui allaient s'amuser à déguiser les seuls garçons qu'il y avait. William était amoureux de Jane, donc forcément il allait tout accepter pour lui faire plaisir, ça pouvait se voir à son expression. Ange... avait l'impression qu'Alice l'attirait, qu'elle avait quelque chose de spécial à découvrir. Mais peut-être qu'il ne voulait qu'être son ami après tout. Il se contenta avec William de suivre les filles qui étaient cinq mètres devant eux.

    - Tu le sens pas mal cette histoire toi ?

    Pendant que Jane et Alice continuaient de discuter, les garçons les rattrapèrent quand elles s'arrêtèrent devant un magasin. Ils finirent tous par entrer, la boutique avait l'air d'être bien, et très diversifiée. Devant l'emerveillement de Jane et Alice en voyant tout cela, Ange songea qu'il serait dur de faire demi-tour maintenant. Il faudrait au moins tout regarder - truc de fille bien sûr. Et encore, il ne savait pas ce qui l'attendait si les filles trouvaient quelque chose pour habiller les deux garçons. Donc pour le moment, il se contenta de rester près de la porte d'entrée, avec un léger sourire aux lèvres, puis dit à Alice et Jane :

    - On vous laisse faire...

_____________________


i see this life like a swinging vine, swing my heart across the line and my face is flashing signs. seek it out and you shall find. old, but i'm not that old, young, but i'm not that bold. i don't think the world is sold, i'm just doing what we're told. | -damons (tumblr)

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   Jeu 15 Avr - 13:54

    William trouvait presque la situation étrange. C’est comme si votre sœur était proche d’un ami à vous et que ceux-ci rencontraient celle que vous aimez. Alice n’était pas sa sœur, bien sûr, juste sa meilleure amie ; mais leur lien avait tout d’une fraternité. S’imaginer l’embrasser avait, pour William, l’effet d’un inceste, c’était répugnant, comme de faire ça à quelqu’un de sa famille. Et étant fils unique, on pouvait dire qu’Alice était la sœur qu’il n’avait jamais eut. Pour elle, par contre, c’était différent, puisqu’elle avait un frère, un vrai ; mais pas si proche du cœur que ça. Enfin, c’est ce que William avait compris en tout cas.

    Les filles manigançaient quelque chose. Il le voyait bien. Elles avaient jeté chacune un coup d’œil vers lui et Ange ; et il avait remarqué l’expression d’Alice qu’il connaissait bien. Et celle de Jane, aussi. Il observa cette dernière. Qu’est-ce qu’il la trouvait belle… Certes, elle était de dos, mais il aimait la regarder. Elle était là, elle l’avait suivit dans son voyage. Pour la première fois. Et elle rencontrait ses amis, ceux qui lui servaient de seule famille dans un sens. Il aimait sa démarche, la façon dont elle avançait avec légèreté. Il se perdit dans sa contemplation ; ce fut Ange qui l’en ressortit. William avait l’habitude d’être perdu dans ses pensées sans que personne ne le remarque, mais bizarrement, Ange le voyait toujours ; il se demanda si c’était le cas cette fois-ci. De toute manière, peu lui importait : Ange savait tout.

    - Tu le sens pas mal cette histoire toi ?

    « Si, très… Alice a une idée derrière la tête, ça se voit. Et Jane a l’air d’accord… Ca va retomber sur nous à tous les coup ça T_T »

    Les filles entrèrent dans le magasin, suivies des garçons. Ceux-ci restèrent à l’écart, en les regardant faire. William se demanda s’ils allaient devoir porter leur sac. Il se voyait déjà sous la pile d’achat avec Ange… Mais en fait, ce n’était pas le genre d’Alice et de Jane. En tout cas, séparément… Qui sait ce dont elles seraient capables ensembles. Oulala…
    William vit que Jane et Alice parlaient à voix basse. C’était sûr, sans aucun doute, elles avaient une idée derrière la tête, et ce n’était ni en sa faveur, ni en celle d’Ange. "Pauvre de nous…" pensa-il. Il scruta avec méfiance les faits et gestes des filles. Elles leur firent signe d’approcher. Oh-oh…

    « On arrive. »

    William échangea un regard inquiet avec Ange, puis s’avança.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie est si courte...profitons de nos amis [Alice, William & Jane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Les RP abandonnés-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit