Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 la Taverne Chapitre I- première rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Ronal Le fourbe
Mort-vivant serviteur
∞ messages : 82
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Drôle
∞ commentaires :
MessageSujet: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Ven 28 Juin - 8:16

Rencontres







«Ivresse bien ordonnée, commence par l’ignorance. Des fées pour la guerre, des gobelets pour la bière !»




La porte de la taverne s'ouvrit avec fracas. Un jeune homme torse nue s'avança et referma la porte. Il n'avais pour seule arme qu'un ravissant sourire qu'il offrit au tavernier, car il n'y avait personne d'autre dans la taverne à cette heure-ci. Les goutes d'eau perlaient sur sa peau pâle et froide, dehors il pleuvait à verse. La taverne était magnifique, toute de bleu et d'argent, peintures et draperies, des myriades d'étoiles brillaient au plafond et sur les murs. Au centre de la taverne, une seule table. De bois brute ternie par les vas-et vient des clients, elle pouvait accueillir une bonne vingtaine de personnes si ce n'est plus. Il y avait aussi trois petites tables rondes disposées aux quatre coins de la pièce. Ronal s'extasia de ce magnifique spectacle en regardant partout autour de lui comme un enfant, puis il s'approcha du tavernier et s'appuya sur le bar (aussi de bois brut).

"Bonjour noble tavernier ! Il fait vraiment chaud par chez vous ! En plus je crois m'être trompé de chemin, je sort d'un épouvantable désert, j'ai crue que j'allais y rester ! En plus j'ai vu du monde sur la route et je crois que beaucoup d'entre eux vont faire une halte dans cette taverne. Heureusement que j'ai des vacances hein ?"

Le tavernier reconnu l'homme qui lui faisait face, il l'avais déjà croisé plusieurs fois à l'extérieur. Il lui donna l'accolade le visage emplit de joie.

"Ronal ! Un plaisir ! Donne moi quelques minutes, je vais préparer la table. Tiens prend ce verre d'eau, il faut te réhydrater."

Puis sur ces mots, le tavernier (un homme grand, la cinquantaine, avec une grosse barbe rousse et un gros ventre, au visage amicale, comme celui d'un grand-père rusé) sortit de derrière le bar et se saisit de nombreuses cornes à boire, bouteilles de vin, choppe de bière, morceaux de fromages, fruits sec, saucisson pour les disposer sur les tables. Puis il alluma des petites bougies un peut partout car il faisait nuit noir à l'extérieur. Des pas se rapprochaient de la porte d'entrée. Ronal, le corps toujours ruisselant de gouttelettes d'eau regardait déçu le verre d'eau, puis il le descendit d'une traite avec une grimace de dégoût, comme s'il venait d'avaler un bol de cendres. Puis il se retourna pour faire face à la porte, les coudes appuyés derrière lui sur le bar. Il se sentais d'humeur joyeuse, bien que cette énorme cicatrice en forme de morsure sur son bras n'ait pas totalement guérit. Il aimait bien ses cicatrices enfaite, il trouvait que ça lui donnait un air plus viril, un peut comme s'il était un guerrier, et non pas un serviteur. Il souriait bêtement et attendais patiemment pour festoyer.

_____________________
Maître Frost nous guide ! Maître Frost nous protège! À sa lumière nous nous épanouissons. Dans sa bienveillance, nous nous réfugions. Devant sa sagesse, nous nous inclinons. Nous existons pour le servir et nos vies lui appartiennent.
“votre chère épouse.” .narnienne.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ange Darennor Adam
Loup-garou nomade || Admin
∞ messages : 951
∞ camp : le sien
∞ double-compte : Matías Ernelio, Soren Eshbaan, Braethan Melendir
∞ humeur : indifférent
∞ commentaires :

MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Ven 28 Juin - 23:18


Il était à Anvard depuis plus de temps qu'il n'aurait du. Pourtant, Ange se moquait bien de rester ici ou de repartir à Telmar. Il n'avait aucune réelle obligation. Il profitait seulement de la terre où il avait grandi. Après de longs jours, il s'était rendu compte qu'il ne courait aucun danger par ici, malgré les quelques affiches collées aux panneaux en bois sur la place principale, avec un "portrait" ridiculement mal fait et une récompense inutile. Aucun souci. Alors Ange - ou Darennor, il ne savait pas qui il devait être ici - se promenait sur les routes d'Archenland avec une tranquillité déconcertante, et osait marcher dans les rues d'Anvard. Jusqu'à présent, il s'était contenté de rester dans les petits quartiers souvent mal fréquentés. Mais rien ne résistait à Ange Adam, que voulez-vous.

La nuit était tombée. Qui dit quartiers mal famés, dit mauvaises tavernes. Mais aujourd'hui, le jeune loup voulait retrouver la vieille taverne où il avait l'habitude d'aller. Une taverne de qualité, où tout un flot de nouvelles personnes arrivait chaque jour pour donner une ambiance unique. Il se décida finalement à y aller. Il savait qu'aujourd'hui, il y aurait beaucoup de monde. Suffisamment pour rester discret, suffisamment pour s'amuser comme il savait si bien le faire. Une soirée pour oublier tout ce que ce monde traversait, pour oublier qui ils étaient tous. L'alcool était fait pour ça, après tout. Ange rentra donc dans l'établissement nommé "la Lune Enchantée".

Une fois à l'intérieur, il commanda un bon verre d'alcool, puis se mit dans un coin, sur une table assez en retrait. Il ordonna aussi un peu de nourriture, histoire de ne pas nourrir ses veines que d'alcool pur, et paya. Ce n'était pas la dernière fois qu'il payait, sans aucun doute. Il attendrait que la taverne se remplisse un peu plus. D'ailleurs, dès que l'extérieur fut plongé dans un noir sinistre, les clients affluèrent. Des habitués. Des voyageurs perdus. Des nomades. Un arrivant attira son oeil. Il ne semblait pas d'ici. Sa peau, aussi pâle qu'un mort, luisait étrangement à la lumière du feu et des torches de la taverne. Mais il semblait étonnamment vivant et même très joyeux. Le genre d'homme qui sait mettre une bonne ambiance chaleureuse. Mais Ange ne se sentait pas prêt à sauter dans ce bain de joie. Il n'y était plus habitué, et semblait presque timide à l'idée de s'y remettre. Alors il attendit encore.

_____________________


i see this life like a swinging vine, swing my heart across the line and my face is flashing signs. seek it out and you shall find. old, but i'm not that old, young, but i'm not that bold. i don't think the world is sold, i'm just doing what we're told. | -damons (tumblr)

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Sam 29 Juin - 17:19





La Taverne ❥


Chapitre 1 - Première Rencontre
Cela faisait maintenant quelques semaines que j'avais repris ma vieille habitude de partir à l'aventure. J'étais retournée à Narnia, passer voir d'anciens amis puis je voulais passer à Telmar mais je me disais que ce n'était pas le bon moment. je fis un petit détour par Archenland et ma route s'arrêta à Anvard, capitale de cette contrée merveilleuse où les gens sont chaleureux et accueillants. Enfin, c'était comme ça lorsque j'étais venue pour la première il y a des années de cela et apparemment, rien n'avait changé.

Voilà comment je me retrouvai à Anvard, à airer dans les rues sous la pluie, trempée jusqu'aux os. Mais j'étais tellement heureuse de revenir ici après tant de temps d'absence que je fichais pas mal de la pluie qui dégoulinait le long de mes vêtements et maintenant, le long de ma peau pâle. Pour éviter de passer le reste de la soirée et de la nuit à déambuler dans les rues, je décidai de m'arrêter dans une taverne où j'avais eu l'habitude de venir boire un coup en fin de journée, de temps à autres. La Taverne de la Lune Enchantée. J'avais gardé un très bon contact avec le propriétaire.

J'arrivai en vue de la taverne. Je poussai la porte et m'aperçus qu'il y avait un peu de monde mais il n'y avait pas non plus affluence de personne. Je regardais autour de moi. Au bar, il y avait Ronal à qui je souris chaleureusement. Il n'avait pas changé depuis la dernière, si ce n'est une vilaine morsure au bras. Dans un coin, un homme était assis et mangeait. Peu à peu, la nuit tombait et les habitués du coin et les voyageurs arrivèrent par petit groupe. Je me dirigeai vers le comptoir.

- Bonjour Tavernier ! Cela faisait longtemps que l'on ne s'était pas vu. Comment vas-tu depuis le temps ? Les affaires marchent bien ?

Le Tavernier n'avait pas changé d'un pouce. Toujours sa grosse barbe rousse et sa petite bedaine. Il m'assura que les clients ne manquaient pas, surtout en cette belle saison. Puis, il me proposa une boisson : de l'eau. Je ne buvais pas souvent de l'alcool et pour l'instant, je m'en tenais à de l'eau. Pour la suite, on verra plus tard. Je me tournai alors vers Ronal.

- Et toi, comment vas-tu ? D'où vient cette vilaine morsure que tu as au bras ?
Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Caspian X
Roi de Telmar || Élu
∞ messages : 204
∞ camp : Telmar
∞ double-compte : Fleur A. Elessar
∞ humeur : Flamboyaaaaante
∞ commentaires :


MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Dim 30 Juin - 20:44

« J'ai pas dis de viser les arbres idiot, seulement le gros rocher là ! »

« J'ai mal visé et en plus je vo... WOW ! Pourquoi ça s'éteint plus ?! »

« Comment ça tu n'arrives pas à éteindre ? C'est une blague ou quoi ? »

« Mais non ! C'est comme si ça s'était emballé, je ne peux plus rien faire ! »

« Arrête de secouer ta main comme ça tu es en train de mettre le feu à la forêt ! AH ! Mais fais attention un peu ! Hey mais... Ce sont des pins là non... ? »

Caspian n'écoutait plus sa compagne et secouait sa main avec énergie dans le but d'éteindre les flammes qui s'en échappaient. En vain. Son attention était tellement concentrée sur l'énergie qui coulait à flot par sa main sans qu'il ne puisse la contrôler, qu'il avait mis le feu aux quelques pins qui se trouvaient là par 'accident'. Il ne leva la tête que lorsque une grosse goutte de pluie s’abattit sur son nez. La clairière dans laquelle ils se trouvaient était encerclé d'arbres en feu.

« Oups... »

Jugeant préférable de régler cela à une manière plus protocolaire, l'élu marcha vers son cheval, pris la gourde d'eau et la déversa sur sa main. Cette dernière s'éteignit aussitôt laissant échapper de la vapeur d'eau et un peu de fumée. Nyara battait des ailes en essayant elle aussi d'éteindre le feu par magie mais rien ne se passa. La fumée commençait d'ores et déjà à monter bien haut et bientôt les villageois accourraient. Les deux compagnons ne devaient pas rester ici. Et ils ne pouvaient pas laisser la forêt ainsi. Seulement leur pouvoir semblait s'être emballé... C'est alors que d'autres gouttes d'eau tombèrent du ciel, et en quelques secondes ce qui n'était qu'un crachin de début d'été se transforma en véritable averse qui fit baisser la hauteur des flammes jusqu'à presque les éteindre. On entendit alors au loin une huée de paysans qui arrivait pour voir ce qui se passait. Caspian monta en vitesse sur son cheval et Nyara décolla.

Le cheval et son cavalier galopèrent sur un bon kilomètre voire même plus. Caspian arrêta son destrier et voulu boire à la gourde mais... *Tu devrais trouver une taverne, au moins pour manger et boire. Le feu a effrayé toutes les bestioles comestibles des environs. Ne t'en fais pas pour moi je vais aller chercher ailleurs.* Il entendait déjà sa voix qui s'éloignait de ses pensées. Alors l'ancien roi pressa sa monture et galopa à travers les arbres qui l'abritaient tant bien que de mal de la pluie persistante. Les relents du bois chaud mouillé emplissait l'air avec une légère odeur de fumée. Pourquoi son pouvoir ne l'écoutait plus ? Il n'en avait simplement aucune idée. Il avait seulement voulu s'entrainer un peu, car Edwin, lui, s'entrainait chaque jour et était, au jour d'aujourd'hui, bien plus puissant que Caspian. Alors ce dernier avait voulu s'endurcir également sauf que tout ne se passa pas comme prévu.  D'ailleurs lui qui contrôlait toujours sa chaleur corporelle elle s'était mise à chauffer très dangereusement et il en avait presque ressentit un léger... Malaise ? Pendant un instant il avait cru qu'il allait surchauffer et... exploser... Non c'était impossible il était le feu. Mais le doute s'insinua en lui.

Caspian leva la tête lorsqu'il se trouva alors en face d'un bâtiment d'où sortait de la fumée par la cheminée. Une taverne ? Apparemment car des gens entraient tous aussi différents les uns que les autres. Était-ce vraiment sur de s'exposer ainsi ? La dernière fois qu'il était entré dans une taverne une troupe de soldats Telmarins l'avait découvert et s'en était pris à lui. Heureusement que Matias avait été là, son frère qu'il avait retrouvé par la même occasion. Qu'elle idée d'entrer dans une taverne Telmarine aussi, son pays natal. Cette taverne-ci était Archenlandaise, il y aurait bien moins de risques. Il rabattit son capuchon sur sa tête, sortit des sous-bois et se posta sous le préau devant l'entrée. Il attacha son cheval à l'endroit prévu à cet effet et entra.

Le jeune homme referma la porte derrière lui et regarda tout de suite s'il y avait présence de soldats. Non. Il abaissa la capuche de sa cape et s'avança vers le bar où était déjà accoudé un homme et une femme à la peau étrangement blanche. Pas d'ici ceux là... D'autres personnes étaient déjà assise ainsi qu'un homme assez étrange seul à une table. Rien de bien inquiétant, là, tout de suite. De plus l'atmosphère fort chaleureuse et accueillant de cet endroit revigora Caspian qui s'était accoudé près des deux étrangers de la région.

« Qu'est ce que je vous sers mon gars ? »
« Ce sera... De l'eau, pour commencer. S'il vous plait. »

Pour commencer oui. Car Caspian avait bien l'intention de se changer les idées, ici, ce soir, pendant qu'il le pouvait encore. Faire des rencontres, le social : cela lui avait manqué durant son exil. Il se tourna vers l'homme et la femme qui avaient bien l'air de connaître l'aubergiste, désirant s'assurer de quelque chose.

« Vous savez qui est l'homme au fond là-bas seul ? »

Le Roi exilé leur désigna l'homme silencieux en retrait qui semblait observer le monde avec curiosité.

_____________________

« I think that the power is the principle. The principle of moving forward, as though you have the confidence to move forward, eventually gives you confidence when you look back and see what you've done. » Robert Downey Jr.

Revenir en haut Aller en bas
http://avengers-projet.forumactif.pro/


avatar
Amanda Lynn
Nomade
∞ messages : 171
∞ double-compte : Jace Deynor, Eden J. Thoryse, Theo D. Dacan
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Lun 1 Juil - 14:06


    Elle avait marché pendant des heures. Pourtant, elle n’était pas si fatiguée que cela. Au contraire, elle se sentait en pleine forme. Cependant, ce n’était pas une très bonne journée pour elle. Il lui était arrivé pleins de mésaventure en très peu de temps. Ce fut tellement rapide qu’elle n’eut pas le temps de s’en remettre. Elle était assise sur le bord de la route, se tenant les jambes tout en grinçant des dents. On aurait dit une folle qui s’était échappée de la prison d’à côté. Elle avait faim et soif en plus. Elle faillit agresser un vieillard qui passait en calèche sur la route. Par chance, ce dernier eut le réflexe de sprinter en voyant l’air peu docile d’Amanda. Celle-ci glissa et tomba dans la boue.

    - Génial, ma belle robe est fichue !

    C’est au même moment qu’un pain enflammé tomba sur le bas de sa robe et commença à embraser le tissu. La jeune femme se mit alors à pousser un cri, sautant dans tout les sens. Elle finit par ressauter dans la boue, afin d’éteindre le feu qui avait déjà consumait une petite partie du bas de sa robe.

    - Nom d’une pipe à lion !

    Jura-t-elle avant d’arracher, furax, le bout de la robe. Elle réalisa tout de suite après sa bêtise, en remarquant qu’à présent, sa robe était bien plus courte.

    - Génial, on va me prendre pour une fille des bas quartiers maintenant !

    Elle se mit alors à marcher en quête d’une auberge ou quelque chose comme cela pour se reposer un peu. La seule bonne chose qui lui arriva de la journée c’est de tomber sur cette taverne. Elle s’y avança et passa devant deux grands messieurs barbus qui la regardèrent du coin de l’œil, avant de sourire, dévoilant la moitié de leur dent. Amanda tâcha de ne pas faire attention à eux et entra dans le bâtiment.
    Il y avait pas mal de monde. Elle regarda autour d’elle, puis aperçut un homme à barbe rousse qui parlait avec un autre homme. Amanda devina que c’était le tavernier. Elle s’avança vers lui.

    - Excusez-moi, y aurait une table de libre ?

    Le tavernier la regarda, surprit, ne cachant par ses yeux qui descendaient vite fait vers le bas avant de remonter, ce qui mit un peu plus de mauvaise humeur Amanda, mais elle ne fit aucune remarque, afin de rester courtoise.

    « Ah bah non ma ptite dame, on est complet là ! »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Vesperina-C Farell
Fée Nordique
∞ messages : 72
∞ camp : Celui de Frost
∞ double-compte : nan!
∞ humeur : Lunatique
∞ commentaires :

Let me sing a song
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Mar 2 Juil - 21:17

Cela faisait déjà une heure qu'elle était ici, accoudée à sa table, vêtue comme le serait une pythie du désert, avec un immense sarrouel noir et cette camisole du même coloris, elle se demandait si quelqu'un pourrait réellement la prendre au sérieux ainsi. Elle s'était maquillée avec de l'ocre, et son corps paraissait véritablement plus bronzé, sans compter la magie qu'elle avait utiliser pour colorer ses cheveux en roux. Ainsi donc, hormis ses yeux irrémédiablement bleus, elle était là, sous cet accoutrement pour s'assurer que personne ne la reconnaitrait. De nombreux bracelets ornaient ses chevilles et ses poignets recouvert des manches de soie bordeaux, et malgré la teinte, ses cheveux avaient aussi été noués en une queue haute avec un anneau d'or. Tant de couleur chaude, alors qu'elle vivait de blanc. Plusieurs clients étaient passés la voir pour lui demander d'où elle venait, d'autres pour connaitre leur avenir soit-disant imprimé sur la paume de leurs mains, elle avait donc inventé pas mal de récits, et fait payer ceux qui réclamer des aventures incroyable dans leur futur. Et avec l'argent, elle payait ses consommation, du jus de framboise, très bons, bien que un peu moins que celui qu'elle avait une fois préparer avec Ange. La pensé de se souvenir la fit s'assombrir, alors qu'un autre hurluberlu se penchait vers elle et lui demandait si elle pouvait prédire son avenir.

Elle fit la même chose qu'avec les précédent, elle sortit sa main droite de sa manche pourpre et prit la main de l'homme, un adolescent? Mais que faisait-il là? Enfin, qu'importe, et lu son passé, afin de formuler une possible réponse à ses yeux. Ce qu'elle y vit la laissa légèrement tremblante. Cet enfant... Cet enfant avait perdu son père dans une partie de jeu il y a deux ans, et il était partit le chercher depuis. Le père, elle l'avait vu, elle le reconnaissait, pour avoir été sa meurtrière. Une peine indescriptible s'empara du cœur de Vesperina qui lâcha la main du jeune garçon avec douceur en secouant la tête. Sa voix lente répondit à l'enfant que son père n'était hélas plus de ce monde, et que le chercher ne servirait à rien. Pour autant, il pouvait toujours partir en quête de vengeance, car l'être qui lui avait donné la mort vivait dans un grotte, au fin fond de la forêt archelandaise. L'adolescent la remercia grandement malgré les larmes et paya sa demande avant de quitter la taverne rapidement. Heureusement, Vesperina n'était plus dans sa grotte, car il savait se battre dans ses souvenirs, le petit. Un soupir de soulagement franchit ses lèvres au même moment qu'un homme, étrangement pâle, entrait à la suite du départ.

Peu à peu, de plus en plus de monde approchait, et certains posséder une aura particulière, notamment celui qui venait de questionner l'homme pâle au sujet de celui qui se terrait au fond de la salle. Tant de parfums étranges et variés, tant de nouveautés, et dire que c'était la première fois qu'elle venait ici. Au début, elle était un peu timide, inquiète que son déguisement ne fonctionne pas, mais à présent, elle était parfaitement rassurée. Celui qui parlait était étrangement brûlant, elle pouvait le sentir de là, mais ce qui l’inquiétait réellement, ce n'était pas lui, mais l’homme qui l'intriguait aussi. Le brouhaha incessant perturbait un peu sa perception des choses, mais l'homme au fond, celui qui s'éloigner de la populace grouillante qui hantait à présent la taverne, elle n'arrivait pas à se rappeler... La voix d'une jeune femme vers l'entrée attira son attention, elle venait d'être refusée, apparemment à cause de sa tenue un peu courte soit dit-en passant, et Vesperina vit là une occasion de se trouver une aide pour fuir au plus vite. Ainsi, elle se leva précipitamment et se jeta sur la jeune femme, s'accrochant à son épaule, visualisant ainsi son passé et apprenant son nom par la même occasion.

"Amanda, mais par tous les diables pourquoi as-tu mis tant de temps! Et qu'as-tu fais à ta tenue? Tu t'es battue avec un troll? Désolé Tavernier, elle est avec moi" L'homme lui fit signe d'y aller, un peu vexé malgré tout, tandis que la jeune pythie du moment entrainait l'autre jeune femme à sa table. Elle soupira avant de lui sourire et d'expliquer un peu la situation. "Excuses moi d'avoir été brusque, je me nomme Asilys, voyante du désert, j'ai vu ta petite mésaventure, heureusement que ta peau n'a pas été brulée! En tout cas, maintenant que t'es là, je te confie la table, j'ai quelqu'un à voir pendant cinq six minutes!"

Plus rapide et illogique qu'elle, c'était impossible. Et elle planta la jeune femme blonde pour se placer directement devant le jeune homme à l'écart, dont elle avait reconnue l'odeur sauvage et fruitée. Il ne la reconnaitrait pas, mais elle voulait savoir ce qu'il faisait ici, alors elle se posa donc face à lui, prit sa main, son apparence de voyante toujours bien présente et prononça d'une voix légèrement lointaine :

"Tu souhaites montrer une apparence normale, celle d'un homme, mais tu n'arrives pas à te mêler à eux, tu t'y sens mal, parce que tu connais ta nature divisée, ta part animale... N'est-ce pas? Il y a une autre créature, comme toi, en ces lieux... Mais qui n'a pas abandonner son autre nature pour autant, elle est les deux, toi aussi... Mais tu refuses de l'admettre... " Elle resta silencieuse avant de planter son regard dans celui du lycanthrope "Tu connais cet autre, n'est-ce pas? Homme-loup."

_____________________







Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Sam 6 Juil - 19:12

Azalea venait de tuer un homme, un gêneur pour celui qui avait voulu sa mort. Elle repris son cheval et décida de s’arrêter a Anvard, cette cité, elle la détestais mais bon c'est pas graves. En entrant dans la taverne, elle sentit qu'elle pourrait s'amuser, elle alla au comptoir.

De  l'eau je vous prie.

L'homme leva la tête et me regarda avec effrois, il bafouilla qu'il arrivait. Il me donna un verre et je commençais a boire tout doucement. Je regardais les autres clients et vit Ronal . Mais un homme brun au comptoir me parut familier, j’étais sure de l'avoir déjà vue pendant la guerre, ses cheveux mi-longs et son port princier. Ça devait être Caspian mais je n’étais point sure.Elle s'approcha de Ronal près de cette homme.

Ronal, je ne m'attendais pas a vous voir ici.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ange Darennor Adam
Loup-garou nomade || Admin
∞ messages : 951
∞ camp : le sien
∞ double-compte : Matías Ernelio, Soren Eshbaan, Braethan Melendir
∞ humeur : indifférent
∞ commentaires :

MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Lun 8 Juil - 0:23

Ange commença lentement son repas, profitant de la nourriture. Il savait que bientôt, il devrait retourner sur les routes de la campagne, et qu'il n'aurait d'autre choix que de tuer lui-même, et de laisser son côté loup se nourrir à sa manière pour lui. Il ne put s'empêcher de prêter attention aux autres conversations. Certains villageois jouaient aux cartes, pariant l'argent qu'ils venaient de gagner, tout en buvant et en s'amusant. D'autres personnes venaient d'arriver, et étaient au bar, près du tavernier. Ils semblaient se connaître et bien discuter. Malgré son ouïe sur-développée, Ange ne put entendre ce qu'il disait. Sauf cet homme brun, couvert de la tête aux pieds, assez hésitant, qui le fixait et qui semblait demander aux autres des informations sur lui. Il ne le connaissait pas, mais il n'aimait déjà pas cet homme.

Il s'apprêtait à finir son assiette et à se lever pour aller voir l'homme en question, quand une femme apparut brusquement à sa table et s'assit en face de lui comme si de rien n'était. Sans la moindre gêne, elle lui prit la main et commença à parler. Il eut le temps de la détailler et de comprendre. Une voyante ? Vraiment ? Il se mit à l'écouter, loin d'être impressionnée par sa voix floue et lointaine. Non, ce qui le marqua, ce fut ses paroles. Il resta neutre, se contentant de la fixer. Mais son corps le trahit, et ses doigts se mirent à trembler dans ceux de la soit-disant voyante. Lorsqu'elle finit son petit discours, il retira violemment sa main, soudain furieux. De quelle droit osait-elle lui parler ainsi ? Comment savait-elle tout ça ? Surtout, il fut perturbé lorsqu'elle parlait de cette "autre". Il savait parfaitement de qui elle parlait. Ou du moins, il avait quelqu'un en tête.

« Qui vous a dit tout ça ? » Sa voix était moins assurée qu'il aurait voulu. Il était confus, perdu, ne comprenait pas ce qu'il se passait. Il sentait qu'il perdait le contrôle de la situation. « Laissez-moi. Ma vie ne vous regarde pas. » Pourtant, la femme ne le lâcha pas, et continua de le regarder fixement dans les yeux. Un instant, il partagea un regard avec elle. Et il lui sembla en apprendre bien plus. Un regard profond, mystérieux, mais préoccupé et triste. Il avait l'impression d'avoir déjà vu ces yeux, ce regard, cet air, mais il ne sut mettre un mot ou un nom dessus. « Je n'ai rien abandonné. Je connais chaque partie de mon être, et je vis avec chaque jour. Ne prétendez pas me connaître. » Ange avait rajouté ça par réflexe, pour avoir le dernier mot, pour montrer à cette femme que non, elle ne savait pas tout. Il ne put s'empêcher de rajouter, dans un murmure presque imperceptible : « Attendez. Cette autre créature... Qui est-elle ? »

_____________________


i see this life like a swinging vine, swing my heart across the line and my face is flashing signs. seek it out and you shall find. old, but i'm not that old, young, but i'm not that bold. i don't think the world is sold, i'm just doing what we're told. | -damons (tumblr)

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ellana H. Ivaldi
Nomade
∞ messages : 52
∞ camp : Aucun
∞ humeur : Cela dépend de toi.
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Lun 8 Juil - 19:18

Se glissant lentement hors du lit où elle avait passé plusieurs heures, Ellana se dirigea vers ses affaires, elle enfila un pantalon en cuir qui mettait plutôt bien en valeur ses jambes puis mit des bottes assez épaisses qui avait, vu leur état, fait beaucoup de voyage. Une fois cela fait, la nomade attrapa son corset qu'elle mit avec quelques difficultés. Ce genre de vêtement n'était jamais facile à mettre seul mais avec de l'entraînement ça devenait possible.

Maintenant qu'elle était habillé, elle attrapa son épée et le sac en cuir qui contenait ses affaires avant qu'un grognement derrière elle la fit ce stoppé. Posant alors les objets qu'elle venait de prendre sauf son arme, puis elle reporta son attention vers le lit d'où provenait le grognement. Son regard se posa alors sur un soldat plutôt bien bâti, mais qui tirait une mine affreuse, sans doute à cause de c'était qu'il venait de passer quelques heures auparavant. Ne préférant pas se rappeler le moment en détail, Ellana se positionna à califourchon sur l'homme en lui caressant délicatement la joue avec un sourire pervers aux lèvres. En effet le soldat remarqua que quelque chose clochait il leva donc la tête brusquement et remarqua ses deux poignets attachés aux montants du lit. Il fit donc une grimace à la jeune fille au dessus de lui et avant qu'il n'ai eu le temps d'ouvrit la bouche, elle le coupa en disant :

- Désolé mon chou mais il faut que je file, merci pour ce moment j'espère que tu t'es bien amusé.

Finissant sa phrase laissant un petit baiser rapide sur les lèvres du soldat, le sourire de Ellana se fit plus triste et elle asséna un grand coup du pommeau de son épée sur la tête de l'homme pour l'assommer et sortir en douce de la chambre avec son sac sur le dos et son épée rangée dans son fourreau qu'elle ne tarda pas à attacher à sa ceinture.

Tout en descendant les escaliers de la taverne qui menait à la salle accueillant les voyageurs qui désiraient manger sur place, la jeune fille se mit à songer à l'homme qu'elle venait d'abandonner attaché au lit. Non pas qu'elle ai des remords, loin de là. Ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait dans ce genre de situation. Mais c'était fou le nombre d'homme qui pensaient que c'était eux qui avaient réussit à avoir une jolie fille dans leur lit et non le contraire.

La nomade n'avait cependant pas envie de quitter l'endroit pour le moment. Elle aimait bien Archenland elle trouvait que ce pays avait une température agréable et de jolis paysages. Tout semblait reposant ici, y compris ses habitant. Se dirigeant donc vers le tavernier Ellana lui demanda une choppe d'alcool assez fort pour se réveillé un peu. Il y avait tellement de mon ici qu'elle choisit un place au hasard et commença à déguster sa boisson sans faire attention à ce qu'il se passait autour d'elle.

_____________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Lun 8 Juil - 20:05



    Sous le couvert des arbres, alors qu'une douce brise venait rafraichir les passants, un couple, installé sur un banc, observait leur enfant qui jouait dans l'herbe à leurs pieds. Agitées par le vent, les branches du chêne centenaire, entraînant leurs feuilles, semblaient danser, frappant à l'occasion les bâtiments qui entouraient la place publique. Le soleil, qui brillait si fort il y a de cela quelques minutes, déclinait à toute allure. Indifférents face à l'obscurité, les parents laissaient leur enfant s'amuser. Ne remarquant pas l'individu encapuchonné, le moine, qui les observait de l'autre côté, ils ne virent jamais les ombres qui se déplaçaient, les entourant. Ils furent aveugles jusqu'au bout, malgré toute l'expérience de l'homme, qui était un ancien espion, et lorsque leur sang, dans une cascade vermeille, alla se répandre sur le sol, allant jusqu'à contaminer l'étang, alors que leur fils s'enfuyait dans la rue, criant à l'aide, espérant que quelqu'un puisse le sauver. Semblant parler dans le vide, le moine lâcha d'un ton sec et indifférent « Rattrapez-le. »

    Délaissant sa bure, l'abandonnant sur le bord de l'étang, l'homme avança le long du chemin, chantonnant doucement une obscure mélodie, alors que les ombres meurtrières le suivaient. Richement vêtu, d'allure noble, il semblait calme, détendu, totalement à l'aise alors qu'il venait d'ordonner la mort de deux personnes. Enfin, cette mort était évidemment justifiée. Le pauvre père était jadis l'une de ses ombres, mais l'avait trahi pour pouvoir s'établir calmement en Archeland, croyant lui échapper. Non point que le... moine ? Noble ? Qu'était-il vraiment ? Quoi qu'il en soit, l'homme n'éprouvait évidemment rien contre les familles, loin de là. Mais tout de même... Le trahir pour une telmarine... Un prix devait être payé.

    S'approchant d'une auberge, l'ancien moine (s'agissait-il d'un déguisement ou était-il véritablement religieux ?) se glissa dans la ruelle qui bordait l'établissement, toujours précédé et suivi de ses ombres, pour y pénétrer par une porte dérobée. Débouchant sur une vaste scène, qui était cachée aux yeux des clients par un grand rideau, l'homme pouvait entendre de sa position les conversations, alors que ses acteurs se préparaient pour le spectacle. À son arrivée, tous s'inclinèrent devant lui, avant de continuer leur travail. Rejoignant un troupeau de musiciens, il les précéda dans un escalier qui semblait mener à une sorte de balcon, réprimandant au passage un joueur de vièle qui avait maladroitement camouflé son arbalète.

    Arrivés au haut de l’escalier embusqué, les hommes se dispersèrent sur les bancs, pouvant observer la foule qui se pressait en bas par de nombreuses fentes judicieusement placées. Un archer embusqué aurait pu atteindre n’importe quel client, de cette position… S’installant sur un siège bien orienté, l’homme détailla du regard un groupe de buveurs, qui réclamaient au propriétaire plus de boissons. Des hommes naïfs, qui n’apprenaient visiblement jamais de leurs erreurs… Il était presque content qu’ils l’aient trahi.  Ruminant, son visage s’éclaira soudain lorsque, dans un effet grandiose (à lire à voix haute) l’un des murs de l’auberge s’ouvrirent, révélant au monde qu’il s’agissait en réalité de rideaux. Les comédiens, enfin prêts, débutèrent leur pièce, alors qu’une douce musique se dépendait dans la pièce.

[HJ: Pardon, c'est court, mais Ange voulait pas que je fasse long. Mangez-le. è_é]
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Amanda Lynn
Nomade
∞ messages : 171
∞ double-compte : Jace Deynor, Eden J. Thoryse, Theo D. Dacan
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Mer 24 Juil - 14:25


    Avoir l’air d’une catin ne me suffisait donc pas, le gars était également en train de m’inviter à dégager de son établissement. Il était bien sûr hors de question d’abandonner. Après tout, je m’appelle Amanda Lynn et je suis fabuleuse !
    J’allais insister auprès de l’homme, affichant mon plus beau sourire, quand soudain, une femme, plutôt belle, les cheveux blonds, sortis de nulle part, prononçant mon nom. Ne me demandait pas pourquoi et comment, je ne savais pas du tout qui elle était, je ne l’avais jamais vu de ma vie celle-là.  J’allais dire « mais… » au moment où cette jeune femme avertie le tavernier que j’étais avec elle. Certes, je ne la connaissais pas, mais du moment qu’elle me permettait de m’asseoir à une table et de manger je n’allais pas refuser son aide, si s’en était bien une.
    On prit congé du tavernier et elle m’entraîna à l’écart, à sa table. Je la laissais parler, la regardant malgré-moi avec un air confus.

    -  Enchantée Asilys !

    Je ne fis aucun commentaire sur ma robe brûlée, me mettant quasiment à nu, et le petit incident survenu dans la forêt avant mon arrivée dans la taverne. Sans doute, malgré tout, mes joues rosirent lorsqu’elle parla de cela.

    - Bon, d’accord, répondis-je avant de la regarder s’éloigner de moi.

    Je soupirais. « Quelle drôle de fille…Mais c’est gentil de sa part de me confier sa table ». Je pris place sur une chaise et regarda les plats délicieux qui étaient devant. Je commençais déjà à saliver.

    - Bon appétit !

    Criais-je suffisamment fort pour que mes voisins me regardent avec un air étrange.  Je parlais seule et alors ? De toute façon, ma tenue me ridiculisait assez déjà pour que je puisse me ficher complètement de mon attitude et du regard des autres.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ronal Le fourbe
Mort-vivant serviteur
∞ messages : 82
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Drôle
∞ commentaires :
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Mer 31 Juil - 12:37


Ronal sourit à la première personne qui vint lui parler, il s'agissait de Louise.

"Très bien, en chaleur... enfin, il fait super chaud, je me suis pommé dans un désert ! Ah ça ! Oh ce n'est rien, me suis fait mordre par le tigre à dent de sabres du maître, je lui avait marché sur la queue alors qu'il pionçait. T'imagine le réveil quoi ! Gnac, il à faillit m'arracher le bras le bestiau. Ca met un peut de temps à cicatriser."

Il lui mima la tête du tigre qui lui mordait le bras puis il s'accouda à nouveau sur le bois. Puis un jeune homme lui posa une question, il pivota, regarda dans la direction qu'il indiquait et lui répondit sourire toute dents dehors.

"Non désolé mec, je ne l'ai jamais vu. Il ne vient pas du Nord en tout cas. Étrange cette odeur de brûlé qui émane de toi..."

Il n'avait jamais vue ce jeune homme auparavant, d'ordinaire il avait un très mauvais odorat, mais lorsqu'il s'agissait de détecter du feu, Ronal avait un véritable instinct de survie. Son sourire s'effaça. Il regarda encore d'autres personnes entrer dans la taverne sans les reconnaitre, puis il se retourna vers le tavernier qui lui servit une énorme choppe de bière. Une nouvelle personne arriva à sa hauteur, Ronal se retourna et vit la mercenaire.

"Oh salut Aza ! Figure toi que moi non plus je ne m'attendais pas à me voir ici. La maître m'avais accordé quelques jours d'exil alors j suis partit me promener. Comme un abrutis je me suis retrouvé dans un horrible désert, j'ai cru que j'allais crever de chaud ! "

Il se frappa doucement de la main le torse ruisselant encore de pluie, et secoua la tête, projetant des goutes d'eau sur toute les personnes autour de lui. Il rie doucement puis déclara à l'assemblée.

"Ce soir c'est Ronal qui régale ! Buvez et manger ce que vous voulez ! "

_____________________
Maître Frost nous guide ! Maître Frost nous protège! À sa lumière nous nous épanouissons. Dans sa bienveillance, nous nous réfugions. Devant sa sagesse, nous nous inclinons. Nous existons pour le servir et nos vies lui appartiennent.
“votre chère épouse.” .narnienne.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Caspian X
Roi de Telmar || Élu
∞ messages : 204
∞ camp : Telmar
∞ double-compte : Fleur A. Elessar
∞ humeur : Flamboyaaaaante
∞ commentaires :


MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Mar 13 Aoû - 19:38


Des gens arrivaient et se massaient à la foule déjà existante dans la taverne. Caspian restait assez perplexe, devait-il se détendre et se fondre parmi eux en ayant l'air d'un citoyen tout à fait normal, ou devait-il plutôt partir maintenant pendant qu'il le pouvait encore et passer sa soirée seul, encore. Comme pour le pousser vers la première 'solution' l'homme avec qui il avait parlé offrit de bon cœur ce que chacun désirait. Et pour souligner le tout l'orchestre de la taverne se mit à jouer sur la scène qui fut découverte par le rideau. L'ancien roi se détendit malgré lui. Pourquoi ne pas faire comme les autres après tout, ça lui permettrait de passer davantage inaperçu et plus dans la 'normalité'.

« Dans ce cas je vas prendre... Une bière, merci. »

Et il comptait aussi prendre un peu de plaisir et profiter c'était vrai. Et pour commencer il décida d'ignorer le type assis seul au fond. Oui il était un peux paranoïaque sur les bords, et alors ? C'était dans sa nature après tout, encore plus présente depuis qu'il était amnésique et poursuivit par beaucoup, beaucoup de monde.
Le jeune homme se figea doucement saisissant soudain les paroles de l'homme blanchâtre. Il sentait autant le brûlé que ça ? Visiblement... Oui.

« Oh j'ai... Un feu de camp qui n'a pas voulu s'éteindre, alors j'y suis allé mais apparemment la fumée avait déjà imprégné mes vêtements. Ce n'est rien, tout est réglé. »

Caspian se gratta l'arrière de la tête gêné et détourna le regard pour prendre la chope que lui tendit le tavernier, que pas mal de gens avaient l'air de connaître. Sa voix était plutôt neutre.

« Merci en tout cas. »

Après un certain temps à boire, à demander une autre choppe, Caspian sentait son environnement changer. non pas qu'il avait subitement découvert un tout nouveau pourvoir de téléportation ou de déformation atomique, seulement qu'il ne tenait pas l'alcool. Après tout il n'avait jamais vraiment but en grandes quantités. Bref il commençait à voir plus large et reprit finalement son attention sur l'homme du fond. Le jeune homme prit sa chope, traversa l'auberge et la posa violemment sur la table de l'homme en le fixant, dans l'espoir d'attirer on attention.

« C'est quoi votre problème ? »

_____________________

« I think that the power is the principle. The principle of moving forward, as though you have the confidence to move forward, eventually gives you confidence when you look back and see what you've done. » Robert Downey Jr.

Revenir en haut Aller en bas
http://avengers-projet.forumactif.pro/


avatar
Vesperina-C Farell
Fée Nordique
∞ messages : 72
∞ camp : Celui de Frost
∞ double-compte : nan!
∞ humeur : Lunatique
∞ commentaires :

Let me sing a song
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Mar 13 Aoû - 20:38

« Qui vous a dit tout ça ?  Laissez-moi. Ma vie ne vous regarde pas. Je n'ai rien abandonné. Je connais chaque partie de mon être, et je vis avec chaque jour. Ne prétendez pas me connaître. » Ange avait rajouté ça par réflexe, pour avoir le dernier mot, pour montrer à cette femme que non, elle ne savait pas tout. Il ne put s'empêcher de rajouter, dans un murmure presque imperceptible : « Attendez. Cette autre créature... Qui est-elle ? »

Les paroles du jeune homme firent l'effet d'un coup de poignard dans l'âme déjà déchirée de la fée, qui se sentie brusquement faiblir. Une larme se dessina sur la courbe de son œil, et glissa le long de sa joue, dévoilant les symboles ésotériques bleutés sur sa peau, qui apparurent un léger instant. De même, le sortilège qui maintenait la chevelure de Vesperina rousse faiblit, et quelques mèches blondes parsemèrent sa longue tresse. Elle planta de nouveau son regard dans celui du lycanthrope, et elle lui envoya toute la colère et la peine qu'il lui avait infligé dans son départ, toute la détresse qu'elle avait ressentit à perdre le seul pilier qui la maintenait en place, et cette colère féroce de savoir qu'elle comptait si peu à ses yeux pour qu'il la laisse seule et sans défense. Les écailles féeriques réapparurent sur ses paupières, et bien qu'elle soit surement démasqué par Ange avec cet aspect là, elle lui répondit comme si elle était étrangère à tout cela. Sa voix se fit bien plus menaçante, bien plus froide aussi, et ce n'était pas Dementia qui parlait, mais bien l'humaine de ce corps, blessée en son fort intérieur.

"Je ne prétends pas vous connaitre, je vous connais, vous êtes persuadez que pour survivre, il vous faut faire un choix entre chacune de vos parties spirituelles, alors qu'en unissant les deux, vous seriez libre de vivre sans blesser ceux qui vous sont chers. Vous vous êtes lancé dans une guerre qui n'a aucune raison d'être simplement pour vous prouver que vous êtes un tant soit peu capable de vous battre aux cotés d'autres humains et que vous appartenez à une race en particulier. Et SI, vous avez abandonnez quelqu'un, une personne qui tenez à vous bien plus qu'à sa propre vie, qui vous aimez comme on aime un ami, un père et un mari."
Elle laissa sa phrase en suspend.

Ne répondant pas tout de suite à la dernière question, qui fut malgré tout perceptible pour elle, Vesperina remarqua qu'un jeune homme, passablement éméché, s'approchait de la table dans le but, surement, de se confronter au lycan. Alors, elle relâcha la main d'Ange comme si il l'avait brûlé, lui tourna le dos et fit quelques pas, avant de prononcer d'une voix mourante, alors que les larmes finissaient par s'écouler de ses prunelles bleues et que le sanglot qui surgissait l'étrangler.

"Cette créature divisée en deux, c'est moi... Et tu m'as abandonné, Ange..."


Et sur ces paroles, la fée déguisée en pythie s'enfuie, alors que l'autre jeune homme venait taper du poing sur la table qu'elle venait de quitter. Elle retourna s'asseoir à la sienne, les larmes ruisselants toujours le long de ses joues, et fit un triste sourire à Amanda, alors qu'elle prenait une faible gorgée de son jus de framboise, et que sa nouvelle camarade dégustait avec entrain son repas. Expliquant à sa camarde qu'elle était voyante, et que, de la même manière qu'elle avait vue sa mésaventure, la vision qu'elle venait de voir chez l'homme au fond l'avait attristée. Pour autant, elle avait été ravie de l'aider. Un peu plus loin, sur une estrade, les musiciens entamaient quelques airs bien connus, et les comédiens, plus doués que d'habitude, s'attelait à leur tache. Il était question de fête des fleurs, d'une fête et de dryades. Vesperina sécha ses larmes et poursuivit son repas avec beaucoup moins d’appétit, tout en enchainant les quelques bonnes aventures, non sans quitter des yeux l'étrange homme au bar, qui empestait la mort.

_____________________







Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ange Darennor Adam
Loup-garou nomade || Admin
∞ messages : 951
∞ camp : le sien
∞ double-compte : Matías Ernelio, Soren Eshbaan, Braethan Melendir
∞ humeur : indifférent
∞ commentaires :

MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Ven 23 Aoû - 15:53

Ange était si absorbé par le regard de la jeune inconnue qu'il ne vit pas que celle-ci se transformait petit à petit. Sans doute l'aurait-il reconnu s'il avait fait attention. Mais au lieu de cela, il fut cloué sur sa chaise en bois par le regard glacial et paralysant de la voyante. Il ne comprenait pas, mais il ressentait toute la détresse et la colère de cette femme. Qu'avait-il fait pour qu'elle le regarde ainsi ? Elle n'était sûrement pas vexé qu'il la prenne pour un charlatan. Non, il y avait autre chose. Elle désirait lui montrer tout ça, lui faire ressentir jusqu'au plus profond de son âme. C'était une véritable torture pour le jeune lycan que de ressentir tant d'émotions violentes auxquelles il n'était guère habitué. Quelque chose semblait lui nouer la gorge, et il sentait ses yeux picoter. Malgré tout, il prit soin de rester calme et insensible face à l'inconnue. Il ne put qu'être transpercé par la violence des mots qu'elle prononça ensuite, d'un ton bien plus froid et meurtrier que les siens. Ainsi, chacun des mots qu'elle prononça put pénétrer la conscience du loup-garou. Il ne put faire la sourde oreille et la laisser débiter son charabia. Non, chaque parole s'enfonça dans son cœur aussi profondément qu'une lame.

Il refusait d'écouter la jeune femme, mais son esprit dut admettre qu'elle avait raison dans tout ce qu'elle disait. Bien sûr qu'il évitait d'harmoniser son côté humain et son côté loup. Il savait ce qu'il deviendrait. Il n'avait jamais pu contrôler ses simples émotions d'humain, comment pourrait-il faire mieux pour contrôler une bête sanguinaire ? Bien sûr qu'il avait pris part à une guerre qui ne le concernait pas, alors qu'il aurait pu réparer ses erreurs. Il n'eut rien à répondre en réalité. Il resta assis comme un idiot, aussi figé et pâle qu'une statue ancienne, sans voir qu'elle partait. Il tourna finalement la tête vers elle, perplexe. Il n'eut pas besoin d'entendre ce qu'elle disait à nouveau pour la reconnaître enfin. Vesperina. Il sentit son propre cœur se figer d'effroi. La douleur de la jeune femme le pénétra tout entier cette fois, et quelques tremblements et frissons vinrent agiter son corps soudain épuisé. « Attends ! »

Le jeune homme fut sur le point de se lever pour suivre celle qu'il n'avait pas vu depuis des mois - qu'il avait laissé derrière, dans son ancienne vie, dans son ancien monde - mais un homme, qu'il n'avait pas remarqué avant, posa brutalement sa chope de bière devant lui, la faisant claquer sourdement sur la table en bois, et répartissant quelques gouttes de boisson autour. Ange leva lentement les yeux vers le propriétaire de la chope à moitié remplie, et fixa longuement ces yeux marrons, ce visage barbu malgré la jeunesse de ses traits, et ces cheveux foncés. Ce n'était pas le moment. Pas du tout. Passablement irrité, le loup-garou se leva de sa chaise et poussa sans ménagement l'inconnu éméché. Celui-ci essaya de l'en empêcher, ce qui permit de distraire Ange de son ancienne amie pour quelques instants. « On se connaît ? Lâche-moi idiot. » Il poussa à nouveau l'homme plus violemment, attisant ainsi la colère de l'inconnu ainsi que la sienne. Pendant ce temps, un orchestre était apparu derrière un mur - ou plutôt derrière des rideaux - et jouait des notes qui semblaient funestes au jeune loup-garou.

Il ne se doutait pas que n'importe qui ici pourrait être tué, pas plus qu'il ne savait que l'homme qui le provoquait était l'ancien roi de Telmar - et demi-frère de son ancienne fiancée. Le temps changeait bien les choses. Il s'arrêta pour reprendre son verre qu'il vida d'un trait, et fixa l'inconnu un peu plus longtemps. Quelque chose lui semblait familier sous ces cheveux longs et peu soignés, derrière cette barbe de quelques jours. Oui, en réalité, ils se connaissaient - peu, certes, mais ils s'étaient déjà vus. « On se connaît ? » répéta-t-il sur un tout autre ton. Malgré tout, l'autre ne semblait pas disposer à parler poliment avec lui. Ange jeta un coup d'oeil à sa bière. Il l'avait vu entrer peu après lui ; comment pouvait-il être déjà dans un tel état ? Le loup-garou releva les yeux vers l'inconnu familier avec un léger sourire moqueur. Pas vraiment le meilleur moyen de discuter tranquillement avec cet homme et de parler à nouveau à Vesperina. Autour de lui, les conversations continuaient comme si de rien n'était, tandis que les notes jouées par l'orchestre devenaient graves et sourdes, comme lointaines.

_____________________


i see this life like a swinging vine, swing my heart across the line and my face is flashing signs. seek it out and you shall find. old, but i'm not that old, young, but i'm not that bold. i don't think the world is sold, i'm just doing what we're told. | -damons (tumblr)

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Dim 25 Aoû - 18:15


 la Taverne Chapitre I
première rencontre.

 



Ronal l'avait prévu depuis longtemps mais, l'héritière était tellement occupée qu'elle avait oublier. Toute la matinée elle avait travailler sa magie et son style de combat. Sans oublier l'étude des cartes, la stratégie avec les nains qui avaient visiblement eu quelques problèmes en ce qui concernait les mines. « Les ours nous bloquent l'accès des nouvelles mines, l'empereur est occupé. » avait-ils dit. Depuis que Morrigan était parvenu à un statut plus royal, beaucoup se tourner vers elle pour régler les petits problèmes dont Frost ne pouvait pas s'en charger. Ce n'était pas spécialement gênant pour elle mais, la sorcière doutait que son altesse impérial accepte un tel comportement. Une longue discussion avait suivit et ensembles ils trouvèrent une solution. Le tout maintenant était de demander l'autorisation à l'Empereur pour que la sorcière et les nains puissent se débarrasser des ours.

Au bout de deux heures, les nains prirent congés et Morrigan retourna dans ses appartements.  « J'ai fais sceller votre cheval votre altesse. » dit sa servante qui eu le droit à un regard interrogateur de la part de la sorcière. « Ronal vous attend à Anvard, l'avez-vous oublier ? », Oui, elle avait complètement oublié son ami. Fort heureusement, sa servante avait devancée la sorcière, elle avait tout préparait sachant parfaitement que Mo allait oubliée Ronal. La sorcière se préparait en quelques minutes, elle enfila une robe noire et ses bottes en cuirs. La servante lui donna son épée et accrocha sa cape avant de laisser partir sa maîtresse. « Revenez intact... » Morrigan fit la moue, ça c'était pas dit, en général, les deux nordistes revenaient de la taverne, ivres et avec quelques plaies superficielles, or, Ronal se trouvait vers le Sud dans sois-disant la meilleure taverne au monde:  la taverne de la Lune Enchantée. Aux écuries, elle eu la surprise de se retrouver avec une des montures rapides de l'empereur, l'écuyer lui fit savoir qu'elle arriverait plus rapidement, soit dans la nuit à Anvard. Qu'importe les conséquences, elle devait aller chercher le serviteur de l'empereur avant que les choses puissent déparés. La chevauchée parut plus rapide que d'habitude, avec une monture normal, Morrigan aurait mis une journée entière ou plus pour se retrouver à Anvard mais, avec une des montures de l'empereur, cela lui prit moins de temps.

Puis, elle connaissait mieux les forets que les grandes routes qui pouvaient lui coûter la vie. Il n'était pas question de se retrouver enfermer chez les narniens en allant chercher Ronal. Il était tard, le village désert hormis quelques soûlards et traînards dans les rues. La sorcière attacha ses cheveux noirs, puis descendit de son cheval. Dans une ruelle, elle prit soin d'attacher la monture et de changer son apparence en vielle dame. Son instinct ou plutôt son estomac vide, la fit rentrer dans la première taverne du village, par chance, c'était justement la taverne de Ronal. La sorcière entra en toute discrétion et balaya la salle du regard. Il y avait pas mal de monde. Des inconnus mais, pas que... heureusement qu'elle avait modifier son apparence. Son regard s'arrêta sur plusieurs visages : Ange Adam, Caspian X reconnaissable parmi milles visages, Azalea et d'autres... Dans quelle situation l'avait mis Ronal. D'ailleurs, celui-ci était présent, déjà en train de boire. Morrigan ne fit pas attention aux éclats de voix, elle pouvait être démasquer d'un moment à un autre aussi se dépêcha-elle de retrouver son ami. Le tavernier jeta un regard intrigué sur la vielle dame qui arrivait alors que la sorcière posa une main ridée sur l'épaule du nordiste. Seul son regard semblable aux glaciers pouvait la trahir, la vielle dame se pencha vers Ronal et murmura: « Sais- tu ce que je risque en venant te retrouver ici ? Le maître pourrait nous en vouloir, quittons cette taverne et retournons au nord avant d'être obligée de sortir les épées. » Le tavernier fit sursautait la sorcière en lui demandant ce qu'elle souhaitait boire, cette dernière refusa de consommer ce qui agaça le tavernier. « Ecoutez ma petite dame, ou vous consommez ou vous dégagez. » Cette simple phrase était suffisante pour énervait la sorcière.  « Je reste pas dans votre taverne miteuse, j'emmène le garçon avec moi et nous partons. » répondit-elle avant de reposer son regard sur Ronal qui ne semblait pas disposé à bouger.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ellana H. Ivaldi
Nomade
∞ messages : 52
∞ camp : Aucun
∞ humeur : Cela dépend de toi.
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   Lun 2 Sep - 13:39

Sans cesser d'observer autour ce qui se passait autour d'elle, Ellana fut étonnée de voir une scène et des musicien se découvrir soudainement. Un concert ? Dans une taverne ? Le concept était original... et au moins la musique serait sans doute plus jolie que lorsque c'était un groupe d'hommes saoul qui chantait des chanson paillardes ! La nomade avait alors repéré quelques connaissance. Amanda, son amie de voyage, Louise, une jeune femme contre qui elle savait qu'un défi serait toujours intéressant, mais ce battre dans une taverne n'était pas forcément une bonne solution.

Continuant de balayer la salle du regard tout en buvant, Ellana faillit s'étouffé en remarquant que lui aussi était. Lui ? Non mais il était toujours là où on l'attendait pas ce gars ! Même si il semblait occuper à se disputer avec un homme saoul, la nomade se leva et se dirigea vers sa connaissance. Mais une autre personne s'approcha de lui en disant poliment :

« Veuillez m'excusez de vous déranger, mais je crois que si vous avez des comptes à régler, il serait préférable d'aller le faire dehors... sauf si vous voulez risquer de blesser quelqu'un d'autre en vous battant. »

Quel beau discours, un petit sourire mal intentionné s'afficha alors sur le visage de la nomade alors qu'elle s'approchait des trois hommes. Elle se rapprocha alors du seul des trois qu'elle connaissait et lui dit :

- Mais voyons mon petit Ange, est-ce une manière de s'adresser aux gens ? Je sais que tu n'aime pas qu'on s'adresse à toi en de mauvais termes mais est-ce une raison pour mettre cette taverne sans dessus-dessous ? Si oui, je m'en voudrait de ne pas faire partie de la mêlée, mais je ne voudrait pas non plus que notre argent parte dans des réparations inutiles.

Pendant qu'elle parlait, Ellana en avait profiter pour décrocher de la ceinture de Darennor la bourse qu'il s'échangeaient maintenant depuis un bon bout de temps. Cet argent avait perdu son rang d'argent d'Ange volé par Ellana et repris par le jeune homme, repris pas le nomade, etc. Mais étant donné que ni l'un ni l'autre ne dépensait l'argent de cette bourse, c'était devenu leur argent, un peu comme si il s'agissait des économies communes. Une fois donc la bourse reprise, Ellana se doutait bien (d'ailleurs elle en avait fait exprès) que Darennor avait sentit une main se glisser sur sa jambe pour remonter jusqu'à sa ceinture. Elle mis alors la bourse devant les yeux de Darennor et attacha l'argent à sa ceinture ne ajoutant :

- Je pense que je vais garder l'argent pour cette fois, il sera plus en sécurité avec moi tu ne crois pas ?

Adressant alors un clin d’œil malicieux à son interlocuteur, Ellana s'assit et commanda une chope de bière. Même si elle aimait les alcools fort, pour le moment la jeune fille trouvait plus raisonnable de ne pas trop boire vu comment cela tournait...

_____________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: la Taverne Chapitre I- première rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 

la Taverne Chapitre I- première rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Anvard :: Taverne de la Lune Enchantée-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit