Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Marchons ensemble sur un même chemin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Marchons ensemble sur un même chemin.   Ven 5 Juil - 1:17


«Marchons ensemble sur un même chemin.»



Les cheveux au vent, les nuages de poussière sur notre passage, les bruits de sabots et la respiration des chevaux, c'était cela qui me marquait le plus à chaque voyage. Moi-même accompagné d'un jeune chevalier et d'un écuyer avions parcourus des dizaines de centaines de lieux pour arrivée jusqu'ici en Calormen. Le voyage avait été long dû au fait que nous avions longé les côtes maritimes. Je n'avais pas voulu faire vivre à ce tout jeune écuyer la rudesse des plaines désertiques qui séparait Archenland et Calormen. C'était un objectif pour lequel il n'était pas encore prêt, trop épuisant, trop déconcertant, trop dangereux.
Plusieurs semaines auparavant, j'avais eu la bonne surprise de recevoir une lettre de ma très chère Crystal, qui me proposait de la rejoindre dans son palais royal et ainsi me présenter formellement à son frère et à sa cour. Je n'étais pas anxieux de tous les rencontrer, j'étais ravi et impatient. Je voulais absolument rencontrer les membres qui constituaient son entourage. Le plus important pour moi fut qu'elle se trouva bien en sécurité. Les récents événements avaient prouvé que même au sein de sa propre famille pouvait se cacher notre pire ennemi. Crystal en avait subi lourdement et injustement les fait. Bien heureusement et après moult batailles cela n'était plus qu'un mauvais souvenir. Elle avait pu rentrer chez elle, nous avions pu dévoiler au grand jour nos sentiments, tout été rentré dans l'ordre, malgré la nouvelle vague de guerre qui s'annonçait de nouveau. Cette nouvelle guerre ne pouvait toutefois pas nous éloigner. Nous étions désormais unis par nos fiançailles qui annonçaient notre mariage prochain. C'était notre engagement. Le temps où furtivement nous nous rejoignions tels deux amants était révolu. Nous n'étions plus, ennemis, aux yeux de tous. Nous étions des alliés.
Arrivé dans la cour du palais je faisais tourner mon cheval sur lui-même pour mieux apprécier la beauté de cet édifice. Il n'avait rien à envier au château d'Archeland qui lui avait l'allure d'un monument de guerre comparé à celui-ci.
« C'est donc ici que vit vôtre épousé commandant ? »
Regardant ce jeune chevalier qui avait les mains encore vierges de sang j’arrêtais mon cheval en lui caressant l'encolure.
« Voilà une belle lumière que tu nous fais là, à quoi t'attendais-tu ? »
Le quittant des yeux je descendais de mon cheval que je déléguais à notre jeune écuyer et qui s'en alla vers ,où semblait-il, se trouver les écuries. Me répondant d'une moue je lui donnais une tape sur l'épaule et lui donnais quelques pièces.
« Tiens, emmène notre jeune écuyer et allez donc boire un verre dans une taverne. Vous avez quartier libre, vous l'avez amplement mérité. »
Me remerciant il s'en alla quérir notre compagnon tandis que pour ma part je me dirigeais à l'entrée du palais où j'étais attendu. Les bruits des chevaux avaient dû alerter ma promise qui avait accouru à ma rencontre. Arrivant à sa hauteur je lui prenait délicatement la main pour y déposer un tendre baiser. Elle était toujours aussi belle,  la déesse de la beauté, elle-même, en devait être jalouse. Cela n'était pas sa plus grande qualité, elle en avait bien d'autre que je découvrais au fur et à mesure de nos rencontres.
« Ma très chère princesse, vous ne sauriez à quel point j'ai attendu ce moment où de nouveau je pourrais voir votre sourire. »
Sa seule vision me faisait oublier ma fatigue, j'étais revigoré et prêt à ne pas manquer un moment en sa compagnie. Bien que je ne fus pas dans la meilleure condition hygiénique qu'il soit, mais voyant bien que nous en mourrions d’envie j'entourais ma belle de mes bras et lui murmurais au creux de l'oreil.
« Tu m'as manqué. »           





Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Marchons ensemble sur un même chemin.   Ven 5 Juil - 2:25


I CHOOSE A MORTAL LIfE
It is mine to give to whom I will. Like my heart.

J'avais envoyé une missive en Archenland, adressée à Jon, l'invitant à me rejoindre en Calormen afin que je lui présentes ma chère famille, qui ne se résumait qu'à Soren aujourd'hui. Il m'avait alors répondu que ce serait avec joie qu'il se joindrait à moi. Dès lors, je n'avais cessé de compter les jours jusqu'à son arrivée et plus le temps passé, plus j'angoissais à l'idée qu'il ai pu lui arriver un quelconque malheur sur le chemin. Je me demandais quel chemin il avait pris, le plus court par les pleines ou le plus long par les côtes... Je voulais qu'il me revienne, j'avais l'impression de ne pas l'avoir vu depuis des années. Le souffle me manquait lorsque je pensais à lui et mes mains tremblaient à chacune des nouvelles de Narnia et d'Archenland. Je craignais tant pour sa vie, elle semblait ne tenir qu’à un fil, lui le commandant, en plein coeur des batailles et moi, la Princesse, terrée dans son château.
Ce matin-là, je m'aérais l’esprit au balcon de mes appartements. Une brise légère venait caressait ma peau et soulever mes cheveux. Elle emmena aussi des hennissements de chevaux à mes oreilles. Personne ne devait arriver aujourd’hui, aucunes visites n’étaient prévus. Mon coeur sauta dans ma poitrine. J’avais l’impression de redevenir une enfant. Je courais presque dans les couloirs, ralentissant lorsque je rencontrais du personnel. Le sourire aux lèvres, les demoiselles que je croisais comprenaient vite qu’il s’agissait de mon aimé, elles dégageaient le passage, le sourire aux lèvres elles aussi. Elles avaient peut-être l’impression que cela faisait une éternité que je n’avais pas été dans cet état. J’arrivais enfin au bas des escaliers donnant sur l'extérieur. Je plaquais ma main sur ma bouche en reconnaissant Jon. Je décidais de me reprendre avant de sourire à nouveau. Ce n’était pas une attitude à adopter en tant que Princesse d’un Royaume. Il descendit de sa monture et se dirigeais vers moi. Il me prit la main et y déposa un baiser, je soupirais, soulagée de le retrouver. « Ma très chère princesse, vous ne sauriez à quel point j'ai attendu ce moment où de nouveau je pourrais voir votre sourire. »  Je voulais le serrer dans mes bras, m’assurer qu’il était bien réel. Il dû lire dans mes pensées puisqu’il passait ses bras autour de moi avant de murmurer « Tu m’a manqué. » Je respirais enfin. Le serrant contre moi, posant mes mains dans son cou puis sur son visage. « Toi aussi. Tu n’imagines pas à quel point. » Je lui volais un baisé furtif avant de m’écarter et de le prendre par la main. Je l’entrainais à l'intérieur. « Je vous conduirais à vos appartements où vous pourrez vous reposez et vous lavez si vous le souhaitez. » La bienséance voulait que je le vouvoie, elle voulait aussi qu’il n’y ai aucun contact entre nous, mais ma main ne pouvait lâcher la sienne, de peur de le perdre une nouvelle fois. Je me retournais vers lui et le regardais tendrement. « Il va falloir monter, en aurez-vous la force ? Après ce long voyage ? » J’avais envie qu’il me dise non, mais je savais bien qu’il lui faudrait se reposer et se laver s’il voulait être présentable à la cour, je ne pouvais décemment pas introduire mon future époux dans une telle condition...

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Marchons ensemble sur un même chemin.   Ven 12 Juil - 0:10

Sentir la chaleur de ses mains sur ma peau m'emplissait de bonheur. Après un si long éloignement, il ne m'en fallait pas plus. J'étais enfin là devant elle, mes bras l'entourant. Je profitais pleinement de son doux parfum, respirant le bonheur, mais surtout la propreté comparée à moi. Je devais dégager une forte odeur de cheval qui en aurait fait reculer plus d'une, sauf elle. La joie dépassait les senteurs, fort heureusement.« Toi aussi. Tu n’imagines pas à quel point. »  Un sourire naquit sur mon visage à ses premiers mots. Bien que je n'oubliais pas sa silhouette j'avais craint d'avoir oublié sa voix. Elle n'avait pas changé et je n'en fus que plus heureux. Son baiser volé me donna quelques palpitations et me laisser entrevoir que les jours à venir n'en seraient que plus beaux. Tout cela semblait bien déplacer pour nos aînés, mais nous n'étions que des Hommes qui succombions à notre passion. À cet instant nous aurions fait bien plus d’envieux que de révoltés.
Passant ses doigts fins entre les miens elle nous fît rentrer à l'intérieur où il y faisait bien plus frais et je déplorais de nouveau mon piètre état.« Je vous conduirais à vos appartements où vous pourrez vous reposer et vous lavez si vous le souhaitez. » je laissais échapper un rire. Il était plus que nécessaire que je me plonge dans une eau parfumée.Bien que j'avais essayé de maintenir une hygiène corporelle correcte tout du long du voyage, les quelques petites baignades ici et là n'avaient pas suffi. Mais avant toute chose il me fallait retirer tout mon équipement de route. Les dangers étaient bien présents et il était inconscient de ne pas porter quelques vêtements de protection et d'avoir constamment sur soi une épée. Prudent je me présentais presque comme un soldat venu en guerre, mais j'étais vivant.  « Il va falloir monter, en aurez-vous la force ? Après ce long voyage ? » Regardant les escaliers je penchais la tête. L'ascension serait bien moins fatigante que ces jours de voyage. Ce n'était qu'une petite étape en plus qui m'emmènerait vers un repos certain. « Vous voir me précéder le pas me donnera toute la force nécessaire. » J'irais là où elle me conduirait avec l’espérance qu'elle ne me laisse pas seul. J'aurais voulu que nous ne soyons que nous deux et que nous partagions un pur moment d'intimité. Une passion dévorante grandissait en moi et ce fut bien plus qu'un baiser dont je désirais. Je me contentais fort heureusement d'être juste près d'elle à la regarder. Veillant à ce que nous soyons seuls je posais mes lèvres sur celles de ma fiancée et nous offrais bien mieux qu'un baiser volé. Passant l'un de mes bras autour de sa taille je nous fis monter quelques marches.
« Soyez mon étoile... Je vous suis.»
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Marchons ensemble sur un même chemin.   Dim 25 Aoû - 1:34


I CHOOSE A MORTAL LIfE
It is mine to give to whom I will. Like my heart.

Je me retournais vers lui et le regardais tendrement « Il va falloir monter, en aurez-vous la force ? Après ce long voyage ? » Je craignais que cela ne soit trop pour lui, mais dans un sourire il répondit « Vous voir me précéder le pas me donnera toute la force nécessaire. » J’imaginais ce à quoi il pensait, j’essayais de deviner. Je n’avais envie que d’une chose, d’intimité et de proximité. Alors que j’étais exilée en Narnia, la bienséance était à peine respectée, même si nous faisions en sorte que personne ne nous voit. Je regrettais parfois ces rencontres à la lueur de la lune, cachée sous une capeline. Nous pouvions alors jouir d’une réelle intimité et nous avions le loisir de converser de façon ouverte.  C’est ainsi que j’étais tombée amoureuse de l’homme qu’étais Jon et nulle doute qu’il en avait été de même pour lui envers moi. Mon identité était resté secrète, de sorte que je ne craigne aucune animosité de la part des Narniens. Il déposa un baiser sur mes lèvres, baisé auquel je répondais. Il se plaça à côté de moi et entoura ma taille avec son bras, nous faisant monter quelques marches. il ajouta « Soyez mon étoile... Je vous suis.» Je l’entrainais alors dans l’escalier puis dans le long couloir qui le mènerait à ses appartements. J’ouvrais la lourde porte. La suite possédait un grand balcon donnant sur les jardins du château. Le lit était séparé de la pièce principale par des drapés légers. Le tout était dans des tons bleu nuit et argentés, tons qui me rappelais nos soirées passée sous le couvert des étoiles. J’avais tout fait préparé moi-même, jusqu’aux moindres détails. Dans une pièce attenante se trouvait la salle d’eau. La pièce avait un plafond vouté et était parsemé de mosaïques contant l’histoire de la naissance de la lune et des étoiles. Encore une fois, j’avais choisi cette suite exprès. Je prenais Jon par la main et le tiré vers le balcon, les servantes s’occupaient de verser de l’eau chaude dans la grande baignoire et de parfumer cette eau d’odeur de rose et de lavande. « Juste en face, ce sont mes appartements. » Je me retournais vers lui et plongeais mon regard dans le siens. « Il faudra attendre le mariage pour que nous partagions la même suite mon aimé. » Je savais qu’il en était conscient, mais je le précisais tout de même, ici, nous ne pouvions plus avoir la même proximité qu’à Narnia et les nuits que nous avions pu passer couché l’un près de l’autre ne pouvait plus avoir lieu en Calormen. Alors que j’entourais la nuque de Jon avec mes mains, une servante s’annonça par un petit raclement de gorge. Je lui jetais un regard et me détachais de Jon. M’avançant vers elle, elle s’inclina et ajouta « Le bain est prêt madame. » Je lui souriais et leur donnais congés. En tant normal, elles se seraient occupés du bain de Jon, mais je ne pouvais supporter l’idée de les laissé le voir. Jon était miens. Une vilaine jalousie dû aux retrouvailles. Je fermais les grandes portes après que les demoiselles soient partis. Je revenais vers Jon, que je tirais à l'intérieur de la pièce. Dans un silence, je lui retirais sa lourde cape des épaules et m’entreprit à délasser sa tunique. L’enlevant délicatement, je posais mes mains sur ses épaules, effleurant son torse de mes doigts. Je ne pouvais pas rester ou aller plus loin. Je posais alors mes lèvres sur les siennes, brulantes de désir. « Je vous attendrais dans les jardins. » Murmurais-je avant de m’enfuir. Le désir ardent me consumé, mais je ne pouvais y céder. L’air, légèrement frais, m’aiderait sûrement à faire retomber ce coup de chaud.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Marchons ensemble sur un même chemin.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marchons ensemble sur un même chemin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Le palais royal-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit