Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 I'm friend with the Monster... || PV: Ellana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Akasha
Chien du Diable
∞ messages : 36
∞ camp : Le sien.
∞ commentaires :


I am the Lover to your Nightmare...


MessageSujet: I'm friend with the Monster... || PV: Ellana   Sam 9 Nov - 21:47


I'm Friend with the Monster.



PV: Ellana.

Un jour comme un autre, du moins c'est ce qu'elle pensait. Hexès était là, dans cette grande forêt à rôder, cherchant de quoi se nourrir pour la journée. Elle avait pris sa forme animale; un grand lycan au pelage rouge sang aux rayures noires. Des ailes de démons, une queue de serpent, des cornes... Le tout aussi sombre que du charbon. Et puis il y avait ses yeux, des yeux à l'iris d'argent et à la pupille de serpent, capable de vous glacer le sang en un seul regard. Des crocs et des griffes acérés, une langue fendu... Il est clair que sous cette forme Hexès était loin d'être un petit chiot sans défenses.
Elle restait perchée dans les arbres, se déplaçait discrètement pour chercher une quelconque proie sans se faire remarquer. La forêt était complètement silencieuse; pas la moindre trace d'humain, et rare était les grands animaux qui s'y baladait, sans doute déjà chassé par les braconniers des royaumes. Par chance, de son estomac de loup, Hexès n'était pas affamée facilement, mais il est sûr qu'un humain normal qui serait dans sa situation aurait au moins le ventre gargouillant. Mais elle n'avait rien, chanceuse.
De ses yeux de démon, elle guettait la moindre trace d'animal, regardant partout autour d'elle en espérant trouver un bon en-cas. Et c'est au bout d'une bonne demi-heure de recherche qu'elle fini par croiser le chemin d'un grand cerf, se préparant directement à l'abattre.
Elle s'approchait de lui alors qu'il trottinait dans la forêt sans se douter du grand lycan qui l'observait, prêt à l'égorger. Finalement, elle était descendu de son arbre, s'approchant encore plus du cervidé en se cachant derrière de larges troncs d'arbres ou des buissons, marchant à quatre pattes pour éviter de se faire voir. Mais c'est alors qu'elle fut à quelques mètres derrière le cerf, presque sur le point de s'élancer sur lui, qu'elle senti une grand douleur lui lancer soudainement à la cheville, lui faisant pousser un grand jappement de douleur. Elle pouvait le voir courir, l'ayant cette fois-ci remarqué, mais elle fut retenu par cette douleur qui la tenait au sol; capturé par un piège à loup. Elle était si concentré sur sa proie qu'elle n'avait pas vu le piège, celui-ci l'ayant prise par surprise.
Elle grogna alors d'agacement en s'empressant de retirer le piège, séparant les mâchoire pour se libérer plus rapidement possible. La grande louve avait alors déployé ses ailes pour se propulser au ciel, pourchassant le cerf. Elle l'avait vite rattrapé, le voyant du haut de la forêt alors qu'elle volait rapidement au dessus des arbres.
Cependant, elle perdait de vue le cerf de plus en plus à cause des arbres qui le cachait, ne voyant qu'une petite partie de son pelage brun, et ses yeux fatiguaient peu à peu de bouger rapidement pour chercher la proie. Mais finalement, elle vit le pelage brun se ralentir, profitant de ce moment pour foncer dessus; baissant ses ailes pour y piquer tel un faucon. Alors elle tomba à terre avec sa proie, s'empressant de la garder en dessous d'elle, la plaquant au sol. Se retrouvant enfin nez à nez face à sa proie, elle grogna, montrant ses crocs juste devant l'animal, prête à l'égorger, les oreilles plaqués sur son crâne. Ses poils étaient hérissé, ses ailes à nouveau déployées alors que sa queue de serpent fouettait l'air derrière elle. Mais c'est lorsque sa vue revint enfin à la normale qu'elle se stoppa directement de grogner, ses oreilles se dressant de surprise, car ce n'était pas un cerf qui était face à elle, mais une femme.
Aussitôt, ses ailes s'étaient rentré et son poil rabaissé, alors qu'elle se recula en vitesse pour laisser la jeune femme qu'elle avait mise au sol. Elle fit de rapides pas en arrière, presque paniquée, espérant ne pas l'avoir blessée. Elle avait beau être une assassin de prime au coeur de pierre, elle avait horreur de faire du mal aux femmes.
Une fumée noire l'avait alors soudainement entouré, la cachant, et c'est lorsqu'elle se dissipa qu'une grande métisse aux cheveux courts noirs vêtu de cuir tout aussi sombre remplaça le grand démon. Elle n'osait même plus l'approcher, restant à sa place en se contentant de demandé:
-"Est-ce que ça va?! Je suis vraiment désolé! Je chassais et je vous est confondu avec un cerf à cause de vos..."
Elle désigna sa chevelure de sa main tatouée, incapable de terminer sa phrase; affreusement gênée. Il est vrai que les cheveux de la fille étaient de la même couleur que le pelage du cervidé, mais son gabarit n'était en aucun cas le même, comment elle avait put faire cette erreur. Sur le coup, elle se sentait également idiote...
Mais elle poussa un sifflement de douleur lorsqu'elle senti à nouveau sa cheville lui lancer, blessée par le piège qui l'avait capturée quelques instants avant. Elle jeta un oeil à sa blessure, voyant sa cheville ensanglantée. Elle était capable de rester debout, de supporter la douleur, mais elle savait déjà qu'elle allait boiter pendant un bon moment, ne pouvant alors s'empêcher de jurer entre ses dents:
-"Et merde..."
Décidément pas une journée comme une autre.


_____________________
« Akasha, le Chien du Diable.
Deesse des Enfers, Amante de Satan... »




« And here at the end, at the end of the hurt.
All the pain ain't the same when it's your turn to burn.
We're the heart for the heartless, the thoughts for the thoughtless,
The lies for the honest, we're the gods of the godless. »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ellana H. Ivaldi
Nomade
∞ messages : 52
∞ camp : Aucun
∞ humeur : Cela dépend de toi.
MessageSujet: Re: I'm friend with the Monster... || PV: Ellana   Mer 11 Déc - 16:08

[désolé pour le retard ><]

Le forêt de Narnia. Cet endroit était vraiment étrange, Ellana y était déjà venu plusieurs fois mais à chacune de ses visites elle se sentait mal à l'aise. Elle avait déjà enterrer pas mal de cadavres de soldats par ici et elle savait qu'il restait des vestiges de magie dans cet endroit. Un être bizarre finirai donc sûrement par retrouver les corps et par accuser la nomade. Mais bon, elle avait une excuses, si il y avait des morts ici c'était juste par légitime défense, Ellana tuait rarement pour le plaisir de tuer. Généralement elle faisait ça, soit pas défense comme je viens de le dire, soit parce qu'on lui en à donner l'ordre. Même si l'idée d'obéir n'était pas celle que préférait la jeune femme.

Avançant d'un pas sûr, ce n'était pas un peu de magie qui allait effrayer la nomade ! En plusieurs années d'errances dans le monde, la jeuen femme en avait vu des vertes et des pas mûres. Pour aujourd'hui, Ellana progessait à pied, elle avait abandonné sa monture dans la ville précédente parce qu'elle trouvait ça beaucoup plus simple de passer une forêt sans cheval. Seulement, elle était maintenant obligé de porter ses affaires, portant son armure sur elle et son épée toujours attaché à sa ceinture, Ellana portait également un sac en toile dans lequel tenait quelques provisions ainsi que sa robe, seul vêtement de rechange qu'elle ne voulait pas abandonner.

Ellana avait beau être sûr d'elle, elle restait prudente, elle avait déjà rencontré un centaure dans cette forêt alors qui savait ce qu'elle pouvait cacher d'autre ? Regardant le sol, la jeune femme repéra un piège et même plusieurs pièges. Apparemment, elle n'était pas seule ici et quelqu'un cherchait à se faire un casse-croûte. S'arrêtant un moment après avoir cru entendre un bruit, la nomade se retourna. Etait-ce le poseur de piège qui la suivait ? Ellana n'eut pas à se poser plus de question qu'un bête énorme qu'elle eu à peine le temps d'apercevoir lui sauta dessus. N'ayant pas eu le temps de réagir, la nomade se laissa écrasée par l'animal et elle fut bien heureuse pour une fois de porter son armure sur elle (qui était affreusement lourde et très déconseillé à porter pour marcher sur de longues durée).

La jeuen femme n'arrivait pasà décrire ce qui l'avait attaqué une sorte de gros loup noir avec des ailes et une queue de serpent qu'elle entraperçu durant une demi seconde. Ellana s'était presque résolu à finir ici dans une forêt Narnienne attaqué par un monstre bizarre, mais la bête sembla hésiter et ne l'attaqua pas, elle se retira même soudainement comme si elle avait pris peur. Reculant de quelques pas, une drôle de fumée sortie de nulle par entoura la bête qui se métamorphosa pour devenir une jeune femme métisse habillé avec une tenue en cuir assez spéciale. Quoique après ce qu'il venait de ce passer, cette tenue était plutôt normal.

-"Est-ce que ça va?! Je suis vraiment désolé! Je chassais et je vous est confondu avec un cerf à cause de vos..."

La métisse désignait la chevelure de son interlocutrice et cette dernière ce demandait bien comment on pouvait la confondre avec un cerf mais bon... Ce n'était pas le plus important, s'étant relever avec quelques difficulté durant la transformation de la bête, Ellana soupira longuement. Pourquoi c'était toujours à elle qu'il arrivait des choses aussi bizarre ? Non mais sérieusement, qui d'autre que cette nomade s'était déjà fait attaqué par une sorte de lycanthrope version démon/chimère ? Cette dernière émit d'ailleurs un sifflement qui sortit Ellana de ses pensées.

-"Et merde..."

Desendant son regard en suivant celui de son "attaquante", la nomade remarqua qu'elle était blessé à la cheville et vu que la blessure semblait saigner pas mal, elle s'était sans doute prise le pied dans un des nombreux pièges que la nomade avait pu voir avant. Elle s'approcha donc de la chimère-garou et lui répondit :

- Oui, ça va, heureusement que je porte une armure sinon je doute que mes os auraient tenu le coup. Mais je pense que maintenant il va falloir que je la retape un peu.

En effet, quelques pièces de l'armure avaient été déformé sous le poids de la bêtes. Ce n'était pas un réel problème en soit car une armure était faite un peu pour ça à la base, mais cela embêtait tout de même Ellana de savoir qu'elle devrait trouver un forgeron qui accepterait de lui prêter ses outils pour qu'elle puisse arranger ça. Pourquoi ne pas demander au forgeron lui-même de le faire ? Tout simplement parce que Ellana, grâce à ce que lui avait apprit son père savait réaliser ce genre de travail et donc elle ne voyait pas l'intérêt de payer quelqu'un pour faire quelqu'un chose qu'elle pouvait faire elle-même. Ainsi elle était également sûre du résultat.

- Je garde des doutes qaunt à ma ressemblance avec un cerf, mais bon je n'ai pas l'air la plus blessée en ce moment. Tu t'es prise dans un piège n'est-ce pas ?

S'agenouillant au sol pour mieux observer la blessure, Ellana n'osait pas y toucher. Elle ne voulait pas torturer non plus son interlocutrice, même si celle-ci l'avait attaqué avant, c'était un accident donc ele n'allait pas en faire tout un plat. Cherchant dans son sac en toile sur lequel, miraculeusement, elle n'était pas tombé, Ellana en sorti une bouteille dont on ne pouvait pas voir le contenu. Levant la tête vers la jeune femme, la nomade préféra la prévenir.

- Sa risque de piquer un peu et ce son mes dernière réserves alors évite de trop bouger.

Versant alors le contenu de la bouteille sur la cheville de l'ancienne bête, la nomade n'était pas très heureuse d'user ainsi du peu d'alcool fort qu'elle avait sur elle. Dire qu'elle gardait cette bouteille pour aller la boire tranquillement dans une plaine en écoutant le vent souffler paisiblement ou auprès d'un feu durant une soirée fraiche. D'ailleurs cela pouvait paraître bizarre qu'Ellana aide une personne qu'elle venait à peine de rencontrer et qui de surcroît l'avait tout de même confondue avec sa proie. Seulement la nomade n'était pas aussi méchante qu'elle pouvait le laisser paraître. Aider une personne blessé presque naturel pour elle, elle n'allait pas non plus laisser repartir cette femme en boîtant et en perdant autant de sang. Enfin si ele aurait pu, mais s'en aurait voulu alors, ne voulant pas vivre avec des regrets, Ellana agissait comme il lui semblait bon de faire. Sortant de son sac un bout de tissus, elle commença alors à faire un bandage sur la blessure et une fois cela fait, elle se releva difficilement (en même temps avec une armure c'est un peu compliqué de se baisser et de se relever...) pour faire face à son interlocutrice.

- Je ne suis pas une professionelle dans le domaine, mais je pense que ça sera un peu mieux ainsi... Enfin ça évitera au moins que la blessure s'infecte...

_____________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

I'm friend with the Monster... || PV: Ellana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: La Forêt-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit