Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Looking For The Lion ; RP intrigue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Tash
Dieu Calormène || PNJ
∞ messages : 30
MessageSujet: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Lun 11 Nov - 17:57


Looking For The Lion



    Ce sont dans les heures les plus sombres que l'espoir est le plus fort. Les âmes en peine, victimes de la misère incessante dans laquelle ils pataugent et vivent, décident de s'unir pour une juste cause. Le monde dans lequel nous vivons est composé de maints êtres vivants, dont les fils d'Adam, les filles d'Eve, les elfes, nains, faunes, animaux parlants ou bien encore les dieux. Les dieux ont toujours existé et existeront probablement toujours, ils sont à l'origine de notre univers. Il est d'ailleurs un dieu que beaucoup cherchent, sans jamais parvenir à le trouver. Il semblerait que celui-ci ne fasse son apparition qu'à ceux qui en ont vraiment besoin, et jamais celles-ci ne sont faites en vain. La dernière fois que quiconque a ainsi vu celui que l'on surnomme le grand lion, c'était lors de la guerre ayant mit fin au règne du roi Miraz. Il couronna ainsi lui-même le neveu de ce roi déchu, celui que l'on appelait le prince Caspian qui est aujourd'hui à nouveau roi.

    C'est donc pour cette raison qu'un groupe constitués d'archenlandais et de narniens décidèrent de mener ensemble, peut-être le plus grand voyage de leur vie. Après avoir passé plusieurs jours à se préparer et guidés par le prince d'Archenland, Jacen Deynor, le groupe a enfin prit la mer en direction des Sept Îles. Aslan ne semblant pas être présent dans un lieu où quiconque ne l'ait vu, il semblerait qu'il se trouve sur l'une des cinq îles inoccupées de ces lieux. De plus, alors qu'ils se rapprochaient en bateau de l'une d'entre elles, le petit groupe vit une silhouette se dessiner au large, fuyant quelque chose, probablement un danger. Le groupe décida donc d'amarrer et de laisser une partie de l'équipage sur le bateau. Seuls quelques hommes archenlandais, quelques narniens et le prince descendirent donc du navire afin de retrouver cette personne. Après tout, si l'île est inhabitée... que peut bien faire quelqu'un d'autre ici ?


Le groupe est constitué de :

Jacen Deynor
Amanda Lynn
Aurore Mirilallan
Lindorie


Le groupe vient donc de poser pied à terre après quelques jours en mer. Ces derniers sont accompagnés de PNJ constitués de marins et soldats archenlandais. Jacen est donc celui qui a eu pour charge de mener la mission à bien, car son frère et les Pevensie ne pouvaient pas entreprendre cette quête. Il est donc accompagné d'Amanda, nomade du côté de Narnia, d'Aurore, réfugiée protégée par les narniens et de Lindorie, elfe fidèle à ses roi et reines, qui désirait depuis longtemps déjà partir sur les traces du grand lion.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 220
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Dim 17 Nov - 13:14


Cela faisait depuis un bon bout de temps que l'elfe Narnienne n'était pas partie à l'aventure, mais qui disait aventure disait aller au devant de grands ennuis car il n'existe pas d'aventure sans problèmes. Heureusement elle n'en rencontra aucuns une fois embarquée sur le bateau. Elle ne connaissait presque personne et préféra suivre de loin les conversations. Optant pour la discrétion, elle s'installa dans la nacelle en haut du mat, là où devait se trouver le type sensé observer les alentours. C'était le meilleur point de vue pour observer toute la vie qui fourmillait sur le navire. De temps à autre elle se mettait à fredonner de vieilles contines en observant les eaux aux profondeurs infernales.

Un être l'accompagnait, comme elle avait une promesse à quelqu'un, son don restait le plus longtemps possible visible aux yeux de tous. Afin de ne pas effrayer l'équipage il n'apparaissait pas totalement, le bas de son corps était semblable à de l'éther fantomatique,de cette manière impossible de voir sa queue de serpent et ses épaisses écailles. De temps à autre tout au long de la journée on pouvait voir cette créature plonger dans l'eau et disparaître dans ses profondeurs avant de réapparaître de longues heures plus tard.

Au début ce spectacle avait attiré l'attention des marins puis au fur et à mesure que la traversée se poursuivait, certains faisaient des paries sur le nombre d'heure que la créature aux cheveux bleu et aux petits écailles de nacre, allait s'absenter. Puis le grand jour arriva et ils arrivèrent enfin à destination. L'elfe fut la première à voir cette silhouette sur l'île. Mais où allait-elle ? Et que faisait-elle ici ? L'air concentré, l'elfe avait revêtu sa tenue de voyage, une longue tunique verte et noir, des bottes de pirate et les cheveux au vent, la main posée sur le fourreau de son épée, elle s'arrêta de marcher pour attendre les autres. Au moins elle ne s'enfonçait pas dans le sable contrairement aux autres, ils allaient vite s'épuiser à se tordre les cheville s'ils devaient continuait leur chemin en longeant le bord de mer.

"Nous devrions rester sur nos gardes, cette personne fuyait peut-être quelque-chose..."

Une île déserte. Impossible qu'un nouveau peuple se soit installé ici, et ce serait trop facile de dire que c'est Aslan qui avait fait peur à cette silhouette. Un piège ? Peut-être qui sait ? Lindo ne connaissait pas très bien les Iles Solitaires bien qu'elle ait lu deux trois petites choses les concernant dans les livres d'histoire à Cair Paravell. Elle restait néanmoins sur ses gardes car ce serait trop stupide de se faire avoir à peine débarqué et la quête même pas commencée. Elle lança un regard interrogateur à leur meneur, attendant de savoir par où ils allaient commencer.

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Jacen Deynor
Prince d'Archenland
∞ messages : 43
∞ camp : Archenland
∞ double-compte : Eléa E. Lys, Naïla Ema Till'aam
∞ humeur : Blagueur
∞ commentaires :
War is life. Life is laughter. Laughter is me.

MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Lun 18 Nov - 18:39

Jacen observait le large. Il n'y avait rien d'autre à perte de vue que l'océan. A l'arrière du bateau, on pouvait apercevoir la mousse blanche dégager par le navire. Le vent soufflant dans les voiles les agitait doucement, laissant le drapeau archenlandais se dessiner complétement.
A bord, chacun s'affairait : certains s'occupaient des cordages, d'autres de nettoyer le plancher de temps à autre. Le capitaine dirigeait ses hommes et restait souvent près du gouvernail. Parfois, on organisait un combat à l'épée qui avait pour but de divertir les hommes. Et les dames présentes à bord admiraient la bravoure de ces vigoureux combattants.
Le prince d'Archenland était aux anges. Il avait été mandaté pour cette mission par son frère qui se retrouvait dans l'incapacité d'accomplir cette mission. Trouver Aslan demandait du temps, et il n'en avait pas. Déjà cette confiance de la part de son aîné, mais en plus, il se retrouvait seul homme au milieu de trois femmes. Autant il ne les connaissait pas, autant il pourrait faire connaissance et profiter de leur douce compagnie. C'est ce qu'il fit le jour de l'arrivée, et les autres avant bien sûr. Mais sous un magnifique soleil, alors que les marins pariaient sur le retour d'une créature étrange qui plongeaient avant de remonter à la surface, Jacen bavarda longuement avec Amanda et Aurore, cherchant néanmoins des yeux la troisième : Lindorie. Il quitta ses compagnes de voyage, marchant sur le pont puis vers l'avant du bateau.
Il l'aperçut, perchée sur la nacelle, observant l'horizon, ses cheveux volant au vent. Sa grâce naturelle était accentuée par son espèce : une elfe est toujours charmante et élégante. Le jeune homme était fasciné tout en étant curieux. C'était bien la première fois qu'il croisait le chemin d'une elfe.

Mais il n'eut pas le temps de se complaire dans cet état d'émerveillement très longtemps, car déjà, assis sur la figure de proue, il avisait une île au loin. Excité à l'idée de commencer l'aventure, la grande, il se précipita dans ses appartements, faisant son bagage en vitesse. Il emmena une cape, son épée, une dague et quelques affaires sans doute inutile qu'il désirait avoir près de lui, en toute circonstance. Je préciserai par exemple la bague de sa défunte mère qu'il garde très précieusement. Son coeur se serra en pensant à son visage, puis à celui de son cher loup albinos resté au pays.
Cependant, ce n'était pas le moment de déprimer. Il s'empara d'un arc et d'un carquois plein à craquer avant de s'engager sur le pont, arborant fiérement ses armes qui, une fois sur la plage, auraient un poids trop important et l'enfoncerait dans le sable. Mais Jacen... il pense surtout à faire le beau et l'intéressant avant tout. On lui excusera le désir de bien faire.

Lindorie mit pied à terre la première, suivie de Jacen qui évidemment peina à marcher correctement. Il se décida à abandonner sur la barque sa cape et le petit sac de voyage qui était bien trop lourd.
L'elfe préconisa de rester sur leurs gardes, ce qu'il comptait faire de toute façon. Lui aussi avait vu cette personne courir, fuir quelque chose peut-être. Il espérait juste qu'il ait pris peur devant la grandeur d'Aslan. Ce serait un point positif.
Courtois, il se retourna vers ses deux camarades.

- Nous y allons mesdames. Suivez-moi tous. Nous allons commencer par explorer la forêt bordant la plage, puis nous nous enfoncerons progressivement. En avant.

Il lança un regard aimable aux marins qui étaint venus avec eux, puis il prit la tête de la marche, avançant vers les arbres. Il gardait un oeil vigilant sur les alentours, tout en surveillant sa troupe. S'il arrivait quelque chose à qui que ce soit, il ne se le pardonnerait jamais...

_____________________


☼ Tous les hommes meurent un jour. Mais peu d'entre eux vivent vraiment. ☼

I want to dream. Touch the sky and the stars. Fly on a dragon. And see you again, my love. Yes, I dream... but I live, for me and you. For us !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Aurore Mirilallan
Narnienne
∞ messages : 31
∞ double-compte : Anne N. Elbereth & Anémone âkerfeldt
∞ humeur : se sent trahie
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Mar 19 Nov - 13:57


Looking For The Lion


Lorsque des éléments, des détails, même anodins, reviennent régulièrement dans une enquête, il faut toujours les retenir, parce qu'ils dissimulent à coup sûr une signification profonde.  ⊹ Aurore poussa la porte conduisant au pont et inspira l'air du large. Elle sourit quand le vent vint lui fouetter le visage, cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus mis les pieds sur un bateau.

Elle joignit ses mains. Elle était nerveuse. C'était la première fois depuis sa fuite qu'elle retournait sur sa terre natale. Et si Liam avait été mis au courant du retour de son épouse? Elle savait qu'elle n'avait rien à craindre avec le Prince Jacen mais il y avait toujours un risque pour qu'une embuscade les attendent. Elle stressait aussi à cause de Braethan, elle avait pris par à cette expédition sans en mettre son maître d'arme au courant… Elle savait comment il allait réagir: il allait tout faire pour empêcher son élève de prendre le bateau. Elle avait donc profité de l'absence de celui ci pour accompagnée le Prince Jacen, l'elfe Lindórie et la nomade Amanda dans leur quête. Elle espérait ne pas être un poids pour ses camarades et que ses cours d'armes lui seront utiles… Même si elle espérait ne pas être contrainte à blesser quelqu'un.

Elle alla discuter avec le Prince et Amanda puis poursuivi la conversation avec la nomade, Jacen voulait savoir où était l'elfe de l'expédition. Elle se rendu à l'avant du bateau après un moment pour regarder l'océan à perdre de vue quand elle vit une des îles inoccupées des Sept Îles. Elle quitta son poste d'observation pour se rendre dans sa cabine pour troquer sa robe bleue contre une autre tenue tout en rouge. Elle mit une cape, pris son sac en bandoulière remplis d'objets de première nécessité, son épée ainsi que de quelques vêtements de rechange et attacha ses cheveux en chignon avant de rejoindre ses compagnons sur une barque.

Ils arrivèrent vite à terre et l'elfe fut la première à sortir de leur embarcation. En descendant, Aurore eu un peu de mal à se faire au sable malgré le fait qu'elle était vêtue légèrement. Jacen était celui qui semblait avoir le plus de mal à se faire à marcher dans un sol friable et il du abandonner ses affaires sur le bateau. L'elfe du voyage préconisa la prudence car ils avaient vu quelqu'un prendre la fuite.

Le Prince Jacen fut le deuxième à prendre la parole:
- Nous y allons mesdames. Suivez-moi tous. Nous allons commencer par explorer la forêt bordant la plage, puis nous nous enfoncerons progressivement. En avant.

"Je connais ce coin, j'y venais avec mon père jadis! Je pense pouvoir vous servir de guide"

C'est ainsi que l'équipe de recherche du grand lion s'enfoncèrent dans une des Sept Îles. Aurore devait être celle qui surveillait le plus les alentours à l'affut du moindre piège ou indice les mettant sur les traces de ce qu'il cherchait. Mais il y avait autre chose qui perturbait Aurore: qui était cette personne qui fuyait?


Avatar:Hollow Bastion

_____________________
Justice sera faite!
Il n'y a aucune chance, aucune destinée et aucun sort qui puissent entraver la fermeté d'une décision prise par une âme déterminée.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Tash
Dieu Calormène || PNJ
∞ messages : 30
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Jeu 21 Nov - 13:46


Alors que le groupe met enfin pied à terre, de la fumée commence à s'élever vers le ciel au niveau des hauteurs de l'île. Cette fameuse silhouette serait-elle allée là-bas ? Y est-elle encore ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Amanda Lynn
Nomade
∞ messages : 171
∞ double-compte : Jace Deynor, Eden J. Thoryse, Theo D. Dacan
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Sam 23 Nov - 12:31




LOOKING FOR THE LION

when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well.


Je regardais l'horizon marin, l'aire pensive. Cela me faisait très étrange de naviguer, de repartir à l'aventure comme ceci, alors qu'il n'y a pas longtemps encore, j'étais enfermée dans les cachots du déchu roi Edwin, cherchant à me libérer. Finalement, on vint à ma rescousse quand Edwin fut porté disparu puis considéré comme mort. Personnellement, j'avais du mal à croire à cette mort, mais du moment que j'étais libre, pour l'instant je préférais me concentrer sur ma mission. Retrouver Aslan pouvait sembler fou, peut-être était-ce une quête impossible à mener ? Je souris. Non, rien n'était impossible lorsqu'on y croyait vraiment très fort. J'avais été surprise toutefois que les Pevensie et les Deynor me proposent de participer à cette mission, après tout, ils auraient pu engager quelqu'un d'autre, bien que j'étais de leur côté, même en étant nomade. J'étais donc à la fois surprise et honorée. Ils me faisaient confiance pour cette mission et je ne comptais pas les décevoir. Le fait que celle-ci était secrète renforçait grandement mon excitation.

J'avais fait la connaissance en arrivant sur le bateau avec le prince Jacen, il était très gentil, drôle et accessible, comme le disait les gens, avec une jeune femme du nom de Aurore qui était très gentille et avec qui je discutais beaucoup. Par contre, il y avait cet elfe narnienne qui restait en retrait. Voyant qu'elle semblait réfléchir, je n'avais jamais osé l'interrompre, mais je comptais bien lui parler à un moment ou un autre, car après tout, elle faisait partie elle aussi de la mission.
Tandis que le bateau se rapprochait de l'une des îles, l'équipage aperçut une silhouette se dessiner sur celle-ci, semblant fuir quelqu'un ou quelque chose. Je n'avais pas vu la scène, mais si tout le monde le disait, je n'avais pas de raison de ne pas y croire. « Nous y allons mesdames. Suivez-moi tous. Nous allons commencer par explorer la forêt bordant la plage, puis nous nous enfoncerons progressivement. En avant. » nous dit par la suite Jacen de manière très courtois. J'appréciais sa façon de parler, mais j'espérais fortement qu'il ne nous considérait pas comme de simples demoiselles accompagnant les hommes, car j'étais aussi forte qu'un soldat et j'étais capable de me battre et Aurore et l'elfe qui s'appelait Lindorie semblaient être elles aussi capables de se défendre. Toutefois, le regard bienveillant que portait Jacen à toute la troupe la rassurait, en même temps être chef de file cela ne devait pas être facile car il devait surveiller tout le monde et s’assurer que la mission se mène à bien sans qu’il arrive quelque chose à quelqu’un.

Je posais un pied sur le sable, habituée à marcher le long de la plage près de Cair Paravel, je n'eus pas trop de difficultés de ce côté-là. On arriva à proximité de la forêt. Tandis que le groupe s'avançait vers celle-ci, je regardais autour de moi quand soudain, j'entendis des cris derrière moi. C'était l'équipage restait en retrait qui faisait signe de regarder le ciel. Je levais alors machinalement la tête et aperçut de la fumée s'élever vers les hauteurs. « Prince Jacen ! » criais-je sans trop forcer non plus sur ma voix. L'archelandais se retourna. « Regardez le ciel ! » lui dis-je en pointant du doigt la fumée. Je ne savais pas pourquoi, mais je sentais qu'on n'allait pas tarder à s'aventurer en direction de cette fumée.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 220
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Dim 24 Nov - 9:41



A peine avaient-il eut le temps de s'avancer vers les bois qu'un des membres du groupe remarqua quelque-chose dans le ciel. De la fumée. Ils devaient changer leur plans que cela plaise ou non au prince qui les accompagnaient. Juger les gens n'était pas une habitude de l'elfe, elle préférait passer un peut plus de temps en leur compagnie avant de se faire une idée de quel genre de personne chaque membre de cette petite équipe incarnait. Elle s'arrêta alors sur ses pas pour se retourner vers Jacen. D'ordinaire les dames de la cours baissaient les yeux devant un membre de la famille royale, c'était sans doute une marque de respect, bien sur, ce n'était pas une coutume chez Lindórie, elle planta ses yeux étincelants dans ceux du Prince d'Archenland. Sa voix mélodieuse emprunt d'une certaine méfiance.

"Pardonnez-moi votre majesté, mais nous allons devoir changer nos plans, nous ne pouvons nous aventurer sous le couvert des arbres sans suivre la direction qui nous est désormais indiquée. De la fumée, en plein jour ! Je doute que cela soit un feu de campement, quelque-chose de grave à du se passer."

Elle ne voulait pas non plus passer pour quelqu'un d'irritable, c'était Jacen qui commandait cette expédition, donc c'était à lui que revenait la décision de changer de plan. Avant même qu'il n'ait eut le temps de prendre une décision, la jeune elfe reporta son attention sur Aurore. Puisqu’elle avait dit connaître les lieux, peut-être qu'elle en saurait un peut plus. Pointant un indexe accusateur vers la fumée grise qui montait vers les cieux, l'elfe poursuivit son enquête.

"Savez-vous s'il existe un refuge, une cabane ou quelque-chose du genre dans cette direction ? "

L'esprit des eaux toujours à côté de sa maîtresse ne détachait plus ses yeux bleu de la fumée, lui aussi semblait inquiet et le regard qu'il lança ensuite à l'elfe puis aux autres membres du groupe traduisait sa pensée: il n'aimait pas ça. Ils n'étaient pas assez proche de la forêt pour que Lindórie puisse ressentir les émotions et les pensée des arbres, car même s'ils n'avaient pas d'yeux, ils était capables de ressentir tout ce qui se passait autour d'eux, c'était le silence radio. Inquiète, c'était ce qu'elle était mais pas seulement, l'aventure, cela faisait depuis tellement longtemps qu'elle en rêvait et enfin elle avait accepté d'y repartir avec des gens qu'elle ne connaissait pas, existait-il une chose plus merveilleuse que de découvrir l'inconnu et d'aller aux devant de grands ennuis ? Peut-être les bras d'un homme... Chassant cette image qui commençait à revenir en arrière plan de son esprit, l'elfe s'obligea à se concentrer sur les alentours. La créature aux cheveux bleu et aux écailles se mit à sourire comme s'il venait d'entendre les pensée de Lindórie, il se mit même à glousser, un sons étrange qui se mis à flotter sur l'air. L'elfe lui donna un coup de coude entre les côtes tout en fronçant les sourcilles l'air irritée, ce qui l'amusa encore plus.

"La ferme Ananda... "

Commençant à penser que c'était une mauvaise idée que d'avoir fait cette promesse de s'occuper un peut plus de son don  afin de renforcer le lien qui les unissait, Lindórie croisa les bras, attendant la réponse de ses compagnons de route. Derrière, l’équipage qui les accompagnaient et qui jusque là était resté bien silencieux, semblait recommencer leurs paris entre les "Il a une voix bizarre !" et " D'où ça vient ce nom ?!" et on en passe. Au moins, il y en avaient qui ne s'inquiétaient pas pour la fumée. Étaient-ils simplement au courant de la mission et de son importance, pensa la jeune femme .

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Jacen Deynor
Prince d'Archenland
∞ messages : 43
∞ camp : Archenland
∞ double-compte : Eléa E. Lys, Naïla Ema Till'aam
∞ humeur : Blagueur
∞ commentaires :
War is life. Life is laughter. Laughter is me.

MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Dim 24 Nov - 15:14


Jacen marchait en tête. Son esprit était en ébullition. Tout était trop calme autour d'eux. Rien ne bougeait à part les branches dans le vent. Les vagues s'écrasaient contre la plage, affichant cette écume blanche.
Tout était réellement trop calme. Quelque chose clochait, son instinct le lui criait. Avant il avait marché avec l'armée, à son commandement d'ailleurs. Ce même pressentiment s'était emparé de lui à cette époque. Ils avaient été pris dans une ambuscade.
Ni une ni deux, il tira son épée, sentant qu'il allait bientôt s'en servir. Peut-être se trompait-il - et il l'espérait - mais il valait mieux être paré à toute attaque.

Les hommes derrière lui criaient. Il n'entendit pas leurs paroles, concentré sur l'environnement. Au moment où il allait regarder le ciel, pour découvrir un lion ailé, un dragon ou juste un oiseau, une voix féminine l'appela et il la fixa. Il s'exécuta immédiatement, suivant la direction indiquée par ses suivants.
Et il vit cette fumée étrange s'élevant vers la firmament. La personne qui l'avait allumé devait être encore là-haut, au sommet. Il fallait s'y hâter.
Mais avant qu'il ait pu donner l'ordre de se mettre immédiatement en marche, Lindorie planta ses yeux dans les siens, préconisant de renoncer à l'exploration des bois. Il nétait pas con au point de laisser une chance de trouver Aslan lui passer sous le nez. Peut-être cette fumée était un signe du fuyard d'avant.
L'elfe s'adressa à Aurore qui auparavant avait dit connaître cet endroit. Cela pouvait bien sûr être utile, mais pour appeler à l'aide on ne chercher pas forcément une cabane ou un autre abri pour faire un signe.
Le prince retourna vers la barque, ordonnant aux quelques hommes restés en retrait d'aller prévenir le capitaine du navire de leur choix et des récents événements. Ces derniers saluèrent le prince Jacen avant de s'exécuter.

Revenant sur ses pas, il mit fin aux bavardages des marins avant de poser sa main sur l'épaule d'Aurore puis de Lindorie.

- Inutile de savoir s'il y a un abri là-haut. Nous y allons sans plus attendre. Et préparez-vous à vous défendre si nécessaire. Que chacun de vous se tienne donc prêt à sortir son arme.

Le meneur de la troupe dégaina son épée tandis que ses hommes faisaient de même. Naturellement, il demanda à ce que tout le monde reste groupé afin d'éviter tout accident.
Tous ensemble, ils commencèrent à se diriger vers les hauteurs de cette île inoccupée.
A nouveau l'esprit du prince d'Archenland était rempli de questions. Qu'y avait-il donc en ce lieu ?

_____________________


☼ Tous les hommes meurent un jour. Mais peu d'entre eux vivent vraiment. ☼

I want to dream. Touch the sky and the stars. Fly on a dragon. And see you again, my love. Yes, I dream... but I live, for me and you. For us !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Tash
Dieu Calormène || PNJ
∞ messages : 30
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Dim 1 Déc - 2:38

L'équipage a donc décidé de se diriger vers l'origine de la fumée, toujours à la recherche de cette silhouette disparue. Au bout d'une dizaine de minutes, après être entrés dans la forêt, des membres de l'équipage restés à l'arrière se sont mystérieusement volatilisés, et ce depuis un certain moment.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Amanda Lynn
Nomade
∞ messages : 171
∞ double-compte : Jace Deynor, Eden J. Thoryse, Theo D. Dacan
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Dim 1 Déc - 14:52




LOOKING FOR THE LION

when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well.


La découverte de cette fumée dans les hauteurs de l’île avaient changé totalement les plans du prince Jacen qui consistaient à s’aventurer dans la forêt afin de faire un repérage des lieux. L’elfe Lindorie fit par de sa pensée à Jacen et pour le coup, je fus assez d’accord avec elle, car une fumée comme ça, ce n’était pas normal et on ne pouvait prendre le risque de s’aventurer librement comme ceci sans faire attention. Je ne connaissais pas Lindorie, mais pour avoir beaucoup voyagé, je savais que les elfes avaient de bonnes intuitions, donc je décidais de lui faire confiance. Et puis, bien que ce soit temporaire, nous sommes une équipe et dans ma conception des choses la confiance est le premier pas pour accéder à cet état d’esprit. Si on commençait à se disperser de toute manière on n’allait pas y arriver, donc il valait mieux qu’on s’organise correctement dès le début.
L’elfe demanda par la suite à cette jeune femme, Aurore, si elle savait s’il y avait une cabane dans le coin, un refuge ou autre. « Inutile de savoir s'il y a un abri là-haut. Nous y allons sans plus attendre. Et préparez-vous à vous défendre si nécessaire. Que chacun de vous se tienne donc prêt à sortir son arme. » répondit aussitôt le prince Jacen avant de dégainer son épée. Je posais une main sur mon fourreau, accroché à ma ceinture, mais ne toucha pas à mon sabre. Mais il valait mieux l’avoir à porter de main, au cas où.

Je n’étais pas spécialement pour qu’on se dirige sans précaution vers les hauteurs de l’île, mais après tout, c’était Jacen le meneur du groupe, donc il fallait l’écouter. Toujours en tenant à proximité mon arme, j’avançais en compagnie du groupe dans cette forêt tropicale plutôt étrange. Je sentais une aura plané autour de nous, mais j’étais incapable de déterminer si elle était malveillante ou non, mais en tout cas, j’avais un mauvais pressentiment, malgré que les lieux étaient plutôt calmes, voire banales.
On continua alors d’avancer tranquillement, guettant le moindre geste, le moindre danger, la moindre chose étrange. Mais rien. J’étais dans les dernières à avancer. Juste derrière moi, il y avait quelques hommes qui nous avaient accompagnés. Ils étaient bien silencieux depuis le début de l’expédition, en même temps on n’avait pas très envie de parler de peur d’alerter quelqu’un ou quelque chose. Cependant, j’entendis de moins en moins le bruit des pas, les branches et les plantes se brisant sur leurs passages. Je jetais un coup d’œil en arrière et écarquilla les yeux devant ce vide totale. Je m’arrêtais alors, stupéfaite. Où étaient-ils tous passé ?
Je me retins de crier en me mordant la lèvre inférieure, mais cette scène me provoqua un certain sentiment d’effroi. Il y avait quelque chose d’anormale, ils avaient disparus comme ça, comme par magie ou je ne sais quoi. Une chose était sûre, ils n’avaient pas rebroussés chemin sans alerter le prince. De toute manière je les aurai entendus. Je fis signe au reste du groupe, silencieusement, histoire de ne pas avoir à crier à Jacen en tête de file. Ils se rapprochèrent tous vers moi et je déglutis « Les hommes derrière moi ont disparus… » dis-je sur un ton un peu trop solennelle à mon goût.

love.disaster

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Aurore Mirilallan
Narnienne
∞ messages : 31
∞ double-compte : Anne N. Elbereth & Anémone âkerfeldt
∞ humeur : se sent trahie
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Dim 1 Déc - 18:44


Looking For The Lion


Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais ⊹ Le groupe mené par le Prince Jacen d'Archenland s'enfonça dans la forêt d'une des îles peuplants le royaume de Narnia. La forêt était dense mais ayant été habituée à l'explorer plus jeune, Aurore n'eu aucun mal à passer outre les nombreuses racines ce qui n'étaient pas le cas de certains marins qui se prenaient les pieds dedans.

Soudain, les marins restés près des chaloupes crièrent après nous et la  responsable des bibliothèques de Cair Paravel se retourna vers eux. Ils faisaient signe pour que le groupe composé d'Amanda, d'Aurore, de jacen et de Lindórie ainsi que quelques marins regardent au loin. La jeune femme regarda dans la direction indiquée et aperçu de la fumée s'élever vers le ciel.
Amanda le remarqua aussi car elle appela le frère jumeau du Roi Jace

« Regardez le ciel ! » S'écria la nomade.

L'elfe du groupe le remarqua aussi et s'arrêta pour faire volte face et faire face au chef du groupe.

"Pardonnez-moi votre majesté, mais nous allons devoir changer nos plans, nous ne pouvons nous aventurer sous le couvert des arbres sans suivre la direction qui nous est désormais indiquée. De la fumée, en plein jour ! Je doute que cela soit un feu de campement, quelque-chose de grave à du se passer."

Oui mais quoi? Cette île était inhabitée à sa connaissance! Il y avait bien quelques cabanons par ci et par là mais elles étaient abandonnés! La "documentariste" du groupe n'eu pas le temps de plus s'attarder sur ce sujet que l'elfe arriva à sa hauteur et pointa un doigt vers la fumée opaque qui s'élevait encore et toujours vers le ciel.

"Savez-vous s'il existe un refuge, une cabane ou quelque-chose du genre dans cette direction ? "

Si j'ai bonne mémoire, il y a bien quelques vestiges sur cette île mais tous ont été abandonné! Peut être que quelqu'un a pu venir s'y installer sans que les Mirilallan soient au courant"

Derrière elles, les marins parlaient entre eux mais aucuns ne semblaient inquiets qu'un feu se soit allumer en plein jour et, qui plus est, sur une île inhabitée! Ils sont bêtes ou quoi? Elle remarqua le Prince retourner sur leurs pas pour donner des ordres aux marins chargés de surveiller les chaloupes. Elle n'avait rien entendu mais les hommes s'embarquèrent sur les moyens de transports avant de prendre la mer en direction du bateau qu'ils avaient tous quittés quelques minutes plus tôt. Jacen revint et posa ses mains sur les épaules de l'elfe et de la documentariste devenue guide du groupe.

- Inutile de savoir s'il y a un abri là-haut. Nous y allons sans plus attendre. Et préparez-vous à vous défendre si nécessaire. Que chacun de vous se tienne donc prêt à sortir son arme.


Aurore mit sa main sur la garde de son épée et la dégaina. Au moins, elle pourra vérifier si ses entrainements avec Braethan avaient porté leurs fruits! Elle ne souhaitait pas devenir un poids pour le groupe et, surtout, elle voulait prouver à son maitre d'arme qu'elle n'était pas une gamine fragile mais une future gouverneur fière et forte!

Aurore suivi de près le Prince tout en oubliant pas de rester sur ses gardes et en prenant garde de ne pas se ramasser dans les racines qui parsemaient le chemin. Elle n'en montrait rien mais elle était inquiète… Qu'avait il ici? Et, surtout, est ce que cette fumée était un piège? Si oui, un piège de qui? de Liam? C'était tout à fait possible…

….

Elle ne savait pas si elle était la seule à le ressentir, mais elle sentait que l'ambiance devenait de plus en plus lourde! Comme si l'apesanteur s'était décuplée ou qu'une présence maléfique les encerclaient! Sa main sur son épée devenait moite et commençait à trembler. Elle souffla discrètement un bon coup pour calmer ses nerfs qui commençaient un peu trop à s'exciter à son goût.
Et, à force de rester sur ses gardes et de faire attention à ce qui l'entourait (en particulier avec son ouïe), elle entendait de moins en moins ses autres compagnons de voyage. Voulant vérifier si ils ne s'étaient pas arrêter pour faire une pause (après tout la pente devenait de plus en plus raide) ou on ne sait quoi d'autre, elle se retourna pour voir Amanda. Elle écarquilla les yeux. Mais où étaient les hommes qui les accompagnaient? Ils n'auraient pas laisser Amanda seule à l'arrière et, encore moins, rejoint la plage sans invertir le chef de leur expédition! Amanda sembla aussi se rendre compte du malaise car elle se retourna et leur fit signe. Aurore rejoint la nomade d'un pas souple et rapide en échangeant un regard entendu avec elle.


« Les hommes derrière moi ont disparus… »  Dit elle d'un ton solennelle mais, à sa tête, on voyait qu'elle n'avait pas fait exprès. Aurore dit: Je l'ai aussi remarqué! Mais où sont ils? On peut déjà retirer l'option qu'ils soient tous retourner sur la plage sans nous prévenir et en laissant Amanda toute seule derrière! Pas qu'elle pensait que Amanda était l'archétype de la demoiselle en détresse mais si elle avait appris quelque chose sur les hommes archenlandais c'était qu'ils étaient tous (ou presque) respectueux et, surtout, protecteur avec les femmes! Alors laisser une d'elles toute seule (ou presque) lors d'une mission qui pouvait s'avérer dangereuse, ce n'était pas crédible pour un sou! De plus, ils étaient aussi respectueux envers leur famille royale comme les narniens! Donc ils n'auraient pas pris la poudre d'escampette sans prévenir leur chef qui était leur Prince et le frère de leur Roi! Sous cet angle, même son histoire d'amour avec Liam Sastaroch était plus crédible!

…Deux petites minutes!
Et si c'était…? Non! Elle devenait paranoïaque à force d'avoir les nerfs tendus comme la peau d'un tambour! Profitant de leur "pause forcée", elle arracha sa gourde attachée à sa ceinture et bu un coup avant de la rattacher. Soyons réalistes! Liam ne devait pas être suffisamment bien renseigner - tout roi imposteur qu'il était - pour savoir que sa femme "bien aimée" était de retour au pays! Aurore y avait fait bien attention et avait même été jusqu'à cacher son projet à son propre maître!  

Et en imaginant que c'était bien son abruti de mari qui était derrière ça, elle ne voyait pas l'intérêt de faire disparaitre les hommes du Prince Jacen! Mis à part pour les laisser sans défense…  Elle se reprit sentant les regards sur elle et ne voulant pas plonger encore plus dans son délire digne d'un roman:
Non, ce n'est rien! Je me suis faite de fausses idées! Dit elle d'une voix qu'elle voulait rassurante mais elle n'avait pas pu empêcher son timbre de voix de trembler un peu.



_____________________
Justice sera faite!
Il n'y a aucune chance, aucune destinée et aucun sort qui puissent entraver la fermeté d'une décision prise par une âme déterminée.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Tash
Dieu Calormène || PNJ
∞ messages : 30
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Jeu 26 Déc - 1:53

Le groupe est entré dans une zone au parterre de fleurs rouges au doux parfum enivrant qui les endort complètement. Au pays des songes, nos chers amis se retrouvent au gué de Beruna lors de la dernière bataille, celle ayant opposé les souverains Peter et Jace à Yoren et Caspian. La guerre fait rage et les corps tombent, les épées s'entrechoquent et la mort se trouve partout. Le problème, c'est que ce qui s'avère être les fantômes de Beruna sont en réalité bien présents en chair et en os. L'heure fatidique approche, et la guerre sera bientôt terminée. Qu'auriez vous fait si vous aviez été présents au mauvais endroit au mauvais moment ? Si vous aperceviez au loin deux rois prêts à marquer un tournant décisif dans notre si belle histoire ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 220
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Ven 27 Déc - 7:18



Un frisson parcourut l'échine de l'elfe lorsque la main du Prince se posa sur son épaule. Sans vraiment s'en rendre compte, elle lui lança un regard à faire frissonner un dragon. Certes le dialogue qui suivit se tenait, mais ce n'était pas une raison pour la toucher. Dégainant à son tour son épée avec une rage mal contenue, elle ne détacha son regard du prince qu'après lui avoir tourné le dos. Plus déterminée que jamais et sur le qui-vive, l'elfe était fin prête à toutes les éventualités. Si des lutins des bois déboulaient et les encerclaient, elle leur trancherait la tête; si des bandits les menaient dans un guet-append, elle leur transpercerait le coeur avant même qu'ils n'aient eut le temps de l’assommer, non, elle ne se permettrait pas de commettre les mêmes erreurs que la dernière fois.

Lindórie fit volte-face lorsqu'elle entendit Amanda dire que les marins avaient disparus. C'était impossible ! Où pouvaient-il bien être ? Et pourquoi n'avait-elle rien entendu ? Un troupe d'homme aussi peut discipliné, ça s'entendait tout de même ! Ne prêtant presque aucune attention aux réactions de ses camarades, l'elfe ne cessait d'observer les alentours avec un calme déconcertant. Aurore quant à elle semblait incertaine, mais ses suppositions restèrent infondés. Lindórie rengaina son arme, produisant ainsi un bruit métallique, qui resta en suspens dans les airs. La tension était montée d'un cran au sein du groupe d'aventuriers et la tranquillité de l'Ile semblait dissimuler un grand mystère. Si cela se trouve, les hommes avaient tout simplement décidés de se cacher plutôt que d'affronter les dangers à venir, pensait l'elfe. Mais quelque-chose clochait.

"Nous devons continuer, ils ont sans doute emprunté un autre chemin."

Ne s'arrêtant pas de marcher, elle déboula à la suite du Prince dans une sorte de clairière emplie de fleurs rouges. Étrange, elle n'avait jamais vu de tel spécimen auparavant. Et quel délicieux arôme ces trésors de la nature dégageaient. Elle qui pourtant avait d'énormes connaissances en herboristerie. Faisant quelques pas, elle ne s’aperçut que trop tard, que les fleurs dégageaient des spores. C'était sans doute à cause de ça qu'elle se sentait si bien... tellement bien que ses yeux avaient du mal à rester ouverts. Encore un pas et ce fut à son tour de poser une main sur l'épaule de Jacen, mais lorsqu'elle ouvrit la bouche pour lui dire qu'il ne fallait pas rester là, elle sentit ses jambes céder. Un bruit de bataille la réveilla soudainement. Se relevant d'un bond elle regardait autour d'elle où des armées se déchiraient. Comment étais-ce possible ? Une gerbe de sang chaud l'éclaboussa, a faisant tressaillir, juste avant qu'un affreux montre sans poile ne se dirige vers sa direction, un rictus sur les lèvres. C'est alors que l'elfe murmura.

"Beruna... "

Plus loin il y avait les grands dirigeants de ce monde, parmi eux se trouvait... Peter le Magnifique. Comment étais-ce possible ? N'avait-elle jamais vécu toutes ces autres choses qui s'étaient passés après la mort de son roi ? Son roi n'était-il jamais mort ? Etais-ce un coup des dryades ? Lui avait-on offert une chance de revenir dans le passé pour éviter la mort du roi de Narnia ? Peut-être qui sait. Alors elle dégaina son arme, et lança un regard sur le côté. Un guerrier d'Archenland venait d'abattre un ennemie qui lui fonçait droit dessus. Il n'échangèrent rien d'autre qu'un regard, signant ainsi leur alliance afin de terrasser le monstre énorme. Ils s'élancèrent armes au poing, Kristian lui sectionnant les genoux, Lindórie prenant appuie sur les épaules de l'Archenlandais afin de s'élancer en hauteur et d’abattre son arme sur la tête du monstre, ouvrant son crâne en deux. Le colosse tomba à la renverse tandis que la jeune elfe, perchée sur le cadavre de son ennemi cherchait du regard sa majesté. Mais où étaient les autres ? Oui ceux de son équipe, Jacen, Aurore, Amanda ? Où qu'ils soient, ils ne pouvaient pas ne pas réagir dans cette situation. Plutôt que de tenter quelque-chose de stupide, elle cria à ses alliés, car à cette époque, sous les ordres d'Edmund, elle avait rassemblé toutes les créatures capables de se battre.

"Aslan, père de toute chose, veille sur nous et empêchera l'histoire de se reproduire deux fois de la même manière ! "

Brandissant son épée au dessus de sa tête, l'elfe entendit les cries de ses camarades lutant comme des démons face à l'ennemie quand soudain une flèche passa tout près d'elle et fusant à toute vitesse dans la direction de Caspian. Lindórie pivota sur elle même et découvrit avec stupeur, son compagnon de bataille, l'Archenlandais, tenant en ses mains un arc dont la corde tremblait encore. Qu'allait-il se passer à présent ?


Spoiler:
 

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Jacen Deynor
Prince d'Archenland
∞ messages : 43
∞ camp : Archenland
∞ double-compte : Eléa E. Lys, Naïla Ema Till'aam
∞ humeur : Blagueur
∞ commentaires :
War is life. Life is laughter. Laughter is me.

MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Lun 30 Déc - 16:13


Le groupe avançait toujours, tranquillement, en silence. Pourtant Jacen était troublé. Qui était cette silhouette ? Que fuyait-elle donc ? Des marins avaient dit la voir filer comme si le diable était à ses trousses. Y avait-il un réel danger sur cette île ? Et si le groupe dont il était le meneur courait à sa perte…
Jacen n‘avait rien à perdre. Il avait déjà par plusieurs fois eu l‘envie de mourir, de quitter un monde qui selon lui n‘avait pas besoin de sa présence. Il avait perdu ses parents, son amour. Il ne serait jamais roi, il avait été un temps à la tête de l‘armée d‘Archenland avant de laisser sa place. Qu‘est-ce qui le retenait ici ? Rien, à part l‘amour fraternel que lui portait son frère, l‘affection de Susan et Lucy, l‘amitié d‘Edmund. Le peuple l‘appréciait aussi. Mais à côté du vide dans son cœur, ce n‘était rien. Pas grand-chose, pas assez pour faire la différence dans la balance. C‘était un poids plume, tandis que le gouffre en lui pesait plus que du plomb. Il était las, détruit moralement et ne s‘en était pas vraiment remis. Il ne lui restait plus rien de bon à Narnia ou Archenland. A part son loup en fait.
Le jeune homme marchait, perdu dans ses pensées, se prenant de temps à autre une branche dans la figure. Mais la douleur n‘était pas aussi intense que les plaies du cœur. C‘est pourquoi il ne s‘en préoccupait pas. Maintenant, si un fou furieux lui avait sauté dessus en hurlant, peut-être aurait-il réagi sachant que c‘est un tantinet plus important pour sa misérable vie.

C‘est à peine s‘il fut chamboulé par l‘annonce de la disparition de ses compagnons. Non, il n‘avait as déserté, il n‘aurait pas pris ce risque, pas avec Jacen en meneur. Il n‘aurait pas pris le risque de mourir par sa lame, car ils étaient assurés de se faire égorger vifs si jamais ils avaient quitté le groupe, par peur de mourir dans d‘atroces souffrances. Pour trouver Aslan, il fallait faire tous les sacrifices.
Le prince ne réfléchit pas davantage. Tout comme Lindorie, il songeait que ces hommes avaient été séparé d‘eux lors d‘une pause besoin et qu‘ils avaient pris une autre route. C‘était forcément ça. Ils n‘étaient pas morts ni rien. Quoi que, la mort guette et prend tant de monde ici bas. A croire que les dieux veulent de la compagnie, qu‘Aslan veut des gens dans son pays et que Tash désire torturer plus de mauvais esprits. Les dieux sont cruels, ils prennent des poignées sans regarder qui ils emportent. Un simple soldat, un écuyer fêle qui ne demandait qu’à vivre en paix. Un paysan et sa famille, massacrés lors d’une invasion barbare. Un bébé mort né. Une femme à l’accouchement, alors qu’elle donnait un jeune duc, un comte, un prince, un héritier tout simplement. Un amour, un véritable amour, le vrai le pur, celui qui donne des ailes, qui fait soulever des montagnes. Et qu’on ne retrouvera plus jamais. A Jacen, on lui avait pris. Et il n’en trouverait plus un semblable. On n’aime qu’une fois dans sa vie. Les autres, ce sont des amourettes, des filles que l’on croit aimer mais avec qui il y a une limite. Pour sa dulcinée, il aurait décroché la lune, il aurait marché sans pause jusqu’à l’Empire de Calormen, il aurait hurlé qu’il l’aimait comme un fou.
Mais il n‘a pas fait, et ne fera jamais.

Voyant l‘elfe de Narnia marcher avec détermination vers lui, il serra les poings, ruminant sa rage, mais se tut. Puis il se détourna pour déboucher dans une grande clairière aux douces senteurs. Il y avait des fleurs partout qui lui rappelèrent alors quelques clairières dans la forêt, ou encore les jardins où sa mère se plaisait à se balader dans la journée ou même la nuit au clair de lune. Il se souvenait l‘avoir vue marcher en chemise de nuit. Crise de somnambulisme. Le parfum était aussi doux qu‘à cette époque où tout allait bien pour lui, jeune garçon, prince d‘un royaume prospère. C‘était le bon temps, il n‘aurait pu rêver alors d‘une vie plus heureuse. Aujourd‘hui, la donne avait changé bien entendu. Plus rien n‘étais comme avant. D‘une part parce qu‘il avait perdu sa mère, et d‘une autre parce qu‘on ne pouvait modifier, revenir dans le passé. Inconcevable, il faut être fou pour espérer pouvoir changer le cours des événements et revenir en arrière, sur ses erreurs…
Cette clairière, ces fleurs et leur parfum délicat lui faisaient tout oublier. Il se sentait plus léger, plus heureux. Comme si le poids sur ses épaules était parti, envolé. Comme si le vide dans son cœur était enfin comblé. Il se sentait étrangement apaisé et serein. Oui c‘est ça, il se sentait enfin bien pour la première fois depuis des mois. C‘était une sensation stupéfiante. Trop rapide sans doute. Tout cela était anormal, le prince le sentait. Ils devaient partir, vite. Les plantes n‘étaient pas saines, elles avaient quelque chose qui clochait en elles. Des spores ?
Il pensait à rebrousser chemin quand une main se posa sur son épaule, le faisait tressaillir, alors qu‘il aurait voulu sursauter.
L‘elfe ouvrit la bouche puis s‘effondra à ses pieds. Jacen écarquilla les yeux, légèrement choqué. Que lui arrivait-il donc ? Puis, autour de lui, ses hommes s‘écroulaient un à un. Autant pour la jeune femme il aurait pu prétendre une faiblesse, ou bien le début du cycle fatidique. Mais pour ces marins endurcis… Il fallait fuir, quitte à traîner les corps, mais il fallait partir avant de se retrouver piéger.
Il n‘eut cependant guère le temps d‘esquisser le moindre mouvement que déjà il sentait ses jambes se dérober sous lui. Il voyait ses compagnons s‘effondrer tout près et sentait les larmes monter à ses yeux. C‘était sa faute. Il les avait mené à la mort. Quelle créature viendrait les dévorer dans leur sommeil paisible ? Le prince d‘Archenland s‘en voulut terriblement. Il n‘avait pas l‘étoffe d‘un chef. Alors prince d‘un royaume, commandant d‘une armée !
La dernière elfe de Narnia allait périr, la véritable gouverneur des îles solitaires également. A cause de lui. Peut-être en réalité n‘était-il pas le coupable, mais lorsque le cœur n‘y est plus, il est si aisé de se démoraliser pour un brin d‘herbe mal coupé. Jacen en était arrivé à ce stade où tout était gris autour de lui.
Il se voyait partir, rejoindre ses parents. C‘est ce qui l‘attendait de toute façon, la mort. C‘était aujourd‘hui pour lui, il en était certain. Mourir seul ne l‘aurait pas tant dérangé, mais entraîner ses hommes, ces dames venues avec lui, c‘était embêtant pour lui.
Le jeune homme entendait sa respiration ralentir, son cœur battre plus lentement. Ses paupière étaient lourdes et malgré son envie de résister, elles se fermèrent pour ne plus jamais s‘ouvrir. Voilà. Il était mort, c‘en était fini de ses espérances pour remonter à la surface. Il n‘était plus.

Tout du moins c‘est ce qu’il voulut croire. A défaut de réellement trépasser, il se laissa partir dans un flot de pensées toute plus moroses les unes que les autres. Il se complaisait à ce jeu déprimant puis allait se plaindre que rien n‘était rose dans sa vie.
En fait, il voulait tant se rendre malheureux qu‘il n‘entendait même pas le bruit des armes qui s‘entrechoquent, les cris des guerriers. Il ne sentait pas l‘odeur du sang qui tachait l‘herbe de rouge, celle de la sueur et de la mort. Il restait sourd, aveugle et sans odorat, comme un bébé dans le ventre de sa mère qui ne comprend pas ce qu‘il se passe autour de lui. Jacen n‘ouvrit les yeux que lorsqu‘il sentit un corps lui tomber dessus. Il sursauta, se redressa et se baissa juste à temps pour ne pas se faire décapiter par un homme furieux juste devant lui.
Il ignorait qui c‘était, mais il engagea un combat contre lui. Depuis quand l’île était le théâtre d’une guerre sanglante ? L’ennui, c’est qu’autour de lui il n’y avait plus le paysage qu‘il avait pu observer cinq minutes auparavant.
Puis, petit à petit, il reconnut l‘endroit. Cela paraissait impossible. Il était vraiment mort !

- Be… Beruna.

Ses yeux cherchaient des personnes précises, comme pour se rassurer et valider cette hypothèse. Peter, Caspian. Les dirigeants étaient là. Il n’était pas mort, juste revenu en arrière. Mais s’il ne faisait pas attention et qu’il se faisait tuer ici, reviendrait-il à la vue dans le… futur ?
Il n‘avait pas spécialement envie de vérifier ceci, aussi se lança-t-il dans la mêlée pour rejoindre les grands de ce monde. Jacen se frayait un passage à coups d‘épée et de poings, sentant parfois une lame lui griffer la peau.
Il s‘était approché du groupe et observait Peter, voyant la détermination dans ses yeux. Savait-il qu’il allait mourir ? Jacen refusait de laisser une chose pareille se passer. Après tout, tout était possible, puisqu‘ils revivaient les événements ! Peut-être même le Père Noël allait-il faire une descente pour rétablir l‘ordre au nom d‘Aslan. Où était-il d’ailleurs ? Allait-il encore abandonner les Narniens…
C‘est alors qu‘une flèche fusa dans leur direction, vers Caspian plus précisément. Le jeune prince retint sa respiration, voulant observer la scène. S‘il mourrait… il ne pourrait pas reprendre le trône à Edwin qui était un Elu du Mal. Aujourd‘hui tout le monde le savait. D‘ailleurs en ce moment il était en train de prendre la couronne de Telmar. Si le roi qui allait être amnésique périssait ici, c‘est après que les ennuis commenceraient vraiment. Ni une ni deux, Jacen se jeta sur lui pour le faire tomber à terre, lui évitant ainsi la flèche qui aurait pu être mortelle.
Sous les yeux ahuris de ceux qui l‘entouraient et sans doute des combattants, le prince cracha à la figure du roi avant de lui asséner un violent coup de poing, le faisant saigner du nez.

- C‘est pour ce que t‘as déjà fait et ce que t‘allais faire.

_____________________


☼ Tous les hommes meurent un jour. Mais peu d'entre eux vivent vraiment. ☼

I want to dream. Touch the sky and the stars. Fly on a dragon. And see you again, my love. Yes, I dream... but I live, for me and you. For us !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Amanda Lynn
Nomade
∞ messages : 171
∞ double-compte : Jace Deynor, Eden J. Thoryse, Theo D. Dacan
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Jeu 2 Jan - 19:25




LOOKING FOR THE LION

when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well.


Le prince Jacen ne semblait pas vraiment se soucier de cette soudaine disparition. Il devait sans doute penser qu’ils s’étaient perdus en route ou qu’ils avaient pris un autre chemin. Mais j’étais persuadée que ses hommes ne c’était pas simplement perdu, il y avait autre chose, mais je semblais être la seule à me méfier, bien que l’elfe semblait pressentir quelque chose elle aussi. Bien entendu, je n’en voulais aucunement au prince Jacen, car après tout, il était le meneur du groupe et c’était lui qui nous guider, donc je respectais totalement sa décisions de ne pas s’arrêter en cours de route.

Nous continuâmes alors de suivre le chemin, j'étais à présent en queue du groupe. Je tenais à proximité mon arme au cas-où, jetant des coups d'œil régulier derrière mon épaule afin de voir si rien ne se passait. J'étais inquiète à l'idée de disparaître à mon tour, de me perdre, mais je n'étais pas non plus apeuré au point de tout abandonner.
On arriva dans une clairière pleine de fleurs. Cela sentait rudement bon, bien que la trop forte odeur me fasse éternuer à plusieurs reprises. Cette odeur me picotait le nez de plus en plus, mais j'avais surtout l'impression que cela me faisait tourner la tête. Je n'avais qu'une envie : qu'on se dépêche de passer chemin.
Mais quelque chose se produisit : Lindorie s'écroula devant Jacen, alors qu'elle venait juste de poser une main sur son épaule. Je regardais de loin la scène, surprise. Quelque chose n'allait pas. Deux secondes après, des marins s'écroulèrent à leur tour. Je restais immobile, j'avais l'impression que cette scène semblait irréelle. Je tentais de marcher, mais mes jambes étaient littéralement en compote, j'avais du mal à les soulever. J'avais l'impression que tout tournais autour de moi. Je me sentis m'écrouler sur le sol, je me relevais légèrement, me mettant à quatre pattes. Tout le groupe était en train de s'effondrer tour à tour, Jacen venait juste de tomber. Que ce passait-il ? Ce fut ma dernière pensée avant que je m'endorme moi aussi.

Je sentis dans un premier temps de la fumée. Puis j’entendis des cris, mais aussi le son des épées qui se cassent et se cognent entre elles. Il y avait ce bruit sourd insupportable. Revenant petit à petit à moi, j’ouvris péniblement les yeux. La lumière du jour me fit mal, je mis pas moins d’une minute pour me réhabituer. J’étais où exactement ? Je me souvenais seulement d’avoir été dans une clairière puis plus rien. Les autres…où étaient-ils ?
Je n’eue pas le temps de me réveiller que soudain, un énorme minotaure s’approcha de moi et rugit avant de m’envoyer sa hache dans ma direction. J’eu à peine le temps de me rouler sur le côté que quelques mèches de cheveux furent coupé. Rien de tel pour m’énerver. Je cherchais rapidement où était mon épée, elle était à quelques centimètres de moi. Je n’eue pas le temps de m’en emparer car cette pourriture de minotaure donna un coup de pied dedans pour l’envoyer valser plus loin. « Zut. » pensais-je avant de tenter de me relever. Vu dans quelle position j’étais, il fallait que je fasse une roulade arrière mais moi et la gymnastique cela fait deux. Je tentais quand même le coup, faisant attention à ma nuque, car si je me brisais le coup c’était finit. La bestiole me donna un coup dans la côté, je tournais sur le côté tandis que je faisais ma galipette ratée. « C’est qu’il me cherche lui ! » dis-je en me frottant la tête. Cette fois si je réussie à me relever, puis je donnais un coup de poing dans la tronche du minotaure, pensant l’étourdir un peu pour pouvoir profiter de son moment d’absence pour récupérer mon arme, cependant, il resta de marbre. Déjà que j’avais l’impression d’avoir frappé très fort une pierre, en plus mes efforts avaient été vain. Il me hurla dessus, des filets de bave s’écrasant sur mon visage. « POUAH ! » fis-je avant de courir. Tant pis pour la baston.

J’essuyais la bave de mon visage tout en courant, esquivant comme je le pouvais les combats. Je n’osais pas trop regarder en arrière, de peur que ce monstre soit à ma poursuite. Je trouvais finalement refuge dans un coin. Ma côte me faisait légèrement mal, mais ça en plus. Décidemment je n’étais pas si douée que je le pensais en combat. En même temps je ne m’étais jamais retrouvé face à un minotaure, seulement des humains, et puis je n’étais pas dans une position très facile pour prétendre à un combat à la loyal.
C’est alors que je me demandais comment cela se faisait que j’avais du me battre avec un minotaure alors qu’il y a quelques minutes j’étais sur une île, dans une clairière plus précisément. De plus, les minotaures n’étaient plus à Narnia depuis longtemps. Rien n’était normal. Je regardais autour de moi. C’était quoi ce foutu champs de bataille, j’étais où bon sang de bois ? Je mis bien plusieurs minutes avant de me rendre compte que nous n’étions plus sur l’île…mais à Narnia. « Mais qu’est-ce qu’on fout ici ? On n’a pas pu se téléporter comme ça ?! ». En plus d’être à Narnia, nous étions à Beruna. La où il y avait eu la fameuse bataille et où le Roi Peter avait été tué. Mais ce n’était pas logique si c’était un élément faisant parti du passé. « De la magie ? » pensais-je.
Soudain, je sentis quelque chose me tailler la jambe. Je baissais la tête pour regarder après avoir légèrement sursauter. C’était un coupe-jarrets. Je lui donnais un coup de pied dedans, il fut expulsé un peu plus loin. Mais je ne pensais pas qu’il reviendrait à la charge cette fois accompagné de dix compagnons. « Ouhlà.. » fis-je avant de me remettre à courir. Même si ce sont des créatures assez rapides, le fait qu’ils soient petits n’ait pas à leur avantage. Je les sèmes sans aucun problème.

Je me souvins ensuite que je n’étais pas seule. Je me mis alors en quête de retrouver les membres de mon équipe. Par chance, je n’eu pas à chercher loin. Je me retrouvais face à une scène très étrange. J’aperçus Caspian et Peter en train de se battre. Mais…n’est-il pas mort ? Puis deux secondes après, une flèche se dirigeant droit sur Caspian et Jacen se jetant sur lui pour lui éviter d’être transpercer à la tête, puis lui infligeant un coup de poing pour je ne sais quelle raison. « Je ne comprends plus rien ! ».
Si on revit cette scène, c’est forcément pour une bonne raison. Peut-être un retour en arrière ? Une chance de changer le passé pour changer le futur. J’aperçois une épée sur le sol. Je la regarde un moment avant de la prendre. Etrangement, je ne pense plus à rien, je me dirige seulement vers Caspian. « Il doit payer… » suis-je en train de murmurer, tandis que ma gorge se noue et que les larmes me montent aux yeux. Narnia à tant perdu à cause de lui, dont le roi Peter en particulier, qui fut très tragique et s’il y avait moyen de le sauver il fallait saisir cette chance.
Je n’étais pas loin de Caspian. Jacen était en train d’interagir avec lui. S’il n’était pas capable de le tuer, moi je le ferai. Prise d’un élan de folie, je poussais le prince sur le côté, puis leva mon épée en regardant Caspian. « Qu’on en finisse ! » dis-je en regardant ses yeux de chien.

C’est alors que je restais immobile. Une larme coula le long de ma joue. Non, je ne devais pas me dégonfler, je devais le tuer. Seulement…je n’étais pas une tueuse. Je fis tomber mon épée sur le sol, me reculant, totalement choquée. Comment avais-je pu avoir rien qu’une seconde l’envie de tuer quelqu’un, même si cette personne était Caspian ? « Désolé mon roi… » fis-je en tournant la tête vers Peter. Celui-ci me regarda d’un air étonné, son expression brisa mon cœur en deux. J’aidais ensuite Jacen à se relever « Désolé aussi mon prince. » lui dis-je. « Vous aviez raison de vous interposer…Nous n’avons pas le droit de modifier le passé, même si on aimerait bien. Nous n’avons pas le droit de décider qui doit vivre ou mourir… » je n’eue pas le temps de finir ma phrase que soudain, je sentis quelque chose me transpercer le dos. Ce fut comme s’il y eut un silence. J’entendis un "attention" s’élever dans le vent, mais trop tard. Je tombais dans les bras de Jacen. J’avais une épée planté dans le dos, me déchirant les entrailles. Mon épée. Caspian l’avait ramassé et me l’avait enfoncé.
Je me sentis toute froide, mon corps tremblait, puis petit à petit, je me sentis fermer les yeux, jusqu’à ce que je pousse un cri de terreur, tant la douleur semblait vraie.

Je me réveillais en sursaut dans la clairière. Je tournais sur moi-même, je n’avais rien, aucune douleur dans le dos. Comment cela se faisait que je n’étais pas morte alors qu’il y a deux secondes mon esprit était en train de quitter mon corps ? Je respirais cette drôle d’odeur. Les fleurs. Je regardais autour de moi mon équipe endormi. C’était cette maudite plante qui nous avait endormie, mais la magie était forcément derrière tout ceci pour que nos rêves soient connecté ainsi. Je m’approchais de mes compagnons, les secouant pour les réveiller. Rien à faire. « Il faut que je les sorte d’ici… » pensais-je. Mais cela risquait d’être dur de tous les tirer hors de la clairière aussi rapidement. Et qui disait que je n’allais pas me rendormir moi aussi ?
Cette fois préparée, je déchirais un bout de manche et me l’enroula autour de la moitié du visage afin d’éviter de respirer l’air. Je retenais également ma respiration, préférant aspirer par la bouche que par le nez. Je traînais en premier le Prince Jacen, me disant que c’était le choix le plus judicieux. Une fois un peu à l’écart de la clairière, je tentais de le réveiller en le secouant, mais vu que cela ne servait à rien, je tentais de le baffer. « Pardonnez-moi… » dis-je en soupirant. Voyant que cela ne faisait rien pour le moment, je partis traîner d’autres membres du groupe jusqu’ici en espérant qu’ils se réveillent.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Aurore Mirilallan
Narnienne
∞ messages : 31
∞ double-compte : Anne N. Elbereth & Anémone âkerfeldt
∞ humeur : se sent trahie
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Mer 8 Jan - 22:21


Looking For The Lion


Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ⊹ Aurore sentait la peur qui voulait s'immiscer dans son coeur. Elle savait que Liam n'y était pour rien et que la supposition la plus valable était que les hommes supposément disparus avaient certainement pris un autre chemin!

"Nous devons continuer, ils ont sans doute emprunté un autre chemin."


Elle suivi le rythme jusqu'à une plaine où poussaient de magnifiques fleurs rouges dont l'odeur étaient si enivrantes qu'elle l'huma à pleins poumons. Soudain, son souffle se coupa quand elle se rendu compte qu'elle commençait à perdre connaissance. Elle essaya d'atténuer les effets en se bouchant le nez et la bouche mais en vain et elle tomba, la tête la première, sur le sol.

Quand elle revint à elle, elle failli pousser un cri d'horreur. A l'abri chez elle, elle n'avait jamais vu ce lieu mais en avait entendu parler. Elle murmura, horrifiée, le nom de ce lieu
Beruna Ses souvenirs d'après la guerre surgissent dans son esprit et le nom d'une personne, dont elle pensait s'être fait une raison, surgit dans son esprit: Adam! On lui a dit qu'il était mort durant cette bataille en tombant d'une falaise! Oubliant complètement le fait que ça devait être une hallucination, elle laissa tomber ses camarades, dont certains étaient pris avec leurs vieux démons, pour courir jusqu'au lieu où Adam était supposément mort en espérant ne pas arriver en retard.

Une fois arrivée, elle vit Adam et une chevalier telmarin combattre l'un contre l'autre. Adam réussi à l'étourdir en lui donnant un coup de crosse sur la tempe. Elle hurla:


ADAM!

L'homme se tourna et il fut comme choqué en voyant celle à qui il avait juré allégeance et son amour était au coeur de la bataille. Il ouvrit la bouche comme si il allait prononcer le nom de la fille de l'ancien gouverneur des Sept Îles mais il fut stopper dans son élan pendant qu'Aurore voyait le chevalier telmarin enfoncer son épée dans le ventre de son bien aimé. Elle hurla d'horreur avant de se précipiter vers lui le voyant tomber, au ralenti, de cette falaise. Aurore ne fut pas assez rapide et n'arriva que pour voir Adam disparaitre dans les flots du torrent en contrebas.

Elle s'écroula, en sanglot, dans la terre boueuse et humide du sang d'Adam. Elle resta dans sa tristesse et son malheur jusqu'à ce qu'un rire sadique ne lui fit reprendre conscience de son environnement. Tremblante de peur et de larmes, elle leva les yeux vers l'assassin d'Adam et frémit en voyant le rictus horriblement sadique de celui ci. Puis, d'un coup rapide, celui ci leva le bras et entreprit de décapiter Aurore.

Au moment où elle allait recevoir le coup mortel dans la gorge, elle se reprit et stoppa l'épée avec la sienne. D'un mouvement circulaire du bras, elle parvint à faire lâché prise le telmarin et, d'un coup de pied bien ajusté dans l'estomac, à le faire tomber. Au final, elle, sans hésitation, lui enfonça son épée dans le coeur. Une fois sure que le chevalier était mort, elle se mit à pleurer. A travers ses larmes, elle vit ses compagnons aux prises avec leurs propres fantômes avant qu'elle ne se réveille en sursaut. Le "songe", une fois psychologiquement trop important, se terminait et sa victime se retrouvait réveillée (si, dans le cas d'Aurore et de ses compagnons, elle ne se trouvait plus dans le périmètre d'actions des fleurs).

Elle était traumatisée et entreprit d'inspirer/expirer de grandes bouffées d'air pour se calmer. Une fois plus ou moins remise du choc qu'elle avait eu en voyant l'homme qu'elle avait aimé se faire tuer devant ses yeux, elle remarqua qu'elle était de retour dans le monde réel. A ses côtés, se trouvait le prince Jacen, toujours endormi et prisonnier du monde des songes, ainsi que Lindórie qui était dans le même état que le frère jumeau du Roi d'Archenland.

Un peu plus loin qu'elle se trouvait Amanda, consciente et probablement depuis plus longtemps qu'elle.  


Amanda ?Dit elle la voix cassée d'avoir hurlé et une légère migraine du à son "cauchemars" Qu'est ce qui nous est arrivé? Elle essaya de rassembler ses souvenirs. Je me souviens… On est allé dans ce champs puis on s'est évanoui… C'est toi qui nous a amené ici? Elle fit un léger sourire mélancolique. Merci...




_____________________
Justice sera faite!
Il n'y a aucune chance, aucune destinée et aucun sort qui puissent entraver la fermeté d'une décision prise par une âme déterminée.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Tash
Dieu Calormène || PNJ
∞ messages : 30
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   Sam 11 Jan - 22:15

Le groupe commence petit à petit à se réveiller une fois hors de la zone fleurie. A une centaine de mètres de l'endroit où il se trouve, l'odeur de la fumée se fait sentir et apercevoir, haut dans le ciel et au-dessus des arbres. La fumée qui était grise un peu plus tôt est désormais noire et des cris sont perceptibles jusque dans la forêt. Lorsque le groupe aura quitté cette dernière, il apercevra donc un village en feu, et des maisons commençant à s'effondrer à maints endroits. Cependant, la population est introuvable.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Looking For The Lion ; RP intrigue.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Looking For The Lion ; RP intrigue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Les Sept-Îles-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit