Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 En quête d'aventure [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Kristian Pandera
Archenlandais
∞ messages : 164
∞ camp : Archanland/Narnia
∞ double-compte : non
∞ humeur : aventurière
∞ commentaires :
MessageSujet: En quête d'aventure [LIBRE]   Mar 19 Nov - 22:55


En quête d'aventures

Il était fort tôt ce matin-là lorsque le jeune homme décida de se lever, de laisse sa sœur seule et d’aller chasser dans les bois entourant la demeure familiale, non loin du Château. sa nuit avait été agitée, peuplée de créatures fantastiques tels que des Centaures ou des Sirènes. Il n'avait jamais rencontré ces dernières mais cela restait un rêve de gamin, qu'il nourrissait depuis toujours. Il espérait que ce rêve se réaliserait sous peu... De toute façon, au gré de ses aventures, il pouvait tout à fait faire ce genre de rencontre, surtout s'il allait à Narnia, où la magie de la nature était plus présente que dans son pays natal - les Centaures ou les faunes, par exemple, étaient bien moins présents en Archenland qu'à Narnia

Il se leva donc en silence, s’habilla prestement – des vêtements de lin, le temps étant encore assez doux en ce début d’automne. Il enfila ses bottes de cuir souple et prit une courte cape, dans le cas où il resterait peut-être la journée dans les bois et qu’il risquait de prendre froid. Dans une besace, il mit un bout de pain, quelques noix et une pomme, ainsi qu’un morceau de viande séchée – de quoi tenir la journée. Pour l’eau, il ne prit qu’une gourde vide, qu’il pourrait facilement remplir sur sa route – les ruisseaux ne manquaient pas dans le coin. Enfin, il prit son arc de chasse et un carquois empli de flèches longues et fines, ainsi qu’un couteau qui pourrait toujours lui servir pour dépecer ses proies.

Une fois prêt, il alla embrasser sa mère qui dormait encore d’un sommeil agité et sans doute peuplé de cauchemars.  Dans la pièce de vie, il attisa le feu presque éteint jusqu'à ce qu'une petite flamme pointe son nez - ce serait suffisant pour apporter un peu de chaleur à la maison refroidie par la nuit. Puis il partit, heureux tout simplement d’être seul dans les bois. L’inaction commençait à lui peser et bien que cette vie sans guerre ne conflit était un soulagement après les troubles ayant agités le pays ces dernières années, il aurait aimé un peu plus d’action.  Le fait de vivre dans une maison isolée ne comportait pas que des avantages mais si ça leur apportait – à sa famille et lui – une certaine tranquillité qu’ils ne connaissaient pas lorsqu’ils vivaient au Château.

Il marcha longtemps, d’un pas rapide mais silencieux avant de faire une halte en milieu de matinée, pour remplir sa gourde et manger quelques noix. Ensuite, il s’enfonça plus dans les bois les plus sombres, à la recherche d’une proie satisfaisante. Il souhaitait une biche – non douée de parole, évidemment – mais quelques lapins lui conviendraient aussi. Et puis sa mère, bien que muette et folle de douleur depuis la mort de son mari, cuisinait le meilleur ragout de lapin d’Archenland et Narnia réunis.

Soudain, un craquement sonore perturba le silence de la forêt. Kristian tourna la tête. A quelques mètres de lui se trouvait une biche. Elle s’était arrêtée pour boire à un minuscule étang, perdu au milieu des buisson verdoyant. Avec la lumière matinal, cet endroit était d'une beauté extraordinaire, qui disparaitrait bien vite dès qu'un nuage ferai son apparition dans le ciel.

Heureusement, elle ne pouvait le sentir. Il s’approcha donc le plus possible, prit son arc, le banda s’apprêtant à tirer. Il resta immobile quelques instant puis lâcha sa flèche qui arrêta sa course dans la gorge de l’animal. Avec un soupir ravi, le jeune homme relâcha la tension de ses épaules et s’approcha de son butin.

A quelques pas de lui, un mouvement sur sa gauche attira son attention. Il pivota vivement, tirant d’un même mouvement son couteau de chasse de sa ceinture. Une silhouette sortit des bois et s’arrêta net e le voyant…

(c) Hana Evali
Revenir en haut Aller en bas



Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 224
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: En quête d'aventure [LIBRE]   Jeu 21 Nov - 16:06


En quête d'aventures

Un bon lit confortable, une douce couverture duveteuse et chaude, un feu qui crépitait dans la cheminée. Cela faisait depuis une éternité que l'elfe n'avait connu pareil confort. Mais depuis combien de temps était-elle dans ce lit ? Et depuis quand était-elle dans un endroit pareil ? Elle se redressa tout en observant un étrange verre d'eau d'où s’échappait un lointain murmure. En tendant un peut plus l'oreille, le murmure ressemblait à une voix familière qui en plus l'appelait. Puis soudain le décors disparut, en même temps que le rêve. Lindórie se réveilla en sursaut, il faisait jour et les oiseaux chantaient au dessus d'elle. Sentant une douleur fortement désagréable au niveau de sa tempe gauche, l'elfe porta une main à son front. Vêtus de sa tunique de cuir noir à capuche, la jeune femme était assise au beau milieu de la forêt. Étrange, d’ordinaire elle ne s'endormait pas au niveau du sol, une simple précaution... Ah mais non, la mémoire lui revint enfin.

Elle lâcha un juron avant de se lever comme une furie, suivant les touffes d'herbe piétinées. On l'avait attaquée, il y à combien de temps, ça, elle ne saurait le dire. Portant la main à la garde de son épée pour la dégainer, son poing se referma sur le vide. Néant. L'héritage de son peuple, son seule bien le plus précieux, on venait tout simplement de le lui dérober ! Plusieurs sentiments passèrent sur son visage alors qu'elle reprenait ses esprits. La colère, la haine, la frustration, puis enfin, la tristesse. Mais elle n'allait tout de même pas les laisser s'en tirer ainsi.

Plus énervée qu'autre chose, la jeune femme se mit à courir furtivement dans la direction qu'avait emprunté ses agresseurs, sa longue chevelure noir virevoltait dans son dos. Elle ne fit craquer aucune brindilles, et ne frôla aucune branche, impossible de savoir que la créature des bois était à la poursuite de malandrins, tout du moins, si l'on ne se servait que de l'ouïe comme sens. Alors qu'elle s'approchait d'une zone un peut moins verdoyante, elle entendit des bruits. Étais-ce eux ? Non, simplement un chasseur. Comme pour appuyer ses suppositions, elle entendit le sons caractéristique d'une corde qui se tend puis celui d'une flèche qui siffle dans l'air. Passant non loin en courant, elle ne fit que jeter un bref regard à ce chasseur. Puis après réflexion, elle décida de revenir sur ses pas, après tout peut-être qu'il avait vu quelqu'un. Elle s'avança avec prudence vers cette personne qui à première vue semblait du genre humain. L'étranger réagit plus vite qu'elle ne l'aurait cru, dégainant une petite arme. Lindórie s'arrêta alors d'avancer. Levant tout doucement ses deux mains face à cet homme en signe de paix, et en profita pour reprendre son souffle tout en l'observant méticuleusement. Elle ne voulait pas se battre contre lui bien qu'il devait lui rester une ou deux dagues sous sa tunique, non, elle avait plutôt besoin d'aide. Alors tout doucement et avec un grand respect, elle porta une main à son coeur et dit de sa douce voix quelque peut emplie de détresse.

"Bien le bonjour. Je ne veux point vous importuner noble sire, et ne me faite pas votre ennemie. Si je suis sur ces terres ce n'est point  pour vous voler le trophée de votre châsse mais pour vous demander si vous n'auriez pas aperçut quatre grands hommes aux crânes rasés ? Je suis Lindórie de Narnia. Ces rustres m'ont... assommée et voler."

Ce n'était pas dans ses habitudes de montrer combien elle pouvait être faible, mais si cet homme avait pu voir ses agresseurs, il aurait sans doute compris la chose. Peut-être qu'elle se faisait des illusion, cet inconnu allait l'attaquer pour lui faire comprendre qu'elle était entrée dans une zone de la forêt réservée ou quelque-chose du genre. Pourtant Narnia n'était pas en guerre avec Archenland, et puis elle ne comprenait pas toujours leurs coutumes, elle était une fille des bois de Narnia, et ne s'éloignait que pour partir à l'aventure. Le problème avec les bois c'est que l'on ne distingue pas toujours où sont les frontières, bien qu'elle soit parfaitement capable de se repérer grâce aux arbres. Ne pouvant détacher son regard bleu étincelant du visage du jeune homme, Lindórie fit quelques pas sur le côté, attendant avec méfiance sa réaction. Le temps allait lui manquer, il fallait agir vite; son poux s'accélérait à l'idée qu'elle ne puisse plus jamais retrouver son bien.

(c) Hana Evali

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas



Kristian Pandera
Archenlandais
∞ messages : 164
∞ camp : Archanland/Narnia
∞ double-compte : non
∞ humeur : aventurière
∞ commentaires :
MessageSujet: Re: En quête d'aventure [LIBRE]   Mar 26 Nov - 2:01


En quête d'aventures

La silhouette s’arrêta net en le voyant puis sortit de l’ombre des sous-bois et s’avança vers le jeune homme en levant doucement les mains devant elle, en signe de paix et de bienveillance. A la lumière claire du soleil matinale, Kristian put voir que c’était une jeune femme qui reprenait son souffle après ce qui semblait avoir été une course éperdue. Elle était plus belle que toutes les femmes que le jeune archenlandais avait rencontré et il se rendit bien vite compte qu’elle était elfe et non humaine. Grande et pâle aux longs cheveux marrons, elle était vêtue d’une robe sombre et sobre mais néanmoins très belle. Ses cheveux étaient libre et du fait de sa course un peu entremêlés, ce qui lui donnait un air sauvage qui lui allait parfaitement bien. Elle ne semblait pas armée mais il n’aurait pas été étonnant qu’elle cache un couteau ou une dague dans les replis de sa robe. Néanmoins, elle venait en amie – comme ses mains levées le prouvaient – et Kristian ne pensait pas qu’elle puisse le tromper à ce sujet. En règle générale les elfes étaient des êtres ouverts et honnêtes. Bien sûr, tous n’était pas comme cela mais cette jeune femme ne semblait pas animée de projets maléfiques à son encontre. Au contraire, comme elle lui en donna un aperçu.

"Bien le bonjour. Je ne veux point vous importuner noble sire, et ne me faite pas votre ennemie. Si je suis sur ces terres ce n'est point  pour vous voler le trophée de votre châsse mais pour vous demander si vous n'auriez pas aperçut quatre grands hommes aux crânes rasés ? Je suis Lindórie de Narnia. Ces rustres m'ont... assommée et volée."

Sa voix coulait comme de l’eau claire mais n’en était pas pour autant franche et forte. De par ses paroles elle montrait sa faiblesse face à ses agresseurs ; mais de par sa voix et sa posture, elle montrait sa force et celle de son peuple.  Kristian ne pouvait la quitter des yeux mais tout en l’observant, il se dit qu’il l’avait déjà croisée, sans pouvoir se rappeler ni du lieu – ni du moment. Ce ne fut que lorsqu’elle dit sn prénom que la mémoire lui revint. Lors des troubles et des guerres entre Narnia alliée à Archenland et Calormen alliée à Telmar, ils s’étaient rencontrés sur un champ de bataille, alliant leurs forces pour abattre un ennemi particulièrement dangereux et fort. Ils s’étaient ensuite perdus de vue – se recroisant parfois de loin lors d’autres batailles – pour ne plus se revoir. Lors de cette rencontre, ils avaient toutefois eu le temps de se dire leurs prénoms respectifs. Après, il faut dire que Kristian n’avait pas cherché à le revoir.

Il baissa donc doucement sa dague, pour qu’elle ne pense pas qu’il allait l’attaquer et lui répondit d’une voix ferme mais amicale.

« Bonjour à vous, belle dame. Vous ne m’importunez guère. Mon butin peut attendre le temps d’une discussion. Je n’ai point aperçu ceux que vous cherchez et je suis navrée qu’ils vous aient volée. Avez-vous perdu quelque chose de précieux à vos yeux ? »

Le jeune homme s’arrêta un instant avant de reprendre.

« Pour ce qui est de faire de vous mon ennemie, dans tous les cas, ça n’aurait pas été un risque… Je me nomme Kristian et si je ne me trompe pas, nous avons déjà dû nous rencontrer lors des bouleversements qui ont secoués nos deux patries… »

Le chasseur espérait ne pas s’être trompé sur l’identité de l’elfe qui lui faisait face sinon il risquait de passer pour un crétin. Pas qu’il n’ait pas l’habitude de cet état de fait – son côté maladroit l’aidait beaucoup dans ce sens – mais cela l’aurait mis mal à l’aise devant une si jolie créature.

(c) Hana Evali

_____________________
Revenir en haut Aller en bas



Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 224
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: En quête d'aventure [LIBRE]   Mar 26 Nov - 14:54


En quête d'aventures

Son cœur rata un battement. Belle dame ? Ce n'était pas souvent qu'elle avait l'occasion d'entendre une appellation si douce et agréable, d'autant plus, la concernant. Ces derniers temps, les personnes de son entourage la voyait plutôt comme une guerrière obéissant fièrement aux ordres des rois et reines de Narnia, une forte tête ne pensant qu'a la baston et la protection... évidemment sans son arme principale, n'importe qui aurait pu la prendre pour une simple voyageuse aux cheveux en bataille. Jetant des regards alentours, l'elfe aperçut des traces de pas un peut plus vers le Nord, il y avait aussi des branches cassée, ils étaient donc passés un peut plus loin. L'homme baissa son arme tandis que la jeune femme l'écoutait attentivement, adoptant une attitude moins sur la défensive. Kristian... Comment oublier le nom de celui avec qui elle s'était alliée lors d'une bataille ? En réalité ils ne se connaissaient pas vraiment, et avaient à peine eut le temps d'échanger un regard les deux ou trois autres fois qu'ils s'étaient retrouvé en plein combat. Le reconnaissant enfin, Lindórie reposa son regard sur le jeune homme tout en lui offrant un ravissant sourire malgré le fait qu'elle s'inquiétait pour le temps qui lui était impartie. Bien que le jeune homme à la superbe chevelure était plutôt séduisant, ils n'étaient pas assez proches pour qu'elle se jette dans ses bras comme le font les gens qui ne se sont pas revus depuis fort longtemps, et puis, il fallait dire que l'elfe faisait difficilement preuve de familiarité. Néanmoins, elle inclina la tête un bref instant afin de prononcer la plus respectueuse formule de politesse, autrefois courante chez les créatures de son peuple.

"Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre. Je ne vous ai point oublié Kristian, mais le temps presse et je ne puis discuter fort longtemps, sans quoi je ne retrouverais plus mon bien. "

Sans briser le lien visuel qui les unissait, l'elfe se rapprocha de l'homme et sortit une corde de son sac, car oui, elle portait un sac de voyage sur les épaules, un petit sac qui servait à contenir des baies, du fromage et des plantes médicinales. Lorsqu'elle ouvrit son sac, une agréable odeur de fleur séchés s'en dégagea. Puis elle tendis la corde au jeune homme. Ne sachant pas si elle devait le tutoyer ou le vouvoyer, elle continua à le vouvoyer. Son sourire avait disparut, laissant place à une mine concentrée et déterminée. Qui refuserait de partir à la poursuite de bandit de grands chemins ? Quel guerrier refuserait d'aider une autre guerrière ?

"En accrochant cette corde à une haute branche, vous pourrez y hisser votre gibier et revenir le chercher plus tard. Ce que ces imbéciles m'ont volé... n'a pas de prix. "

Sa voix baissa. C'est alors qu'une lueur de tristesse, à peine perceptible, passa dans le regard de l'elfe. Indirectement, elle demandait de l'aide à ce Kristian et savait au fond qu'il ne refuserait pas. L'honneur et la sauvegarde de tout un peuple était en jeu. Peut-être qu'il en rirait, peut-être pas, après tout, il comprendrait surement.

"Ils m'ont assommé... et m'ont dérobé la seule chose qui me reste de mon défunt peuple. Kristian, ce n'est pas dans mes habitudes de demander de l'aide, d'ordinaire c'est moi qui apporte la mienne mais... je crains qu'ils ne soient plus nombreux encore au bout du sentier. Mes petites dagues sont redoutables, mais pas assez si je me retrouve seule face à un grand nombre d'ennemis. C'est mon épée qu'ils ont... "

Et puis il était hors de question de se servir de la magie. Même si elle avait fait une promesse, elle n'avait pas envie de voir son don aujourd'hui, à coup sur, Ananda se moquerait d'elle tout au long de la journée. Et puis ce type de magie, c'était la solution de facilité. Non, elle ne s'en servirait qu'en dernier recours, ou en cas de trop grande blessure, car sa magie, non seulement liée à l'eau, était également capable de soigner la chair meurtrit.

(c) Hana Evali

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas



Kristian Pandera
Archenlandais
∞ messages : 164
∞ camp : Archanland/Narnia
∞ double-compte : non
∞ humeur : aventurière
∞ commentaires :
MessageSujet: Re: En quête d'aventure [LIBRE]   Mar 3 Déc - 0:21


En quête d'aventures

L’elfe sembla un instant surprise de l’appellation donnée par le jeune homme mais elle se reprit très vite et – peut-être pour se donner contenance – lança des regards rapides autour d’elle. Une lueur vive s’alluma dans son regard avant que ses yeux ne reviennent sur Kristian.  Pour la première fois depuis leur rencontre, quelques minutes auparavant elle lui offrit un sourire. Triste, certes, mais un sourire quand même ce qui rendit le jeune homme heureux, sans qu’il puisse expliquer la raison de cette joie soudaine. Elle fit un signe de tête, marquant ainsi la reconnaissance qu’elle avait de lui et de leur précédente rencontre et repris la parole.

"Une étoile brille sur l'heure de notre rencontre. Je ne vous ai point oublié Kristian, mais le temps presse et je ne puis discuter fort longtemps, sans quoi je ne retrouverais plus mon bien. "

Elle s’arrêta un instant de parler avant de reprendre d’une voix plus pressante.

"En accrochant cette corde à une haute branche, vous pourrez y hisser votre gibier et revenir le chercher plus tard. Ce que ces imbéciles m'ont volé... n'a pas de prix. " dit-elle en s’approchant de lui. Kristian comprit que par cette simple phrase, elle lui demandait de l’aide. Ou en tous cas, elle lui proposait de l’aider, venant même à lui trouver une solution pour le gibier qu’il venait de tuer. C’était bien noble de sa part et complètement inutile. Kristian l’aiderait quoi qu’il arrive, et son gibier ne lui paraissait plus aussi important que lorsqu’il l’avait tué, quelques temps auparavant.

"Ils m'ont assommé... et m'ont dérobé la seule chose qui me reste de mon défunt peuple. Kristian, ce n'est pas dans mes habitudes de demander de l'aide, d'ordinaire c'est moi qui apporte la mienne mais... je crains qu'ils ne soient plus nombreux encore au bout du sentier. Mes petites dagues sont redoutables, mais pas assez si je me retrouve seule face à un grand nombre d'ennemis. C'est mon épée qu'ils ont... "

Per ces quelques phrases, elle confirma alors que ce l’archenlandais pensait. Dans un instant de folie, il s’approcha et lui prit les mains doucement avant de se rendre compte que ce geste pouvait être considéré autrement que ce qu’il était : un signe d’amitié possible et d’acceptation de l’aide demandée. Cependant il lui lâcha très vite les mains et s’éloigna d’elle de quelques pas avant de prendre la parole d’une voix ferme et douce.

« Je vais vous aider, bien sûr, et je vous remercie pour la corde… Il est inadmissible que des bandits puissent voler qui que ce soit. Cet évènement s’est-il passé près d’ici ? Savez-vous qui ils étaient ? De quelle contrée ? De… »

Il s’interrompit soudain, conscient de la bombarder que questions auxquelles elle ne pouvait peut-être pas répondre. Il ferma les yeux un bref instant avant de reprendre, plus calme.

« Veuillez me pardonner, je suis juste… ahuri et en colère de ce qui vous arrive. Je vais accrocher mon gibier puis nous partirons de suite, si vous le voulez. Et pour ce qui est des armes, je peux vous faire un arc en chemin, si vous le souhaitez. »

Il ne doutait pas un seul instant qu’elle sache tirer à l’arc. Cette femme était une guerrière et savait se battre, quel que soit l’arme qui se trouvait entre ses mains.

(c) Hana Evali

_____________________
Revenir en haut Aller en bas



Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 224
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: En quête d'aventure [LIBRE]   Ven 13 Déc - 8:21


En quête d'aventures

Lindórie  écarquilla les yeux lorsqu'elle sentit le contacte des mains de Kristian sur les siennes bien qu'elle compris de par sa douceur, combien il voulait la rassurer, lui au moins il avait osé être plus familier qu'elle. Et puis ce n'était pas désagréable de sentir ses petites mains aux creux de ces deux autres plus puissantes. Alors qu'elle commençait à détourner le regard car elle ne savait pas comment réagir, l'homme brisa le lien et poursuivit. Il se mit à enchainer les question tellement rapidement que l'elfe manqua d'en avoir le tournis, elle n'eut même pas le temps de répondre tout de suite. Intriguée, elle l'observa fermer les yeux comme pour qu'il reprenne son calme, et manifestement, cela fonctionna. Elle l'aida à accrocher le gibier en hauteur avant de reprendre la parole et de poser une main compatissante sur son épaule.

"Merci Kristian, je vous récompenserait à la hauteur de votre courage lorsque nous aurons retrouvés mon bien.  "

Cet homme avait bien plus de ressources qu'elle ne l'aurait pensé. En plus d'être bon combattant, il était un admirable chasseur et un fabriquant d'arc. Il est vrai que lorsque l'on est chasseur on fabrique souvent son propre matériel, cela est plus rentable que de l'acheter aux marchands. Souriant doucement, elle se mit en route, marchant aux côtés du jeune homme. Il avait accepté de l'aider, et elle le récompenserait quoi qu'il arrive, comment ? Impossible d'y réfléchir pour le moment, mais peut-être que l'idée viendrait en chemin.

"Vous savez fabriquer les arcs ? Cela ma ravirait que vous m'en fabriquiez un, le mien est resté à Cair Paravell et il n'est pas de facture très réussie, je dois avouer. Si vous voulez, je pourrais trouver les composants."

Un arc, rien de mieux pour la furtivité et l'attaque à distance, elle aimait tellement cette arme et s'en était servi tellement de fois de par le passé. depuis petite elle avait appris le maniement et l'appel de la cible, sa dextérité associée à son agilité naturelle faisait d'elle une véritable arme furtive de destruction massive. C'était une très bonne idée qu'avait eut son compagnon de route et elle serait prête à l'aider pour sa fabrication s'il avait besoin d'aide, bien qu'elle ne connaisse pas comment fabriquer à proprement parler une tel arme, elle pouvait tout de même l'aider à trouver tel ou tel bois. Les traces de pas menaient à un sentier qui s'éloignait plus vers le nord. Marchant d'un bon pas, Lindórie repris la conversation tout en marchant sur les touffes d'herbes qui ne produisaient presque aucuns bruits sous la légèreté de son pied.

"De l'or vous conviendrait-il ? Des pierres ? Des plantes séchées ? Je ne sais quoi vous offrir pour vous remercier de votre aide. Ce n'est pas une quête facile et qui sait combien de temps nous allons mettre avant de retrouver ces fieffés voleurs. Comprenez que je tienne à vous remercier de la bravoure dont vous faites preuve. Pour retrouver mon épée, je vous offrirait n'importe quoi . Et puis vous n'êtes pas obligé de me donner votre réponse tout de suite, vous avez le temps d'y réfléchir en chemin."

Et ce n'était pas des paroles en l'air, elle était plus sérieuse que jamais en disant cela, peut lui importait le prix, tant qu'au final, elle retrouvait sa précieuse arme, dernier héritage de son peuple. N'importe qui aurait sans doute réagit de la même manière, rien n'est gratuit et tout bon travail mérite salaire.

(c) Hana Evali

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas



Kristian Pandera
Archenlandais
∞ messages : 164
∞ camp : Archanland/Narnia
∞ double-compte : non
∞ humeur : aventurière
∞ commentaires :
MessageSujet: Re: En quête d'aventure [LIBRE]   Mer 8 Jan - 2:14


En quête d'aventures

Lorsque Kristian prit les mains de l’elfe entre les siennes, il la sentit tressaillir mais fit comme si de rien n’était et continua à parler. Alors qu’il s’interrompait après son flot de question, elle le remercia de son aide et s’étonna de sa capacité à fabriquer ses arcs, mais n’en accepta pas moins qu’il lui en fasse un, allant même jusqu’à lui proposer de lui trouver les matériaux, ce qu’il accepta avec reconnaissance.

« Ce serait extrêmement gentil de votre part. Votre regard et certainement plus aiguisé que le mien et cela nous feras gagner un temps plus que précieux. Merci. »

Il s’interrompit un court instant, farfouilla dans son sac et en ressorti une corde avec un air satisfait plaque sur le visage.

« Je n’aurai besoin de de bois, vu que j’ai une corde en plus de ma corde de rechange. De l’if ou du noisetier conviendra parfaitement. Malheureusement, j’ai bien peur que ce ne soit qu’un arc tout simple. Mais avec votre dextérité, nul doute que tous ses traits atteindront leur cible et seront mortels."

Tandis qu’ils parlaient, les deux nouveaux compagnons dirigeaient leurs pas vers le nord. L’elfe marchait vite et silencieusement. Le pas du jeune homme était moins souple, moins léger mais presque aussi silencieux, grâce à sa pratique quotidienne de la chasse ou simplement son habitude de marcher dans les bois le plus silencieusement possible pour ne pas en déranger ses habitants naturels.

Lindorië lui proposa toutes sortes de paiement pour l’arc qu’il lui ferait, arguant le fait que leur quête serait sans doute longue et difficile. Il haussa un sourcil et sourit d’un air amusé. Il ne doutait pas du fait de la difficulté de la situation, ni du fait que ce serait dangereux, mais cela n’allait pas l’empêcher de continuer. Il lança un regard en coin à l’elfe et se rendit compte que sa précédente mimique pouvait être mal comprise.

« Rassurez-vous, je sais à quoi je m’expose, et je sais que ce sera long et non sans danger. Mon sourire exprimait le fait que ce n’est pas le danger qui m’arrêtera. De plus, je n’ai besoin de rien. Si je vous aide c’est parce que je le peux, et que je le veux. Je ne peux pas vous laisser sans assistance. Vraiment, je ne veux rien. Un peu d’aventure et votre compagnie est largement suffisant. Mais je vous remercie de votre attention. »

Se rendant compte de ses derniers mots, le jeune homme sentit ses joues rosir et il allongea le pas. Le compliment dit était pensé et il avait vraiment de la chance de pouvoir voyager avec la belle elfe, mais il ne voulait pas qu’elle pense qu’il pouvait être un de ses hommes qui ne faisaient des compliments aux femmes que s’ils avaient autre chose derrière la tête. Ce n’était ni son cas, ni son but, bien évidemment. Il aimait à se dire que Lindorië deviendrait peut-être une amie avec le temps – même s’ils n’en étaient qu’au statut de simples connaissances, il en était conscient – mais il ne pouvait s’imaginer plus, ne sachant même pas s’il le voulait. Ces pensées le troublant, il secoua la tête, comme pour les chasser.

(c) Hana Evali


_____________________
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: En quête d'aventure [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

En quête d'aventure [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: La Forêt-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit