Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 A l'attention de mon Yoyo d'amour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Edwin G. Petterson
Nordique || Élu || Admin
∞ messages : 518
∞ double-compte : Vitani (calormène)
MessageSujet: A l'attention de mon Yoyo d'amour.   Jeu 5 Déc - 15:08


    Yoren,

    Comment vas tu ? J'ai entendu dire que ton ascension au pouvoir c'était on ne peut mieux passer. Quel a été le sort de Soren ? Je suis désolé de ne pas avoir pu assisté à ce jour et de ne pouvoir te rendre visite à Tashbaan, et pourtant j'aurai aimé. Mais tu sais, ici tout est différent. Peut-être trop. Calormen et le nord sont en tous points différents et j'ai bien peur que si l'un d'entre nous allait voir l'autre, il deviendrait fou. Enfin,  moi je ne suis pas né ici, ni dans le sud donc j'y survivrais plutôt bien, mais de ton côté... il faudrait sans doutes que tu te munisse de beaucoup de peaux de bêtes, mais de celles du nord. J'ai mis du temps à m'adapter au climat d'ici, d'ailleurs si tu me voyais aujourd'hui tu ne me reconnaîtrais peut-être pas. Un peu comme lorsque tu es revenu de ton exil, mais de manière différente.

    Comme je t'envoie cette lettre pour avoir de tes nouvelles et te donner des miennes, permet moi d'enchaîner sur mon... séjour ici. J'ai très vite assimilé à Telmar que je ne reviendrais peut-être jamais, et je pense que dans un sens, je ne réalise toujours pas vraiment ce que j'ai fait en venant ici. J'ai fais le bon choix, je le sais. Mais je n'arrive pas à savoir si cela me rend heureux ou malheureux. Prétendre être défunt n'est pas aussi facile que je ne le pensais, car au nord se trouvent apparemment certaines personnes parties de leurs anciens royaumes, et je dois trouver un moyen de modifier mon apparence au mieux pour ne pas me faire repérer. Avec mes cheveux blonds, je passe plus facilement inaperçu par les habitants d'ici donc c'est toujours un avantage en plus. Je ne vais pas te le cacher cependant, même si tu es resté un moment au château en attendant de reprendre Calormen, tu me manques.

    Je suppose que nous étions à notre place lorsque l'empire était présent, mais lorsque je suis parti voyager et que tu t'es fait exilé, cela a marqué à jamais nos vies. Comme un avertissement selon lequel jamais nous ne serions égaux à nouveau. Lorsque j'étais roi, tu étais réfugié et maintenant que tu es empereur, je suis censé être mort. J'ignore si je referais surface un jour en dénonçant cette supercherie d'ailleurs. Je suis perdu, je ne sais pas ce que je ferais dans un mois, alors je ne peux me projeter suffisamment loin pour découvrir ce que je ferais plus tard. En attendant, j'ai Ancagalon avec moi... plus ou moins. Je tente donc de contrôler mon don et de passer le moins de temps possible au palais de Frost, je ne supporte pas d'y rester car je ne fais rien, mais lorsque je sors je risque ma vie à chaque instant. Je ne suis pas vraiment friand de cette terre.

    J'hésite à te parler davantage, j'ai bien peur que tu ne t'assoupisse avant d'avoir fini ta lecture. Néanmoins, je reste là-bas aussi car j'ai retrouvé quelqu'un, et que cette personne est tout simplement incroyable. Je ne peux t'en dire davantage, j'aimerai le faire lorsque nous nous verrons, mais je pense peut-être quitter le château pour voyager avec lui ou ne serait-ce que vivre avec. Là-bas il est le seul à me comprendre, à me soutenir et à véritablement valoir quelque chose à mes yeux, en plus de mon dragon. Evidemment, notre relation est différente de celle que nous avons toi et moi, et je ne te remplacerais jamais par qui que ce soit. Disons juste que j'ai l'impression de m'être trouvé au bon endroit au bon moment lorsque je l'ai retrouvé, même si les circonstances de nos retrouvailles laissaient à désirer. Mais c'est de cette façon-là que nous avons probablement trouvé un sens à nos vies dans le nord.

    Je ne suis plus habitué à ne pas te voir tous les jours, ce qui me force à songer à ce que nos vies auraient été si j'étais encore à Telmar. Je ne sais pas si c'est de la... nostalgie, je ne connais pas ce... sentiment. Mais passons ! Et toi, as-tu réussi à reconquérir le désert et ton peuple ? J'espère que contrairement à moi tu as maints projets et que tu pourras les réaliser aussi vite que possible. Enfin, fais quand même attention à ce que personne ne retente un coup d'état à Calormen... sait-on jamais. Je vais devoir te laisser malheureusement, je dois retrouver la personne dont je te parlais un peu avant, nous allons entreprendre une expédition dans quelques heures et je dois me préparer. Il se passe des choses étranges dans les montagnes, tu sais... et Ancagalon se trouve là-bas. Puis, j'ai besoin de sortir, d'aller le voir. De me sentir vivant. Prends donc ton temps pour me répondre, et renvoie moi bien cet oiseau avec la lettre ! Je crains que les oiseaux calormènes ne survivraient pas au voyage jusqu'ici...

_____________________
Votre récompense vous l'aurez quand viendra ce beau jour
Quand la gloire couronnera ma tête, soyez prêtes !
Revenir en haut Aller en bas
 

A l'attention de mon Yoyo d'amour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Mais surtout, écrivez moi. :: Yoren Eshbaan-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit