Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Susan Pevensie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Susan Pevensie
Reine de Narnia || Élue
∞ messages : 178
∞ camp : Narnien
∞ double-compte : Aleksander F. Blackburn
∞ humeur : Douce
∞ commentaires :

« Please my love, stay with me until the very end. »


MessageSujet: Susan Pevensie   Mer 8 Aoû - 23:37


Susan Pevensie
« On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. »


Qui es-tu, bel inconnu ?

Je m'appelle Susan Pevensie, je suis venu(e) au monde le 25 Août en Angleterre à Finshley et j'ai donc 21 ans. Je vis actuellement à Cair Paravel, je fais partie des Narniens, et il se trouve que je me situe du côté de du Bien et suis fidèle à ma famille. Sinon, dans ma vie quotidienne, je suis une reine de Narnia, et on peut me reconnaître grâce à ma couronne d'or. On dit souvent de moi que je suis une personne aimante, douce et joyeuse, peut être trop emplie d'espoir et trop naïve mais je reste protectrice envers les gens qui me sont chers. Une personne nommée Anna Popplewell me ressemble étrangement.


Jusqu'ici, qu'as-tu vécu ?

Il est difficile de me rappeler de ma vie avant celle de Narnia, ceci remonte à de nombreuses années, des siècles même. Cependant, je fais vous raconter ce dont je me souviens.

Je suis né dans une famille charmante et aimante. J'avais un grand frère, Peter puis, j'eus rapidement un autre petit frère, Edmund et une petite sœur, Lucy. Nous étions les quatre enfants Pevensie, de deux ans de différences chacun. Nous étions une famille heureuse et nous vivions dans le bonheur. Mais un jour une guerre terrible éclata dans et tous les pays du monde furent confrontés à la menace Allemande. Ils disaient vouloir une race unique et voulaient prendre le contrôle du monde entier. Notre pays fut contraint de se battre face à ces gens là, ce qui entraina malheurs et désolation. Notre père bien aimé fut appelé à la guerre et, en bon citoyen, s'y engagea. Nous vécurent alors des temps difficiles. Notre pays était souvent la proie de bombardement aériens et aucuns lieux ne semblaient sur. C'est alors que le gouvernement décida qu'il fallait protéger les enfants de la nation et ainsi fut proclamé une sorte de loi qui obligea tous les enfants à quitter leur famille pour vivre au calme des campagnes lointaines. Les Pevensie n'échappèrent pas à la règle et ce fut avec le cœur déchiré que nous durent quitter notre mère. Le point positif fut que nous étions toujours tous les quatre, au moins, nous pouvions compter les uns sur les autres.

Nous furent alors recueillit dans un grand château appartenant à un certain Monsieur Diggory. La gouvernante, Madame McGrady était une femme stricte, névrosée et insupportable. Cependant, nous tentions de nous habituer à cette nouvelle vie. Depuis notre arrivé ici, Edmund était devenu de plus en plus méchant envers Lucy mais également envers Peter, qu'il détestait profondément. Moi, je tentais de calmer tout le monde, d'être rassurante et d'aider mes frères et sœur. Puis, par un jour de pluie ou nous nous ennuyons terriblement, Lucy voulu faire une partie de cache-cache. Amusée, j'acceptais, comme Peter et Edmund. La maison était si grande qu'elle regorgeait de cachettes. Cependant, au bout de peu de temps, Lucy sortit d'une pièce en criant qu'elle était enfin de retour. Avait-elle oublié les règles du jeu ? Nous ne comprimes pas tout de suite et Lucy nous expliqua alors qu'elle était entré dans un monde merveilleux du nom de Narnia par la porte de l'armoire de la chambre d'ami. Peter et moi furent perplexe et nous examinons alors l'armoire, cependant, elle n'avait rien de magique, c'était une simple armoire. Lucy fut terriblement déçu et je commençais à m'inquiétais. Etait-elle devenu folle à cause de cet endroit, d'être loin de ses parents ?
Cependant, quelques jours plus tard, elle nous réveilla, Peter et moi en plein milieu de la nuit pour nous dire qu'elle était retournée à Narnia. Apparemment, cette fois, Edmund était avec elle. Peter et moi lui demandions si notre petite soeur disait la vérité et le garçon répondit qu'il lui avait mentit, qu'il avait voulu jouer mais que Lucy n'arrêtait jamais de jouer. Notre petite soeur fut bouleversée et Peter très en colère contre Edmund, ce qui se comprenait parfaitement. Cette nuit la, Peter et moi eurent une conversation avec Monsieur Diggory qui nous expliqua que peut être Lucy avait raison et qu'elle n'était peut être pas folle, ce qui nous laissa perplexe.
Les jours passèrent et Lucy était assez distante. C'est alors qu'un jour ou nous jouions au baseball, Edmund brisa une vitre du château. Paniqués par la réaction de la McGrady, nous nous sommes laissés entrainés par Edmund et nous nous sommes cachés dans l'armoire. La, alors que nous reculions pour se terrer au fond de l'armoire, je sentit une chose molle et froide sous mes pieds puis, quelque chose de légèrement piquant me griffa le visage. Je fini par tomber en arrière et me retrouva assise dans la neige à côté de Peter. Nous découvrons alors une magnifique forêt enneigée et une sorte de réverbère. Lucy avait raison. Nous étions maintenant à Narnia !

Pour se faire pardonnés, nous avons laissé Lucy nous amener chez son ami Monsieur Tumnus, le faune. Cependant, arrivés sur les lieux, la maison était sans dessus-dessous et un mot était placardé sur la porte. Tumnus avait été amené par la police de la Sorcière Blanche pour haute trahison. Ceci était certainement à cause du fait qu'il avait aidé Lucy et l'avait caché chez lui. Même si nous ne croyions pas trop à ces histoires, quand Lucy nous avait parlé de Narnia quelques jours auparavent, nous l'avions écoutés. Ainsi, elle nous avait raconté que Narnia était plongé dans un hiver éternel par un maléfice d'une femme nommé la Sorcière Blanche et qui se donnait le titre de Reine de Narnia alors qu'elle ne l'était pas du tout. Apparemment elle cherchait des êtres humains et c'est pourquoi Lucy avait été en danger. Notre petite soeur voulu alors retrouver son ami, cependant, cette histoire commençais à m'inquiéter et je voulais rentrer à la maison. C'est alors qu'un castor nous adressa la parole, pour notre plus grande surprise. Il nous expliqua qu'il ne nous voulait pas de mal et nous le suivirent jusqu'à chez lui. La, nous avons rencontré sa femme et ensemble ils nous expliquèrent certaines choses à savoir ici. La Sorcière Blanche régnait depuis de nombreuses années alors qu'elle n'avait aucun droits de souveraineté. Le fondateur de ce monde était un grand lion du nom d'Aslan et nous, nous faisions parti d'une prophétie qui disait que nous étions ici pour libérer Narnia. Cette histoire me semblait étrange mais le nom du lion me donnait une étrange sensation de bien-être. Mais, Edmund semblait avoir disparut. Après de longues recherche, Monsieur Castor nous expliqua qu'il était parti du côté de la Sorcière Blanche et que le seul moyen de le trouver était de retrouver Aslan à la Table de Pierre comme il nous l'avait expliqué. C'est donc le coeur lourd que nous avons quittés le barrage pour s'aventurer un peu plus dans Narnia. Sur notre route, le Père Noël nous apporta des cadeaux à chacun. Je reçu un arc et une corne qui me permettrait de trouver de l'aide à tout moment. Des temps durs s'annonçaient et j'en étais consciente, cependant, je devais garder espoir. Quelques jours plus tard et après des aventures dangereuses, nous sommes arrivés dans le camp et avons rencontré le grand Aslan. Tout de suite, je sus que quelque chose de très fort me liais à lui. La bataille contre la Sorcière Blanche se préparait grandement. J'avais de plus en plus peur, mais je ne montrais rien car je devais assumer mes responsabilités. Edmund fut retrouvé sain et sauf et ramené à notre camp, ce qui nous mit très en joie, Peter, Lucy et moi même. Après cela, je dirai qu'Edmund était ressortit plus mature de cette aventure. Cependant, la Sorcière Blanche arriva au camp et réclama de sang de notre frère car il était considéré comme un traitre. Aslan parla alors en privé à la sorcière et ensemble, ils décidèrent d'une solution. Celle ci resta mystérieuse mais le soir même, Lucy et moi-même, suivirent le grand lion. La, nous assistâmes au spectacle de sa mort, tragique et humiliante. Nous sommes resté auprès de son cadavre durant des heures jusqu'à ce que les dryades annoncent au camp la mort d'Aslan. Il nous fallu alors repartir et, c'est au moment ou nous tournions le dos que la Table de Pierre se brisa et que le grand lion ressuscita. Nous furent alors prit d'un immense sentiment de soulagement et Aslan nous conduisit jusqu'au champ de bataille sur son dos. La bataille fit rage et beaucoup de Narniens perdirent la vie ce jour la. Edmund fut gravement touché par la Sorcière Blanche, cependant, Aslan se jeta sur elle et la tua. Lucy utilisa sa potion offerte par le père Noël pour guérir notre frère. Nous pûmes alors fêter notre victoire. Quelques heures plus tard, nous furent couronnés au château de Cair Paravel par Monsieur Tumnus.

« A l'éclat du soleil méridionnal ; la reine Susan , la Douce. »

La douce voix d'Aslan me nomma ainsi Reine de Narnia ainsi que mess frères et sœur, puis il partit loin pendant de nombreuses années. Notre règne fut placé sous le signe de la paix et de l'harmonie. Nous avons grandit heureux et bien tous ensemble.
Un jour, alors que nous chassions un cerf blanc, Lucy s'arrêta près d'un étrange réverbère allumé qu'elle cru reconnaître. Nous l'avions suivit et, après être passé dans un endroit étroit et sombre, nous nous sommes retrouvés, tombant d'une grande armoire, avec nos tailles d'enfants. Devant nous se tenait Monsieur Diggory avec une balle de baseball et nous demanda en souriant ce que nous avions fait dans cette armoire. Nous étions revenu dans notre monde.

Nous nous sommes alors fait une raison et nous avons du reprendre notre ancienne existence, menant une vie d'adolescents normaux. Cependant, Peter était le plus affecté de nous. Il disait en avoir marre d'être traité comme un enfant alors qu'il était roi … Mais pas de ce monde … Cependant, un jour, alors que nous prenions le métro, l'appel de la magie nous projeta à Narnia, pour notre plus grand bonheur ! Nous étions de retour dans le lieux de nos rêves. Cependant, quelque chose semblait avoir changé. Notre château de Cair Paravel était en ruine. Nous apprîmes par la suite que les Telmarins, le peuple des mers, avaient prit possession de Narnia et voulaient anéantir tous les survivants de ce peuple. Nous avons alors rencontré le Prince Caspian, l'héritier du trône Telmarin, et nous avons apprit que c'était lui qui nous avait appelé grâce à ma corne. Il avait besoin de nous pour récupérer son trône et ramener la paix à Narnia comme à Telmar. Nous avons alors rejoint un lieux sur, l'ancien lieu de la Table de Pierre. Peter, en tant que Grand Roi décida alors d'un plan puisque l'attaque des Telmarins sur notre pauvre lieux de refuge était presque imminente. Il décida d'attaquer par surprise le château de Miraz au moment ou il pensait que les gardes seraient les moins nombreux et donc les plus faible. Sur le papier, ce plan pouvait être bien construit cependant … la bataille prit une tournure tragique et beaucoup de Narniens perdirent la vie dans le château Telmarin … A notre retour, Peter et Caspian laissèrent leur colère les dépasser. Mon frère n'approuvait pas ce que faisait le Telmarin et rejetait la faute de la destruction de Narnia sur lui et ses ancêtres. Mais, je n'étais pas tout à fait d'accord avec lui. Caspian ne pouvait assumer les erreurs de ses ancêtres, au contraire, il avait voulu réparer ses erreurs en nous appelant pour que nous sauvions Narnia encore une fois. Cependant, Caspian fut tenté par le pouvoir de la Sorcière Blanche mais Edmund brisa le sort. Je fus assez déçu de cette attitude, Caspian avait voulu choisir la facilité plutôt que le courage … Mais, nous n'avons pas pu réfléchir plus longtemps car un autre problème se posa à nous : les Telmarins étaient arrivés face à notre refuge et nous menaçait d'une bataille ou ils allaient nous écraser par leurs moyens et leurs nombre. Pour gagner du temps, Peter provoqua en duel Miraz, pendant que Lucy et moi devions trouver Aslan. Pour qu'elle puisse passer je dû rester en arrière et combattre les hommes de Miraz qui nous poursuivaient. Cependant, au moment ou j'étais en mauvaise posture, Caspian arriva pour me sauver. J'étais assez étonnée et troublée. Nous sommes alors retournés sur le champ de bataille. Peter mit Miraz à genoux et laissa l'honneur à Caspian de le tuer car c'était à lui de le faire. Cependant, le prince ne voulu pas faire un tel geste. Il y eut alors une traitrise et Miraz fut tué par un de ses homme qui rejeta la faute sur nous. Commença alors une bataille terrible. Cependant, nous avions pu mettre en place de nombreux pièges avant la bataille et ceci nous permit d'avoir l'avantage. Grâce à Lucy et Aslan, qu'elle était parvenu à retrouver, la victoire fut nôtre. La paix revint alors à Narnia et Aslan repartit aussi mystérieusement qu'il était apparut. Caspian et moi eurent une relation amoureuse durant quelques mois cependant, nos vies n'étaient pas les même, nous avions chacun un royaume à diriger et j'étais beaucoup plus âgée que lui. Ainsi, je dut mettre fin à notre relation ce qui me fit souffrir quelques temps.

Alors que nous pensions le contraire, les temps qui suivirent furent sombre. Caspian changea brusquement d'attitude et commença à devenir méprisant. Il s'éloignait petit à petit de Peter et Edmund et finit par devenir leur ennemi. Je commençais à penser que ceci était ma faute car je lui avais brisé le cœur. Je tentais alors de ne pas trop me faire remarquer pour ne pas que d'autres personnes ne pensent la même chose que moi. Peter prit de la distance également et s'en alla un beau jour, sans dire ou il allait. Ce fut donc Edmund qui prit le contrôle de Narnia. Peu de temps après, nous apprirent une nouvelle qui nous plongea tous dans le désespoir : Caspian avait fait renaitre la Sorcière Blanche et s'était allié au Tisroc Yoren de Calormen.
Ce fut lors d'un bal qu'une espionne Telmarinne nous apprit la déclaration de guerre. Nous furent alors tous effondrés d'une telle nouvelle et plus particulièrement Edmund, qui ne savait comment gérer le royaume. Je tentais de l'aider comme je pouvais pour lui redonner confiance en lui. Lucy quand à elle se faisait discrète et espérait qu'Aslan viennent les aider, une fois de plus. Quand à moi, j'étais inquiète car Peter n'était toujours pas revenu.
Narnia fit alors une alliance avec Anvard. Leur aide fut très précieuse pour cette guerre. D'ailleurs, cette dernière se déclencha rapidement. Une fois de plus j'étais avec les archers pendant que Lucy était restée dans un lieu plus calme, je préférais la savoir en sureté. Peter et Edmund se battaient aux côtés de leurs troupes. Je fini par descendre sur le champ de bataille. Déjà, beaucoup de cadavres jonchaient le sol. Je ne pu apercevoir mes frères cependant, je vis Sighild tuer la Sorcière Blanche et fut soulagée. Pour autant, la bataille n'était pas finit et les combats continuaient. Mes yeux furent alors attirés par une chevelure blonde, celle de mon frère Peter. Il était en train de se battre contre Caspian. Mon cœur s'arrêta de battre durant quelques secondes. Je ne voulais pas qu'ils s'entretue. Pour qui étais-je ? Mon frère ou Caspian ? Je couru alors vers eux, leurs criant de stopper cet affrontement et je me mit entre eux pour les éloigner. Cependant, Caspian me donna une gifle et je tombais à terre. Son regard était si différent … Il semblait si sombre … Il s'avançait vers moi, son épée à la main, comme si il voulait me tuer. Non, il n'était pas sérieux … ? Il n'allait tout de même pas me tuer … Je restai allongée sur le sol, comme figée. C'est alors que Peter para le coup de Caspian avec son épée et ils repartirent tous les deux dans un combat violent. Je ne pu les regarder bien longtemps car un Telmarin était venu près de moi pour me combattre. J'utilisais alors mon arc pour le tuer et me retourna vers Caspian et Peter. Ce qui se passa ensuite restera gravé dans ma mémoire pour toujours …
Peter était à genoux, désarmé et Caspian lui planta alors son épée en travers du ventre avec une expression effrayante sur le visage. Mon cœur s'arrêta de battre, je cessais de respirer, le temps s'arrêta à ce moment la. Je vis mon frère s'écrouler sur le sol de tout son long, le visage défiguré par la douleur. Caspian se tenait devant lui, debout, fier de son acte, cependant, quand il tourna la tête vers moi, son comportement changea brusquement, comme si il été désenvouté. Son visage devint grave et emplit de désespoir. Il regarda Peter, son épée puis moi. Inconsciemment ma bouche s'était ouverte pour crier le nom de mon frère et mes jambes m'avaient portés jusqu'à lui; ou je m'étais écroulé à genoux. Caspian fut prit d'une terreur sans pareille et partit en courant, me laissant seule avec mon frère mourant. La plaie laissée par l'épée était profonde et du sang coulait avec abondance, comme une rivière. Peter était haletant mais me regardait, essayant d'esquisser un sourire.

« Peter … Non … Je t'en pris … Ne t'en va pas … Reste avec nous … Nous avons encore besoin de toi ici Peter ! Tu es le Grand Roi, tu n'as pas le droit de mourir !!! Peter, résiste s'il te plais … Je vais aller chercher Lucy, elle te guérira avec sa potion et tout reprendra son cours d'accord ? »

« Susan … C'est trop tard … Ne t'en fais pas, tu va t'en sortir … Il ne faut pas perdre espoir pour Narnia. Nous allons gagner cette guerre, comme les autres avant. Ne pleure pas, j'ai fais mon temps ici … Je dois partir maintenant … »

« Non Peter je ne te laisserais pas d'accord ? On va trouver une solution ! Tu … Je … Peter … Ne nous laisse pas … Pense à Lucy et à Edmund … Peter … Je t'en pris Peter … Peter … PETER !!!!!!!!!!!!!!!! »

Mais il était déjà trop tard. Mon frère avait expiré … C'était la fin du Grand Roi Peter le Magnifique. Ne dit-on pas dans ce genre d'occasion « Le roi est mort, vive le roi ! » ? Edmund était maintenant le seul roi de Narnia et devrait assumer beaucoup de choses à partir d'aujourd'hui …
Je restai sur le corps de mon frère, son sang tâchant mes vêtements jusqu'à ce que les troupes partent car nous avions perdu la guerre. Etrangement personne n'était venu me déranger sur le champ de bataille, comme si mon frère et moi étions enfermés dans une sorte de bulle. Il est impossible d'imaginer le nombres de larmes qui avaient coulés de mes yeux. J'avais perdu mon frère, le cadet de notre famille et j'étais maintenant la plus grande. Je devrais tenir le rôle de Peter auprès d'Edmund et Lucy et ceci me faisait peur. A partir de ce jour, je perdis foi en la magie de Narnia et je maudissais le jour ou nous étions arrivés dans ce lieux. En Angleterre Peter serait toujours en vie et nous serions heureux, malgré la guerre … A partir de ce jour, je m'enfermais dans une bulle, espérant au plus profond de moi qu'une solution puisse exister ou qu'Aslan puisse m'aider … Mais le Grand Lion était partit depuis bien des années et mes espoirs étaient vain …
Emdund et Lucy furent aussi choqués que moi par cette nouvelle, tout comme l'ensemble du royaume Narnien, du moins ce qu'il en restait. Oui, notre magnifique royaume emplit de joie, de paix et de bonheur n'était plus qu'une ruine d'un ancien temps. Les pleurs avaient remplacés les rires, la peur avait remplacée la joie, le désespoir avait remplacé la paix … Tout était en ruine, nous n'étions plus rien, comme un peuple orphelin de père et sans aucun espoir … Qu'allions nous devenir ? En tant que roi et reines, nous devions tout de même laisser croire à notre peuple qu'il y avait toujours un espoir et je m'enfermais petit à petit dans cette bulle, croyant dur comme fer à l'espoir. Après tout, quand vous avez tout perdu, il ne vous reste plus que l'espoir pour vous sauver … Petit à petit, je ne devenais plus qu'une coquille vide car pour moi, le deuil était impossible. Peter et moi étions très proche, comme Lucy et Edmund le sont. Dans ce quatuor il y avait comme deux groupes : les grands et les plus jeunes.
Les funérailles furent magnifiques je dois l'avouer. J'avais beaucoup participé dans la préparation et c'était aussi parfait que je l'avais imaginé. Peter était enterré dans un temple majestueux derrière le château au milieu d'un parc fleurissant. Peu de temps après, j'avertissais mon frère et ma sœur que j'avais besoin d'un peu de temps pour me remettre de tout cela et que je devais m'éloigner quelques temps. Je partie donc seule dans les contrés avoisinantes de Cair Paravel, la ou je pouvais être seule mais en sécurité. Ce fut à cette période que je me mit à rêver de Peter. Etait-ce la magie qui voulait cela ? Ces rêves semblaient si réels … Peter me donnait des conseils, m'aidait à me faire à l'idée que j'étais l'aînée maintenant et que je ne devais pas abandonner mon frère et ma sœur. Parfois, j'avais envie de récupérer Edmund et Lucy et de repartir dans notre monde, la ou sans doute, Peter serait toujours en vie et la ou, même si il y avait la guerre, nous serions plus en sécurité. J'avais perdu foi en la magie, en la féérie de Narnia. Plus rien n'était pareil, plus rien ne me plaisait ici. Je continuait d'espérer au fond de moi qu'Aslan m'apparaisse et m'aide … Mais il ne vint jamais …

Les semaines et les mois passèrent sans que rien ne change. Alors un jour je suis rentrée, il me semblait que je me sentais mieux et je préférais retourner auprès de mon frère et de ma soeur, pour ne pas les laisser seuls. J'allais m'occuper d'eux comme une grande soeur, comme la nouvelle aînée des Pevensie, comme Peter l'avait était un jour. Mon retour fut largement vu comme un renouveau d'espoir, les Pevensie étaient tous réuni et ensemble ils pourraient faire renaitre Narnia de ses cendres. Le problème, c'est que cette histoire nous avait tous grandement affaiblie et nos comportements avaient changés. Lucy était plus discrète et renfermée sur elle même qu'auparavent, Edmund était devenu presque dépressif et moi, je n'étais qu'une coquine vide, me cachant derrière un masque fragile. Personne ne pouvait ignorer combien nous souffrions. Alors que nous essayions de toutes nos forces de faire revivre notre beau royaume, les tensions entre Narnia et l'alliance Telormène s'aggravaient. Je n'étais plus que l'ombre de moi même, je souriais mais je n'étais pas heureuse, je portais un masque en permanence devant tout le monde. Puis un jour, quelqu'un brisa ce masque, quelqu'un découvrit mon angoisse, ma peine, ma souffrance et doucement, il m'en libéra par des mots simples mais tellement efficaces. Ce quelqu'un n'était pas n'importe qui, il s'agissait de l'actuel roi d'Archenland, notre allié, Jace Deynor ! Doucement, il recolla les morceaux de mon coeur, fit renaître l'espoir au fond de moi, pansa mes blessures et me redonna confiance. Bien entendu, j'en tombais éperdument amoureuse, après tous ses malheurs, ses déceptions amoureuses, cette peine et cette souffrance, qui aurait cru que moi, je retrouverais l'amour ? Bien entendu, je ne dis rien à personne durant plusieurs moi et Jace et moi continuâmes de nous voir. Jusqu'au jour ou, durant un bal, ce dernier m'annonce son amour pour moi. Depuis, nous vivons une idylle au grand jour et je me sens revivre petit à petit. Le peuple Narnien semble ravit de cette relation car ceci permet également de garder Archenland en tant qu'allié. Edmund et Lucy semblent également heureux pour moi, toutefois, je ne les oublie pas et je tente de passer autant de temps avec eux qu'avec Jace.

Alors que la guerre semblait inévitable entre Narnia et l'empire Télormène, je réussi, sans le vouloir, un véritable coup de maitre dans cette histoire. Ainsi, par inadvertance, je révélais à Soren Eshbaan que son frère, alors Tisroc, Yoren, avait tué leur père pour prendre le pouvoir plus facilement. Cette nouvelle bouleversa Soren et petit à petit, une rébellion s'organisa contre Yoren, dont je faisais parti. Ainsi, le peuple se ligua contre son souverain et Yoren fut déchu et exilé. Soren prit donc sa place sur le trône et devint le nouveau Tisroc. Grâce à cela, il révoqua l'alliance avec Telmar, libéra Archenland et signa un grand traité de paix avec Narnia et Archenland. La paix était presque générale et ceci me combla de bonheur.

Puis un jour, quelque chose d'autre m'arriva. En effet, je me retrouvais en possession de pouvoir, dont je n'aurais jamais pu imaginer l'existence. Tout avait commencé une nuit ou je fis un rêve étrange, se déroulant dans une forêt narnienne. J'y avais aperçue une lumière bienveillante et chaleureuse et, en m'approchant de plus près, j'y avais vu un petit être ailé, ressemblant à une petite fille blonde, avec une petite robe verte plutôt courte. Je reconnu cet être, c'était une fée ! Je n'en avais jamais vu de ma vie et j'étais stupéfaite car depuis bien des siècles, aucunes fées n'avaient été vu dans tout le monde de Narnia. On disait que les guerres incessantes entres les humains avaient fini par détruire cette race magique, créée pour faire le bien. Cette petite fée inclina la tête en me souriant et j'entendis alors un son semblable à des clochettes ou des carillons. C'était si doux ! Doucement, j'approchais ma main d'elle et, au moment ou mon doigt toucha sa toute petite main, je sentis une aura puissante et lumineuse pénétrer mon corps. Cette aura était si forte que je m'étais évanouie. Lorsque je me m'éveillais, pensant sortir de mon rêve, j'étais allongée dans cette forêt, il faisait nuit et j'étais seule. Ce n'était donc pas un rêve. Ou du moins si ça l'était, mais en réalité, ce rêve m'avait transporté jusque ici, comme si j'avais été somnambule. Doucement, je me relevais et j'entendis une toute petite voix près de moi. Je tournais la tête pour voir de nouveau la petite fée. Elle s'était présentée à moi en m'indiquant qu'elle s'appelait Clochette et qu'elle était devenu mon Don. Par la suite, elle m'avait tout expliqué. J'avais été choisi par les Dieux pour posséder un Don et obtenir des pouvoirs, me permettant de faire évoluer les choses. Clochette m'avait apprit que mon cœur pur était fait pour posséder des pouvoirs de nature bénéfique et j'avais ainsi reçu des pouvoirs liés à la lumière, représentant le bien dans ce monde. Petit à petit, j'aurais la possibilité d'utiliser ses pouvoirs pour me protéger, protéger des personnes et je pouvais même m'en servir pour me battre. Toutefois, il fallait que mon cœur reste pur et que mes pouvoirs me servent uniquement à faire le bien, sinon, ils me seraient enlevés et Clochette disparaitrait. Ma nouvelle amie m'apprit également que j'étais la seule à entendre ses paroles et que, pour les autres, même si elle était visible, la voix de la petite fée sonnerait comme des clochettes, moi seule pouvait l'entendre. Enfin, elle me mit en garde en m'indiquant que je n'étais pas la seule que les Dieux avaient choisi et que certaines personnes avaient reçu des Dons afin de faire le mal. Je devrais donc être prudente. J'appris plus tard que des rumeurs disait que certaines personnes étaient dotés de pouvoirs étranges et naturellement, on qualifia ce genre de personnes par le nom d'Élus des Dieux.

Depuis, je tente de faire le bien autour de moi et de redonner espoir à ma famille mais aussi à mon peuple. Beaucoup de choses ont changé depuis de la mort de Peter et aujourd'hui, avec mes pouvoirs, je suis en mesure de me défendre et de protéger les gens que j'aime. Ce que tout le monde ignore à présent c'est que je suis aujourd'hui capable de me battre seule, utilisant mes pouvoirs, Clochette à mes côtés, uniquement pour éviter à mon peuple une nouvelle guerre et également car j'ai affreusement peur de perdre Lucy, Edmund ou même Jace. Jamais plus je ne les mettrais en danger et si je dois seule me mettre en danger pour les protéger, alors je le ferais. Tel est mon devoir en tant qu'Elue des Dieux ! La guerre n'est pas finie, je le sens et des heures sombres nous attendent c'est pourquoi je dois rester forte, pour protéger les gens que j'aime, quitte à me sacrifier pour eux. Jamais plus je ne veux revivre la mort d'un être cher, jamais et je fais le serment de tout faire pour éviter que cette souffrance arrive de nouveau !




Que penses-tu du reste du monde ?


La guerre ayant opposé Narnia/Archenland à Calormen/Telmar a été terrible... Mais comment l'avez-vous vécu ? Très mal. Je n'ai jamais aimé faire la guerre bien que j'en ai vécu de nombreuses. Je déteste voir mon peuple se battre et mourir pour des idéaux différents. De plus, durant cette guerre nous avons perdu Peter, notre cher Grand Roi et notre frère bien aimé. Cette perte fut un véritable cauchemars et depuis, j'ai peur de perdre quelqu'un d'autre.

Que pensiez-vous de l'Empire Telormène, qui a eu une brève existence ? Pour dire la vérité, j'en avais très peur. Cet empire était une très grande menace, la plus grande de toute depuis la mort de la Sorcière Blanche. Je savais que les Telormènes allaient nous faire souffrir et j'en avais terriblement peur. Malhreusement je ne me trompais pas et les souffrances qu'ils nous firent endurer furent les plus atroces de tous les temps ... Aujourd'hui encore, quand je repense à cet empire, j'en tremble de peur.

On dit qu'une ère de paix commence, et pourtant, celle-ci est menacée. Quelle est votre pensée là-dessus ? J'ai toujours voulu la paix pour Narnia et je serais capable de me battre jusqu'à ce que mes forces m'abandonnent pour trouver la paix. J'ai perdu beaucoup trop durant la dernière guerre et comme le dit le dicton populaire "Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort". Ainsi, j'ai beaucoup appris de la dernière guerre et je ne veux plus regarder mon peuple mourir. Je suis aujourd'hui déterminée à faire changer les choses, à retrouver la paix. J'ai déjà commencé en aidant Soren à prendre la place de son frère et ainsi libérer Archenland et faire une grande paix isolant Telmar. Si une nouvelle guerre se profile, je prendrais les armes seule, grâce à mes pouvoirs et à ma petite Clochette et j'irais au devant des menaces pour rétablir la paix à Narnia !




Et derrière l'écran ?

Je m'appelle Cindy et j'ai 21 ans. J'ai découvert Narnia Land grâce à google me semble t'il et je le trouve
vraiment génial =D
. Je peux être actif/ve environ 7/7 jours pour les connexion mais j'ai un peu moins de temps pour rp. J'ai lu le règlement : Validé, ainsi que le contexte : Validé. Et pour finir...merci pour la lecture et à bientôt sur le forum =D.



_____________________
'cause I'm just one of those ghosts, travelling endlessly. Don't need no road, in fact they follow me. And we just go in circles. Now I'm told that this life and pain is just a simple compromise so we can get what we want out of it. Someone cared to classify, a broken heart and twisted minds, so I can find someone to rely on.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Susan Pevensie
Reine de Narnia || Élue
∞ messages : 178
∞ camp : Narnien
∞ double-compte : Aleksander F. Blackburn
∞ humeur : Douce
∞ commentaires :

« Please my love, stay with me until the very end. »


MessageSujet: Re: Susan Pevensie   Jeu 9 Aoû - 23:26

Ma fiche est terminée =D

_____________________
'cause I'm just one of those ghosts, travelling endlessly. Don't need no road, in fact they follow me. And we just go in circles. Now I'm told that this life and pain is just a simple compromise so we can get what we want out of it. Someone cared to classify, a broken heart and twisted minds, so I can find someone to rely on.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ange Darennor Adam
Loup-garou nomade || Admin
∞ messages : 951
∞ camp : le sien
∞ double-compte : Matías Ernelio, Soren Eshbaan, Braethan Melendir
∞ humeur : indifférent
∞ commentaires :

MessageSujet: Re: Susan Pevensie   Ven 10 Aoû - 15:20

Ton histoire gère ma poulette Very Happy Je valide ta fiche de ce pas Wink

_____________________


i see this life like a swinging vine, swing my heart across the line and my face is flashing signs. seek it out and you shall find. old, but i'm not that old, young, but i'm not that bold. i don't think the world is sold, i'm just doing what we're told. | -damons (tumblr)

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Susan Pevensie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Susan Pevensie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Présentez vous aux yeux de tous. :: Fiches Validées-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com