Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 La Forge -Lucy- [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: La Forge -Lucy- [terminé]   Dim 12 Aoû - 20:39

    Que pouvait bien avoir en tête l'empereur du Nord pour oser descendre incognito dans un petit village de Narnia ? Personne ne le savait hélas... Cela faisait déja plusieurs semaines que l'on voyait des nains faire le trajet jusqu’à la forge pour y déposer outils, métaux et objets en tout genre; ils avaient même remis à neuf l'enseigne de la vieille forge. On pouvais désormais y lire "Le tigre des neiges." écrit en fer forgé sur un panneau de bois. Ca n'est qu'a la fin de la semaine, une fois que tout était prêt et les nains disparus que le seigneur daigna quitter son château. Bien sur il n'était pas habillé comme à son habitude, il portait de simples vêtement en toile noir ainsi qu'une cape avec une capuche qui couvrait son visage. Ce qu'il avait aussi fait, c'est qu'il avait bue une potion qui lui avait redonné l'apparence d'un jeune elfe de 20 ans (. Il était monté sur un cheval noir sur le garrot duquel on pouvait voir des Runes de puissance. Il ne lui fallaut que quelques heures pour arriver jusqu'à la forge. Oui, vous ne rêvez pas, cet elfe albinos allait donc se faire passer pour une personne tout à fait normale à Narnia. A peine était-il arrivé que le froid avait envahit le village de Chippingford, la brume envahissait les ruelles malgré le fait que Frost retenais ses pouvoirs.

    Il ouvrit en grand les portes de bois, puis il commença à travailler sur plusieurs pièces de métal, la fonderie commençait vraiment à lui tenir chaud. Au bout d'une heure de travail intensif, il déposa sur le comptoir une lame de dague, puis il retira son haut, s'épongea le front avec et le jeta dans un coin de la pièce. Il était calme et son esprit fonctionnait à plein régime, il savait que quelqu'un allait arriver, quelqu'un de très important, une personne dont il avait besoin pour réaliser ses plans, mais cette personne devrait être l'incarnation de l'innocence, surement une jeune femme tout juste sortie de l'enfance, une personne qui aurait besoin de ses talents de mage. Sur une lourde table se trouvait un cercle magique luisant d'une lumière vive, sur une toute petite table de bois se trouvait des gemmes: petites pierres aux diverses couleurs contenant des pouvoirs magiques. Frost jouait donc le rôle d'un forgeron et d'un enchanteur. Dans la matinée un client passa et lui commanda un casque, un autre lui demanda de recoudre un plastron de cuir.

    Le cheval, un magnifique étalon noir, broutais de l'herbe juste à côté de la porte d'entrée. Frost dégoulinait de sueur car il n'était pas habitué à pareille chaleur, il décida de faire une pause en s'affalant sur une chaise de bois, ses cheveux blancs (trop bien peigné pour un forgeron) tombaient devant ses yeux. Il passa une mèche derrière l'une de ses oreilles pointues puis il leva la tête et respira profondément. La forge avait était formidablement décorée avec les différentes armes et armures enchantés fait par Frost il y a quelques années, mais il y avait aussi des bijoux sous des vitrines et des flèches faites avec des plumes d'oiseaux des neiges. Soudain, alors qu'il réfléchissait à la prochaine chose qu'il allait faire, il s'endormis, laissant tomber en arrière sa tête.


Spoiler:
 

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Dim 12 Aoû - 21:49

Lucy et le soldat qui l’accompagnait n’avaient mis qu’une journée à se rendre à la Lande du Réverbère, telle que les Pevensie l’avaient surnommée. Ils avaient d’abord pris le bateau à Cair Paravel, emmenant leurs montures à bord, puis celui-ci avait remonté le fleuve jusqu’à Beaversdam. Ils y avaient débarqué avec leurs chevaux et de là il ne leur avait fallu que quelques heures pour arriver à leur destination. Le chaperon avait alors tenu les chevaux pendant que la reine s’était approchée du réverbère et l’avait touché du bout des doigts. Une vague de souvenirs l’avait soudainement envahie et elle était restée longtemps silencieuse, perdue dans ses pensées et ses questions. Elle était certaine de ne pas vouloir retourner dans son monde, cependant la foi et la magie qui imprégnaient cet endroit lui redonnait espoir, et elle avait le sentiment que nulle part ailleurs sa sensation d’être proche d’Aslan n’était aussi forte.

Elle remercia l’homme qui la protégeait pour sa patience et lui demanda s’il était possible qu’ils soient rentrés avant la nuit, ce à quoi il répondit négativement. Il expliqua alors qu’un village se trouvait non loin au nord de la forêt, mais qu’il allait falloir être extrêmement prudente si elle y passait la nuit, ce à quoi elle se résigna. Chippingford se trouvait si près du territoire telmarin qu’elle prenait des risques considérables. C’est pourquoi lorsqu’ils entrèrent dans le village et s’arrêtèrent dormir dans une auberge, Lucy abaissa le capuchon de sa cape sur son visage. Les informations circulaient bien trop vite dans cette partie du globe pour qu’elle y soit en sécurité.

Épuisée par les heures de monte, la reine s’endormit rapidement. Le lendemain, ils espéraient tout deux reprendre rapidement la route, mais un imprévu de taille se présenta : le village était à présent recouvert d’une brume si épaisse qu’on ne voyait pas à plus de quelques mètres devant soi, des conditions climatiques non seulement peu naturelles dans cette région mais également gênantes pour des voyageurs. Ils décidèrent donc d’attendre que le soleil chasse cette purée de pois. Lucy aurait aimé visiter le village en attendant, mais elle savait que dans ce cas son chaperon ne la lâcherait pas d’une semelle et n’en avait aucune envie. Elle attendit donc bien sagement qu’il engloutisse le repas du midi, puis s’endorme sur la terrasse de l’auberge, le nez en l’air et le ventre bien rempli. C’était une habitude qu’il avait pris à Cair Paravel et dont il avait du mal à se défaire, Lucy le savait très bien.

Elle en profita donc, sans le moindre scrupule, pour filer. Elle visita plusieurs échoppes, le visage en grande partie couvert, mais ça n’avait pas l’air de déranger les marchands. Peut-être était-ce devenu un spectacle habituel en ces temps difficiles. Elle finit par s’arrêter devant un magnifique cheval laissé sans attache mais tellement occupé à brouter qu’il ne risquait pas de s’enfuir. Tandis qu’elle flattait l’encolure de l’animal, elle remarqua les étranges motifs qui ornaient son garrot et fronça les sourcils. Ces symboles se rapprochaient assez des runes magiques qu’elle avait parfois aperçu dans la bibliothèque de Cair Paravel, pourtant ils ne lui étaient pas assez familiers pour qu’elle en comprenne la signification.

Elle était sur le point de s’éloigner quand une chevelure blanche attira son attention. À quelques mètres à peine de là, un elfe dormait à poing fermé, pratiquement dans la même position que le soldat qu’elle avait laissé en plan. Il avait de très longs cheveux d’un blanc immaculé et une peau pratiquement de la même couleur. Elle n’avait jamais rencontré ce genre d’être et elle resta longtemps à l’observer avant de remarquer l’immense pancarte au dessus de lui et la forge derrière lui. Sans la moindre gêne, elle entra et se pencha sur chaque objet qu’elle croisait avec une curiosité presque enfantine. Elle réalisa bien vite que certaines pièces n’avaient rien d’innocentes. Faisant rouler une gemme entre ses doigts pour en apercevoir les différents éclats, elle sursauta quand un ronflement retentit dans son dos. Un deuxième bruit s’en suivit, celui du heaume qu’elle avait fait tomber dans sa surprise. La reine s’empressa alors de le ramasser, mais le mal était fait. Elle tourna un regard coupable vers l’elfe, priant pour qu’il ne soit pas du genre colérique. Sans qu'elle s'en rende compte, la gemme était restée dans sa main.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Dim 12 Aoû - 22:33

    Frost s'éveilla au son d'un casque tombé sur le sol, et bien avant même que la jeune femme ne se soit penchée pour le ramasser, l'elfe à l'apparence de jeune homme s'était faufilé à côté d'elle, ses yeux jaunes fixés sur la gemme qu'elle tenait. Puis il posa son regard sur les yeux de la jeune demoiselle et tandis qu'il lui enlevait délicatement la gemme des mains pour la reposer sur la table d'enchantement, il lui dit d'une voix douce et profonde.

    -Vous ne devriez pas la laisser tomber sinon vous risqueriez d'être atteinte par le sort qu'elle contient... gente demoiselle. Et celle-ci fait pousser des champignons. Hors je doute que cela ne vous plaise. Et ne vous inquiétez pas pour la monture qui est devant la forge, c'est mon fidèle compagnon, il ne s'échappera pas car nous sommes liés... est-ce la magie qui vous intéressait ?

    Il s'écarta de Lucy et faillit en oublier les politesses. Il inclina le torse et la tête puis il se releva en signe de salutation. L'elfe avait donc vue juste, cette jeune femme n'était pas n'importe qui, il s'agissait de la reine Lucy de Narnia. Il sortit une tige de métal du feu puis lui donna deux coups de marteau; à ce contacte, des étincelles jaillirent puis il la mis dans un tonneau remplit d'eau, après quoi il se plaça derrière le comptoir en se frottant les mains dans un morceau de tissus .

    -Vous recherchez quelque-chose ? Comme vous pouvez le voir je ne suis pas un simple forgeron. Une arme digne de ce nom mérite un enchantement, mais ça n'est que mon point de vue. Vous cherchez peut-être un bijoux ? Un casque ? Vous préférez vous défendre ou attaquer ? Je pourrais même vous faire un prix.

    Il gratifia ses phrases d'un sourire, mais même s'il essayait d'être aimable et qu'il cachait bien son jeu, ce sourire restait celui de l'empereur: un sourire froid. Il reposa le morceau de tissus maintenant que ses mains étaient propres. Il laissait un temps pour que sa cliente potentielle réfléchisse. Il s'appuya sur le contour avec les coudes et posa son menton dans le creux de sa main et resta ainsi quelques instant à regarder les réaction de la reine ici présente.

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Dim 12 Aoû - 23:16

Lucy sursauta à nouveau en voyant l’elfe se lever, rendue nerveuse par sa situation, et elle eut un léger mouvement de recul lorsqu’elle se retrouva nez à nez avec lui. Elle faillit même le repousser, réflexe naturel quand on fait face à un être aussi surprenant, mais elle parvint à se contrôler. Le regard jaune qui se posa sur elle la déstabilisa encore plus. Elle ne se rendit compte que ses doigts s’étaient crispés sur la gemme que quand il la lui reprit et elle s’obligea à se détendre. Il ne fallait pas qu’elle montre qu’il l’impressionnait ou elle allait se trouver en position de faiblesse. Elle redressa le menton du mieux qu’elle le put et lui rendit son regard tandis que les mots s’écoulaient d’entre ses lèvres avec fluidité. La manière dont il s’inclina lui fit comprendre que quelque chose n’allait pas. Il avait probablement deviné son sang royal, voir même son identité exacte. Elle en oublia de le saluer en retour, et se laissa aller à un soupire imperceptible. Lorsqu’elle essaya de se détourner de lui, il se mit à travailler le métal et sa curiosité fut aussitôt réveillée. Silencieuse, elle l’observa travailler sans pour autant s’approcher.

Tout ce que la reine avait retenu de ses paroles était ce lien qu’il avait avec l’étalon. C’était probablement le rôle que tenaient ces runes qu’elle avait remarqué. Elle en tirait une certaine jalousie, mais également de la crainte. Cette magie ne semblait pas être sombre, pourtant elle était incapable d’en reconnaître la nature exacte. D’où venait cet elfe à la peau de la couleur de la glace ? Devait-elle le fuir ? Elle baissa les yeux, prête à partir. Il n’avait rien fait de mal mais elle était mal à l’aise à cause de ses yeux. Elle qui était habituée à faire face à toutes sortes de créatures, dont le regard n’avait parfois rien d’humain, ne pouvait pas soutenir de croiser ce regard là, alors qu’il semblait sincère à défaut d’être chaleureux.

Elle se rendit soudain compte qu’elle n’avait pas répondu à la seule question qu’il avait posé, mais avant qu’elle ne parle, il se mit à l’assaillir de nouvelles interrogations. En bon commerçant, il lui donna une liste des articles qu’il proposait et fit même une offre de réduction. Un sourire hésitant se dessina sur les lèvres de la reine, en réponse au sien.
    « Un enchantement, vous dites ? Quels types d'enchantements ? »

Sa voix n’avait pas flanché et elle en fut fière. Sachant très bien qu’il était inutile qu’elle essaye plus longtemps de se cacher, elle fit tomber sa capuche sur ses épaules et fit à nouveau le tour de l’atelier. Les gemmes attiraient indéniablement son regard, mais elle résista à la tentation de s’arrêter devant elles et fit comme–ci rien ne l’intéressait. Elle savait très bien ce dont elle avait besoin, mais ne s’était pas attendue à devoir prendre une décision aussi rapide. Ce qui n’avait été qu’un vague projet prit soudain une forme très concrète dans son esprit : elle avait besoin de pouvoir se défendre, et la meilleur défense était souvent l'attaque. Elle se tourna à nouveau vers l’elfe. Elle eut soudain honte de ne pas en connaître plus sur la culture des elfes, et pire encore, de ne rien connaître sur l’art de la Forge.
    « Vos épées sont-elles légères ? »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Lun 13 Aoû - 0:05

Frost se rendit compte que son regard déstabilisait la jeune reine alors il essaya de détourner les yeux quelques instants, gardant son visage inexpressif, il savait au fond de lui qu'aujourd'hui il avait une chance monumentale de faire connaitre ses origines au monde entier. Mais il n'était pas encore temps de parler des contes. Tandis que Lucy se rapprochait de l'endroit ou était exposé les gemmes, Frost sortit de derrière le comptoir. Il s'appuya sur un montant de la porte en regardant par la fenêtre ouverte son compagnon à 4 pattes brouter. Il répondit aux premières interrogations de l'humaine.

-Les enchantement sont nombreux et peuvent êtres apposés sur des armes, des armures, des bijoux, et même des bâtiments. Pour ma part les enchantement que je fais sont de conception runique. La magie runique est une très ancienne magie qui vient des terres du Nord. Rare sont les armes qui en portent leurs inscriptions car elles sont puissantes...

Le cheval hennit tandis que l'elfe se retourna enfin vers son interlocutrice. Comme toujours, il montrait cet aspect mystérieux, ce côté qui voulait donner envie à la personne qui l'écoutais d'en savoir plus à chaque instant. Il sourie brièvement avant d'ajouter.

- La magie runique n'est pas de la magie noir si cela peux vous rassurer. Rare sont les personnes qui croient en la magie... J'ai forgé une arme runique un jour, mon épée, Stormbringer... mais j'ai due la détruire car à cette époque je n'était pas assez fort pour être digne d'elle. Il existe de nombreux enchantement. Tenez par exemple certains peuvent vous rendre invisible, d'autres vous immuniser contre les maladies. Je les connais tous ! Je peux même en créer si vous avez une commande spéciale. Il me reste des gemmes vides dans la réserve, je pourrais vous créer un enchantement si vous le souhaitiez.

Étrangement et pour la première fois de sa vie, Frost se sentait heureux, oui, il avait enfin rencontré la bonne personne, cette personne allait donc apprendre beaucoup de choses auprès de cette créature. Mais il ne voulait pas l'effrayer alors il poursuivit sur un ton plus calme.

-Je suie un elfe ! Une créature raffinée gente demoiselle ! Je vous mentirais en vous disant que je ne fais que des épées lourdes pour les vrais hommes ! Mes épées, peuvent être d'une légèreté à couper le souffle. Certes légères, mais résistantes ! Je détiens le secret de l'acier et du métal elfique alors vous n'avez pas à vous inquiéter pour le poids.

Les engrenages étaient en marche, il y arrivait, il en était certain désormais, la reine allait lui acheter une arme et qui plus est enchantée. Si elle hésiterais, Frost la cuisinerais avec ses arguments quitte à lui offrir ce qu'elle veux sans la faire payer, et puis cela pouvais paraître normale pour un artisans de vouloir faire un cadeau à la reine de Narnia. L'elfe evitais le regard de la reine, par peur de trop la déstabiliser, pourtant il avait connaissance que cette dernière côtoyais les créatures de Narnia, peut-être que le fait qu'il soit issue d'une ligné d'albinos la mettais mal à l'aise, personne ne sait rien de ces créatures venant du Nord...

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Lun 13 Aoû - 1:36

Ainsi venait-il des terres sauvages du Nord. Ce fut la seule chose qui l’interpella dans ses propos, mais elle retenait chaque mot qu’il prononçait et l’imprimait dans sa mémoire. Lorsqu’il parla de la magie noire et de celle runique, elle faillit répliquer « je crois en la magie », mais se retint de justesse. Il était inutile qu’elle ait l’air trop sûre d’elle. Elle était pourtant littéralement pendue à ses lèvres. « Je peux vous en créer » venait-il de dire à propos des enchantements. Elle n’en croyait pas ses oreilles. Comment pouvait-elle être aussi chanceuse ? Un autre détail la fit s’interroger. S’il n’avait pas été suffisamment fort du temps où il avait forgé cette épée, cette « Stormbringer », sous-entendait-il qu’il l’était désormais assez ? Elle savait que les elfes, même âgés, présentaient rarement des signes de vieillesse, mais s’étonnait tout de même de voir cet être si jeune arborer une telle quantité de connaissances, avec fierté qui plus est.

Il n’avait plus le même visage que quelques instants plus tôt : ses traits étaient illuminés par une certaine satisfaction, comme s’il accomplissait quelque chose d’important pour lui. Peut-être sentit-il sa méfiance à son égard car il se calma presque soudainement avant de continuer ses explications. Pourtant elle parvenait enfin à le regarder dans les yeux sans crainte ni gêne. Il était moins impressionnant quand il souriait, bien qu’elle se rendait compte qu’il ne laissait rien transparaître à travers cette expression. Ou bien n’avait-il rien à laisser transparaître ? Elle préféra oublier cette idée étrange et se concentra à nouveau sur leur discussion, du moins elle tenta d’analyser les paroles de l’elfe et d’estimer si sa demande valait la peine d’être formulée. La réponse lui vint naturellement.
    « Ce serait un type particulier d’enchantement, je ne sais même pas si c'est possible sur une arme... Il me faudrait quelque chose qui puisse repousser mes ennemis, mais seuls ceux qui appartiennent aux mal, ceux qui sont corrompus. Cela ressemblerait à une défense, et pourtant ce serait sur une épée. Pensez-vous cela possible ? »

Elle se rendit compte trop tard de la façon dont l’espoir transparaissait à travers sa voix et s’en voulut d’être aussi facile à décrypter. Ah, que diable ! Cet homme ne la reverrait sans doute plus jamais, à moins que le destin ne s’en mêle, or Aslan avait appris à Lucy à laisser le destin suivre sa danse sans s’y opposer. Ce qui devait arriver arriverait. Elle s’approcha de l’elfe et planta fermement son regard dans le sien, attendant la réponse à sa question.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Lun 13 Aoû - 9:19

    Le regard de la demoiselle se posa enfin sur ses yeux jaunes. Tandis que l'elfe se rapprochait d'un tas de lingot de métal elfique (tout droit sortie de ses mines) il réfléchissait à l'enchantement que venait de lui demander la reine. D'un côté il savait qu'il était capable de forger une telle arme, d'un autre il savais que cette épée irait surement à l'encontre de ses plans dans un futur proche. Mais il pris une décision après réflexion. Il se retourna vers Lucy et lui sourit.

    - Si tel est votre désir, je devrais pouvoir faire quelque-chose d’intéressant. Je placerait l'enchantement sur la lame de votre épée. Si vous n'êtes pas trop pressée...vous pouvez prendre place sur cette chaise. Je vais vous faire l'arme la plus légère et la plus résistante jamais forgée. Et bien sur quand on aura terminé, il faudra lui trouver un nom, vous pouvez dors-et-déjà y réfléchir. Toutes les lames ont un nom, il n'y a que les meilleurs dont on content leurs noms dans les légendes.

    Il lui montra la chaise en bois qui se trouvait dans l'entrée, il ne fallait pas qu'elle soit trop près de la forge sinon la jeune femme allait sentir le feu lui lécher la peau. Frost pris deux lingots de métal elfique et les déposa dans une sorte de chaudron très épais. Ensuite il tourna le dos à la reine Lucy et plaça le chaudron au dessus des flammes, puis il tira sur une poignée qui activa un soufflet, faisant grandir les flammes de l'âtre. Il y avait 4 runes inscrites sur son dos marquant sa chaire de la même manière que ces symboles magiques marquent le cheval qui broutait paisiblement. La potion que l'empereur avait bue n'avait pas pue faire disparaître ces marques tellement leurs essence était puissante. Il adressa quelques mots à la reine entre chaque inspiration du soufflet.

    -Veuillez excuser ma tenue si découverte, mais il fait beaucoup trop chaud dans cette forge...

    Les runes bougeaient aux rythme de ses muscles actionnant de ses bras le levier. Il essuya la sueur de son front à l'aide d'un morceau de tissus qui trainait non loin de là tandis que le métal fondait tout doucement. Comme par hasard, alors que l'elfe s'activait dans la forge, un épais nuage de brume s'engouffra dans les ruelles du village, laissant entrer une brise légère dans la petite battisse.

    -Je m'appel Frost. Et je sais qui vous êtes. C'est un honneur pour moi, modeste forgeron, de vous forger une tel arme. Mais attention, la magie n'est pas un jouet, elle est la perfection d'une science que l'on ne peux expliquer.


    Il tourna la tête un bref instant vers la jeune femme pour lui adresser de nouveau un sourire. Comme vous avez due le remarquer, il ne donna pas son nom de famille de peur que la reine n'ai lue les contes et légendes que l'ont raconte dans les livres. Pour l'instant, il avait besoin de garder cette couverture de forgeron enchanteur agréable et emplit de mystères. L’Empereur avait lus en elle comme dans un livre ouvert, il s'y étais attendus et au fond, il éprouvait une certaine fierté d'avoir eut raison. Mais pourquoi voulait-il l'aider ? Pourquoi allait-il lui forger une épée runique ? Et bien surement pour que le monde se rende compte que tout ce qui est raconté sur le Nord ne sont que des légendes. A près tout, l’histoire à toujours préféré les légendes aux hommes...

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Lun 13 Aoû - 12:56

Lucy alla s’assoir sur la chaise que l’elfe lui indiquait, mais elle fut vite envahie par l’impatience, ses yeux fixés sur l’œuvre du forgeron. Un nom pour une épée, avait-il dit ? La reine songea alors à Rhindon, l’épée de Peter. Qu’était-elle devenue et son nom avait-il réellement marqué l’histoire ? Probablement, celle de Narnia. Mais elle doutait que l’épée de Peter eut été animée par un enchantement. Son cœur se serra. Si cela avait été le cas, alors peut-être ne serait-il par mort à l’heure actuelle. Elle chassa ces sombres pensées de son esprit comme elle le put. Lorsqu’il s’excusa d’être torse nu, elle haussa les épaules en réponse bien qu’il lui tournait le dos. Curieusement, elle se doutait qu’il n’avait pas besoin de lui faire face pour la comprendre.

La chaleur venant de la forge afflua soudain à son visage, alors que la brume venant de la rue s’épaississait et qu’une brise glaciale vint effleurer son dos, et la reine frissonna violemment. Quelque chose n’allait pas, elle le sentait très bien, pourtant la peur l’avait quitté depuis longtemps pour laisser place à la fascination. Elle avait toujours su voir le mal là où il se trouvait et faisait confiance en ce don qu’Aslan lui avait fait. La reine crispa alors ses doigts sur le dossier de la chaise et secoua doucement la tête pour se débarrasser de cette impression étrange qui ne voulait pas la quitter. En rouvrant les yeux, elle remarqua enfin les runes dessinées sur le dos de l’elfe et en resta ahurie. À quoi servaient-elles ? Elle brulait de lui poser la question, pourtant elle resta silencieuse, trop étonnée pour réagir. Elle fut plus surprise encore qu’il lui offre son prénom, lui qui était resté si mystérieux depuis le début de leur rencontre.
    « Alors je n’ai pas besoin de vous dire mon prénom. Cependant, j’aimerais éviter les manières, en ces lieux je suis semblable à vous malgré nos différences. Quand à la magie, je ne pense pas qu’il y ait besoin de l’expliquer... La magie se suffit à elle-même, non ? Tout comme la perfection. »

Lucy avait accompagné ces mots d’un léger signe du menton, à la fois pour lui signaler son respect, mais aussi pour lui faire comprendre qu’elle connaissait bien les dangers auxquels la magie était liée, peu importe sa nature et celui qui la pratiquait.
    « Seriez-vous prêt à me parler de la votre ? Comme celle sur votre cheval. Bien sûr, je comprendrai si vous ne voulez pas. »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Lun 13 Aoû - 14:12

    Frost se retourna un bref instant pour lancer un regard à la jeune reine et lui sourit car elle était une personne très cultivée à propos de la magie; puis il pris une tige de métal et la fourra dans le chaudron. Il remua quelques secondes le métal fondus, puis il reposa la tige et prit le chaudron à pleine main pour le retirer du feu. Il le posa ensuite sur un établie de pierre sur lequel était disposé plusieurs sorte de moules. Il en prit un dont la fente du centre était plus petite qu'une épée normale puis il repris le chaudron et déversa le métal fondus dans le moule. De la vapeur s'en échappa puis il jeta un sceau d'eau dessus, emplissant la forge d'une fumée épaisse. Un rapide courant d'air eut vite de disperser la fumée. Le grand elfe se retourna enfin vers son interlocutrice.

    -Ces marques que vous voyez sur ma monture et sur moi-même ne sont pas de simples runes comme celles que je peux apposer sur un objet. C'est une pratique très ancienne et terriblement dangereuse pour les êtres humains. Ouvrez grand vos oreilles jeune demoiselle, ce que je vais vous raconter est une histoire vrai...


    L'elfe donna quelques coups de marteau sur le métal qui commençait à prendre forme dans le moule, puis il s’arrêtait plusieurs fois pour pouvoir discuter avec la reine.

    -Ces marques sont faites grâces à des objets appelés Forceps. Ce sont des tiges de métal au bout desquelles se trouve une rune de pouvoir. Il fut un temps où l'on reconnaissait un seigneur des Runes par le nombre de symboles magiques qu'il portait dans sa chair... on appelais ces Runes des dons. Les villageois étaient les personnes qui offraient ces dont à leurs seigneur où à leurs enfants pour qu'il soient capable de faire des choses incroyables. Ce procédé ne risque guère de vous plaire...je poursuit. Un villageois donnait un de ses attributs, soit l'endurance, soit la vue, soit l'intelligence etc... mais une fois le don offert à un autre, le villageois devenais faible, il perdrais la vue s'il avait fait un don de vue, il ne pouvait plus bouger s'il avait fait un don de constitution... ces personnes étaient appelés des dédiés. Chaque seigneur avait donc un endroit réservé à ses dédiés... le problème était le fait que certains dédiés avaient due céder des dons sans être consentant, ce qui faisait que de nombreux seigneurs se sont entretués.


    Frost montra un objet étrange accroché avec une corde sur l'un des murs. C'était un forceps. Puis il remis quelques coups de marteau sur le métal avant de reprendre.

    - Il y avait aussi des hommes fou. Ils échangeait des dons avec des chien de guerre. Bien sur, ça a finit en guerre de petits seigneurs. Mon père était un seigneur puissant... mais c'est à cause de lui si j'ai ces marques... Imaginez un peut, que l'on vous enlève une partie de vous ! C'est un acte horrible... les deux personnes, celle qui reçoit le don et celle qui le donnent entrent dans une sorte de transe où la souffrance est la seule chose que l'on ressent pendant de longues minutes qui vous semblent être des heures !!

    L'elfe serra le poing à ce souvenir douloureux, son regard était emplit de tristesse. Il en profita pour donner des coups de marteau acharnement sur le métal. Il respira profondément comme pour se calmer et effacer ces souvenirs. Avec souplesse et rapidité, il fit sortir la futur lame de son moule et il la jeta dans le feu.

    -Le forceps servait à capturer le dons pour pouvoir les apposer sur une autre personne. C'est un peut comme une baguette magique. Il m'en reste quelques un, mais je ne procède pas de la même manière barbare ! C'était trop dangereux, trop risqué... il y avait tant de mort... Un jour mon père m'a offert un cheval, et il m'appris que certaines de ces montures avaient reçut des dons. Mon compagnon et moi étions très liés... une brave bête... sans savoir comment, j'avais compris qu'il voulait recevoir des dons, il voulait être l'exception qui confirme la règle. Et c'est là que j'ai découvert que les animaux pouvaient recevoir des dons sans que cela ne les fasse souffrir !

    A ce moment l'étalon noir passa la tête par la fenêtre et regarda de ses yeux doux, la reine. Frost retira la futur lame du feu et la posa sur l'enclume. Le métal elfique était d'un rouge ardent et à chaque coup de marteau des gerbes d'étincelles fusaient de toute part.

Spoiler:
 



_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Mar 14 Aoû - 15:31

Lucy eut du mal à rester sagement sur sa chaise, jusqu’à ce que Frost se mette à parler. Son impatience se mua soudain en sérénité et elle l’écouta avec toute l’admiration que l’ignorant a pour celui qui sait. Elle se doutait pourtant très bien que tout n’allait pas lui plaire dans ce que l’elfe allait dire, mais ça n’étouffait en rien sa curiosité. Aslan lui-même n’usait pas toujours de mots qui lui plaisaient, pourtant elle n’avait jamais douté de leur exactitude ni de leur importance. La manière dont l’elfe manipulait le métal l’effrayait et l’impressionnait en même temps, tout comme ce qu’il lui racontait. Elle avait le sentiment qu’il s’était métamorphosé depuis le début de leur rencontre, et il semblait à présent enchanté de partager son histoire.

Un frisson de dégoût saisit la reine lorsqu’il se mit à décrire la manière dont les forceps servaient d’intermédiaire entre les hommes et leurs seigneurs. Elle espéra ne pas avoir fait une grimace trop voyante. Les déviances et la corruption de cet art suscitaient toujours ce genre de réaction chez elle, car elle était particulièrement sensible à la magie. Lorsqu’elle posa les yeux sur l’objet, elle s’en détourna aussitôt. L’elfe paraissait souffrir comme s’il revivait les moments qu’il relatait et elle ressentit de la peine pour lui, incapable de fermer son cœur à la douleur des autres. Il continua son discours et elle eut presque envie de se boucher les oreilles pour ne pas imaginer la scène qu’il décrivait.

La reine ne s’était pas rendu compte qu’elle avait fermé les yeux. Elle les rouvrit avec hésitation, et vit la lame posée devant l’elfe. Elle se calma aussitôt et ses traits se détendirent. La magie pouvait aussi être simple et viser le bien. Elle n’avait pas à toujours provoquer le chaos, se permit-elle d’espérer...
L’étalon posait ses yeux intelligents sur elle et elle sentit qu’elle avait raison. Frost ne mentait pas en prétendant qu’il n’avait pas souffert, ou elle l’aurait su dès le moment où elle avait posé les yeux sur la bête.
    « La magie peut être tant de choses à la fois. Il est vain de trop s’en méfier, mais dangereux de s’en servir pour vaincre ses ennemis. C’est ce que Jadis a découvert quand sa propre connaissance de la sorcellerie s’est retournée contre elle... Quelle est cette méthode ? Celle qui n’est pas barbare. »

Pendant qu'elle parlait, ses propres mots raisonnèrent dans sa tête comme des accusations. Mais elle ne cherchait pas à vaincre ses ennemis, du moins pas directement. Elle souhaitait simplement pouvoir s'en protéger.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Mer 15 Aoû - 19:14

    Jadis... ce nom arriva jusqu'aux oreilles pointues de Frost, un mot semblable à l'évocation d'une âme immortelle. Il sourit tout en donnant quelques coups de marteau sur le métal qui prenait de plus en plus forme. Si la sorcellerie pouvait se retourner contre son envoyeur cela n'avait qu'une seule signification pour Frost: la personne qui usait de cette magie n'était pas assé puissante. L'elfe retourna la lame, la remis quelques instants dans le feu, puis la reposa sur l'enclume et donna des coups de marteau dessus avant d'ajouter.

    -Il faut toujours se renseigner sur l'histoire d'une magie, avant d'en user.

    Puis il remarqua que sa technique avait l'air d'intriguer la jeune reine. Il donna quelques coups de marteau sur la lame légèrement courbée maintenant bien formée puis il la mis dans le tonneau d'eau. Il s'essuya les front puis se déplaça vers la table d'enchantement, il fit signe à Lucy de se rapprocher. Saisissant d'une main une gemme translucide puis dans l'autre il saisit le forceps qui était sur le mur.

    -Et bien c'est un procédé que j'ai inventé moi-même... il suffit d'avoir en sa possession une gemme et un certain type de forceps selon le don que vous voulez donner ou prendre et il faut aussi bien sur un cheval. Ensuite c'est à ce moment que la magie opère... placer le forceps sur la gemme et dites la formule magique afin d'en aspirer son pouvoir puis placer ensuite le forceps sur le garrot du cheval, vous verrez apparaître la rune de pouvoir. Cela ne brûle pas contrairement à une marque faite au fer rouge, l'animal ne souffre pas, il ne fait que sentir le pouvoir envahir chaque cellule de son corps. Les montures portant ces runes sont d'une très grande puissance, mais personne ne connait ces procédés. Il n'y a que mon père qui possède une véritable écurie remplie de ces montures, plus puissantes, plus intelligentes les unes que les autres...

    Frost mima tout les gestes puis il reposa la gemme et le forceps après son explication enflammée. L'elfe sourit aux souvenirs qu'il avait des dons qu'il avait reçut par des personnes, étant adolescent, et la puissance qu'il avait acquit ne l'avais jamais quitté, oui il avait souffert le martyre et ce 3 fois mais il n'en était pas pour autant contre cette pratique dangereuse. Ce qu'il avait bien fait attention de ne pas mentionner était le fait que le dernier don qu'il avait reçut n'était pas celui d'un être vivant... mais celui d'un mort-vivant. Personne ne le sauras... pour le moment. L'elfe albinos retourna à son ouvrage. Il sortit la lame du tonneau, puis il s’installa à la meuleuse et commença à aiguiser la lame pour qu'elle soit coupante. Des étincelles tombaient sur le sol au rythme du sons strident de la lame raclant contre la pierre. Il fit cette action pendant quelques minutes puis il s'arrêta, posa la lame sur l'établie, attrapa une sorte de longue tige de métal qui était dans le feu. Saisissant un marteau de l'autre main, il commença à tailler des formes linéaires très précises au niveau de la garde de la futur épée.

    -Le plus difficile avec cette magie, c'est qu'il n'existe plus assez de forceps. Les seigneurs des runes se sont entretués et leurs forceps ont étés détruits. Je peux donc vous assurer que je suis la dernière personne de ce monde, capable de faire le transfert de don. Enfin, je n'ai qu'un forceps ici, c'est une rune de constitution. Pour ce qui est de votre lame je n'aurais qu'a me servir de ma table d'enchantement, d'une gemme et du sortilège que vous m'avez demandé.

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Mer 15 Aoû - 20:49

Le regard que Lucy posait sur l’elfe changea progressivement. Elle qui n’avait vu en lui qu’un être surprenant, peut-être l’un des derniers survivants de son espèce, se rendait à présent compte qu’il était bien plus que cela. Ce que cette découverte impliquait était plutôt inquiétant. Frost prétendait être le dernier à posséder les outils servant à cette magie et à savoir s’en servir, mais également posséder une écurie entière de ces chevaux marqués à jamais par la puissance. Sans parler de l’évocation qu’il avait faite de son père et des méthodes que celui-ci usait sur lui. D’autre part, le fait que la reine n’ait jamais entendu parler de la magie runique lui faisait penser que quelque chose n’allait pas. Un tel pouvoir aurait dû arriver aux oreilles du monde depuis bien longtemps, à moins qu’il ne soit extrêmement bien caché...
Quand Frost lui fit signe de se rapprocher, Lucy eut un moment d’hésitation. Elle posa un regard presque méfiant sur lui mais fit tout de même un pas dans sa direction.
    « Elle est magnifique... » souffla-t-elle en désignant l’épée.

Il traçait à présent des symboles dans la garde de celle-ci, que la reine ne quittait plus des yeux, avide d’en connaître la signification et l’utilité. Elle ne posa pourtant pas de question à ce sujet et fit plutôt mine de s’étonner, espérant ne pas avoir l’air trop fausse. Seule une personne la connaissant intimement aurait su déceler la manière détournée dont elle cherchait à le faire se révéler... du moins, elle l’espérait.
    « Comment se fait-il que ce soit vous qui ai hérité de ces forceps ? Et de cette connaissance... Elle a sans doute une immense valeur. Pourquoi... ne pas en faire un usage plus personnel ? »

Comme elle savait très bien le faire au naturel, elle n’eut aucun mal à faire briller ses yeux. L’innocence qui était sienne devenait à l’instant un atout non-négligeable, face à un inconnu qu’elle suspectait d’être plus que ce qu’il prétendait être. Mais peut-être se trompait-elle sur toute la ligne.
    « Comment allez-vous créer ce sortilège ? » demanda-t-elle, et la candeur dans sa voix était cette fois réelle.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Mer 15 Aoû - 22:52

    Frost affichait un sourire mystérieux, il refusait de répondre à la première interrogation de Lucy. Il vue les paillettes briller dans les yeux de sa royale cliente. Mais il commençait à se demander s'il n'en avait pas un peut trop dit et que cela n'allait pas à l'encontre de sa couverture... Après avoir terminé les ornement de la lame, il s'approcha d'un chevalet afin de fabriquer des bandes de cuir. A l'aide d'un couteau bien aiguisé, l'elfe découpa des bandelettes de couleur marron foncé puis il les fixa de manière à former le manche de l'épée. Il prit une tige d'or qui trainait sur l'établi puis il la passa à plusieurs reprises dans le feu. Avec légèreté et finesse, il traça des formes sur le pommeau de l'épée laissant l'or orner le cuir tel un bijou garantissant la pérennité de cette magnifique œuvre d'art. Il répondit enfin à la jeune reine.

    -J'en ai hérité... Mais vous savez, pour oser dire que l'on possède des forceps, il faut les avoir eût utilisé sur son corps, ou que quelqu'un vous y oblige. Mon père était un véritable tyran... Ah oui au fait ! Tenez, essayez là, dites-moi si la lame vous convient, faites les gestes. Il faut que ça soit parfait avant l'enchantement, je ne voudrais pas que mon œuvre soit gâche à cause d'une simple erreur de calcule, vous comprenez ?

    L'elfe saisit l'arme avec une vitesse fulgurante, il fit un tour complet, faisant voltiger ses longs cheveux blancs dans les aires, puis il leva l'arme dans les aires et la tendis doucement, lame vers lui, à la jeune demoiselle. L'arme était légère et sa lame d'une finition parfaite, la prise en main était plus adaptée à Lucy car les grandes mains fortes du forgeron donnaient l'impression au pommeau d'être trop petit.

    -Alors ? Cela convient-il à notre jeune reine ?


Spoiler:
 

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Mer 15 Aoû - 23:27

Lucy comprit bien vite que sa tactique n'avait pas marché. Cependant, cela confirmait ses soupçons sur le prétendu "modeste forgeron" qu'était l'elfe. La reine essaya de mettre de coté ses inquiétudes au moins quelques instants encore. Si Frost lui avait voulu du mal, il aurait pu la blesser depuis bien longtemps, voir même la tuer. Il aurait d'ailleurs été peu logique qu'il lui fasse une arme dans ces conditions... Enfin, passons.

La reine saisit la garde de l'épée et entreprit d'effectuer les mêmes gestes que l'elfe. Ils furent d'abord maladroits, car elle n'était pas habituée à une telle fluidité, puis elle parvint à s'adapter au poids de l'arme et les mouvements qu'elle effectua devinrent plus précis. Une impression de perfection la saisit alors. Elle en était à présent sûre, cette lame était faite pour être sienne. Elle le serait sans doute encore plus une fois enchantée...

Lucy réalisa soudain qu'elle ne prêtait plus attention à Frost tant elle était concentrée sur ce qu'elle faisait. Elle se souvint enfin de sa question et lui adressa un sourire sincère en réponse.
    « Elle ne pourrait me convenir plus. »

Bien sûr, elle se garda de préciser qu'elle avait une maîtrise des épées très basique, car elle en était assez honteuse. De toute manière, elle avait pris la bonne résolution quelques mois auparavant de perfectionner ses capacités dans ce domaine au cas où elle devrait se battre autrement qu'aux cotés d'Aslan. Cette possibilité la glaçait d'effroi, mais elle se sentait prête, et savait que c'était la seule bonne chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Jeu 16 Aoû - 10:05

    L'empereur regarda la jeune reine manipuler la nouvelle lame et il nota qu'elle ne devait pas non plus être une fine connaisseuse, mais cela ne l'étonna guère car il est rare que les jeunes femmes s'intéressent aux armes de guerre. Frost rit doucement à la réponse de Lucy, puis il reprit la petite épée.

    -Et maintenant passons à la magie. Vous voyez ces symboles que j'ai forgé dans la lame ? Il s'agit d'une sorte e réceptacle, une sorte de pré-pose de runes. Il ne me reste plus qu'a envoyer mon énergie dans une gemme vide et je pourrais enfin transférer l'enchantement que vous m'avez demandé dans votre arme. Bien, je ais me concentrer quelques instants, si vous le voulez bien...


    L'elfe se mit face à la table d'enchantement puis il posa la nouvelle arme dessus. Il prit une gemme vide de couleur violette translucide et la tint entre ses deux mains. La fixant de ses yeux jaunes, il resta 3 bonnes minutes dans cette position. Il était plongé dans une phase de concentration profonde, là la puissance qui était en lui commençait à se modeler en fonction de ses désirs. Protection... destruction... magie noir... Soudain il y eût un flash blanc et une nouvelle vague de froid entra dans la forge. Frost grimaçait, puis la lumière qui provenait de la gemme diminua jusqu’à ne laisser qu'une faible lueur briller en son cœur. L'elfe s'essuya le front d'un revers de bras puis il afficha un sourire triomphant à sa cliente.

    -Je n'étais pas certain que cela allait fonctionner mais regardez.

    Il enleva l'une de ses mains de la gemme pour laisser à la jeune reine la possibilité de jeter un œil dessus. Il ne restait plus qu'une chose à faire, le transfert dans la lame.

    -Quel nom pour votre nouvelle lame jeune demoiselle ? Avant de réaliser l'enchantement il me faut connaître son nom, c'est un peut comme si je lui insufflait une âme. Si elle n'a point de nom, l'enchantement ne pourrais jamais atteindre sa pleine puissance lorsque sera venu le moment où vous en aurez besoin.

    Frost plongea ses yeux inexpressifs dans ceux de Lucy, attendant sa réponse. Elle ne se rendrais surement jamais compte à quel point cette arme qui va être sienne dans quelques instants sera la dernière lame de ce genre forgé par le seigneur du Nord, car une fois son travail terminé, il plierai bagage et disparaîtrait de la même manière qu'il était apparut. Exécuter ce travail de forgeron faisait ressurgir de bons souvenirs dans l'esprit de l'elfe albinos.

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Jeu 16 Aoû - 12:30

Lucy le laissa reprendre l’épée à contrecœur et le suivit face à la table d’enchantement. Lorsqu’il expliqua ce qu’il allait faire, elle recula d’un pas en espérant ne pas le déconcentrer. Elle ne parvint pourtant pas à le quitter des yeux, fascinée par la manière dont il fixait la gemme. Elle aurait aimé entendre ses pensées, savoir ce qui se passait exactement et comment il était parvenu à maîtriser cette magie. Les quelques minutes qui passèrent alors mirent la patience de la reine à dure épreuve, puisqu’elle eut l’impression qu’elles duraient une éternité.

Le flash de lumière qui éclaira brusquement la gemme fit sursauter Lucy, qui s’attendait à peu près à tout sauf à ça. Au même moment, la reine sentit que l’air se rafraichissait à nouveau. Elle fronça les sourcils, commençant à faire un lien entre ce temps étrange et les activités de l’elfe. À moins qu’elle ne se fasse des idées... Elle vit la lumière diminuer jusqu’à ce qu’il ne reste qu’une faible lueur au centre de la pierre précieuse. Le sourire que lui adressa alors Frost était si communicatif qu’elle le lui rendit aussitôt, ravie que tout se passe comme prévu. Puis elle baissa à nouveau les yeux sur la gemme et se demanda comment il allait procéder pour transférer son pouvoir sur l’épée et si son apparence allait en être altérée.

Son nom ?... Lucy se redressa, peu sûre d’elle. Elle n’y avait que peu réfléchit, pourtant un nom lui venait déjà : Sayanelle. C’était le nom d’une petite ile non-loin de Cair Paravel, réputée pour ses nombreuses cascades se jetant directement dans la mer. Dans la langue des insulaires, Sayanelle signifiait « île de Lumière ». La reine prit sa voix la plus ferme pour répondre :
    « Elle s’appelle Sayanelle. »

La fin du processus approchait, elle le sentait, et la nervosité la gagna à l’idée de pouvoir tenir l’épée entre ses mains une bonne fois pour toute. Elle avait du mal à se l’avouer, mais elle était également pressée de s’éloigner de l’elfe, qui était bien trop entouré de mystères à son goût. C’était d’ailleurs étonnant que le soldat ne soit pas encore venu la chercher. Elle espéra qu’il ne s’était pas perdu dans la brume, ce dont il était parfaitement capable.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Jeu 16 Aoû - 19:57

    A l'annonce du nom de la nouvelle épée, Frost hocha la tête puis il posa la gemme dans une sorte de réceptacle et un cercle de lumière apparut sur la table d'enchantement. L'elfe posa ses deux mains sur la table puis il dit d'une voix très gutturale.

    "A Sayanelle Gilthoniel, silivren penna míriel o menel aglar elenath ! Ô Sayanelle Enflammeuse d’étoiles scintillant décline étincelant comme des joyaux depuis le firmament l’éclat de la foule des étoiles ! A Sayanelle Gilthoniel, silivren penna míriel o menel aglar elenath ! A Sayanelle Gilthoniel, silivren penna míriel o menel aglar elenath !"

    Il ne se passa rien puis en une fraction de secondes les runes apparurent tel des écritures mouvantes une par une sur la lame puis elles s'effacèrent. Il y eut un second flash de lumière mais celui-ci était moins surprenant que le précédent. Frost reprit son souffle avant de prendre d'un air cérémonieux l'arme, une main sur la lame et l'autre sur le pommeau; il la tendit enfin à la jeune reine tout en inclinant la tête.

    -Voici Sayanelle, lumière de Narnia... puisse-t-elle toujours vous protéger.


    Puis l'elfe se releva et attrapa un fourreau qu'il avait en fait confectionné en même temps que le manche de l'épée, il le tendit à Lucy tout en lui murmurant.

    -Si un danger vous menace, la lame s'illuminera d'une lueur bleue. Voilà, mon œuvre est achevée désormais...


Spoiler:
 

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Ven 17 Aoû - 23:52

Lucy était fascinée. Les mots, prononcés dans une langue qu'elle devinait être de nature elfique, étaient pareils à de délicates notes de musique. Ils emplissaient la pièce et débordaient dans l'esprit de la reine, embrouillant ses pensées de manière agréable et sinueuse. Au fond, elle se doutait qu'elle prenait beaucoup de risques pour acquérir cette arme. Pourtant elle continua d'écouter l'elfe, laissant la magie s'écouler en elle en même temps qu'à l’intérieur de l'épée. Elle et Sayanelle seraient liées jusqu'au bout, elle le savait. En revanche, elle n'avait aucune idée d'où ce lien la mènerait et de ce à quoi il aboutirait. La survie ? C'était le seul espoir qu'elle se permettait de formuler, pourtant elle en avait bien d'autres, étouffés pendant trop longtemps au fond de son "coeur de lion" comme Aslan l'avait surnommée.

Elle prit l'épée directement par la lame, et fit glisser ses doigts sur la partie plate de l'acier. Un sourire s'épanouissait sur ses lèvres. Sayanelle, la Lumière de Narnia... C'était exactement le rôle qui incomberait à l'arme et à sa propriétaire.
    « Merci. Merci infiniment. Vous n'avez aucune idée de ce que vous venez d'accomplir. »

Elle se trompait sur toute la ligne, pourtant son visage affichait une expression sûre d'elle, le genre d'expression qu'on ne remet pas en doute venant d'une reine. Elle saisit le fourreau qu'il lui tendait et l'accrocha à sa ceinture, puis glissa l'épée à l'intérieur.
    « Je vais chercher de quoi largement vous payer. »

Lucy partit presque en courant. Elle ne se rendit compte qu'elle aurait dû laisser Sayanelle à la Forge, le temps d'aller chercher l'argent, qu'une fois qu'elle fut presque arrivée à l'auberge. Quand elle y entra en trombe, le soldat se réveilla en sursaut et manqua tomber de son siège. La reine étouffa un rire et monta dans sa chambre chercher son sac. Lorsqu'elle redescendit, son chaperon l'attendait de pied ferme. Il lui posa cent questions sur où elle était partie et ce qu'elle avait fait, et finit par raconter qu'il s'était perdu dans la brume. Le sourire de Lucy s'agrandissait au fur et à mesure qu'il parlait. Elle décida finalement de le planter à nouveau, car elle était parfaitement capable de se repérer même au milieu du brouillard, qui par ailleurs commençait à s'éclaircir. Curieusement, elle ne fit pas immédiatement le lien entre le départ de la brume et celui de l'elfe, imminent.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Frost Osbern
Elfe du Nord
∞ messages : 244
∞ camp : Le Nord
∞ humeur : Glacialement tourmenté
∞ commentaires :

My soul is full of pain


MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   Sam 18 Aoû - 9:46

L'expression de sincérité de la reine était comme une sorte de rayon de soleil essayant de pénétrer le bloc de glace qui entourait son véritable cœur. C'était la première fois depuis fort longtemps qu'une personne avait l'air satisfaite de son travail alors avant qu'elle ne s'en aille chercher son or, Frost s'inclina respectueusement. En temps normale, il ne se serait jamais incliné, encore moins devant une humaine. Frost n'avait pas besoin d'argent, son plan avait fonctionné et la reine de Narnia était la personne dont il avait besoin. Ainsi la magie nordique allait resurgir des contes et légendes, ainsi il ne serait plus considéré comme un vulgaire pion... Tandis qu'il la vit sortir de la forge pour aller expressément chercher sa paye, l'elfe ferma les volets, éteint le feu de la forge puis il saisit une sacoche de cuire qui trainait là et y rangea les gemmes et le forceps, puis il mit la sacoche sur son dos. Il referma ensuite les portes de la forge et posa une dernière fois ses yeux sur la pancarte. L'elfe tendis la main vers l'enseigne et sur les écritures apparut le visage d'un tigre en bas-relief de glace.

-Herumor, seigneur noir, je crois qu'il est temps pour nous de quitter cette contrée.

Il s'avança vers son frison qui hennit comme s'il répondait à son cavalier et se mit en position pour lever le camp. Un épicier qui passait par là se mit à quitter la ruelle en courant les bras chargés de paquets. Frost pris de l'élan pour monter sur sa monture, il exécuta un petit tours d’acrobatie puis il regarda une dernière fois la forge. Dans trois jours, les nains viendraient récupérer ce qui reste pour ne pas que des bandits ne viennent fouiner. Puis l'Empereur du Nord serra les jambes sur les flancs de sa monture noir. A cet ordre si soudain, le cheval partit au galop tandis que les runes sur son garrot se mettaient à vibrer, l'animal fonçait à toute allure; aucune monture ne serrait capable de rattraper une tel créature. Ils avaient déjà quittés le village. La brume glaciale semblait elle aussi quitter les lieux, suivant son instigateur tel une aura magique. Dans sa course, l'empereur murmura à l'intention de Lucy.

-Adieu, Lucy Pevensie... puisse nos routes ne plus se croiser.


Avait-elle entendus ces paroles ? Ce qui était sure, c'est qu'il ne s'agissait bien sur pas d'une menace... mais plutôt d'une mise en garde...

_____________________

    I was once like you. You have come to this place seeking to bring judgement upon the damned.♘  .ReedNight
     
    But you are only quite a little fellow in a wide world after all !
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Forge -Lucy- [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Forge -Lucy- [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Les autres villes :: Chippingford-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit