Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Hope is on my heart my queen... [Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 220
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Hope is on my heart my queen... [Lucy]   Jeu 10 Jan - 18:33

Une reine,une elfe et les prémices d'une aventure épique.
L
e soleil brillait haut dans le ciel, il réchauffait le sable de ses rayons bienveillants. Lindórie venait de passer de nombreux jours en mer à la poursuite des Telmarins. Mais au lieu de mettre la main sur ces irréductibles traitres, elle avait porté secoure à l'équipage d'une jeune femme. En faisant cela, son don s'était éveillé, il était sortit de l'ombre pour prendre véritablement sa forme d'esprit des eaux. En joignant leurs pouvoirs, l'elfe avait soigné un ami de la capitaine du navire, et cette dernière lui promis qu'elle lui offrirais ses services. Mais cela est une autre histoire.

L'elfe se tenait face à la mer, portant une robe noir et verte, les pieds nus dans l'eau, cela lui rappelais tant de bons souvenirs, le bonheur passé. Face à elle dans l'eau, un homme aux cheveux bleus nageait d'une étrange manière dans l'onde pur; ses yeux étincelaient comme milles flambeaux. Lindórie avait le coeur embrumé, la disparition de sa reine la tourmentais. La peur, la haine, l'espoir, tout cela bouillonnait en elle, et dire qu'elle n'avait pas eut de nouvelles de sa majesté Edmund, sans doute se terrait-il dans un coin, ou bien était-il entrain d'organiser la révolte. Mais pour l'instant tout le monde le savait, Narnia seule ne pourrait venir à bout du don du roi Edwin. C'est pour cette raison que l'elfe ne cesserait jamais de se battre. Elle posa une main sur son cœur et murmura à l'intention du plus puissant des seigneurs de ce monde.

"Puissiez-vous nous venir en aide pour que reviennent les beaux jours... Aslan."

Comme en réponse à cet appel, une légère brise caressa le visage de la jeune femme. Étais-ce une réponse du grand seigneur ? Oui, c'est ce que se dit l'elfe comme pour se donner plus de courage. La plage était le meilleur endroit pour réfléchir calmement, loin des autres gens et du tumulte de la ville. Néanmoins, si ses pas l'avait guidée sur cette plage, ce n'était pas pour rien. Lindórie devrait partir dans quelques temps, mais elle ne partira pas seule cette fois-ci. La créature attendais la seule personne qui accepterais de partir à la recherche du passé afin de délivrer le présent. Mais cette personne arriverait-elle en ces lieux d'ici peut ? Avait-elle entendus l'appel de Narnia ? Seule Lucy Pevensie était l'enfant la plus à l'écoute de la magie parmi les autres rois et reines de Narnia.

code by Mandy

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hope is on my heart my queen... [Lucy]   Mar 15 Jan - 14:55

Il était temps pour Lucy de partir. Changer d'air, de pays, de rîve, qu'importe : partir. La douleur de la disparition de Susan était encore présente pour la retenir, tel un véritable boulet, mais elle avait finalement pris sa décision. Elle sentait qu'elle faisait la bonne chose, qu'aux cotés de Lindórie elle trouverait des réponses. Elle prévint Edmund de son départ quelques jours avant cela, et bien qu'il insista pour qu'elle emmène des gardes avec elle, il ne parvint pas à l'en convaincre. Elle était certaine de pouvoir s'en sortir seule avec l'elfe, bien que cela prenait en compte quelques risques supplémentaires.

Ses provisions furent prêtes rapidement, et placées dans ses sacoches de selle ainsi que dans celles de l'autre cheval. La reine avait pris l'habitude de voyager à cheval, et elle n'était pas prête à changer cet état des faits. Elle vérifia qu'elle n'avait rien oublié et ajusta sa ceinture, à laquelle était attachée Sayanelle, son épée. C'était une sensation étrange que de partir ainsi. Pourtant, ce n'était pas la première fois qu'elle prenait la route presque seule... Repoussant ses réflexions inutiles, elle attrapa la bride du deuxième cheval et grimpa sur sa pouliche. C'est au petit trot qu'elle prit la direction des falaises. En moins d'une demi-heure, elle les contourna, puis descendit jusqu'à la plage que surplombait Cair Paravel. Comme prévu, Lindórie l'attendait là. La reine fut surprise de voir qu'elle ne portait guère d'affaires, et qu'elle était pieds nus, mais elle se garda de faire la moindre remarque. Elle lui tendit la bride en lui adressant un sourire sincère :

« Tes prières toujours seront exaucées, Lindórie. »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 220
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: Hope is on my heart my queen... [Lucy]   Dim 27 Jan - 7:59


Lindórie se retourna lentement et vue la reine Lucy. L'elfe s'inclina avec respect devant sa souveraine, puis elle s'approcha du cheval sans cavalier et elle lui caressa doucement l'encolure.

"Merci votre majesté, je savais que vous viendriez, mais je n'ai pas encore eut le temps de vous dire ce que nous partons retrouver. Comme vous le voyez j'ai laissé mes affaires dans un coin de la forêt, nous allons donc devoirs faire un léger détour. Je vois que vous avez pris tout ce dont vous allez avoir besoin, vous avez d'ailleurs bien fait d'emporter votre arme, nous risquons de faire de mauvaises rencontres, comme toujours, lorsque l'on part en quête, l'ennemie découvre à chaque fois ce que nous comptons bien atteindre et ils seront toujours en travers de notre chemin. Il faut rester à l'écoute de la nature, elle seule saura nous prévenir d'un danger potentiel."

La créature grimpa avec agilité sur le destrier qui lui était destiné, puis elle fit signe à la reine de la suivre. Elle quitta le bord de plage et s’enfonça de quelques trots dans la forêt. Au bout d'une quinzaine de minutes, elle fit s'arrêter sa monture et descendit à terre, aux pieds d'un immense chêne centenaire. Elle passa à travers un buisson, elle cherchait ses affaires dans un bruit de cliquetis. Elle revint quelques minutes plus tard auprès de la reine, les bras emplit de tout un tas de choses. Dans le lot il y avait un sac de toile plein à craquer, une épée dont le pommeau ressemblait à un dragon, des bottes de cuir, un magnifique arc orné de gravures, un carquois emplit de flèches, et un très vieux parchemin. Elle mis ses bottes, puis elle rangea son épée dans le fourreau qui était à sa taille, elle accrocha son sac sur le cheval, mis son arc et son carquois en bandoulière, puis elle fourra le parchemin tant bien que mal dans son sac à dos.

"Désormais nous pouvons partir. Puissiez-vous me pardonner de vous avoir fait attendre ainsi. La première étape consiste à nous rendre à la table de pierre, puis nous voyagerons vers Archenland."

L'elfe remonta en selle , chevauchant à côté de la Reine, sans doute avait-elle tout un tas de question à poser à la créature, Lindórie se ferait une joie de lui répondre car il va bien faloir trouver un sujet de conversation pour ce long voyage.

_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hope is on my heart my queen... [Lucy]   Lun 11 Fév - 9:33

« De mauvaises rencontres... », répéta la reine, un peu penaude. Comme si les événements récents et l'enlèvement de Susan ne suffisaient pas, il fallait qu'elle se mette à nouveau en danger. Elle s'y était pourtant attendue. Consternée, elle acquiesça et guida sa monture à la suite de celle de l'elfe. « En effet, puisse ce monde nous venir en aide », souffla-t-elle.

Sous le chêne épais, la reine attendit avec patience, confiante. Elle sourit en voyant l'elfe revenir, plus chargée encore qu'elle, et installer tout son matériel sur son cheval. La jeune créature paraissait particulièrement motivée bien que la reine n'ait aucune idée de la raison d'une telle détermination. Ses sourcils se froncèrent quand elle évoqua leur destination. Elle s'était imaginée bien des possibilités, mais pas celles-ci.

« La table de pierre ? Qu'allons-nous y faire ? »

Inévitablement, l'endroit lui rappellerait bien des souvenirs, et elle n'était pas sûre d'en apprécier la teneur, encore moins en ces temps troublés. Peut-être que si Susan avait pu venir, cela aurait facilité les choses... Non, il fallait qu'elle arrête de se torturer avec ce genre de pensées. Pour sûr, avoir des regrets ne ramènerait pas sa sœur. S'installant bien droite dans sa selle, la jeune reine prit une profonde inspiration et tâcha de détendre ses muscles crispés, d'atteindre une sérénité à laquelle elle aspirait depuis trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 220
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: Hope is on my heart my queen... [Lucy]   Jeu 14 Fév - 16:32


"La table de pierre. Nous allons y faire une halte afin que je vous montre du haut de la colline qui la surplombe, le chemin que nous allons devoir suivre. Nous passeront la nuit à la belle étoile puis nous reprendrons la route le lendemain pour quitter votre royaume."

Elle dit tout cela la tête bien droite et le regard plongé vers l'avant, le visage rayonnant d'une bonté et d'une soif d'aventure. Elle avait aussi en tête de se recueillir une dernière fois devant le bas-relief d' Aslan, afin que cela leur porte chance. Puis en poursuivant la chevauchée, elle demanda à la jeune reine.

"Dites-moi votre majesté, quelle genre de créatures aviez-vous rencontrer durant votre vie ? Avez-vous déjà eut l'occasion de pouvoir effleurer du regard les antiques ruines des peuplades de l'ancien temps ? "

L'elfe voulais bien sure parler des ruines de son peuple à elle, et elle doutais que la reine ne connaisse ne serais-ce que l'emplacement d'une de ces ruines. Peut-être allait-elle faire découvrir des choses nouvelles à Lucy, elle espérait aussi qu'elle se rapprocherait un petit peut plus car il n'est pas facile de vivre dans les bois, loin de personnes normales, loin du luxe d'une maison. Lindorie en avait presque assez de sa vie, heureusement que cette aventure les amèneraient à redécouvrir les trésors du passé car l'elfe allait finir par regretter son immortalité à force d'ennuis. Alors, elle ouvrit un petit peut plus son coeur à la reine.

"Nous vivions dans un magnifique palais ou chaque soir se rassemblait le peuple des elfes rouges afin de chanter des complaintes à la splendeur des étoiles et des êtres qui nous entouraient. Ma meilleur amie était une dryade du nom de Nyhal, elle était la fille d'un très ancien chêne que l'on appelait le père de la forêt. La forêt, si Aslan pouvait vous la montrer comme elle était autrefois ! Vous en seriez émerveillée. Vous auriez aimer jouer avec les fées et écouter les histoires des faunes. "

Son regard brillait de mille feu tandis qu'elle parlait doucement et que son coeur s'emballait. Après réflexion, c'était la première fois que l'elfe parlait à quelqu'un de ses origines et du merveilleux, pour une fois qu'elle ne parlait pas de la guerre et de la tragédie. Elle sourit doucement.




_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hope is on my heart my queen... [Lucy]   Ven 15 Fév - 14:15

La reine eut un instant d'hésitation, en entendant l'elfe évoquer le chemin qu'elles emprunteraient. À n'en pas douter, elle pouvait lui faire confiance, et pourtant... pourtant elle craignait que cette aventure ne soit pas aussi épique que celles qu'elle avait connu autrefois. Ses frères et sœurs ne l'accompagnaient pas, cette fois-ci. C'était une étrange sensation que de ne pas avoir ne serait-ce que l'un d'entre eux à ses cotés, et même après près d'un an de séparations régulières, elle ne parvenait pas à s'y habituer. Non pas qu'elle ne se sentait pas assez brave pour se débrouiller seule, mais l'idée en elle-même la dérangeait encore. Elle ne l'aurait admis pour rien au monde, pourtant elle craignait de ne pas être à la hauteur. Si elle l'avait été, n'aurait-elle pas su protéger Peter et retenir Susan ?

« J'en suis certaine, Lindorie. La forêt n'est comparable à aucune autre merveille, si ce n'est à Aslan lui-même. Elle est sa plus pure amie. Peu après notre seconde arrivée à Narnia, elle m'a montré son vrai visage pour quelques instants. Personne ne m'a cru, et pourtant ! Quel bonheur de voir les esprits s'éveiller, les nymphes et les dryades donner vie au vent. Elles sont souveraines... », souffla-t-elle. « … et jamais n'ont ployé sous les tempêtes qui détruisent les royaumes comme des châteaux de cartes. »

Tournant enfin son regard vers Lindorie, elle réalisa qu'elle s'égarait. C'était le récit de l'elfe qui avait ainsi éveillé ses souvenirs. Elle n'avait pourtant jamais visité les ruines en question, mais s'était imaginée la magnificence des lieux sans problèmes. Cela lui rappelait un conte de la bibliothèque de Cair Paravel dans lequel elle s'était plongée durant des heures et qui parlait d'un royaume loin au Nord, plus loin encore que les terres inhabitées, et où des Géants vivaient dans d'immenses châteaux. L'idée était terrifiante, et pourtant Lucy s'en émerveillait. Il en fallait, à vrai dire, beaucoup plus pour la révulser.

« Je n'ai jamais connu ton peuple, et je le regrette amplement. Je n'ai d'ailleurs pas connu tant de créatures que l'on pourrait le croire. Durant mes voyages en mer, j'ai aperçu au fond de l'eau des royaumes minuscules de créatures marines que je ne saurais te décrire. Durant la seconde grande bataille que nous avons livré, les arbres eux-même, âgés de milliers d'années – j'en suis persuadée, se sont éveillés et ont marché sur le champ, détruisant les telmarins à l'aide de leurs racines... J'ai brièvement rencontré une étoile, à la beauté incroyable. Elle prétendait pouvoir prendre l'apparence qu'elle voulait, et je suis certaine qu'elle disait vrai. »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Lindórie
Elfe Narnienne || Élue
∞ messages : 220
∞ camp : Narnia
∞ double-compte : Frost Osbern, Ronal le Fourbe
∞ humeur : triste
∞ commentaires :

The greatest harm can result from the best intentions.
MessageSujet: Re: Hope is on my heart my queen... [Lucy]   Sam 9 Mar - 19:10


L'elfe écouta respectueusement la jeune reine lui parler, et ce qu'elle lui dit emplit le cœur de Lindórie de mélancolie et de joie. Alors elle avait donc rencontré certaines créatures et pas d'autres, peut-être avait-elle déjà entendue parler de celles qu'elles s’apprêtaient à rencontrer dans les jours à venir. Mine de rien, le temps passa plus rapidement que prévue et les deux jeunes femmes se trouvaient dès à présent dans une gigantesque clairière délimitée par des bois, puis au bout de la clairière se dressait haut t fière, la caverne de la table de pierre. Elles se trouvaient donc sur un ancien champ de bataille. D'horribles souvenirs se mirent alors à traverser l'esprit de l'elfe, qui ferma les yeux pendant que sa monture avançait doucement. Au fond d'elle elle ressentis encore la magie de ce lieu où les arbres étaient aussi vaillants et glorieux que de véritables chevaliers, elle se souvient avoir mené un bataillon sous les ordres de ses majestés de Narnia. Le pire vint alors et son visage se crispa tandis que le soleil descendait sur l'horizon.

Debout sur le champ de bataille, son épée de cristal noir brandie haute et fière, l'elfe évitait les flèches ennemies tout en donnant des ordres aux créatures qu'elle avait rassemblé pour le roi Edmund. Elle était heureuse de se battre pour défendre son peuple, répandent le sang de ses ennemis par litre sur la terre. A cette poque, elle se sentait si puissante, mais personne ne l'avait remercié... Mais à quoi bon avoir de la puissance, s'il n'y a personne pour vous acclamer ? En rentrant à Cair Paravell c'était les rois et reines que l'on avait acclamé. Lindórie s'en moquait à cette époque, elle n'était qu'obsédée par le combat. Il y a quelques mois, une personne l'avait enfin remercié de tout ce qu'elle avait pue faire dans cette vie, mais en la remerciant, il lui avait offert une nouvelle responsabilité. C'était bien sur Aslan, il lui avait offert un don, ce qui fut le plus grand des honneurs aux yeux de l'elfe. Mais avait pris conscience d'une chose, son vœux le plus chère était de faire revenir la paix à Narnia afin de laisser tomber les armes, et de pouvoir enfin, une fois dans sa vie, dormir et rêver sans que ses pensées ne soient tourmentées par son effroyable passé.

Elle ouvrit alors les yeux tandis qu'une goute de cristal transparente glissa doucement le long de la joue pâle de la créature. En espérant que la rein ne l'ait pas vue, Lindórie cligna des yeux et essuya d'un revers e manche sa larme solitaire. Se rapprochant de plus en plus de la grotte, l'elfe reprit la conversation après un très long moment de silence, le cœur emplit de chagrins inavouables.

"Très chère reine, saviez-vous qui sont les créatures les plus sages de ce monde ? On dit que bon nombre d'entre elles ne sont devenus que des fossiles, elles ont totalement disparus, mais ils se trompent. Parfois il est possible d'en retrouver endormis au fin fond d'une abime dans laquelle le temps n'aurait eut son emprise... mais ces créatures ne sont pas toutes aussi sages les unes que les autres."

En disant cela, elle repensa alors à l'horrible monstre que chevauchait le roi Edwin lorsqu'il enleva la sœur de Lucy.


_____________________
Warrior's heart

Trop de gentillesse peut encourager la paresse et rendre indolent un esprit pourtant sain. Plus on aide les gens, plus ils ont besoin d'assistance. Si ta bienveillance n'a pas de limites, elle les privera de la discipline, de la dignité et de la confiance en soi dont ils ont besoin. Ta bonté finira par les dévaloriser.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hope is on my heart my queen... [Lucy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hope is on my heart my queen... [Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: La Côte-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit