Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 The love that blind us is more important that the power we wield.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Edwin G. Petterson
Nordique || Élu || Admin
∞ messages : 514
∞ double-compte : Vitani (calormène)
MessageSujet: The love that blind us is more important that the power we wield.   Sam 17 Aoû - 4:00

it was my destiny.
(merlin) ▽ Some choices are easy. Some... stay with you forever.   
Je n'ai jamais été un garçon comme les autres, je ne le suis pas et je ne le serais jamais. Je suis né avec un don, on a fait de moi un élu et on m'a donné un dragon, puis suite à une alliance, j'ai hérité de deux autres dons encore ainsi que d'une dragonne. Je ne suis pas né avec la magie, du sang royal ou un titre. Je n'étais qu'un fils de paysan archenlandais à vrai dire. Mais mon destin n'était pas de suivre le chemin que mes parents avaient tracé pour moi. J'étais inconscient de ce que j'allais faire en réalité, je me suis laissé bercé par la vie, guidé par mon intuition et j'ai avancé grâce à mon don. Sans ce don, je serais peut-être toujours en Archenland, sous le règne des Deynor, j'aurais même peut-être été considéré dans le clan des « gentils ». Certains aiment à penser que je ne suis qu'un traître ; traître à son sang, au roi qu'il servait et à mon royaume d'origine. Mais ils ignorent tout à mon sujet, ils ne savent pas qui je suis vraiment. Comment le sauraient-ils ?

J'étais né pour devenir un telmarin, c'était presque devenu un rêve jusqu'à ce que je ne m'y retrouve. J'aimais son histoire, son patrimoine et tout ce qui l'entourait. Je n'avais rien au départ contre Miraz et Caspian. J'ignorais qui était le premier au fond, mais le second m'intégra dans ses rangs et me permit de devenir espion, bien que j'étais déjà soldat. J'étais fidèle à ce roi qui était mien pendant quelques mois, mais cela n'a pas pu duré longtemps. C'était comme s'il n'avait de royal que le sang... Il ignorait comment gouverner le royaume, ses sujets et prenait des décisions trop à la légère, mettant en péril son peuple et ses proches. Il avait ramené la Sorcière Blanche à la vie et avait tué le roi des narniens durant une guerre qu'il avait déclenché à cause des tensions qui existaient entre lui et les Pevensie. Ce n'était pas comme ça qu'un roi devait se comporter... J'étais le meilleur de ses espions, jusqu'à ce que la guerre éclate.

Le peuple se posait des questions sur leur roi, qui non seulement avait perdue la mémoire et tuer un souverain porté par son peuple et aimé de tous, mais il avait manqué à ses devoirs de roi. Il avait été incapable de songer à ceux qu'il se devait de protéger, il n'avait songé qu'à ses intérêts personnels. Ce n'était pas d'un roi comme ça que le royaume avait besoin. Je savais ce dont Telmar avait besoin. Je savais ce qu'il fallait faire, comment le faire et quand j'en aurai la possibilité. Lorsque je suis monté sur le trône, le peuple n'a pas comprit ce qui s'était produit au début, mais en l'espace de quelques jours, tout allait mieux. Les telmarins avaient gagné la guerre, principalement grâce aux calormènes. C'est ainsi que je changeais les règles au château et dans le royaume. Je ne pouvais tout contrôler mais j'étais plus proche du peuple, je l'écoutais, m'assurais de sa sécurité et je pensais à Telmar avant de songer à mon propre bien-être. Je ne faisais pas ça par simple désir de pouvoir, je le faisais car ce pays avait besoin de quelqu'un de confiant et de droit. Quelqu'un qui ne déciderait pas de risquer la vie de tous, simplement parce qu'il avait eu des différends avec les autres souverains.
(c) AMIANTE


_____________________
Votre récompense vous l'aurez quand viendra ce beau jour
Quand la gloire couronnera ma tête, soyez prêtes !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Edwin G. Petterson
Nordique || Élu || Admin
∞ messages : 514
∞ double-compte : Vitani (calormène)
MessageSujet: Re: The love that blind us is more important that the power we wield.   Sam 17 Aoû - 4:04

it was my destiny.
(merlin) ▽ Some choices are easy. Some... stay with you forever.   
C'est alors que je revoyais l'alliance avec Calormen et que je rencontrais officiellement le tisroc, Yoren Eshbaan. Ce jour-là, j'ignorais que j'avais découvert mon âme-soeur. Ce n'était pas de l'amour, ce n'était pas de l'amitié, ni de l'attirance ou de l'admiration. Non, c'était un mélange de tout cela mais en beaucoup plus fort. Nous étions semblables, sans être identiques. Nous ne nous sommes jamais disputés, pas une seule fois. Nous étions comme des frères jumeaux, mais en mieux. Ce que j'ignorais, c'est que malgré moi je venais de me construire l'une de mes plus grandes faiblesses. C'est ainsi que lors de mon voyage sur l'océan, Yoren fut exilé sur une île. Quant à moi, je devrais peut-être mettre mon journal de bord de côté, puisque j'y ai vécu des aventures inoubliables, bien que certaines n'étaient pas non plus de tout repos et forcément agréables. Néanmoins, les pays ennemis s'étaient libérés de l'empire que Yoren et moi avions construit et je me retrouvais seul.

Certes, j'ai songé à la vengeance dès lors. Pourtant, je n'ai pas mit mon royaume en danger inutilement après ça, je me suis tenu à l'écart, laissant les narniens, les archenlandais et les calormènes faire leurs petites affaires dans leur coin. De toutes façons, lors de mon périple sur les mers, j'avais hérité de quelque chose. J'étais le seul à posséder cela, mais cinq autres personnes avaient hérité un pouvoir similaire. J'étais devenu un élu. Le dieu Tash m'avait donné un œuf de dragon tandis que je découvrais en plus que je possédais le contrôle des ténèbres. J'ignorais comment m'en servir, et bien que je sache m'en servir tout de même mieux aujourd'hui, je dois reconnaître que j'ai toujours un peu de mal. Je n'ai pas tellement songé à m'expérimenter au château, je refusais de voir quelqu'un m'observer. Alors je le faisais parfois avec mon dragon, qui était lié à moi et auquel j'étais par conséquent lié également.
(c) AMIANTE


_____________________
Votre récompense vous l'aurez quand viendra ce beau jour
Quand la gloire couronnera ma tête, soyez prêtes !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Edwin G. Petterson
Nordique || Élu || Admin
∞ messages : 514
∞ double-compte : Vitani (calormène)
MessageSujet: Re: The love that blind us is more important that the power we wield.   Lun 2 Déc - 0:59


IT WAS MY DESTINY


Le pouvoir, ça se mérite, on le prend ou on l'hérite et le jour où on le quitte, alors on construit son mythe.
Je ne compte pas raconter mon histoire, j'écris pour me souvenir mais je sais que je n'oublierai pas. Je ne pourrais jamais oublier la capture de la reine Susan à Anvard juste après sa demande en mariage. Je n'oublierai pas les prisonniers non plus. Le mal que j'ai pu faire à nos ennemis par ce geste. J'étais un être humain malgré tout, et je devais prendre ma vengeance. Mais en faisant tout ça, je tombais dans ma plus grande faiblesse. J'avais retrouvé Yoren quelques temps après, mais le « mal » était fait. Caspian était quelque part, sans doutes dans les montagnes ou dans la forêt, aidé des gens qui sous mon règne n'étaient que des traîtres. Je ne peux juger objectivement, je ne le pourrais jamais. Il y avait ceux qui suivaient Caspian et la lignée de sang royal, ceux qui me suivaient moi et ceux qui ne savaient pas vraiment où se situer. Chacun était libre de songer ce qu'il voulait, mais je savais que mon heure était venue.

J'étais condamné.

J'avais alors prit la décision de monter un plan, un plan particulier et qui allait demander beaucoup d'attention, et très peu de temps. J'ignorais quand Caspian arriverait, s'il serait considéré comme un véritable danger ou non. Ignorant qui étaient ces traîtres à mon service, j'ai alors décidé de prendre les choses en mains afin de ne pas me faire duper. Ils ne m'auraient pas, et encore moins vivant. Alors je leur ait joué un tour, et celui-ci a bel et bien marché. Tout s'est enchaîné assez rapidement d'ailleurs. J'étais parvenu à donner quelques uns de mes hommes à Yoren puis avais fini de concocter notre plan pour qu'il récupère son trône, puis j'ai eu vent de l'arrivée d'une petite troupe de gens, dont mon prédécesseur. Le moment était donc venu pour moi de mettre le plan en place. Je l'avais caché tout ce temps dans une pièce secrète, cachée derrière mes appartements. Après avoir installé le corps inerte de celui qui avait prit mon apparence grâce à la magie, je récupérais mes affaires dans cette même pièce et je suis parti.

Je suis arrivé dans le nord quelques semaines après un voyage plutôt éprouvant, ne sachant pas très bien quoi penser. J'étais incapable de réfléchir convenablement à quoi que ce soit. Ce que j'avais fait demandait beaucoup de force morale, physique même. Je n'étais pas fait pour vivre dans un endroit aussi froid, mais fort heureusement pour moi, les domestiques de Frost m'avaient préparé des vêtements chauds et des draps en peau de... je ne suis même pas sûr de connaître le nom de ces bestioles mortes. Ce qui compte, c'est qu'aujourd'hui grâce à elles, je peux me réchauffer. J'ai eu beaucoup de mal à m'habituer à ces nouveaux appartements ; non pas parce que j'avais été habitué à ceux de Telmar, mais plutôt pour le côté symbolique. Ici, j'étais un roi déchu. Je l'avais en quelques sortes choisi, certes. Je partais du principe que j'aurai plus de temps pour exercer mes dons d'élu, mais justement... à propos de don, mon dragon était dans les grottes situées dans les montagnes nordiques. Je ne pouvais le voir autant de fois que je le désirais, et cela me tuait petit à petit. Je n'avais plus que lui.

C'est d'ailleurs lors de l'un de mes voyages pour aller le retrouver que j'ai fais la... rencontre d'un ancien telmarin. Enfin, il était comme moi, il avait choisi Telmar mais n'en était pas originaire. Il m'a sauvé la vie ce jour-là, même en sachant que tout le monde me croyait mort, et que ça n'aurait pas changé grand chose pour la majorité des gens. Sauf que lui, il était spécial. Je l'avais eu dans mes rangs et j'avais déjà combattu à l'épée avec lui lors de mes entraînements avec les chevaliers et les soldats. Lui, il était magique. Il ne me l'avait pas dit avant, et ne savait pas non plus que j'avais un don d'ailleurs. Nous avons passé du temps ensemble depuis ce jour, d'ailleurs lorsque je ne suis pas au château de Frost, je le rejoins. J'ai comme l'impression qu'il a réussi à redonner un sens à ma vie, même si cela ne change pas vraiment grand chose à ma situation. Mais au moins je ne suis plus vraiment seul, j'ai quelqu'un. D'ailleurs, j'hésite à quitter mes appartements et ce palais auquel j'ai du mal encore à m'habituer, afin de partir rejoindre Aldric. Après tout, rien ne me retient et je n'aime pas trop l'idée que quiconque ait l'impression de m'avoir comme... sujet.
(c) AMIANTE


_____________________
Votre récompense vous l'aurez quand viendra ce beau jour
Quand la gloire couronnera ma tête, soyez prêtes !
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The love that blind us is more important that the power we wield.   

Revenir en haut Aller en bas
 

The love that blind us is more important that the power we wield.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA : A NEW AGE ™ ::  :: Confesse toi.-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit